The End Of The World’s Poisonous Mom And Monster Baby – Chapitre 48

Shao Qing savait qu’elle était auparavant trop irritable, la faisant apparaître assoiffée de sang. Mais elle ne ressentait aucun regret vis-à-vis de ses actions. Elle avait juste peur que Gu Panpan et les autres aient des regrets maintenant.

Shao Qing n’a pas essayé de se couvrir, puisque c’était la vraie elle. Plutôt que d’attendre de les faire fuir quand son masque tomberait, pourquoi ne pas tout révéler maintenant pour qu’ils puissent décider librement.

Shao Qing a d’abord pensé qu’une fois rentrée dans la voiture, elle verrait les frères et soeurs la regarder différemment, mais ce n’était pas le cas. Au contraire, Gu Panpan a chuchoté. “Qing Jiejie, ça va? As-tu été blessée?!”

Les regrets et la honte de Shao Qing ont immédiatement fait surface. Elle testait encore secrètement les sentiments de Gu Chuan et Gu Panpan, mais Gu Panpan n’était préoccupée que par l’état de son corps.

“Je vais bien.” Shao Qing éclata de rire, ne s’inquiétant pas du fait que son corps entier sentait le sang. Appuyant sur les gaz, elle fila le plus rapidement possible pour regagner leur logement d’hier soir.

Après avoir emmené Yan Hanqing, Gu Panpan et les autres n’ont pas eu le cœur de le regarder parce que l’endroit où Yan Hanqing était couché à l’origine était maintenant couvert de sang, on pouvait voir une tâche de sang dessinant les contours d’une personne.

La tache de sang avait commencé à traverser, trempant lentement le sol.

Gu Panpan et Gu Chuan ont prudemment emmené Yan Hanqing dans une pièce et l’ont placé sur le lit d’hier.

Après cela, ils ont ensuite amené le reste des blessés à l’intérieur. Shao Qing était agenouillé à ses côtés, essayant d’aider Yan Hanqing à se déshabiller. Mais alors qu’elle faisait cela, elle s’aperçut que les vêtements étaient déjà trempés de sang et qu’ils restaient collés à la peau et à la chair. N’ayant pas d’autre choix, elle essuya sa lame militaire et commença à lui couper ses vêtements. En utilisant un peu d’eau tiède, elle a ensuite été en mesure d’enlever tous les fragments de vêtements.

Shao Qing n’a pas eu le temps de penser aux différences entre hommes et femmes. Après avoir enlevé tous les vêtements de Yan Hanqing, la peau exposée était un choc pour les yeux.

Ces petites plaies s’étaient petit à petit agrandie. C’était comme si son corps ne pouvait plus le supporter et qu’il éclaterait avec un bang, éclaboussant tout de sang.

“Hanqing …” Shao Qing n’avait aucune idée de comment sauver Yan Hanqing. Regardant ce corps dégoulinant de sang, elle ne savait pas quoi faire.

Yan Hanqing était encore légèrement conscient, ouvrant progressivement les yeux et agrippant la main de Shao Qing, il dit. “Aide-moi… enterre ma mère… enterre-nous… ensemble…”

Elle avait toujours été une femme froide et sans cœur, mais à ce moment-là, elle avait envie de fondre en larmes. Pourtant, même si elle avait envie de pleurer, elle n’avait plus une seule larme.

“Tu ne mourras pas… Crois-moi…”

Yan Hanqing a juste souri, son visage couvert de sang et de coupures massives, semblait extrêmement effrayant. Le dur à cuire qui habituellement ne souriait jamais était maintenant sur son lit de mort et donnait avec toute sa vitalité un sourire à Shao Qing. “Je te crois.”

À ce moment, Shao Qing a eu l’impression qu’elle allait s’effondrer, ses yeux devinrent écarlates. Elle ne pouvait s’empêcher de saisir la main ensanglantée de Yan Hanqing qui débordait de sang visqueux. “Es-tu stupide? Pas étonnant que les gens te traitent de tête en l’air, tu en es vraiment un. Voler mes affaires. Si j’ai sorti les cristaux, c’était parce que j’étais sûr de ne pas mourir après l’avoir absorbé… “

Shao Qing voulait toujours continuer à parler, mais voyant la tendresse dans les yeux de Yan Hanqing, elle ne pouvait plus dire un autre mot. Elle n’avait aucune confiance de réussir, Yan Hanqing l’avait su. C’est pourquoi Yan Hanqing avait choisi de risquer sa vie en échange de la sienne.

Il ne voulait pas tenter ce risque, il préférait donc mourir.

Shao Qing a senti que ses yeux devenaient un peu flous, mais elle était un zombie. Les zombies n’étaient pas capables de pleurer…

Les yeux de Shao Qing ne voyaient que du sang. Elle ne pouvait déjà plus voir le visage de Yan Hanqing. La seule chose qu’elle était encore capable de voir, c’était le regard de Yan Hanqing qui devenait de plus en plus intenses et débordait de tendresse.

Elle a entendu Yan Hanqing parler avec la même tendresse. “Je te devais une vie…”

Shao Qing voulait le maudire, mais elle le tient doucement et parla. “Mais je suis encore plus réticente à te voir en danger …”

Toute sa vie, il n’avait jamais aimé personne, mais à la fin de sa vie, il avait découvert qu’il avait déjà donné son cœur à une femme nommée Shao Qing. A l’origine, il pensait que prendre le cristal n’était que pour payer une dette. Mais à présent, il réalisa finalement ce que son cœur ressentait réellement.

Il ne voulait pas qu’elle soit blessée et plus encore, il ne voulait pas qu’elle meure. Si c’était possible, alors il mourrait… parce qu’il l’aimait.

Il n’avait aucun pouvoir surhumain et n’était pas capable de la protéger en des temps dangereux. La seule chose qu’il était capable de faire c’était ça.

Une goutte a glissé du coin des yeux de Shao Qing, laissant une longue trace rouge sur son visage. Abaissant la tête pour regarder Yan Hanqing, affaibli, elle utilisa soudainement un ton meurtrier. “Ta vie est à moi.”

“Oui …” Yan Hanqing s’est battu pour garder les yeux ouverts, pour voir Shao Qing une dernière fois. Pourtant, la lourdeur de ses paupières lui disait qu’il… était à ses limites.

Mais à ce moment, Shao Qing se pencha soudainement. Tenant le menton de Yan Hanqing, elle mordit dans son cou.

Le sang chaud a rempli la bouche de Shao Qing. Elle détestait ce goût dégoûtant de rouille qui apportait un arrière-goût de poisson.

Shao Qing savait qu’elle ne pourrait pas sauver Yan Hanqing. Elle le savait déjà avant de revenir. Par conséquent, elle avait décidé dès le début qu’elle devait être égoïste pour une fois.

Après un bon moment, Shao Qing releva finalement la tête. “Je te l’ai dit, ta vie est mienne …”

Personne n’a arrêté Shao Qing. Ils ont regardé Shao Qing, couverte de sang, tendre le bout de sa langue pour lécher le sang sur le coin de ses lèvres. Il était évident que le sang couvrait tout le visage de Shao Qing, ce qui la faisait paraître sinistre, mais à ce moment-là, elle était une belle démone envoûtante aux yeux des autres.

“Si tu deviens un zombie, alors je prendrai soin de vous.” Shao Qing retrouva son expression froide et regarda Yan Hanqing par terre. Elle avait toujours été une personne égoïste, c’est pourquoi elle n’avait même pas demandé à Yan Hanqing s’il était disposé à vivre sous une forme différente et avait décidé pour lui.

Les plaies de Yan Hanqing avaient progressivement cessé de se fendre et même le sang ne coulait plus. Son corps commençait à se raidir et à prendre une terrible couleur bleue. Shao Qing ne parla plus et ne voulut plus regarder. Elle a simplement marché directement vers Shao Tong et Er Dai.

Les blessures d’Er Dai étaient plus faciles à gérer. Après avoir absorbé quelques cristaux de plus, il se remettrait lentement. Cependant, les blessures de Shao Tong étaient des blessures à l’esprit. L’esprit était illusoire et Shao Qing ne pouvait aller voir aucun autre surhumain d’esprit.

En y réfléchissant, elle sortit le cristal du bébé zombie qu’elle et Er Dai avaient tué ensemble et le donna à Shao Tong pour qu’elle l’absorbe.

“Puisque tout le monde est blessé, nous devrions rester ici pendant quelques jours pour nous reposer.” Shao Qing a soulevé Xiao Baozi et s’est préparée à le faire entrer dans la maison.

Bien que Gu Panpan soit une fille insouciante, Gu Chuan était extrêmement réflechi et attentif. Il jeta un coup d’œil à Gu Panpan, Gu Panpan a immédiatement poursuivi Shao Qing. “Qing Jiejie, si j’avais été dans le même cas, j’aurais pris exactement la même décision.”

Le corps de Shao Qing se raidit pendant un long moment, puis elle répondit doucement. “Merci.”

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *