The End Of The World’s Poisonous Mom And Monster Baby – Chapitre 43

Shao Qing hésita un instant puis frotta calmement la tête de Xiao Baozi: “Pourquoi as-tu soudainement mentionné ton père?”

“Parce que tout le monde a un père. Le père de Tongtong a même voulu la vendre….” Avec un visage malheureux, Xiao Baozi a commencé à rouler dans la poitrine de Shao Qing. “Est-ce que papa ne veut pas de moi? Est-ce pour cela que maman m’a emmenée et est partie…”

“Non. C’est nous qui n’en voulons pas.” Shao Qing a pris Xiao Baozi et l’a serré fort. “Chéri, avant de poser une question, tu dois d’abord réfléchir. Par exemple, pour ta question précédente, es-tu beau? Es-tu adorable? ”

Xiao Baozi a ouvert ses yeux sérieusement. “Je suis extrêmement adorable!”

“C’est vrai alors qui serait prêt à t’abandonner?” Shao Qing ne pensait pas que son fils était narcissique du tout parce qu’elle pensait également que son fils était très, très adorable.

Xiao Baozi a immédiatement commencé à réfléchir et a hoché la tête. “Tu as raison. Qui serait prêt à me quitter! Alors qu’en est-il papa? Est-ce que papa est mort?”

Shao Qing n’avait pas l’intention de mentir à Xiao Baozi. Elle estimait que son fils avait le droit de connaître la vérité. De plus, son fils ne ressemblait pas aux enfants normaux.

En réfléchissant un peu, connaissant cet homme, même s’il était entré dans l’apocalypse, il ne mourrait pas aussi facilement. “Il n’est probablement pas mort, mais ça n’a pas d’importance. Maman va personnellement le tuer. ”

Xiao Baozi a été surpris. “Papa doit être un méchant.”

“Oui, il est vraiment méchant.” Shao Qing a caressé les fesses de Xiao Baozi. “Va vite au lit maintenant, d’accord.” Elle persuada Xiao Baozi de s’endormir. Mais, elle pensait avoir oublié un énorme problème!

On dit que les enfants de familles monoparentales étaient facilement déviées et se transformaient en jeunes toxicomanes. Ces jeunes perdaient pied. En fait, ceux qui manquaient d’amour paternel étaient plus susceptibles de devenir des mauvais enfants. (ndt: C’est quoi cette façon de penser! C’est super vieux jeu auteur! C’est pas parce que tu viens d’une famille monoparentale ou gay que tu vas mal finir! Tch!)

L’enfant aurait soif d’amour paternel. Shao Qing a frotté sa peau. Honnêtement, elle avait d’abord pensé qu’être célibataire toute sa vie serait très bien, mais maintenant qu’elle y pensait, même si c’était juste pour Xiao Baozi, elle devrait sortir et lui trouver un père.

Si elle cherchait, elle devait s’assurer qu’elle en trouverait un qui traiterait bien Xiao Baozi. Quelqu’un qui ne verrait pas d’inconvénient à ce que Xiao Baozi et elle ne soient pas humains… cela semblait plutôt difficile.

“Maman, vas dormir.” Xiao Baozi a exploité cette opportunité et a embrassé Shao Qing sur la bouche. Après quoi, d’une voix sérieuse, il dit: “Si tu te couches trop tard, tu deviendras une grand-mère au visage jaune….”

Cela fit sourire Shao Qing. Tenant Xiao Baozi, elle le rejoignit dans le pays des rêves. Quand le lendemain arriva enfin et qu’elle se réveilla, Xiao Baozi et Shao Tong dormaient encore. Alors qu’Er Dai s’était réveillé il y a longtemps et la surveillait depuis le début.

Shao Qing se sentit un peu maladroite et se frotta le visage. Ensuite, elle a soigneusement placé Xiao Baozi sur le lit et s’est préparée à se brosser les dents et se laver le visage. Suivant joyeusement Shao Qing, Shao Qing l’aida également à se brosser les dents et à se laver le visage.

Shao Qing se préparait à aller jeter un coup d’œil. Elle envisageait de brûler les corps qui n’étaient pas encore devenus zombis ou qui étaient à moitié transformés. Elle ne voulait pas que les gens bons deviennent des monstres dégoûtants détestés par tout le monde. Elle voulait leur permettre de retourner sur la terre.

Elle ne pouvait pas les sauver ou les aider. La seule chose qu’elle était capable de faire était de les aider à se débarrasser de leurs corps.

De plus, le corps de la mère de Yan Hanqing était toujours dans la base.

Après avoir déjeuné, le groupe se dirigea vers la base. De loin, ils pouvaient sentir la violente odeur de sang, elle était si forte que leurs narines étaient assaillies par elle.

Dans les environs, il restait encore des zombies dispersés qui ne s’étaient pas encore retirés. Ils étaient très probablement attirés par l’odeur du sang. Gu Panpan était en charge du dégagement de la route. Gu Chuan et Yan Hanqing devaient s’occuper des côtés tandis que Shao Qing était chargé de d’avancer avec les autres comme une promenade.

En arrivant à l’entrée de la base, tout le monde s’arrêta involontairement. C’était parce que la scène qu’ils voyaient était un spectacle horrible.

Vous pouviez voir partout des cadavres de zombies ou d’humains. En fait non. Ce qu’il fallait dire, c’est qu’il y avait des os de zombies et d’humains partout.

Chaque cadavre ayant appartenu à un humain, la majorité avait été grignotée et rongée jusqu’à ce qu’il ne reste que de la viande déchiquetée sur les os et les restes de minuscules membres. Le sol était couvert de sang.

Voyant cela, Shao Qing pensa qu’il n’y aurait probablement pas beaucoup de gens qui se transformeraient en zombies puisque la plupart d’entre eux avaient été dévorés par ces zombies qui ne connaissaient pas la signification du mot glouton.

Quand ils entrèrent dans la base, ils eurent le sentiment d’entrer sur un champ de bataille d’un Asura1. Comparés aux citoyens ordinaires, les surhumains avaient dans un état encore pire. Puisque les surhumains ne contracteraient pas l’infection des zombies, ils avaient tous été mordus à mort ou mangés vivants.

Les gens normaux ayant un corps moins résistant, leur mort serait plutôt rapide et beaucoup moins douloureuse.

En passant devant la zone résidentielle, ils ont commencé à découvrir des morceaux de zombies dispersés. La majorité provenait probablement des humains qui avaient été blessés, puis étaient allés se cacher dans la maison où ils avaient commencé à subir le poison zombie.

Outre ceux-là, il y avait peu de chance que les autres soient devenus des zombies. Seuls quelques-uns n’avaient pas été complètement dévorés.

Shao Qing a trouvé le véhicule hors route qui transportait la mère de Yan Hanqing. Après avoir laissé Yan Hanqing le démarrer, elle a ensuite conduit les autres pour regarder dans les alentours. Finalement, confirmant qu’il n’y avait pas une seule personne vivante dans la base, ils ont commencé à allumer le feu.

La majorité de la base étant des tentes ou des maisons en bois, il était donc très facile de tout allumer. La toute première chose qui avait été allumée avait été la zone de tente.

Se retirant hors de la base, ils se positionnèrent dehors sur une forte pente et observèrent la totalité de la base, y compris les zombies gravement endommagés et les restes de squelette enveloppés par les flammes qui faisaient rage.

“Allons-y.” Shao Qing a jeté un coup d’œil et elle a sorti une hache de l’intérieur du véhicule hors route. Elle l’avait pris pour abattre les arbres entourant la base, car ils auraient facilement pris feu.

Avant qu’ils ne descendent, il y eut soudainement un grognement venant de la base. Se retournant, Shao Qing vit un corps couvert de flammes filer comme un fou.

Il avait l’air extrêmement grand. En se précipitant vers eux, il a facilement heurté une voiture, l’éjectant de son chemin.

En cet instant, Shao Qing est devenue alerte. Son instinct lui disait que cette chose n’était pas humaine.

Cette personne couverte de flammes qui s’était précipitée hors de la base a commencé à se diriger vers Shao Qing et les autres. En tapant du pied, Gu Panpan a fait trembler toute la pente. Utilisant l’élan, elle a filé comme une balle et a lancé un coup de poing sur cette personne.

À ce moment-là, c’était comme si cette personne devenait un boulet de canon et elle vola en arrière, roulant plusieurs fois sur le sol, provoquant ainsi l’extinction de tout le feu.

“Si chaud!” Gu Panpan se tint la main et souffla sans cesse sur le dos de sa main. Shao Qing a continué à regarder fixement la personne qui avait commencé à se relever lentement.

Non, certainement pas humain. Sa peau avait déjà été brûlée, révélant une chair rouge. Une paire d’yeux tout à fait rouges fixaient férocement Shao Qing et des autres. Son regard ressemblait à un loup affamé à la recherche de nourriture.

La salive commençait à couler des coins de sa bouche.

 

1. Asura: Wikipédia “Des êtres démoniaques dans la mythologie de l’hindouisme”

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *