The End Of The World’s Poisonous Mom And Monster Baby – Chapitre 5

Shao Qing avait l’intuition que le zombie avait exactement la même idée qu’elle. De la même manière qu’elle voulait l’attraper comme nourriture, il voulait aussi l’attraper comme nourriture.

Rétrécissant ses yeux, Shao Qing a réfléchi intérieurement au moyen de capturer ce zombie intelligent. Après tout, elle était humaine. Si elle perdait devant l’intelligence de ce zombie, ce serait vraiment faire perdre la face pour les humains.

Ni rapidement ni lentement, ils ont continué à voyager pendant deux heures supplémentaires. Voyant que c’était l’après-midi, elle décida de trouver un endroit pour se reposer car elle était aussi capable de se fatiguer.

Même si son corps n’était pas si fatigué, sa psyché était déjà fatiguée. Trouvant un petit magasin avec quelques zombies, elle nettoya rapidement l’endroit. Après le nettoyage, Shao Qing a ramené Xiao Baozi à l’intérieur. À l’approche de la nuit, Shao Qing, qui dormait à peine, s’est rendu compte de mouvements près de la porte.

Un peu plus tôt, elle avait placé un bâton de bois contre la porte. Ainsi s’il y avait un mouvement, elle le remarquerait tout de suite. Dans un silence de mort, peu de temps après, une ombre se glissa à travers la fenêtre.

La fenêtre était l’un des endroits où Shao Qing avait accordé une attention particulière. Attendant que l’ombre se rapproche progressivement, Shao Qing, déjà éveillée, se leva rapidement et le jeta instantanément au sol. Shao Qing ne savait pas ce qui lui arriverait si elle était mordue ou égratignée par le zombie, alors elle n’osait pas risquer cela. Avec rapidité, elle attrapa les deux bras du zombie devant elle, puis d’un coup sec, elle lui cassa les deux bras. Dans la fraction de seconde où le zombie a tenté de relever la tête pour la mordre, Shao Qing lui a fourré une chaussette dans la bouche.

Au bout de deux minutes, ligoté comme un saucisson, il se tortillait sur le sol de toutes ses forces. Mais quoi qu’il en soit, il était incapable de se libérer.

Shao Qing se pencha pour regarder. Le zombie ressemblait à un jeune de dix-huit / dix-neuf ans. Son apparence était délicate et jolie, mais dommage qu’il ne soit plus humain.

Amenant Xiao Baozi endormi au coin de la rue pour continuer à dormir, elle se demanda comment faire face à cet étrange zombie alors qu’elle se préparait pour le lever du jour du lendemain.

Tôt le lendemain matin, Shao Qing s’est levé et a regardé le zombie qui se blottissait dans le coin, rétréci en une petite boule et faisant une apparence plutôt pitoyable.

La première chose que Shao Qing a faite a été d’absorber une partie des cristaux gris récupérés sur le corps des zombies. Déterminant que le cristal ne produisait aucun effet nocif sur son corps, elle décida d’en économiser pour Xiao Baozi.

Elle a également découvert qu’il avait encore les cristaux des zombies qu’il avait tué. La majorité cependant n’était plus sur son corps, seule une petite partie avait été retrouvée.

Cela étant, elle semblait devoir rester ici un peu plus longtemps pour rassembler des cristaux. Ensuite, elle pourrait prendre Xiao Baozi et quitter cet endroit.

Après tout, rassembler des zombies pour les tuer était comparativement plus facile que de rassembler des surhumains.

Avec cette pensée, Shao Qing s’est préparée à tuer le zombie afin qu’elle puisse ensuite trouver plus de provisions pour Xiao Baozi. Cependant, juste quand elle l’approcha, il s’est réveillé et a sans cesse crié comme s’il menaçait Shao Qing.

S’accroupissant, elle étendit une de ses mains vers la tête du zombie. Il était vraiment plus intelligent que les autres zombies. Sachant que Shao Qing était sur le point de le tuer, son apparence vicieuse d’origine a changé. Au même moment, il se tortilla en arrière et laissa échapper un léger son de pleurnicherie pour susciter sa bonne volonté et ses faveurs.

Bien que ses yeux étaient déjà complètement cendrés, il y avait toujours une faible étincelle en eux. La main levée de Shao Qing s’immobilisa un instant, hésitant un peu. Auparavant, la raison pour laquelle elle n’avait pas immédiatement tué le zombie était parce qu’elle avait l’impression que ce zombie était similaire à elle. Elle était un monstre parmi les humains alors qu’il était un monstre parmi les zombies.

Cependant, si elle amenait un zombie, peu importe où elle irait, ce serait gênant. Ainsi, Shao Qing a décidé de le tuer.

Pourtant, voyant la lutte de ce zombie pour survivre, Shao Qing ne put s’empêcher de se rappeler le temps où elle se baignait dans son propre sang. Elle avait aussi soif de vivre.

“Comprends-tu mes paroles?” Shao Qing abandonna l’action précédente et tendit la main pour toucher ses longs cheveux mous. Même si le zombie était incapable de comprendre les mots de Shao Qing, il était toujours capable de sentir que son intention de tuer se dispersait lentement. À la hâte, il a utilisé sa tête pour se frotter contre la paume de Shao Qing afin de démontrer sa volonté d’être obéissant.

Shao Qing soupira, puis s’assit à côté du zombie. “Avant de quitter cette ville, suis-moi. Nous chasserons des cristaux et tu recevras un quart de la part. “

Voyant l’apparence obéissante du zombie, Shao Qing se sentait secrètement mieux aussi. Malgré tout, elle prit quelques précautions en défaisant les liens. Le zombie ne l’a pas frappée, il s’est simplement accroupi dans un coin.

Shao Qing a alors remarqué que les deux bras qu’elle avait brisés la nuit dernière étaient déjà guéris. Ce zombie était vraiment particulier. Utilisant cela comme une récompense pour s’être bien comporté, Shao Qing lui tendit un cristal.

Le zombie a utilisé ses grands yeux noirs pour regarder Shao Qing. Après un long moment, il tendit furtivement sa main pour prendre le cristal de la main de Shao Qing, puis le consomma à la vitesse de l’éclair.

Il semble qu’il était capable de digérer directement ces cristaux.

Après avoir mangé le cristal que Shao Qing lui avait donné, le zombie se sentit un peu plus proche d’elle.

“Une telle expression stupide, à l’avenir, je t’appellerai Er Dai” En disant cela, Shao Qing se mit immédiatement à rire. Obtenant le nom ‘Er Dai’, le zombie a pu sentir que ce n’était pas un très bon nom. Pourtant, il n’a pas protesté. Il n’a pas osé protester. Il a même jeté un regard particulièrement sincère sur Shao Qing, ce qui ferait sentir aux gens qu’il était un peu adorable.
[Er Dai = Deuxième imbécile]

Voyant que les joues et les vêtements d’Er Dai étaient sales, Shao Qing s’est sentie obligée d’aider Er Dai à se laver.

Trouvant une baignoire massive, elle la remplit d’eau. Après, elle a commencé à enlever les vêtements d’Er Dai. Er Dai se tenait là, nu et pitoyable, permettant à Shao Qing de le déshabiller.

Le regard de Shao Qing se posa sur le corps pâle d’Er Dai, puis s’arrêta à un certain endroit: “Ah! De façon inattendue, il n’a pas pourri et est tombé.”

Er Dai, qui ne devraient montrer aucune trace de honte ou d’embarras, a soudainement ressentit une envie étrange de s’enfuir. Cependant, alors qu’il tentait de battre en retraite, Shao Qing l’a jeté directement dans la baignoire.

Avant de le jeter à l’intérieur, Shao Qing taquina une certaine région en riant légèrement. “Tous les poils sont complètement tombés …” Puis, voyant Er Dai confus, Shao Qing se sentit un peu gênée et commença immédiatement à le nettoyer.

Les zombies n’aimaient vraiment pas l’eau. Il se débattait continuellement dans l’eau, mais Shao Qing fut toujours capable de le nettoyer proprement.

Après l’avoir lavé et l’avoir changé dans un nouvel ensemble de vêtements, si vous ne regardiez pas attentivement, vous ne pourriez pas savoir qu’Er Dai était un zombie.

En frottant les cheveux d’Er Dai qui se dressaient sur sa tête, Shao Qing était complètement satisfaite. Au début, elle l’aidait certainement par sympathie, mais maintenant qu’elle y pensait un peu plus, avoir un zombie comme compagnon n’était en fait pas si terrible.

À tout le moins, un zombie ne la poignarderait pas dans le dos. À cet égard, elle préférerait avoir un zombie comme compagnon plutôt qu’un humain.

En voyant une petite personne et une grande personne assisent sur le sol utilisant le même regard idiot, le cœur de Shao Qing s’adoucit. C’était ce sentiment que toutes les femmes devenues mère auraient: l’amour maternel.

Cette lente débauche de douceur avait, pour le moment, remplacé le traumatisme de Shao Qing. Cela lui avait permis de reconnaître clairement que, outre la vengeance, d’autres raisons pourraient expliquer son existence.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *