The Epic Tale of the Forsaken Hero – Tome 1 Chapitre 1

Oginomiya Académie. C’est l’école où je vais; dire que c’est mon lieu d’exécution n’est pas une exagération non plus.

Violence et calomnie font parties de mon quotidien.

Je ne ressentais pas de douleur. Je ne m’amusais pas.

Mais, je ne peux pas m’échapper.

C’est un internat donc tu ne peux rentrer chez toi que pendant les grandes vacances.

Si vous avez essayé de partir, les professeurs le verrons et ceci sera marqué dans ton dossier

C’est pourquoi j’endure l’intimidation.

« Oi, lève-toi cochon ! »

« Gah !? »

Un son étouffant retentit. Un coup me frappa dans l’estomac.

Je tomba à genoux.

“Ne lance pas le seau !”

« Agh !! »

Un coup de talon dans mon cou. Une douleur, comme si mon cou allait se briser, me traversa.

Maintenant, je suis certainement tombé par terre.

“Regarde, tu embrasses la saleté !”

« Gu… »

Ma tête est piétinée. Chaque fois, c’est la même chose.

Qu’est-ce que je suis censé dire ?

Pourquoi est-ce que je dois passer par ça tout le temps ?

« Ew, il est dégoûtant ! »

“Vraiment, je ne veux pas respirer le même air que lui !”

« Ce serait bien qu’il disparaisse, vraiment ! »

Je peux entendre des insultes sur moi venir d’ici et là dans la salle de classe.

Ce n’est pas comme si je voulais être ici, bon sang.

“Eh bien, calmez-vous, Kisaragi s’assurera de faire office de chiffon à poussière.”

Tout en essuyant mon visage, Samejima Shinji, le pilier de la classe dit ceci.

C’est un étudiant d’honneur avec une bonne apparence,un grade et à des capacités athlétiques. De plus, il est le petit-fils du président du conseil d’administration.

C’est pourquoi, tout ce qu’il fait est OK. Tout le monde détourne le regard loin de lui lorsqu’il m’intimide.

Samejima est plutôt sombre. Il effacera tout ce qu’il n’aime pas. Il essaiera d’obtenir à tout prix ce qu’il veut.

C’est la parfaite incarnation d’une ordure.

Celui qui m’a frappé avant était Kijima Takeshi. Celui qui m’a donné un coup de pied était Mahara Keito.

Ils se tiennent derrière Samejima comme des petits animaux. Ils sont juste comme des sharksuckers vivants.

“Eh bien, que devrions-nous faire ensuite ?”

Comme Samejima écoute les demandes des camarades de classe derrière lui, il croise les jambes.

Et c’est alors, que c’est soudainement arrivé.

« Quo- »

« Kya !? »

« Whoa ! »

Une lumière qui saisissait toute la classe aveuglant tout le monde, et alors que la terre tremblait, un bruit d’explosion.

On sentait que nos corps flottaient.

« Quel est cet endroit ? »

Nos yeux étaient timidement ouverts, ce que nous voyons était un endroit que nous ne connaissions pas.

C’était blanc. Tout était blanc.

Il n’y avait ni tables, ni chaises, ni tableau noir. Tout était vide.

O-oi ! Où est cet endroit !

« Qu’est-ce qui vient de se passer ?! »

Les autres s’agitaient. Je n’ai rien dit.

J’ai pu échapper à la douleur pendant un moment. Si je parlais, on me répondrait avec plus de violence.

Il y avait des gens qui ont commencé à pleurer. Il y avait des gens qui appelaient les noms de leur famille.

Il y avait aussi des idiots appelant cela un rêve.

Cela ne peut pas être un rêve. Je n’ai jamais entendu parler d’un rêve que trente personnes ont eu en même temps.

Néanmoins, on ne pas savoir dans quelle situation nous sommes c’est certain.

Je n’ai jamais entendu parler d’aucun endroit comme ça sur Terre.

Un monde sans flore, faune et autre chose que nous.

“Comme si quelqu’un avait appelé un héros d’un autre monde dans un livre.”

C’est ce que je pensais. Et c’est cela qui est arrivé.

“S’il vous plaît, installez-vous, héros.”

C’était une belle voix transparente.

Le propriétaire de la voix est soudain apparu devant nos yeux.

Des cheveux dorées qui descendent jusqu’à sa taille. De charmant yeux écarlates qui aspirent votre âme.

Une grande courbe décrivait sa poitrine, et ses jambes élancées et étirées sous ses hanches.

Les gars avaient les yeux cloués sur elle.

À cela, les filles l’ont regardé avec un regard froid.

Attendez, d’ailleurs, qu’est-ce que cette personne a dit ?

Mon nom est Claria, la déesse qui vous a appelé, héros.

Déesse. Héros.

Juste comme ceci je rassemblais les morceaux du puzzle. J’étais proche de la vérité de la situation.

Il n’y a aucune erreur. C’est-

“Je vous ai tous appelés d’un autre monde.”

Ce que la déesse répondit était exactement ce que je pensais.

◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◇ ◆ ◆ ◆ ◆

Après le choc de ce que la déesse Claria a dit, elle a commencé à expliquer après que tout le monde s’est enfin calmé.

Tout d’abord, il s’agit d’un endroit divin où seuls les dieux sont autorisés à exister.

Alors, pourquoi nous avons été convoqués dans un tel endroit impressionnant, apparemment le monde qu’elle préside comme déesse est menacée par la renaissance du roi démon et elle veut que nous l’abattions… je pense.

C’est pour vaincre le seigneur démon. En d’autres termes, nous sommes tous des «Héros».

“Plus il y a de héros, mieux c’est.”, pensa la déesse. Elle a probablement raison.

Cependant, nous ne sommes que des étudiants. Tout d’un coup nous demander de vaincre le seigneur démon est impossible.

“Elle semble aussi comprendre.”

« Je te donnerai une partie de mon pouvoir, c’est très puissant, s’il te plaît, bat le démon. »

Elle baissa profondément la tête.

Tout le monde hésitait.

Mais bien sûr, il n’y a pas de récompense pour nous.

Je suis contre. Il est certain que je devrais risquer ma vie au combats.

« Bien sûr, je ne dirai pas que c’est sans récompense. »

Et pourtant, il est évident que tout le monde s’est éteint après avoir écouté cela.

« …Récompense, qu’est-ce que c’est ? »

Samejima, prenant le rôle de leader, a demandé.

“J’accepterai tout désir.”

« – !! »

Les yeux de la classe se sont rassemblés autour d’elle.

“Si nous vainquons le seigneur démon, nous tous…”

« Oui bien sûr. »

“Un souhait ?”

“Tout ce que vous désirez.”

Après avoir écouté cela, l’attitude de Samejima a changé. Moi, qui était toujours réticent à m’impliquer avec lui, je le savais.

C’était… Quelqu’un qui avait les yeux d’une bête féroce.

« …Je comprends. »

Samejima alla vers Claria, et, comme un chevalier de l’Ouest, s’agenouilla.

« Nous allons vaincre le seigneur démon, et apporter la paix à votre monde. »

« Wha- »

« Tout le monde, vous êtes avec moi, non?  »

Quand quelqu’un s’apprêtait à se plaindre, Samejima se retourna.

Ces mauvais yeux fixèrent le gars qui s’apprêtait à formuler son objection.

« …Non, ce n’est rien, je suis d’accord. »

S’il s’opposait, qui sait ce qui se passerait.

Tout le monde s’est mis d’accord.

Pour ajouter, je ne suis pas d’accord mais je ne serais pas compté de toute façon dans les 29 réponses.

Encore une fois, Samejima se tourna vers Claria.

« C’est ce que nous croyons. S’il vous plaît, donnez-nous le pouvoir de vaincre le seigneur démon. »

Pour jurer fidélité, Sabejima baisa légèrement le dos de la main de Claria.

C’était répugnant.

Cependant, les joues de Claria devinrent rougeâtres.

Je ne savais pas que le déesses étaitent faciles.

“Je vais maintenant tous vous envoyer au palais impérial. Là, s’il-vous-plaît aidez le roi, il vous donnera son soutien. J’ai donné à chacun mon pouvoir. S’il vous plaît ne l’utilisez pas en vain.”

“Laissez-le à l’usage, je vaincrais le seigneur démon de mes mains.”

– Alors, tout le monde, sauvez Rostalsia, ce monde que j’aime tant.

Comme l’a dit Claria, la même lumière qui nous a amenés ici nous enveloppa encore.

Et puis, lorsque j’ai ouvert les yeux, cette fois, nous sommes dans une sorte de bâtiment.

Un lustre que vous ne verriez qu’à la télé. Un autoportrait sur un mur entier. Des escaliers ornés par des tapis rouge.

Je suis tellement choqué que je ne peux pas prononcer un mots.

Une femme s’approcha de nous.

Agrippant la main de Samejima, qui était à l’avant du peloton, elle dit:

« Héros, sauvez notre monde, Rostalsia. »

Il n’y a aucune chance de fuir.

Et ainsi, nos vies en tant que héros ont commencées.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *