The King’s Avatar – Chapitre 133

Cette nuit, l’équipe de réserve de Tiny Herb ne dormit pas bien. Ils ne se regroupèrent pas pour tenter une nouvelle fois d’affronter Lord Grim.

Ils se disaient que leurs personnages de bas niveau n’avaient pas assez de compétences et qu’ils n’y étaient pas habitués, mais ils savaient tous au fond d’eux que ce n’était qu’une excuse vide de sens. Ils étaient des professionnels. Le manque d’habitude sur un personnage n’était pas une excuse valable pour s’être fait éliminer par des joueurs en jeu. Sinon cela signifiait que les joueurs n’étaient pas aussi bons qu’ils y paraissaient.

Le lendemain, l’équipe principale et celle de réserve se retrouvèrent au club. Ils se saluèrent normalement. En tant que membres, ils devaient participer à des entraînements communs. Il y avait parfois des joueurs qui rechignaient à s’entraîner ou refusaient catégoriquement, mais aucun de ces écarts n’aurait été admis dans ce club. Le regard du capitaine en disait long. La plupart des membres avaient peur, à tel point qu’ils se taisaient.

« Woah ! Tu n’as pas dormi ?

– Ah… »

Qiao Yifan avait sursauté en voyant le visage de son ami. Ses yeux étaient rougis et deux énormes poches sombres tombaient sous ces derniers. Il avait visiblement très mal dormi. Yifan observa alors les autres. Étaient-ils dans le même état ? Ils étaient inquiets, mais leur situation était meilleure. Et lui-même ne ressentait aucune pression. Sa condition était différente, il avait peu de confiance en ses capacités et ce n’était pas comme si les autres ne lui donnaient pas raison.

À 9 heures précises, Wang Jiexi les rejoignit. L’entraînement de l’équipe était divisé en deux temps. Une première session le matin et une autre l’après-midi. Les entraîneurs étaient encore rares. Après tout, Glory n’était sorti que depuis une dizaine d’années et l’Alliance professionnelle n’avait été mise en place que trois ans plus tard. La situation n’en était encore qu’aux prémisses de son histoire.

Parmi toutes les personnes dans le monde professionnel, les Dieux de première catégorie, tel Wang Jiexi, étaient rares et au sommet de leurs capacités. Ils étaient les meilleurs en tout. Autant du point de vue technique que sur le plan de la théorie. Par conséquent, personne n’avait les compétences pour devenir leur entraîneur.

Les clubs avaient toutefois besoin de personnel. À défaut d’entraîneurs, les joueurs avaient des conseillers. Le travail de ces personnes était très difficile. Ils devaient rechercher des informations sur leurs adversaires, analyser leurs tactiques, proposer des options pour les contrer et étudier les cartes pour en déterminer toutes les stratégies possibles, etc. Et ce n’était que la partie visible de leur travail. Malgré l’importance de leur tâche, le plus haut gradé était le capitaine et c’était lui qui avait le dernier mot en toute situation, son autorité était au-dessus de tous.

Au tout début du jeu, ce métier de conseiller n’existait pas. Les joueurs perdaient alors beaucoup de temps et d’énergie à faire leurs propres analyses et à mettre en place leur stratégie. Ils n’étaient apparus que lorsque les clubs avaient commencé à se développer. Avec les ressources financières des investisseurs, ils avaient ainsi pu libérer du temps aux joueurs qui pouvaient alors se concentrer sur la pratique et la compétition.

Actuellement, seuls deux anciens joueurs étaient considérés comme de véritables entraîneurs. Zhang Yiwei et Li Bo étaient deux anciens professionnels. Issus des premières générations, ils travaillaient chacun dans un petit club comme entraîneur.

Mysterious Fantasy était un de ces clubs. Il s’était constitué en recrutant de nouveaux joueurs l’année précédente. Leur niveau de compétence variait et ils manquaient d’expérience. Pour compenser cela, il avait engagé Zhang Yiwei pour aider l’équipe.

Le propriétaire n’avait pas beaucoup d’ambition et pas plus de ressources financières. Malgré cela, les joueurs avaient performé au-delà de toute attente et avaient fini 17èmes la saison dernière. Pour une équipe qui venait d’entrer dans le tournoi pour sa première fois, c’était déjà un énorme succès. L’important était de rester en lice, dans un premier temps, et ils avaient réussi en ne tombant pas aux deux dernières places.

Habituellement, les nouvelles équipes intégrées au tournoi et composées de joueurs formés rapidement n’avaient pas une telle chance. Toutes avaient échoué avant Mysterious Fantasy. De ce point de vue, les entraîneurs étaient devenus des investissements rentables, car ils ne coutaient pas très cher à la structure, ce qui induisait peu de risques.

En conséquence, un autre club avait suivi le même exemple en invitant Li Bo. Malheureusement, ces deux clubs étaient maintenant en mauvaise posture. Mysterious Fantasy était à la dernière place, tandis que Bright Green, le second club, était 18ème, juste devant Excellent Era. En théorie, Excellent Era n’aurait jamais dû tomber à la 19ème place. C’était un club légendaire qui avait remporté plusieurs fois le tournoi et ils n’avaient que trois points de retard sur Bright Green. Personne ne pensait qu’il allait rester à cette place à la fin de la saison.

L’expérience montrait que la présence d’un entraîneur était loin d’être décisive dans le classement. De plus, Zhang Yiwei et Li Bo étaient dans des situations inconfortables. Ils devaient s’activer pour faire progresser leurs joueurs et étaient très fatigués de devoir sans cesse prouver leur valeur.

Quand Wang Jiexi arriva, l’ambiance dans le club changea. Les murmures et chuchotements cessèrent immédiatement. Les joueurs se concentrèrent sur leurs tâches et leurs gammes. Wang Jiexi avança parmi eux et se dirigea vers les remplaçants. Ils prirent tous une grande inspiration, anxieux.

D’habitude, tout le monde voulait se faire remarquer, mais maintenant, ils voulaient tous être invisibles. Qiao Yifan était avantagé, il avait toujours été plus ou moins invisible.

« Comment s’est passée la nuit dernière ? » demanda Wang Jiexi. Les cinq remplaçants se regardèrent. Personne n’osa prendre l’initiative de répondre. Xiao Yun leva la tête et vit que Wang Jiexi le fixait. Il répondit alors avec fébrilité :

« Heu… nous avons rencontré quelques difficultés.

– Comment ?

– Nous… » Xiao Yun s’arrêta un instant pour réfléchir. Annoncer un wipe était très négatif, il ne pouvait pas le dire comme ça. Il était mort le premier et les quatre autres un peu plus tard. Techniquement, ils ne s’étaient pas battus au complet, donc l’équipe n’avait pas été anéantie dans les règles de l’art. Xiao Yun choisit précisément ses mots, formulant soigneusement sa réponse en étudiant les expressions sur le visage de Wang Jiexi.

« Merde ! Le sournois ! » pensèrent Liu Fei et Zhou Yebai. En l’entendant, ils comprirent qu’ils auraient mieux fait de s’exprimer avant lui. Ils regrettaient cet instant d’hésitation, car maintenant Xiao Yun était en position de force et dirigeait le récit. Il dit avoir légèrement survécu à sa défaite initiale et décrit ensuite la situation des autres. Il jugea même que s’il avait été là, ça ne se serait pas déroulé de la même manière. Ils voulurent tous les deux intervenir, mais voyant le regard noir que leur jeta Wang Jiexi, ils se turent.

Xiao Yun conclut ainsi :

« Alors nous avons décidé de nous entraîner sur ces comptes bas-niveau et de revenir ce soir pour l’affronter. »

Après toutes ces explications, à part l’excuse du manque d’habitude, il n’arrivait toujours pas à justifier ce qu’il s’était passé. De manière surprenante, Wang Jiexi ne commenta pas. Après un court instant à réfléchir en silence, il s’adressa à quelqu’un d’autre :

« Qu’en penses-tu petit Jie ? faisant des envieux.

– Je… pense… vraiment fort, balbutia Gao Yingjie, terrifié.

– Qu’est-ce qui est vraiment fort ?

– Ce… Lord Grim.

– À quel point ? »

Gao Yingjie regarda Xiao Yun. Étant donné que celui-ci n’avait survolé que brièvement le passage où il s’était fait éliminer, il n’avait pas mentionné qu’il avait été à sa merci avec le pas fuyant. Même si Gao Yingjie n’était pas très attentionné, il comprenait ce qu’avait voulu faire Xiao Yun, mais l’utilisation du pas fuyant était un indicateur net de ses performances.

Malheureusement, Gao Yingjie était trop honnête pour mentir sciemment en oubliant de rapporter des informations importantes. Il exposa alors rapidement la situation.

« J’ai vu Lord Grim utiliser le pas fuyant pour vaincre frère Xiao. Lorsque nous nous sommes battus contre lui plus tard, tous nos mouvements avaient été anticipés et entraient dans leurs prévisions. Je pense que cela vient de Lord Grim aussi.

– Oh ? Et qu’avez-vous pensé de lui ?

– Il est extrêmement expérimenté. Toutes ses attaques et compétences étaient utilisées pour prendre l’avantage. Et il était très précis dans ses mouvements et rapide dans sa prise de décision.

– Avez-vous déjà rencontré quelqu’un d’aussi talentueux que lui ? »

Gao Yingjie réfléchit quelques instants, calmement, puis conclut :

« Seulement vous, capitaine.

– Et vous autres ? Wang jiexi les regarda tour à tour. À part moi, avez-vous déjà rencontré un tel expert auparavant ? »

Ils se regardèrent à nouveau, cherchant du soutien entre eux. Lord Grim était bien un expert. Ils l’admettaient tous, mais qu’ils n’aient jamais rencontré quelqu’un d’aussi doué que lui à part le capitaine, ils trouvaient que c’était un peu exagéré.

« Vous ne trouvez pas que la présence d’un tel expert est théoriquement impossible sur un nouveau serveur ? » demanda Wang Jiexi. Il leur laissa un moment pour enregistrer l’information, puis continua :

« Vous le saviez inconsciemment. Vous avez senti qu’il était très fort, mais… vous n’êtes capable que de ça ? De reconnaître qu’il est fort sans pouvoir estimer à quel point, n’est-ce pas ? »

Un nouveau silence. Puis Wang Jiexi conclut :

« Lord Grim n’est pas un joueur ordinaire.

– Qui est-il ? demanda Liu Fei.

– Il y a 80 % de chance que ce soit Ye Qiu.

– Quoi ? crièrent-ils tous.

– Est-il connecté en ce moment ? » demanda le capitaine en faisant fi de leur surprise.

Immédiatement, Xiao Yun se déconnecta de son personnage principal pour passer sur son personnage du dixième serveur. Il chercha son nom et le trouva avant de hocher la tête :

« Il est en ligne.

– Il était donc en ligne la nuit dernière, et il l’est encore maintenant. Il a donc fait nuit blanche… Peu importe comment il joue, il ne jouera peut-être pas dans l’après-midi. Il doit probablement se reposer à ce moment-là avant de revenir le soir. », estima le capitaine.

Ayant constaté cela il posa fermement ses mains sur la table frappant un grand coup pour attirer l’attention. Ceux qui avaient encore leurs casques sur la tête furent rappelés à l’ordre par leurs voisins. Wang Jiexi annonça alors :

« Ce soir, après le diner, nous aurons encore un entraînement.

– Quel objectif ? demanda un des joueurs principaux.

– Tuer un boss !

– Un boss ? Quel boss ?

– Le plus grand boss de l’histoire de Glory. »

Certains le regardèrent bêtement, ils ne pouvaient pas comprendre avec si peu d’informations.

« Fusheng, va chercher des cartes de comptes. Ils doivent être sur le dixième serveur au niveau 25 et les classes doivent correspondre aux nôtres. Les membres de la réserve n’en auront pas besoin », ordonna-t-il au vice-capitaine Deng Fusheng. Cette personne jouait sur un chevalier nommé Angelica.

« Très bien. », répondit-il immédiatement en se levant pour s’exécuter.

Un brouhaha régnait dans la pièce devant cette annonce. Tout le monde discutait pour essayer de deviner ce qu’il avait voulu dire. Il frappa dans ses mains pour ramener le calme.

« Reprenons l’entraînement. »

Tout le monde se calma immédiatement et en peu de temps, seul le son des frappes aux claviers et des clics de souris retentit dans la pièce.

Wang Jiexi resta tout de fois à proximité des remplaçants et leur demanda une dernière chose :

« Avez-vous des enregistrements d’hier ?

– Capitaine, vous ne nous avez pas demandé d’en faire ! » s’offusqua Liu Fei.

Zhou Yebai lui jeta un regard noir. Elle ne savait pas se tenir et venait de blâmer son capitaine.

De l’autre côté, dans son coin, Yifan leva la main pour se signaler :

« J’ai des enregistrements.

– Oh ? Laisse-moi voir alors. » Et Wang Jiexi se dirigea vers l’ordinateur de Qiao Yifan qui lui laissa sa place.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *