The Epic Tale of the Forsaken Hero – Tome 2 Chapitre 11

“Bon retour de l’autre monde Daichi-sama.” (Shuri)

“…Je suis de retour, Shuri.” (Daichi)

Selon ma demande, Shuri m’a accueilli de retour de ma huitième mort avec pour oreiller ses cuisses.

…Ce rêve, je ne l’ai pas vu cette fois… Bien que j’ai pensé à me plaindre à elle cette fois, je suis étrangement triste. Je suis également heureux que je ne vais plus mourir dans le rêve.

C’est un sentiment étrange.

« Eh ? Huh ? Comment peut-tu être vivant ? » (Tamaki)

Une voix a été entendue sur le côté.

La formulation choisie par Tamaki pour mon nom était grossière.
Peut-être, je suppose que tu étais heureuse que je sois mort.

« Tamaki. » (Daichi)

« O-oui! Qu’est-ce qu’il y a !? » (Tamaki)

Appelant son nom, Tamaki a commencé à utiliser le langage honorifique dans une panique. Il était facile d’imaginer qu’elle dégoulinait de sueurs froides.

Tellement absurde. J’ai ri.

« De quoi es-tu en train de rire, Maître ? » (Tamaki)

« Non, ce n’est rien. Même si tu ne peux pas me tromper, tu essaies si fort… »(Daichi)

« Il n’y a pas d’autre moyen, non ? Parce que le maître fait peur… » (Tamaki)

« Alors, pourquoi voudrais tu… Tu en as assez dit. Ah, c’est dangereux. Mon estomac me fait mal parce que j’ai trop rigolé.”

« Ah ! Maître est un idiot ! » (Tamaki)

Nous avons vaincu le puissant ennemi et avons été enveloppés dans une atmosphère sociable.

Oh, je ris sérieusement maintenant.

…Eh bien, je suis déjà mort huit fois…

Le nombre d’emplacements à esclaves à surement d’augmenter.

En regardant l’attitude affichée tout à l’heure, il semble n’y avoir aucune réflexion venant de cet individu.

« Tamaki. » (Daichi)

« Qu’est-ce qu’il y a ? » (Tamaki)

« Pour le moment… Meurt ? »(Daichi)

« …Eh ? » (Tamaki)

J’ai pointé mon index vers elle, et Leadred a soudainement poignardé le sein gauche de Tamaki par derrière.

« …E-, h-… uh ? » (Tamaki)

« Ogre Flame » (Leadred)

Pour s’assurer que Tamaki était complètement morte, Leadred lui a brûlé le visage avec les flammes.

« Leadred. Ne la tuez pas immédiatement. Je t’ais fait manqué exprès ses organes vitaux. » (Daichi)

« Ah, je comprends. » (Leadred)

Elle réalisa que la main de Tamaki se contractait petit à petit.

Il fait chaud, c’est douloureux, c’est agonisant.

Ces sentiments sont sûrement en train de régner dans son esprit. Dans une certaine mesure, à mesure que le temps passe, la douleur s’atténue, bien qu’en échange la terreur de la mort s’épaississe.

En ce qui concerne la mort, je suis déjà un vétéran.

Je comprends surtout ce que les humains pensent à mesure qu’ils meurent.

« Cependant, Leadred… Pourquoi ne pas l’avoir fait plus tôt ? N’ai-je pas dit de prendre soin de cette personne ?”

Je parlais de Tamaki, pas du mille-pattes quand j’ai dit ‘personne’. Il n’était pas nécessaire d’asservir un mille-pattes géant… Pour commencer, je visais à exterminer le mille-pattes. Je ne pouvais pas me permettre d’asservir un démon qui disparaîtrait et se disperserait une fois vaincu.

J’étais inquiet que Tamaki puisse s’échapper après ma mort.

Avec cela, j’ai compris qu’elle n’avait pas encore été transformée en esclave complet. Je m’attendais à ce qu’elle ne se sente pas sincèrement pas loyale envers moi.

Aurait-elle pu s’échapper toute seul, ou aurait-elle amené Shuri avec elle ? Elle aurait pu choisir.

Quand j’ai parlé à Leadred de mon passé, elle m’a aussi parlé du sien.
Elle était un démon appelé le “Horrific Killer”. Par conséquent, elle n’hésiterai pas à tuer des humains.

Cependant, je lui ai toujours demandé pourquoi elle la traitait comme ça…
« Bieeen, hé. Cette femme n’est-elle pas un héros ? » (Leadred)

« C’est vrai. » (Daichi)

« Alors, j’ai pensé que vous savoureriez de la voir souffrir et que cela vous remonterai le moral. » (Leadred)

« ….Leadred… » (Daichi)

J’ai été touché. Les larmes sont tombées à cause de sa douce considération pour moi.

Voyant mon comportement si différent de mon habitude, elle détourna les yeux et du rouge qui n’était pas la couleur de sa peau a commencé à apparaître sur ses joues.

« Merci beaucoup. » (Daichi)

« O-ouais. Bien, s’il vous plaît cesser de me tapoter la tête… C’est embarrassant. » (Leadred)

« Hmm ? Quoi ? Je ne t’entend pas bien… » (Daichi)

Afin de voir encore une fois de plus le côté « dere » de Leadred, j’ai activé mes capacités de surdité.

« S-soyez tranquille ! En dehors de cela, occuper vous de cette personne ! » (Leadred)

Elle sort son épée de Tamaki et me la montre.

« Elle ne respire plus !… Vous devriez l’asservir rapidement. C’est mieux quand le cadavre est frais. » (Leadred)

« Tu as raison. Puisque Leadred est embarrassé, je vais cesser de me moquer d’elle et commencer à faire de Tamaki un esclave. » (Daichi)

« Êtes-vous même en train d’écouter ?! » (Leadred)

Ignorant la poussée de Leadred, j’ai étendu le cadavre de Tamaki sur le sol.

« Toi. Maintenant, je vous donne une nouvelle vie. Je te donne une seconde vie. Ici, accepte un contrat avec moi et rempli ton devoir de serviteur. Wight Back ! »

Le corps de Tamaki a commencé à se soigner. La blessure sur sa poitrine s’est fermée et les parties de son visage brûlées ont commencé à se soigner.

Avec cela, la transformation de Tamaki en esclave est terminée. Elle va se réveiller bientôt. La réaction que je ne serai jamais fatigué de voir est sûre de se produire.

Tamaki ne peut plus s’enfuir.

« …Daichi-sama. » (Shuri)

Alors que je m’occupais de Tamaki, Shuri qui s’ennuyait tapa sur ses genoux avec un ‘PonPon’.

Je ne pense pas qu’un homme qui nierait cette invitation existe.

« Leadred. C’est le bon moment pour se reposer. Veille sur Tamaki pendant que je dors. » (Daichi)

« Et si elle court ? » (Leadred)

« La tuer avec Demonic Pressure ou quelque chose serait un gaspillage, alors immobilise là. Je recommande de casser un os ou deux. » (Daichi)

« Je comprends. Je la guérirai autant que j’en ai envie. » (Leadred)

Leadred agita sa main. Son regard était déjà fixé sur Tamaki.

…Je ne pense pas qu’elle veuille nous voir flirter.

« Dans ce cas, Shuri. Encore une fois, je te serais redevable. » (Daichi)

« Ça ne me dérange pas. S’il vous plaît, reposez-vous longtemps. J’apprécie le visage endormi de Daichi-sama. » (Shuri)

Depuis que Shuri a dit ça si sincèrement, je ne pouvais pas rire.

Cependant, j’ai l’impression de profiter de sa douce nature.

Je ne peux pas comprendre pourquoi elle est si dévouée… Vraiment.

Je me détends complètement, profitant pleinement de l’élasticité douce et confortable de ses cuisses, et tombe dans un profond sommeil.

◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆◇◆

Après que chacun d’entre nous se soit reposé à tour de rôle pendant plusieurs heures pour retrouver notre puissance magique, nous reprenons la capture du donjon comme avant.

Nous parlions tous les trois du centipède avec Leadred et Shuri à l’arrière.
Incidemment, depuis que j’ai utilisé「Absolute Command」sur Tamaki pour l’empêcher de parler, elle ne peut pas parler.

Après avoir ressuscité en tant qu’esclave, Tamaki a dit diverses choses et était bruyante. Un langage abusif a été déversée sur moi. Elle était très persistante.
Comme j’en avais marre d’elle, je l’ai punie en lui faisant tuer des démons en solo. Pour empêcher son niveau d’augmenter, Shuri et Leadred tuaient les démons avec de la magie.

Je vais assouvir indirectement Tamaki en l’empêchant d’acquérir de l’expérience.

« Ce mille-pattes d’avant. Ne pensez-vous pas que cela a provoqué une augmentation soudaine de nos niveaux ? » (Daichi)

Parler de la lutte dans la salle des escaliers était inconfortable. Même si c’était le 40ème étage, il avait une force de se vanter.

Ce cristal l’a ressuscité et fortifié.

Évidemment étrange.

« C’est vrai. Bien que comparé à vous deux je ne pouvais pas aider parce que je suis impuissante… » (Shuri)

« J’étais aussi surpris. Avec cela, c’est la troisième fois que mon épée ne pouvait pas couper quelque chose. Cependant, avec ceci j’ai une idée sur le gardien du donjon. » (Leadred)

La fière Leadred souriait.

« Est-ce vrai ? » (Daichi)

« Ah. Cette armure détestable à double couche. Le réveil du démon par la magie. En tout cas, avec une armure assez dure que je ne peux pas couper, il n’y a qu’une seule autre personne. Cependant… » (Leadred)

« Qui est-ce ? » (Daichi)

« Cette personne a une personnalité considérablement fatigante. Probablement, nous ne pourrons pas éviter un combat. » (Leadred)

« Eh, sérieusement ? » (Daichi)

J’avais pensé que si nous rencontrions quelqu’un comme Leadred, nous pourrions le persuader. Il serait préférable de tout terminer juste en parlant.

Cependant, j’ai peur qu’il semble que nous ne serons pas en mesure d’utiliser cette méthode.

« Sérieusement. Ce type n’écoutera pas ce que vous dites parce qu’il ne vous jugera pas comme digne de le servir. » (Leadred)

« Est-ce si… » (Daichi)

« Cependant, le pouvoir de Daichi-sama permet d’asservir n’importe qui non ? » (Shuri)

« Même ainsi, éviter un combat est indispensable, surtout il n’y a pas d’emplacement de libre. » (Daichi)

Bien que je puisse libérer Tamaki en échange de l’utilisation écrasante du démon, il est commode d’avoir Tamaki comme un pion sous mon contrôle.

Je suis mort deux fois pendant le combat avec Leadred, donc je vais certainement finir par mourir un peu plus. C’est une intuition que j’ai.

« De plus, sa force est comparable à la mienne. » (Leadred)

« Comment… Comment s’appelle ce démon ? » (Shuri)

En supposant qu’il soit important, Shuri a demandé à Leadred.

« Fantra Angas. En ces jours, il était un tacticien et le plus puissant maître de la magie de glace.”

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *