Terror Infinity – Tome 2 Chapitre 7-3

Les cinq continuèrent à marcher. Petit à petit, ils ne virent plus aucun signe que les couloirs dans lesquels ils marchaient avaient un jour été les couloirs d’un vaisseaux spatial humain. Tout les cotés étaient remplis de mucus et d’autres fluides organiques séchés; de plus, les murs étaient percés de larges trous qui transformaient la zone qui allait de l’entrepôt 1 à la salle 3 en un véritable labyrinthe.

Alors qu’ils étaient en train de marcher dans la pénombre, Zheng rompit le silence: « Je suis complètement perdu, j’ai cessé de savoir où nous étions depuis au moins trois tournants. »

Jie confirma en riant: « Haha, toi aussi? Tout est identique ici, où que l’on marche. Ce truc dégoûtant est partout. Si on veut essayer de savoir où nous sommes, on devrait aller… »

« Je m’en occupe! » le coupa Xuan. « Si c’est seulement la modification de la carte de notre environnement en prenant en compte les changements apportés par les Aliens, laissez-moi faire. Nous allons atteindre l’entrepôt 2 en allant tout droit à partir du prochain tournant. Tout de même, j’étais en train de me demander s’il était vraiment si judicieux que cela de juste débouler dans le nid de la Reine, comme nous sommes sur le point de le faire… »

Zheng l’interrompit sur le champ: « C’est tout ce qu’il y a de plus intelligent ! Nous sommes cinq et c’est le maximum. N’essaye pas de manipuler la majorité pour  obliger quelqu’un à aller faire l’appât ou quelque chose dans ce genre. Tu sais comment on appelle ça, quand la majorité oppresse la minorité légalement? Du fascisme! (TLT: Euuuh non.) Putain, si tu veux que quelqu’un aille faire l’appât alors va le faire toi même et je serai immédiatement d’accord! Mais en attendant, ne va pas utiliser les vies des autres comme si c’était des pièces jetables! »

Calmement, Xuan se tourna vers Zheng: « Je peux être l’appât mais peux-tu garantir que tu pourras tuer la Reine instantanément quand elle apparaîtra? Si tu ne veux pas que quelqu’un aille en reconnaissance, alors propose donc un autre plan ! »

Alors que la tension montait entre les deux, Lan intervint avec un sourire timide: « Ne soyez pas aussi sérieux. Je ne pense pas que le fait d’aller en reconnaissance soit si utile que cela en réalité. Les Aliens sont des créatures intelligentes et douées en attaques surprises. S’ils voient deux personnes marcher côte à côte, ils attaqueront la personne la plus proche d’eux. Mais s’ils voient une personne marcher seule devant et quatre personnes groupées derrière, il est probable qu’ils sentent le piège et qu’ils attaquent plutôt par surprise les quatre à l’arrière, vous ne pensez pas? »

Xuan se mordit le doigt d’un air pensif, puis se massa les tempes. « Ta déduction est correcte… Est-ce que je commence à devenir incohérent à cause de l’anxiété et de la peur? Bon… j‘arrêterai de faire des suggestions. Allons-y, je continue tout de même à vous montrer le chemin. »

Zheng regarda Xuan s’éloigner puis se tourna vers Zero: « Zero, quelques instants avant que je ne tombe sur des Aliens, je me suis aperçu que je ressentais une sorte de sentiment de danger imminent. Tu m’avais dis que Kampa et toi possédiez le même instinct, non? Si l’un de nous deux ressent à nouveau cet instinct là, qu’il tire dans la direction du danger pour prévenir les autres, d’accord? »

« … Et qu’est-ce que je dois faire si je me sens déjà en danger? J’ai comme le sentiment que quelque chose nous regarde fixement. C’est un regard terriblement froid, ça nous regarde comme si nous n’étions que de la nourriture. Le sentiment est horrible. C’est sans doute pour cela que Xuan n’arrive plus à réfléchir correctement, il doit ressentir la même chose. Pour être honnête, je me sens moi-même tellement perturbé que j’ai envie d’ouvrir le feu dans toutes les directions. »

Zheng regarda Xuan à nouveau. L’homme était toujours aussi calme et sans la moindre expression apparente mais quand Zheng regarda attentivement ses yeux, il put voir de l’agitation et de la peur, des émotions qui n’apparaitraient jamais chez quelqu’un d’aussi intelligent que lui en temps normal.

Les cinq survivants venaient d’atteindre la fin du couloir et, en face d’eux, se trouvait un large espace ouvert. Le sol était, sans surprise, recouvert entièrement de sécrétions d’Aliens. A part cela, la salle contenait de nombreuses caisses massives: il s’agissait manifestement de l’entrepôt 2.

Zheng était toujours en train de réfléchir à ce qu’avait dit Zero quand, soudain, son coeur se serra. Il leva la tête et il vit quatre personnes inconscientes pendues au plafond, la tête à l’envers. Il s’agissait des deux hommes adultes et du couple de jeunes, entièrement recouvert de mucus séchés à l’exception de leurs tête. 

Xuan regarda dans la même direction que Zheng et vit la même chose que lui. Immédiatement, il cria à Zero: « Zero, tue-les ! Tout de suite ! »

L’instant d’après, il se tourna vers Zheng et expliqua « Quelle est notre mission? Tuer les Aliens! Il est certain qu’ils sont devenus des hôtes depuis leur capture; c’est pourquoi nous devons les tuer avant que la Reine n’apparaisse. Une fois la Reine morte, son sang trouera dans les minutes qui suivent le vaisseau spatial. Nous devons avoir fini la mission en la tuant afin de pouvoir partir d’ici le plus vite possible! Mais qu’est-ce que nous ferions si de nouveaux Aliens apparaissaient et s’enfuyaient pendant notre combat? On serait obligé de les pourchasser après coup? »

Zheng regarda Zero lever son arme et ouvrir le feu. Il hocha la tête: « Tu as raison. Je n’ai rien à dire à cela… Nous luttons tous pour rester en vie, je ne ferai preuve de pitié que pour mes camarades. Ne pense pas de moi que je suis quelqu’un d’obtus et d’obstiné. »

Xuan sourit d’un air soulagé et releva la tête. Zero avait déjà abattu deux des quatre humains prisonniers. Les deux autres étaient sur le point de suivre quand soudain Xuan se souvint de quelque chose et un sentiment d’horreur l’envahit.

« Attendez…Attendez! Zero, tout le monde, sortez d’ici!! C’est un piège!! »

Il n’avait même pas encore finit sa phrase que le groupe sentit le sol s’enfoncer sous leurs pieds.

Xuan continua: « Ok, trop tard. Restez où vous êtes, écouter moi! L’entrepôt 1 est situé juste sous l’entrepôt 2, ces quatre là étaient probablement un piège posé par la Reine afin de nous maintenir en place sans bouger. Zero, dépêche toi de les tuer, la Reine se trouve en dessous de nous. Le sol est déjà complètement corrodé. Que tout le monde… »

Zero venait d’abattre le dernier prisonnier quand le sol s’effondra complètement dans un vacarme assourdissant, sans laisser  à personne le temps de réagir.

Fort heureusement, l’épaisse couche de mucus les sauva. Malgré une chute de presque dix mètres, aucun d’entre eux ne fut blessé; Zero et Zheng en particulier purent se relever juste après être tombés. 

Juste après s’être relevé, Zheng ouvrit le feu au dessus de lui. Il pouvait sentir qu’un danger approchait, et qu’il était juste au dessus de sa tête! Depuis le début de ce film, il avait ressenti plusieurs fois un sentiment de danger imminent mais jamais il n’avait été aussi puissant qu’à ce moment là.

Sans surprise, une ombre colossale tomba du plafond dans un bruit de tonnerre, juste devant les cinq survivants. Quand Zheng regarda attentivement, il put voir qu’il s’agissait d’un Alien gigantesque qui faisait trois fois la taille d’un Alien normal. Il était haut de sept ou huit mètres et long de plus de dix mètres, queue non comprise. Ce monstre était comme une incarnation de la Mort, sortie tout droit d’un terrible cauchemar. Zheng ne put même pas voir ses mouvement quand la queue de la Reine lui fouetta le ventre. Il ressentit une douleur atroce quand il fut envoyé valser à une douzaine de mètres de là.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *