Terror Infinity – Tome 2 Chapitre 7-2

Ils marchèrent vers la salle 15 ensemble et en silence. Les couloirs dans lesquels ils se déplaçaient étaient complètement couverts de mucus et l’acier en dessous était légèrement corrodé. Fort heureusement, l’acidité de ces substances diminuait avec le temps.

Xuan toucha précautionneusement cette substance du bout du doigt. « Ce mucus a été oxygéné et a beaucoup perdu en acidité. C’est une bonne nouvelle, si on se retrouve couvert de cette substance pendant le combat nous n’aurons pas a nous en inquiéter. »

Zheng marcha dessus et fronça les sourcils: « Mais c’est trop glissant. Si le sol est en couvert quand nous affronterons la Reine, j’ai bien peur qu’il soit très difficile de garder notre équilibre. »

Xuan resta pensif un moment et répondit: « Non, même si le sol est recouvert de ce mucus pendant notre combat c’est à notre avantage car alors nous n’aurons pas à nous inquiéter du sang de la Reine qui pourrait percer un trou dans le vaisseau. Par rapport à une restriction de nos mouvements, je préfère quand même que notre combat se déroule dans cet environnement. »

Zheng fit la grimace en entendant cela. Il demanda: « En toute honnêteté, Xuan, quelles sont nos chances de survie? »

Xuan le regarda calmement, comme à son habitude: « Je te l’ai dit, environ 30%. Et c’est en partant du principe que tu la toucheras quand tu lui tireras dessus. Si tu rates ton premier lancer, alors deux ou trois personnes mourront dans les trente secondes suivantes. Après, tu auras une autre fenêtre de tir et si tu la rates à nouveau, alors nous serons tous mort. De même, nous n’avons pas d’autre choix que d’y aller, c’est notre dernière chance. Si on ne la saisi pas, nous mourrons tous d’ici trois jours. De toutes les décisions que j’ai du faire dans ma vie, c’est de loin la plus dangereuse. C’est d’ailleurs assez déprimant maintenant que j’y pense. »

Zheng resta silencieux un moment, puis il mit sa main sur l’épaule de Xuan: « Même si je ne sais vraiment comment te réconforter et même si je ne sais pas si tu as besoin de l’être… Garde  espoir, on peut tous survivre. Quoiqu’il arrive, je ne mourrai pas ici! »

« … Nos chances de survies restent de 30%, tu sais… » répondit Xuan sans émotion, en regardant devant lui.

Soudainement, la voix de Zero se fit entendre au loin: « Il y a quelque chose! »

Les deux se regardèrent puis Zheng se tourna vers Jie et Lan. « Restez près de moi. Ne me perdez surtout pas de vue ! Allons-y. »

Zheng en tête, il coururent vers l’endroit où se tenait Zero. Il se tenait debout un couloir plus loin qu’eux. Il attendit qu’ils soient à sa hauteur et dit: « On ne peut pas avancer, c’est rempli de sécrétions. »

Zheng regarda derrière Zero et effectivement, le couloir était bloqué par une épaisse couche de mucus, faisant ressembler les couloirs aux boyaux d’une gigantesque créature.

Zheng coupa avec précaution un morceau de ces sécrétions et détermina qu’elles n’étaient pas spécialement solides. Au contraire, il pouvait assez facilement couper au travers, la couche ne faisait que quelques centimètres d’épaisseur.

Ainsi, Zheng se mit à couper au travers de la couche de mucus bloquant leur chemin mais ce qu’il vit de l’autre coté lui donna des frissons dans le dos. Ces mêmes substances recouvraient tout, les murs, le sol, même le plafond. Si le couloir où ils se trouvaient appartenait au vaisseau, les couloirs qui les attendaient étaient le domaine de la Reine. Ils avaient l’impression de marcher sur de la chair et les murs semblaient respirer, comme s’ils étaient vivants…

Xuan dit soudainement: « Zero, l’éclairage est mauvais ici et tu es celui qui as la meilleure vue parmi nous. Va voir ce qu’il y a sur les cotés du couloir, est-ce que ce sont des oeufs d’Aliens? »

Zero se concentra et regarda attentivement au loin. Après un assez long moment, il secoua la tête: « Je n’arrive pas à y voir clairement, les lumières ici sont recouvertes de ces sécrétions dégoutantes. Il fait trop sombre. »

Xuan acquiesça et se tourna vers Zheng. « Les oeufs d’Aliens n’attaqueront personne en dehors d’un rayon de vingt mètres, nous pouvons nous approcher sans crainte. Si je ne me trompe pas, nous sommes au niveau de la salle 3. Encore un peu plus loin et nous tomberons sur les entrepôts 1 et 2. C’est probablement là que se trouvera la Reine. »

Zheng hocha la tête puis dit à ceux qui se trouvaient derrière lui. « Restez ici. Je vais aller jeter un coup d’oeil pour vérifier s’il s’agit effectivement d’oeufs d’Alien ou non. Zéro, si quelque chose surgit derrière moi, je te laisserai t’en occuper. Je te fais confiance pour ne pas manquer tes tirs. »

Zero approuva en silence tandis que Zheng, riant avec insouciance, s’approcha du bout du couloir. Le sol était légèrement mou, comme s’il marchait sur de la chair; c’était un sentiment particulièrement dérangeant et, pour la première fois depuis longtemps, une nausée s’empara de lui. A cause du manque d’éclairage, il ne pouvait voir que jusqu’à dix mètres devant lui. Il mit presqu’une minute pour s’approcher suffisamment près et pour confirmer qu’il s’agissait effectivement d’oeufs Aliens. Sans se retourner, il cria: « Oui, ce sont bien des oeufs! »

Alors qu’il venait de crier, il vit que les oeufs étaient lentement en train de s’ouvrir. Dans les films, cela signifiait que les larves étaient sur le point de s’échapper. Il y avait plusieurs douzaines d’oeufs dans le couloir, si de chacun d’entre eux sortait une larve alors Zheng n’arriverait jamais à tous les abattre. Les survivantes se cacheraient entre les différentes couches de sécrétions et attaqueraient les survivants à l’improviste, c’était un scénario à éviter à tout prix. En effet, si l’un d’entre eux venait à être infecté, alors dans les heures qui suivraient, un Alien sortirait de la poitrine du malheureux et ce dernier mourrait dans d’atroces souffrances.

Sans réfléchir, Zheng mit en joue les oeufs les plus proches et commença à tirer. Ils furent facilement réduit en morceaux, les coquilles n’étant pas spécialement résistantes. Ainsi qu’il l’avait craint, Zheng ne fut pas capable de toutes les détruire à temps et plusieurs réussirent à sortir de leurs oeufs. Cependant Zheng réalisa rapidement son erreur: les larves ne s’enfuirent pas se cacher dans un recoin du vaisseau, elles se mirent à sauter dans sa direction à une vitesse surprenante. Avant qu’il n’ait eu le temps de réagir, elles étaient sur le point de lui sauter dessus.

A ce moment là, plusieurs tirs se firent entendre derrière Zheng et les larves se prirent chacune une balle en pleine tête: elles étaient mortes avant même d’avoir toucher le sol. Zheng se retourna et vit Zero, son fusil automatique en main.

Zheng lui sourit d’un air reconnaissant et Zero qui, tout au long du film, avait fait preuve d’un détachement glacial, lui sourit en retour pour la première fois. Sans s’en soucier le moins du monde, Xuan s’approcha des oeufs en morceaux et des larves mortes, puis s’agenouilla pour les étudier. Après quelques instants, il se releva.

« La Reine est dans un état vulnérable juste après avoir pondu. Les coquilles de ces oeufs sont encore molles, je pense qu’ils ont été pondus il y a peu de temps. C’est bon signe pour nous. »

Zheng prit une grande respiration et dit: « Puisqu’on en est là, nous devons tout faire pour tuer cette saloperie… Allons-y! Allons tuer la Reine et retournons nous reposer auprès de Dieu! »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *