The King’s Avatar – Chapitre 149

La guilde Full Moon ?

La moitié des chefs de guildes ne connaissaient même pas ce nom. Les seules avec lesquelles ils étaient familiers étaient celles soutenues par un club. C’était aussi les seules qu’ils reconnaissaient comme adversaire digne d’intérêt. Bien sûr, certains d’entre eux avaient déjà croisé quelques guildes plus petites ou entendu ce nom auparavant, mais ils savaient juste que cette structure n’avait pas le soutien d’un club. Full Moon était juste une guilde ordinaire, crée par des joueurs ordinaires. Alors comment avait-elle pu attirer l’attention de Lord Grim et l’arracher à l’encerclement de toutes ces grandes guildes ?

Leurs dirigeants étaient incrédules. Ils se demandaient tous quel moyen avait pu utiliser Full Moon pour réussir ce tour de force. Toutefois, trouver cette information s’avérait difficile. Comme les grandes guildes ne lui portaient pas d’intérêt, elles n’avaient pas pris la peine de placer leurs espions. Par conséquent, ils ne pouvaient pas obtenir d’information interne à la guilde Full Moon. La seule méthode qui restait était de voir si quelqu’un dans leur entourage connaissait un membre de cette petite guilde.

Malgré le côté hasardeux de cette méthode, ils réussirent à obtenir quelques résultats en posant des questions ici et là. Après tout, la structure de Full Moon n’était pas comparable à celle des grandes guildes et ne contrôlait pas l’information de la même manière. Maple Tree avait écrit sa demande dans le canal de guilde lorsqu’il était allé récupérer les pièces d’équipements. Il avait été très expansif et avait fait jouer l’intérêt commun, donc tout le monde était au courant de ce que Lord Grim avait demandé. Maple Tree n’avait donc rien à cacher, et les membres de la guilde ne se gênaient pas à expliquer ce qu’ils savaient lorsque des amis venaient le leur demander.

Ainsi, les chefs des grandes guildes finirent tous par apprendre à un moment ou à un autre que Lord Grim n’avait exigé que quatre pièces de la lune écarlate.

Quatre pièces de la lune écarlate !

Mais quel genre de prix était-ce ? Du point de vue des grandes guildes, c’était comme si cela avait été gratuit. À ce stade, les donjons rapportaient presque toujours des équipements de qualité bleus ou supérieurs. Les chefs de guildes n’avaient qu’à ouvrir la bouche pour avoir ces pièces d’équipements. Les joueurs sous leurs ordres n’avaient aucune difficulté à rassembler de tels ensembles d’équipements et pouvaient même fournir rapidement une équipe complète.

De plus, comme ils étaient organisés, la guilde compenserait surement la perte subie par le joueur qui fournissait le set complet. C’est pour cela qu’une simple demande suffisait aux chefs des grandes guildes pour réunir ces pièces. Ce n’était définitivement pas le cas pour Maple Tree qui avait dû insister, comme un enfant sollicitant ses grands-parents pour obtenir une sucrerie.

En bref, cette condition était très facile à remplir par les grandes guildes. Comment pouvaient-ils se contenter de cela et laisser la guilde Full Moon leur voler un record ? Les chefs de guildes perdirent leur calme. Plusieurs d’entre eux commencèrent à transmettre des offres plus séduisantes à Lord Grim.

« Frère, que diriez-vous d’un set complet de la lune écarlate ? »

« Une lune écarlate et une lance brillante pourpre de niveau 30 ! »

« Deux ensembles de la lune écarlate ! Un pour toi et un autre gratuitement ! »

Les offres pleuvaient, et chacune d’entre elles était meilleure que les quatre morceaux réclamés initialement. Patiemment, Ye Xiu répondit à chacune de ces demandes.

Parmi ses contacts, deux d’entre eux se démarquèrent en ne lui proposant rien. Comme ils avaient déjà été en contact avec lui, ils le comprenaient mieux que leurs pairs. Blue River et Cold Night savaient que ces morceaux n’étaient pas qu’une bonne affaire pour l’établissement d’un record.

Les prix initialement annoncés par Lord Grim avaient tous une caractéristique précise. Même s’ils étaient exorbitants, ils n’étaient jamais hors norme. On ne pouvait jamais dire que cela n’en valait pas la peine. Lord Grim avait une compréhension du jeu telle qu’il était capable de déterminer avec précision la valeur d’un record. D’après ses attentes précédentes, s’il demandait quatre pièces seulement, c’est que c’était une valeur adéquate. Mais qu’est-ce que cela signifiait donc ? Quel pouvait être son but ?

Perplexes, Blue River et Cold Night y réfléchissaient, mais sans pouvoir changer quoi que ce soit à la situation actuelle.

Toutes les grandes guildes procédaient à peu près de la même manière, mais qui, parmi elles, connaissait suffisamment bien les autres pour agir ? Même s’ils avaient des espions dans les autres groupes, le nouveau serveur était récent et le noyau dur de ces guildes était composé de membres venus des anciens serveurs. Ils n’accordaient que peu de confiance aux nouveaux comptes de bas niveau. Aucun chef de guilde ne pouvait se laisser aller à donner trop d’information aux plus récentes recrues.

Mais, malgré toutes ces précautions, quelques espions avaient déjà réussi à s’infiltrer parmi les experts. Ces espions n’étant pas de nouvelles recrues, ils venaient des anciens serveurs et avaient profité de l’occasion pour s’inscrire en tant que pionniers sur le dixième serveur. Ainsi, déjà espions dans le domaine céleste, ils pouvaient rapidement obtenir la confiance de leur guilde et transmettre des informations.

Seuls les espions de ce niveau étaient en mesure de transmettre des mouvements adverses à leur guilde favorite. Toutefois, ces personnes étaient rares, car il fallait beaucoup de temps investi dans les anciens serveurs pour en arriver là. Blue River n’avait qu’un seul contact de ce type. L’espion en question s’était infiltré dans une guilde nommée Samsara.

Soutenue par le club du même nom, l’équipe principale était devenue puissante lors des dernières saisons. L’as de leur équipe, Zhou Zekai, était actuellement le joueur le plus populaire de Glory. Bon nombre d’experts et de fans prévoyaient un grand avenir à cette équipe. De cette manière, Samsara n’était pas qu’un club ennemi dans l’Alliance, mais aussi une guilde adverse pour Blue River.

« Samsara a offert quatre ensembles spécifiques à chaque classe ! murmura l’espion à Blue River.

– Avec autant de choses, on ne doit pas être loin de la limite de l’acceptable.

– Ça devrait être le cas, mais il a rejeté l’offre…

– Pour quelle raison ? demanda Blue River.

– Il a déjà accepté d’aider Full Moon.

– Tss ! Il savait forcément que nous allions lui demander de battre le record du donjon de niveau 30. Comment a-t-il pu accepter une telle offre ?

– Tu crois qu’il a un objectif en tête ?

– À tous les coups !

– J’ai entendu dire que Misty Castle et Blossom Valley ont proposé la même chose.

– Comment le sais-tu ?

– Notre chef de guilde est parti le leur demander… »

Cette information n’était pas anodine pour lui. Il était capable de l’avoir uniquement grâce à son espion chez Samsara. Mais, même s’il régnait une ambiance concurrentielle permanente, les guildes se connaissaient toutes. Dans cette situation, où ils étaient tous incertains, leurs ennemis acceptaient parfois des échanges d’informations. Plantago Seed le faisait régulièrement, mais les équipes Tiny Herb et Blue Rain étaient considérées comme des ennemis mortels. Cette rivalité se traduisait en jeu par celle entre les guildes respectives.

Blue River fut soulagé. Il préférait un tel échange d’information, plutôt qu’apprendre que Samsara avait deux espions dans ces guildes.

« Notre chef de guilde s’apprête à faire une nouvelle offre, le prévint soudain l’espion.

– Oh ? Combien ?

– Cinq ensembles spécifiques à une classe ! »

Blue River eut l’air absent quelques instants, quand, soudain, quelque chose lui vint à l’esprit. Était-ce la situation que Lord Grim avait voulu mettre en place ? En réduisant délibérément le prix, il faisait en sorte que les guildes offrent davantage de leur propre chef. Ainsi, il poussait les guildes à se battre pour lui, ce qui améliorait sa valeur. Et dans cette situation, une fois le prix augmenté, il était plus difficile de le faire baisser, à moins qu’il n’arrive pas à accomplir la tâche demandée.

Samsara avait fait le premier pas. Leurs partenaires Misty Castle et Blossom Valley s’étaient probablement alignés. Mais comme les chefs de guildes n’étaient pas des espions hostiles, les informations échangées devaient rester partielles. Blue River ne chercha pas plus loin, il n’avait aucun moyen de le deviner précisément. Toutefois, il put deviner que le prix de cinq ensembles complets proposé était déjà bien au-dessus de ce que réclamait Lord Grim précédemment.

Cette stratégie commerciale était brillante ! Blue river soupira en comprenant cela, et sentit qu’il pouvait commencer à contacter l’intéressé pour négocier avec lui. Il écrivait son message, lorsqu’il fut interrompu par l’espion.

« Damm, encore rejeté !

– Rejeté ? Qu’est-ce qu’il essaye de faire ? Que veut-il d’autre ? » Blue River fut lui aussi très surpris. Cinq ensembles d’armures spécifiques étaient plus que suffisants, mais il n’était toujours pas satisfait ? Voulait-il vraiment rendre tout le monde fou de rage ?

« Il n’a rien demandé, il a répété la même chose… qu’il a déjà accepté d’aider Full Moon.

– Comment c’est possible ? Qu’allez-vous faire ensuite ? demanda Blue River.

– Je ne sais pas… Le chef de guilde est furieux ! »

Le chef du dixième serveur de Samsara, Lonely Drink, était très en colère. Il avait déjà fait une offre très correcte, qui aurait dû être acceptée, mais avait été refusée. Et maintenant, après sa deuxième offre, la réponse arriva encore plus rapidement et fut rejetée. Lonely Drink soupçonna Lord Grim d’avoir mis en place une réponse automatique, sinon comment pouvait-il être aussi rapide ?

Il testa alors en lui envoyant quelques phrases au hasard, mais dut se rendre à l’évidence, Lord Grim ne répondait pas automatiquement et se contentait d’ignorer leurs offres. N’étant pas stupide, Lonely Drink comprit plus rapidement que Blue River que Lord Grim tentait de les dévorer. Il remarqua que presque toutes les guildes se battaient pour lui en ce moment.

Il laissa passer un moment avant de contacter ses pairs. Ces chefs de guildes étaient aussi en colère que lui et maudissaient Lord Grim. Ils avaient tous envie de tuer quelqu’un et agissaient comme s’ils détestaient Lord Grim. Toutefois, ce n’était pas ce qui intéressait Lonely Drink. S’il avait eu affaire à d’autres joueurs, il aurait pu croire qu’ils s’arrêteraient là, sans faire de nouvelle offre. Mais ses adversaires étaient comme lui, des chefs de guildes décidés à obtenir les services de cette personne. C’est pour cela qu’il espérait qu’ils abandonneraient après ce coup de théâtre !

« Bon, fini de jouer ! » avait-il conclu avant de proposer cinq ensembles.

Cette augmentation était assez importante, mais il sentait que l’offre ne ferait pas lâcher les autres chefs. Il décida donc d’augmenter encore le prix. Il sentait aussi que cela n’était pas assez pour que Lord Grim accepte, mais espérait que cela montrerait au moins son sérieux. Peut-être pourraient-ils enfin discuter plus sérieusement ?

Qui aurait deviné que son offre allait immédiatement être rejetée ? Cette fois, Lonely Drink laissa tomber tout faux semblant et fut pris d’une immense colère. S’il ne voulait même pas considérer son offre, alors ce gars voulait-il qu’il lui donne directement sa guilde ?

Lonely Drink était très mécontent. Les premiers refus l’avaient déstabilisé, mais actuellement, il n’essayait même plus de négocier ses services, il se contentait de se battre avec Lord Grim pour voir à quel point il était avare.

Par conséquent, il lui envoya un autre message : « Huit ensembles de classes. Qu’en penses-tu ? Tu dois être content maintenant, n’est-ce pas ? »

Lonely Drink n’avait jamais négocié avec personne. Il avait été choisi pour son potentiel… Mais, voilà ce qu’il cherchait maintenant : « Sale petit punk, tu essayes de me tromper ? Très bien, je vais te faire une offre inimaginable qui te laissera sans voix. »

Malheureusement pour lui, moins d’une seconde après, sa boite de dialogue clignota. Il n’avait pas obtenu plus de résultat que précédemment. Il ne voulait pas l’ouvrir, car il avait un mauvais pressentiment. Mais finalement, il ne put que constater les dégâts : « J’ai déjà accepté d’aider Full Moon. »

C’était toujours les mêmes mots. Exactement les mêmes mots que les fois précédentes. Ce mec n’avait pas mis en place de réponse automatique, il se contentait de copier et coller la même phrase !

« Toi ! Toi ! Toi ! Mais qu’est-ce que tu veux, bon sang ?

– Je vais faire un donjon. Parlons plus tard. » Moins d’une seconde plus tard, la réponse était déjà tombée.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *