The End Of The World’s Poisonous Mom And Monster Baby – Chapitre 52

“Ce n’est rien.” Les lèvres de Shao Qing ont fait la moue. Lorsqu’elle a regardé l’intérieur de la maison, une lumière froide a flashé. En rétrécissant les yeux, elle a fait un faux sourire et a demandé : “Voulez-vous… aller jeter un coup d’oeil ?”
La femme a avalé sa salive. L’intuition de la femme lui disait que si elle hochait la tête, alors elle ferait face à un énorme danger.
Juste au moment où l’homme était sur le point d’accepter, la femme l’a retenu, se forçant à sourire : “Il est déjà assez tard. On ne vous dérangera plus !”
L’homme était complètement perdu, mais après avoir jeté un coup d’oeil à sa femme, ils ont tous deux souri et sont partis. En partant, ils se sont surchargé de sacs, de peur que Shao Qing et les autres ne viennent leur prendre la nourriture qu’ils avaient récupérée.
“Pah, quelle était cette blague !” Gu Panpan ne pouvait plus retenir sa colère. Mais après avoir dit cela, elle s’était immédiatement tue, elle regardait Yan Hanqing d’un air embarrassé. “Je…. Je ne… non, je veux dire….”
Yan Hanqing a secoué la tête : “Je sais quel genre de personne ils sont.”
“À l’époque où mon père était décédé, mon oncle craignait que ma mère prenne l’argent de l’indemnisation et se remarie, il voulait donc que ma mère lui donne tout l’argent. Heureusement, le chef du village a été compréhensif et ne lui a pas permis de le prendre. Ensuite, ils essayaient toujours de créer des embrouilles pour essayer d’obtenir l’argent en compensation. Ils ont même tenté de s’emparer de notre propriété”. Yan Hanqing a baissé la voix : “Ils ont en effet apporté une aide matérielle à notre famille, un bol de riz moisi. Je n’ai pas voulu les remercier, mais ce sont les derniers survivants du village…”
Yan Hanqing parlait rarement autant. Cela était probablement dû au fait qu’il était rentré chez lui pour enterrer sa mère et son père ensemble. Même s’il était un homme de fer, il avait toujours des sentiments comme la plupart des gens.
Shao Qing a tapoté les épaules de Yan Hanqing. “Tu te reposeras pendant les prochains jours et tu laisseras Er Dai s’occuper de la tombe de tes parents pendant la nuit. Pendant la journée, nous nous relaierons, alors ne les laisse pas t’atteindre”.
“En…” Yan Hanqing a estimé qu’il était trop faible, il devait contenir ses émotions. Il n’aimait pas partager ses sentiments avec les autres, mais devant ses yeux, à part la personne qu’il aimait, il y avait tous ceux avec qui il avait combattu face à la mort. Plutôt que de tout dire, il serait préférable que Yan Hanqing raconte les faits importants.
Il craignait simplement que Shao Qing et les autres ne croient vraiment ces deux personnes qui affirmaient qu’il n’accordait que peu d’importance à l’amitié et qu’il se contente d’exploiter les autres. C’est pourquoi il avait décidé de dire la vérité.
Après avoir préparé le dîner, Er Dai a été envoyé garder le cimetière. Shao Qing s’est également rendu au cimetière une fois Xiao Baozi couché.
Pendant la nuit, c’était incomparablement plus dangereux que le jour. Non seulement à cause des zombies qui étaient actifs à ce moment là, mais aussi à cause des animaux mutés qui étaient cachés dans l’obscurité.
Arrivée devant le cimetière, elle se rendit d’abord au cimetière voisin. Elle a regardé la tombe qui avait été creusée. Pendant la journée, ils s’étaient précipités ici, elle n’avait donc pas pu la voir clairement. Mais maintenant qu’elle l’examinait attentivement, elle constatait que beaucoup de choses n’avaient pas l’air normales.
Tout d’abord, la tombe qui avait été creusée ne semblait pas être l’œuvre de bêtes sauvages, mais plutôt l’oeuvre d’une sorte d’instrument et tous les os étaient dispersés partout, certains morceaux pouvaient s’assembler, mais c’était pas assez pour former un squelette entier.
Ces os portaient des marques de morsure, mais pour de nombreuses raisons, ils étaient déjà décolorés. Mais, on pouvait pleinement confirmer que ce n’était pas de grosses bêtes sauvages qui les avaient mâchées.
Ce n’était pas les zombies qui avaient déterré les cadavres.
Après avoir cherché un peu plus loin, Shao Qing a découvert quelques autres tombes qui portaient également ces traces. En bref, il se passait quelque chose de vraiment étrange. La seule chose dont Shao Qing était sûr, c’était que ce n’était pas des bêtes sauvages qui avaient creusé les tombes et qui avaient mangé les cadavres et enterré les os à nouveau.
Après son enquête, Shao Qing quitta le cimetière et retourna dans l’autre cimetière. En arrivant, elle vit Er Dai accroupi sous l’arbre, lésé. Il portait des vêtements de camouflage et se trouvait sous les broussailles. Sans cligner des yeux, il observait le cimetière avec un air sérieux mais adorable.
Quand Shao Qing est arrivée, les yeux d’Er Dai se sont éclairés. Il avait l’air de vouloir se jeter sur elle, mais après y avoir réfléchi une seconde, Er Dai tourna la tête en silence pour exprimer son mécontentement.
Pourquoi devait-il faire la veillée nocturne alors que tous les autres dormaient! Le point crucial était de savoir pourquoi il ne pouvait pas dormir avec Shao Qing! Il n’était pas du tout heureux!
Shao Qing a regardé l’apparence inconfortable d’Er Dai, puis s’est accroupi à côté de lui. “Tourne ton visage par ici, qu’est-ce qui t’énerve?”
Er Dai n’a pas dit un mot, il n’a même pas tourné la tête. Il était déterminé à exprimer son mécontentement, jusqu’à ce qu’il entende la voix de Shao Qing qui semblait aussi profonde que l’éternité: “Tourne-toi et je te donnerai un baiser.”
A la vitesse de la lumière, Er Dai a immédiatement retourné son visage. Il a également tourné la tête spécialement pour que sa joue, qui n’avait pas été humidifiée par l’herbe, soit face à Shao Qing. Shao Qing n’a pas pu se retenir et a ri, puis elle a embrassé Er Dai sur les lèvres avec malice. “Ne soyons pas en désaccord, d’accord ?”
Er Dai s’est enterré dans l’étreinte Shao Qing, faisant un visage embarrassé.
En ce qui concerne le QI, en plus d’être très attaché à elle, Er Dai était comme un enfant. Shao Qing avait parfois l’impression d’élever trois enfants : Xiao Baozi, Er Dai et Shao Tong.
Heureusement, Shao Tong se comportait particulièrement bien et Xiao Baozi était généralement gentil. Seul Er Dai avait souvent besoin d’être dorloté.
Cependant, le Er Dai qui avait besoin d’être dorloté était toujours super adorable.
“J’ai l’impression que c’est encore un peu long. Quand on reviendra, laisse-moi te mesurer pour qu’on puisse te faire des vêtements.” Shao Qing a tiré sur les vêtements que portait Er Dai. C’est Yan Hanqing qui lui avait prêté cet ensemble de vêtements. Yan Hanqing était plus grand qu’Er Dai d’une tête et vous n’aviez même pas besoin de mentionner combien il était plus musclé. Le fait que ses vêtements soient portés par Er Dai donnait la même impression qu’un enfant portant des vêtements d’adulte. C’est pourquoi Shao Qing avait un peu modifié les vêtements avant de les donner à Er Dai, mais ils semblaient encore trop amples.
Cependant, à l’heure actuelle, Er Dai n’avait pas de vêtements à lui. Il avait seulement celui de Gu Chuan et celui de Yan Hanqing. Quand l’un était sale, il le lavait et portait l’autre, une fois que celui-ci était sale, il le lavait.
Il était extrêmement pitoyable.
“En fait…mes vêtements devraient être parfaits.” Shao Qing a soudain touché la taille de Er Dai. Er Dai ne se doutait pas du tout qu’on profitait de lui, d’autant plus que c’était Shao Qing qui le touchait et le pinçait.
Après avoir utilisé ses mains pour mesurer le corps d’Er Dai, Shao Qing a dit sérieusement : “Comment peux-tu être à peine plus gros que moi… où sont passés tous ces cristaux que tu as mangés ?”
Er Dai a ouvert sa grande paire d’yeux et a regardé Shao Qing d’un air confus. Chaque fois qu’il clignait des yeux, ses cils ressemblaient aux ailes d’un papillon, longues et pulpeuses.
Après l’avoir tâtonné partout, Shao Qing eut soudain une pensée : “Er Dai, je veux te demander quelque chose. Est-ce que ton petit Jiji… a des sensations ?” (Trad: Perverse! XD)
Er Dai était complètement perdu. Il ne comprenait pas ce qu’était un Jiji, ces sensations ou ces choses plutôt sales.
Shao Qing était très curieuse. Après tout, un zombie était une personne morte. Alors un zombie pouvait-il… être capable… Tousse, tousse, de lever cette chose?
Shao Qing a jeté un rapide coup d’oeil à la zone située entre les deux jambes d’Er Dai, et a quelque peu hésité. Doit-elle faire un mouvement, doit-elle, doit-elle faire le mouvement ?
C’était extrêmement difficile à décider.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *