The Epic Tale of the Forsaken Hero – Tome 2 Chapitre 5

Quelques heures après avoir cherché et rattrapé Umahara et Minamoto, nous sommes arrivés au 20ème étage.
Je dirais que tout s’est bien passé jusqu’à présent. Nous avons rencontré un Wight White Lancer. (ndt: Un mort vivant blanc maniant une lance)

Un Wight est un cadavre de démon dont les os ont blanchi. Comme son nom l’indique, il porte une lance.
Bien qu’il ait un statut légèrement plus élevé, toutes ses attaques sont désordonnées et possède l’effet 「Poison」.

En ce qui concerne l’effet de statut du poison, il est nécessaire d’utiliser un antidote pour le guérir.
Minamoto qui a été frappé par celui-ci est actuellement traité. Parce qu’il était très excité, il était très difficile à battre.

« Hé, Minamoto-san. S’il vous plaît, buvez ça. »

Hayase a passé à Minamoto un 「Yanu Leaf」, un antidote. Elle le pris et le consomma rapidement.
Son teint de peau est redevenu normal. Apparemment, les effets du poison ont été neutralisés.
Toutefois…

« Incroyable, Hayase. »

« Comment ? »

Tamaki était celle qui donnait ses éloges. Derrière eux, Umahara fit une expression insatisfaite.
Alors, ce type…

« Hayase-san a lu une grande quantité de documents médicaux au palais royal, donc elle ne fait pas d’erreurs avec les quantités dans ses traitements. Par conséquent, nous pouvons nous battre sans nous soucier des effets de statut. »

Tamaki claqua des doigts et pris une pose. Elle a un problème, n’est ce pas ?

Cependant, la valeur de Hayase semble continuer à augmenter.

Les connaissances médicales dans ce monde sont limité et se développent encore. Bien qu’il existe des potions de récupération d’endurance et de magie, il existe de nombreuses potions pour diverse autre statuts qui n’ont pas été perfectionnées.

Par exemple, cet antidote 「Yanu Leaf」, aura des effets négatifs sur votre santé si vous prenez plus que vous en avez besoin, tel est le risque.

Par conséquent, vous ne pouvez en prendre autant que vous en voulez.

« Est-ce vrai ? Le talent de Hayase est tout à fait indispensable dans ce groupe.  »

« Merci… »

Après avoir été loué par moi, Hayase semblait briller. Son comportement, je ne suis certainement pas encore habitué.

« Minamoto tu vas bien ? »

« Ouais, je vais bien ».

Elle se lève et déplace son corps. Après l’étirement, il était évident que le traitement fonctionnait.
« Il serait bon de boire cette potion au cas où. Oi, attrape.  »

Je lance un récipient en forme de tube à essai contenant une potion à Minamoto. Elle l’a attrapé avec les deux mains.

« Parce que vous êtes notre gardien… N’attendez pas un merci. »

En disant ceci, Minamoto commence à s’éloigner.

« Ah, oi !… Bon sang… Tamaki, Hayase, allons-y. Ne nous séparons pas.  »

« Ah oui ! »

Hayase se lève rapidement et rassemble les bagages. Il n’y avait pas de réponse de Tamaki parce qu’elle avait déjà rattrapé Umahara.

Hayase et les deux autres se sont doucement remis en formation, Minamoto à l’avant, Umahara et Tamaki au milieu, Hayase et moi à l’arrière.

En regardant Minamoto, je me suis séparé d’elle et j’ai parlé avec Hayase.

« Pourquoi Yuji est-il devenu un aventurier ? Bien que je sois une aventurière, je suis inutile en combat…  »

« Bien. Il n’y a pas de raison particulière. Mes parents l’était… Alors j’ai fait de même.”

« I-Il n’y a pas de raison plus folle ? »

« Je n’avais aucun talent pour cela, mais cela ne pouvait pas être aidé. Cela a cessé d’être un métier difficile quand je m’y suis familiarisé… Peut-être,que Hayase a peur ?”

Elle me regarde avec des yeux qui semblent éclater en larmes à tout moment et son corps tremblait.

En plein dans le mille. Je veux dire, je comprends.

« …c’est tout. Je ne pense pas avoir le pouvoir de me battre comme vous. Je ne suis qu’un obstacle pour vous tous…

Quand nous sommes attaqués, je me sens comme si j’étais sur le point de mourir… La mort… c’est effrayant.  »

Mourir est effrayant.

C’est le même chose pour tout le monde.

J’ai aussi peur. Bien que je puisse revenir à la vie, chaque fois que je meurs mon esprit devient nuageux et il est douloureux de voir cette étrange femme dans mon rêve.

Ce pouvoir pourrait également avoir ses limites et je ne pourrais pas revenir un jour. Il y a tellement de choses que j’ignore.

Cependant, rien ne changera si j’ai peur. Je serai mon poing.

« C-C’est bon. Même si je suis un héros, je suis faible… Je suis désolé, oubliez que j’ai dit quelque chose.  »

« Je ne pense pas cela. »

J’ai mis ma main sur la tête de Hayate et je l’ai tapoté avec un * pon pon *.

« Y-Yuji-san ? »

« Tout le monde commence comme ça. Nous avons tous peur. Cela ne peut être qu’utile que de sentir ces choses. Parce que nous sommes en vie.  »

« …Est-ce vrai ? »

« Ah, Hayase n’a qu’à faire un effort. Bien que cela puisse paraître bon marché, vos efforts ne seront pas trahis.

Continue à ton rythme. De cette façon, tu deviendra certainement une incroyable héroïne.  »

« Yuji-san… »

Elle pensa à quelque chose et frotta ses yeux avec sa robe. Après, en regardant vers le haut, l’atmosphère autour d’elle a changé un moment.

« Je vous remercie. D’une certaine façon, je ressens du courage.  »

« C’est bon. »

« C’est à cause de l’aide de Yuji-san. Par conséquent, euh…  »

Ses doigts commencent soudainement à bouger. Elle serre la main et saisit la mienne.

« U-um ! »

« Hmmmm ? Quoi ? »

« Yuji… vous voyez quelqu’un ? »

Le visage souriant de Shuri a traversé mon esprit. Bien que je ne sache pas si notre relation compte, cela serait embarrassant de dire oui.

« Non. »

« A-alors quand je deviendrai une véritable héroïne… nous… »

« De plus en plus romantique, n’est-ce pas ? »

En profitant de la situation, Tamaki s’est éloigné de la formation d’Umahara et est venu.

Pour dire son intention de participer à notre conversation, elle a utilisé une voix forte.

« H-h-huh !? Tamaki-san, qu’est-ce que tu dis ! Je ne disais rien en particulier comme ça !!  »

Hayase agita les mains et secoua la tête en rougissant profondément.

…ah.

Je suis mauvais, mais je ne suis pas un protagoniste borné ou alors je ne l’ai pas réalisé.

« …Oi, Yuji-san ? Qu’est ce que ça fait d’être aimé par une fille aussi mignonne ?  »

Elle utilise son coude pour pousser les melons de Hayase. Cette personne… Sérieusement.

« Il est bon que Yuji-san traite Hayase-san avec gentillesse… Peut-être que je vais aussi viser Yuji-san ~  »
Tamaki croise ses bras.

C’est tout à fait désagréable.

Je comprends son tour, il n’y a pas de bonne volonté pour moi. Mon cœur n’est pas lancinant ou que ce soit.
C’est parce que quelque chose de mal pourrait vous arriver pendant que nous sommes ici.

« …Oi, garde. »

…Ah, ça venait.

Cependant, c’était un bon moment. L’emplacement est bon.

Utilisons les émotions de ce mec.

« Éloignez-vous de Tamaki, je n’aime pas ça. »

Les yeux d’Umahara ressemblent à des trous sans fond. L’amour rend-il aveugle ?

« Ah ouais. C’est très bien. »

« Donc, vous m’écouter. Dépêchez-vous alors.  »

« Cependant, faites de même »

« Quoi… !? »

Umahara me regarde comme un démon. Bien que, dans le passé, je me serais rétréci, je n’ai plus peur de lui maintenant.

« Rappelez-vous. L’expression de Tamaki quand elle parlait avec vous par rapport à quand elle parlait avec nous.”

« Hah ? Elle semble être bien avec moi, peu importe ce que vous en pensez. N’est ce pas , Tamaki ?”

« Ahahaha… »

Tamaki fit un sourire et regarda autour de lui, déviant son regard.

Comprenant son sens, le visage d’Umahara devint rouge de colère.

“… Toiiii… !”

Il a dirigé sa colère vers moi. Eh bien, j’ai retiré Tamaki de lui. Une interprétation très injuste et égoïste.
Une situation explosive.

« Oi ! La salle où il y a les escaliers a été trouvée ! C’est un nid de monstre ! »

«  » « Tsu ! » «  »

« Un nid de monstre. »

Une des choses que je ne voulais pas entendre par ces personnes.

La pensée d’Umahara a été récupérée d’abord.

« Attend une seconde, Tamaki ! Je vais tous les massacrer ! »

« Ah, attend un moment ! »

Ignorant la retenue de Tamaki, Umahara fonça. Minamoto le suit.

Il est sur le point de lui montrer un bon côté. Je comprends bien ce gars, les gars comme lui ne facilitent pas les choses.

« Vous deux attendez ici ! Je les protégerai ! »

« M-moi aussi ! »

« Non ! Hayase sera au milieu du nid de monstre. Tu joues un rôle important dans le traitement de nos plaies. Attends ici ».

« D-D’accord… »

« Tamaki, défend Hayase. Tout devrait bien se passer si c’est juste ici. »

« C-compris ! » [Tamaki]

Je confirme qu’elles restaient en retrait.

Je serai inquiet si Tamaki et Hayase meurent. Et cela n’a rien avoir avec le fait que je ne recevrais pas le paiement.

Vu qu’ils couraient, j’ai augmenté ma vitesse; Minamoto et Umahara s’arrêtèrent devant la porte.

Les épaules d’Umahara se déplaçaient de haut en bas.

« J’ai déjà vu ce modèle. Si ma mémoire est correcte, c’est probablement la même que celle-là. »
Ce que Minamoto dit est correct.

Le cercle magique est identique à celui se trouvant à【Rigal’s Den】.

Personne ne peut dessiner une telle formation magique.

Personne à part le seigneur d’un donjon, par exemple.

« Qu’est-ce qu’on fait ? On vas à l’intérieur ? »

« Bien sûr. Rien dans un nid de monstre n’est effrayant si vous le comprenez au préalable !  »

Umahara se tient debout préparent sa magie. Minamoto sort son épée.

« Oi, vous. N’interfère pas. N’aidez que si vous pensez que c’est dangereux.  »

Umahara me prévient.

« Je l’ai. Tamaki regarde, alors fais de ton mieux pour montrer tes bons côtés.  »

« Tch…! Minamoto, allons-y !”

« Je sais. Tu n’as pas besoin de me le dire à nouveau.  »

La porte s’ouvrit, et Umahara était enthousiaste.

Ensuite, ils se sont raidis.

« Eh ? »

« Ah ? »

C’est très différent de ce à quoi ils attendaient.

Les humains sont faibles faces aux événements soudains et imprévus.

Hâte, évaluation de la situation, doute.

Cela affectera votre capacité à agir.

Par conséquent, je les ai poussés dans la pièce.

« Ah… »

« Na- »

Maintenant, ils sont dans la salle.

Dans la salle de l’horible démon rouge.

Il n’y a pas beaucoup de démons.

Juste un.

« – Massacrez-les, Leadred. »

Le démon à cornes fit un horrible sourire…

« –Avec plaisir. »

Elle balança son grand sabre.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *