The King’s Avatar – Chapitre 148

Seven Fields et ses amis n’avaient pas eu la vie facile. Leur situation était similaire à celle d’un jeune homme connaissant une jolie fille, mais ayant un ami vulgaire ne cessant jamais de le déranger pour qu’il le présente. Peu importe ce que faisait ce jeune homme, il ne pouvait pas indéfiniment tenter de dissuader son ami, et, finalement, la seule option restante était toujours de demander à l’intéressée si elle acceptait la rencontre.

Cela n’aurait évidemment pas été correct de la laisser seule, mais dans leur cas, le groupe de Seven Fields n’était pas inquiet. La « belle fille » qu’ils connaissaient ne serait certainement pas intimidée par le loup. Ils étaient plus inquiets sur les conséquences pour eux, après que le loup ne se soit fait remettre les pendules à l’heure… Après tout, la belle fille en question était plutôt un expert renommé. Celui-là même qui avait déjà choqué tout le serveur, alors même qu’il n’était encore que niveau 30.

Pendant qu’ils écoutaient Maple Tree tenter de persuader son interlocuteur, le groupe de Seven Fields balançait entre la colère et une forte envie de rire. De leur point de vue, leur chef de guilde ressemblait à un kidnappeur qui tentait d’attirer un enfant avec un poisson rouge pour l’enlever. À la différence près que l’enfant en question était comparable à un pêcheur professionnel. Un peu comme s’ils devaient affronter un taureau avec un couteau bon marché. Comment ne pas rire de cette situation ?

Et il y avait pire encore. Maple Tree souriait bêtement d’une oreille à l’autre, sans savoir qu’il avait l’air complètement stupide. Ne pouvant le voir, Seven Fields aurait bien aimé savoir ce qu’en pensait frère expert. Espérant qu’il n’était pas trop colérique.

Maple Tree n’arrêtait pas de parler encore et encore. Il évoqua la vie dans le jeu, l’économie, la richesse des grandes guildes, etc. Il ne s’arrêta pas et expliqua tout ce qu’il voulait pour montrer ses connaissances, comme si lui-même était un expert digne de ce nom.

Finalement, après l’avoir écouté un moment, Lord Grim répondit calmement : « Si vous voulez un record de donjon, alors il y a des frais ! »

Longue vie à frère expert ! exulta silencieusement le groupe qui les entourait, à tel point qu’ils faillirent jeter leur casque en l’entendant. Plus personne ne s’inquiétait pour lui.

« Oh ? Une taxe ! C’est facile, combien d’argent ? demanda Maple Tree.

– Je ne veux pas d’argent. Je veux des matériaux, des matériaux rares ou d’autres choses dont j’ai besoin.

– Oh, si c’est comme ça, que veux-tu ?

– Cela dépend du donjon que vous voulez.

– Désolées. » précisa immédiatement Maple Tree. Étant au niveau 30, il avait une bonne expérience et faisait partie des meilleurs joueurs n’étant pas soutenus par une grosse structure.

« Les terres désolées… » hésita Ye Xiu. Il avait déjà obtenu les matériaux dont il avait besoin et qui pouvaient provenir de ce donjon. Le Parapluie aux Mille Facettes avait déjà atteint le niveau 25 et il avait maintenant besoin de matériaux et d’équipement obtenus entre les niveaux 30 et 40. Peu importe la vitesse à laquelle les joueurs de la guilde Full Moon progressaient, ils n’avaient que peu d’avance sur Lord Grim. Comme ils venaient d’atteindre le niveau 30, il y avait peu de chance qu’ils aient beaucoup de ressources de ce niveau.

« Hum, pourquoi pas quatre parties du set de la lune écarlate ? proposa Ye Xiu, après y avoir réfléchi quelques instants.

– Ce… ça ne devrait pas être un problème… » Maple Tree commençait visiblement à hésiter. En vérité, sa guilde avait été créée pour le plaisir, et son chef n’avait pas autant de pouvoir qu’un responsable d’une des grandes guildes. La plupart des chefs de guildes normaux n’avaient pas cette aura de leadership. Contrairement à leurs homologues, ils ressemblaient davantage à des fonctionnaires, qui ne pouvaient que faire des efforts pour en tirer peu d’avantages.

Toutefois, en raison de l’ouverture récente du nouveau serveur, les anciens joueurs comme Maple Tree avaient un peu d’influence, surtout par rapport aux nouveaux venus. Malheureusement, cette influence ne suffisait pas pour que des joueurs lambdas ne se séparent de leur équipement aussi facilement.

Ce que demandait Ye Xiu, le set de la lune écarlate, était un équipement dédié aux mages de combats. Ils pouvaient l’équiper à partir du niveau 30.

Comme dans de nombreux autres jeux du genre, Glory divisait les équipements en différentes catégories de pièces. Il y avait les armures avec la tête, les épaules, le torse, la ceinture, les jambes et les chaussures. Chaque paire de pièces, faisant partie d’un set, contribuait à donner un bonus d’ensemble aux caractéristiques du personnage. Celui de la lune écarlate était constitué de six parties d’armures. En avoir quatre signifiait qu’il y aurait deux bonus d’ensemble appliqués.

En plus de cela, il y avait d’autres équipements tels que la cape du vampire que portait Lord Grim. Les anneaux, les colliers et les insignes faisaient partie de la catégorie des accessoires. Dans Glory, ils donnaient principalement de la résistance magique, alors que les armures apportaient plus de résistance physique. De plus, les accessoires n’étaient pas partagés en différents types selon leurs usages, contrairement aux armures qui étaient en tissu, en cuir, ou des armures lourdes ou de plaque. Ainsi, elles ne pouvaient pas être portées par tout le monde, alors que les accessoires n’avaient pas de restriction de classe et pouvaient être choisis librement selon les besoins du joueur.

Au niveau 30, peu de joueurs étaient pointilleux sur les accessoires, mais les bonus de set complets amélioraient leur puissance de manière significative. Ils voyaient ce passage comme l’étape clé où ils devaient commencer à chercher ce type d’équipement. Les joueurs privilégiés changeaient leur équipement par palier de cinq niveaux, quand les autres se contentaient de changer par palier de 10. Une dernière catégorie de joueurs n’accordait pas d’importance à ces équipements, soit parce qu’ils étaient débutants et ne connaissaient pas le système, soit parce qu’ils étaient assistés par une tierce personne pour aller plus vite jusqu’au niveau maximum.

Dans son cas particulier, Ye Xiu n’était pas spécialisé, donc les bonus d’ensemble ne lui apportaient presque rien. Souvent, leurs effets augmentaient le niveau des compétences spécifiques de cette classe. Étant donné que ces dernières ne lui étaient pas accessibles, puisque s’acquérant après le changement de classe du niveau 20, Lord Grim n’avait aucun intérêt à s’équiper d’un ensemble de set. Il avait demandé ces pièces pour Tang Rou. Elle devenait rapidement une pièce maîtresse de son équipe de donjons, mais son équipement actuel était dans un triste état.

Même si leur groupe était plutôt amical et qu’ils ne se battaient pas pour les équipements obtenus en donjons, ils ne pouvaient pas rivaliser avec les ressources des grandes guildes. Avec la limite d’entrée journalière des donjons, récolter l’ensemble des pièces d’équipement idéales pour tous était très difficile.

Le problème était que, sans cela, ils resteraient bien moins efficaces que les équipes de ces guildes. Ce désavantage nuirait à leurs futurs donjons, la différence de maîtrise ne pouvant pas combler un tel écart de statistiques à lui seul. De plus, quelle que soit la maîtrise d’un joueur, il y avait une sorte de plafond au-delà duquel son habileté ne pouvait s’exprimer. En outre, il y avait le risque que Liu Hao ne laisse pas les choses en l’état. Qui pouvait dire quand il allait à nouveau s’énerver et intervenir ?

« Quatre pièces de la lune écarlate. Y a-t-il un problème ? redemanda Ye Xiu pour être certain.

– Ah, ne précipite pas les choses… » Il était clair que Maple Tree n’avait pas l’autorité des trois grandes guildes. La quantité de ressources qu’il pouvait allouer était limitée, en particulier sur l’équipement. Certains de leurs joueurs étaient souvent partis en donjons avec des équipiers ne faisant pas partie de leur guilde. Pourquoi donneraient-ils alors ces équipements à la guilde ? Chez Full Moon, il n’y avait aucun système qui permettait de gérer ces dons.

Le groupe de Seven Fields fut étonné, mais pas parce qu’ils se souciaient de savoir comment leur chef allait faire pour obtenir cet équipement. Incrédules, ils s’adressèrent à Lord Grim :

« Frère expert, vous allez vraiment aider notre guilde à établir un record ?

– Il y a des frais, ça a toujours été comme ça.

– Quatre morceaux du set de la lune écarlate… » Ce groupe de joueurs connaissait ce set, et sa valeur. Quand Lord Grim avait aidé les trois grandes guildes, ses demandes avaient été hors de portée de leurs capacités. Il avait même demandé des armes orange à quelques reprises. Comparé à ses exigences passées, la demande actuelle était minime, tout au plus un set d’équipement bleu.

« Ha, ha ! Je voulais une arme orange, mais il n’y a aucune chance que votre guilde arrive à l’avoir, n’est-ce pas ?

– Nous ne…

– On va dire que cette fois c’est bon comme ça.

– Pourquoi avez-vous besoin de quatre pièces ? Pourquoi pas l’ensemble ? demanda Seven Fields.

– Il me semblait que c’était votre guilde !

– Frère, tu n’as pas besoin de nous donner le change ! Vraiment ! Seven Fields semblait sincère.

– Pas question ! asséna Ye Xiu. Le record établi ne sera pas très élevé avec seulement quatre parties.

– Impitoyable !

– Ce n’est que justice ! Même si vous me donniez les six morceaux, le record ne serait pas meilleur.

– Pourquoi ?

– Vois-tu, l’arme de Soft Mist est toujours de niveau 25. Et il n’y a pas qu’elle, Steamed Bun Invasion aussi… sans arme de niveau 30 violette et sans set de classe, nous ne pouvons pas approcher de la limite !

– C’est comme si tu disais que le record allait forcément être battu…

– Pour les joueurs normaux, le temps est déjà proche de sa limite. Quand on le battra, personne ne pourra nous concurrencer.

– N’est-ce pas ?

– À moins que certains joueurs ne s’ennuient, précisa Ye Xiu.

– Quel genre de joueurs ?

– Des experts ! » Seven Fields était de plus en plus confus. Comment des experts établissant un record pouvaient-ils s’ennuyer ?

Maple Tree pesait le pour et le contre et négociait avec les joueurs de Full Moon. Il leur demanda l’équipement, insistant sur l’importance que cela pouvait avoir dans le développement de la guilde, du futur et de leurs objectifs. Ainsi, il réussit à réunir quatre pièces du set. Bien sûr, chaque morceau était donné par des joueurs différents qui n’en avaient pas besoin, soit parce qu’ils n’avaient pas le set complet, soit parce que cette partie ne correspondait pas à leur classe. De cette manière, ce n’était pas une grande perte pour eux.

« Je vais chercher l’équipement. Rendez-vous à minuit ! annonça Maple Tree avant de partir précipitamment.

– Il semble qu’il veuille y aller avec eux.

– Clairement ! acquiesça Sunset Clouds.

– De toute manière, c’est le chef de guilde. Alors, laisse-le faire, ajouta Drifting Water.

– Combien de place y aura-t-il ? demanda Sleeping Moon.

– D’habitude ? Seven Fields se tourna vers Lord Grim. Frère expert, combien de places vous avez de dispo dans votre équipe ?

– Peut-être une… qui va venir de votre guilde ?

– Notre chef de guilde, très probablement.

– OK, ça devrait aller.

– Qu’est-ce qui ne va pas ? demanda Drifting Water. Ye Xiu jeta un œil à sa classe.

– Il ne faut que des dps. »

Des larmes apparurent le long des joues de Drifting Water. En tant que chevalier, il jouait le rôle de MT (I.E. main tank= tank principal), c’est-à-dire qu’il n’était jamais considéré comme un dps. De fait, il ne serait probablement jamais capable de passer dans les classements avec l’équipe de Lord Grim.

« Condoléances. » dirent quelques-uns de ses amis pour exprimer leur compréhension et leur sympathie.

Maple Tree arriva avec les pièces de la lune écarlate. Sunset Clouds et Drifting Water partirent à ce moment-là pour se reposer. Ils étaient occupés et ne pouvaient pas se permettre de jouer trop tard. Peut-être même que, certaines fois, ils n’arrivaient pas à utiliser toutes leurs entrées de donjon journalières.

« Steamed Bun Invasion ! Steamed Bun Invasion ! Ye Xiu commençait à rassembler ses troupes.

– Steamed Bun Invasion est là !

– Ce soir, nous allons en donjon pour un record, lui dit Ye Xiu.

– La télé ! J’aime ça. Je serai là. » répondit joyeusement celui-ci.

Peu avant minuit, Su Mucheng se connecta sans que Ye Xiu ait à l’appeler. En même temps, les chefs des grandes guildes le contactèrent. Blue River et Cold Night furent les premiers, et leurs messages arrivèrent pratiquement en même temps.

« Frère ! Tu peux faire le record des Terres Désolées ce soir ? »

« Une substitution à long terme va commencer ce soir ? »

« Frère ! Tu es niveau 30 maintenant, hein ? As-tu réfléchi à une substitution à long terme ? »

Tous ces messages ne venaient pas seulement de ses deux plus anciens clients. Ces derniers temps, Ye Xiu avait discuté avec de nombreux chefs de guildes. Quel était son niveau de personnage ? Combien d’entrées de donjon lui restait-il ? Certains de ses interlocuteurs semblaient parfois plus au courant qu’il ne l’était lui-même. Il était surveillé de toute part.

Aujourd’hui, Lord Grim était enfin passé au niveau 30, et ses entrées venaient d’être réinitialisées. Tout le monde avait deviné que ce jour était celui où le record des Terres Désolées serait amélioré. Quelle guilde arriverait à l’avoir ? Telle était la question pour laquelle tout le monde se battait. Toutefois, une victoire sur un donjon n’intéressait plus grand monde. Chacune des grandes guildes voulait une équipe de remplacement stable. Si le record continuait à être mis en place au nom de leur guilde par ces joueurs et qu’ils le faisaient pour une autre le lendemain, alors cela ne leur convenait pas.

Ye Xiu n’était pas pressé et prit le temps de répondre à tous ces messages. Lentement, il envoya la même réponse à chacun d’entre eux : « Ce soir, je vais aider la guilde Full Moon à établir le record du donjon. »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *