The King’s Avatar – Chapitre 153

« Il est deux heures. Je vais partir aussi, annonça Su Mucheng.

– Comment vas-tu monter tes niveaux ? » Lui demanda rapidement Ye Xiu avant qu’elle ne parte. Son personnage avait un niveau proche du sien, malgré le fait qu’elle ait moins de temps pour monter son compte bas niveau.

« Ne t’inquiète pas pour ça ! dit-elle en fredonnant avant de se déconnecter.

– Encore un donjon ? » demanda ensuite Tang Rou.

Maintenant qu’ils étaient presque tous au niveau 30, aller dans la Forêt de Givre n’était plus intéressant. En revanche, l’ossuaire restait une option viable, à moins qu’ils ne choisissent le nouveau donjon de niveau 30 à 33.

Ce donjon était similaire aux autres. On devait y entrer avec un groupe de cinq joueurs et il n’y avait que trois entrées par jour, tout comme celui des Terres Désolées. La veille, le groupe avait déjà commencé à apprendre à le compléter. Leur méconnaissance avait posé quelques problèmes, comme ils en avaient maintenant l’habitude. Cela piqua l’intérêt de Tang Rou, qui insistait maintenant pour retourner au Canyon.

« Pas pressé, nous allons faire des achats, dit Ye Xiu.

– Des achats ?

– Nous sommes niveau 30. Vous deux, vous devriez commencer à faire attention à votre équipement maintenant. Avoir un équipement de meilleur niveau ne veut pas dire qu’il sera mieux pour vous. Les vrais experts doivent savoir choisir un équipement adapté à leur style de jeu. Il faut regarder la vitesse de déplacement, la vitesse d’attaque, et toutes les statistiques du même genre. En avoir une plus élevée ne signifie pas que l’équipement est mieux. Par exemple, si la vitesse est trop élevée, il est assez fréquent de s’exposer et de laisser des ouvertures en perdant le contrôle. Les experts cherchent les équipements les plus adaptés, pas uniquement ceux qui ont les plus grosses statistiques. Pourquoi les équipements que l’on fabrique soit même sont-ils si puissants ? Ce n’est pas seulement parce que leurs statistiques sont supérieures à celles des équipements orange. C’est surtout parce qu’ils sont faits sur mesure et s’adaptent parfaitement au style du joueur. Prenez mon Parapluie aux Mille Facettes, si l’on n’a pas l’expérience requise, il sera impossible d’en profiter pleinement.

Pour les armes, les joueurs normaux choisissent l’arme avec l’attaque la plus élevée. Mais les experts ne prennent pas que cela en ligne de compte. Ils regardent d’autres paramètres qui ne sont pas toujours précisés. Ce qui affecte le plus souvent le choix de l’arme est la vitesse d’attaque, la portée, le poids, etc. Ces propriétés sont toutes des éléments dont on doit tenir compte dans une bataille réelle. Disons que je vous donne une lance, avec des dégâts deux fois plus grands que les vôtres, mais dont la portée est réduite de deux tiers. Si tu utilises une telle arme, penses-tu que ta force va augmenter ou diminuer ? »

Les explications de Ye Xiu étaient précises, mais il terminait sur une question à laquelle Tang Rou ne pouvait répondre. Elle était perplexe et n’arrivait pas à déterminer si cela l’aiderait ou l’handicaperait. Toutefois, elle comprenait ce que Ye Xiu voulait dire.

« Plus l’expert est fort, plus il est conscient de ce que ressentent les différentes armes. N’étant pas à votre place, je ne suis que spectateur et ne pourrais que vous conseiller sur les possibilités qui s’offrent à vous. Mais en fin de compte, le choix vous reviendra toujours. Cela veut dire que vous allez devoir essayer de nombreuses armes différentes. Ce que vous cherchez, c’est l’équipement le plus approprié, sinon vous devrez ajuster votre style de jeu à votre équipement. »

Pendant qu’il expliquait tout cela, Ye Xiu les avait conduits à Congee City. Cette ville était la deuxième ville où ils pouvaient se rendre. Plus grande que la première, Bulls Town, elle était aussi la première grande ville où se rencontraient les joueurs de niveaux moyens.

À ce stade, avec l’apparition des nouveaux équipements, les joueurs devenaient plus attentifs et le marché d’échange gagnait en activité. Le nombre d’annonces d’achats ou de ventes dans les canaux de discussion allait croitre régulièrement. En entrant dans cette ville, les nouveaux joueurs ne rencontraient quasiment que des acheteurs ou des vendeurs.

Toutefois, étant donné la sortie récente du serveur, les prix étaient encore très élevés. Les nouveaux serveurs étant très populaires, ils accueillaient généralement de nombreuses personnes, tout en ayant peu d’objets disponibles. Cela faisait monter les prix lors de la période de lancement, mais, même si les nouveaux joueurs ne comprenaient pas toujours ce phénomène, ils n’étaient pas stupides. Il y avait assez peu d’idiots qui vendaient leurs équipements sans comparer les prix. La plupart des joueurs ne connaissant pas la valeur d’un objet allaient demander ce qu’il en était sur la place du marché.

Tang Rou et Steamed Bun Invasion restèrent sans voix quand ils découvrirent le prix des objets recherchés. Durant leur parcours, ils n’avaient pas été très chanceux. Hormis les récompenses de quêtes, leur seule source de revenu était les loots sur les monstres. Toutefois, ces sources ne donnaient que de la petite monnaie. Ils n’avaient pas accumulé plus de dix pièces d’or. De plus, avec les donjons, ils dépensaient régulièrement quelques pièces d’argent pour les potions et autres matériaux de régénération. Au village des débutants, les petites potions de points de vie et de mana étaient les moins chères. Elles ne coûtaient qu’une pièce d’argent par flacon, ce qui leur permettait d’en acheter 100 avec une pièce d’or. Cependant, malgré leur faible coût, ces potions restaient de très faible qualité. Cela ne valait plus la peine de dépenser une telle somme en potion au niveau 30.

Qu’ils aient réussi à s’approcher des dix pièces d’or était déjà très bien. Leur temps de réaction étant plus rapide que la moyenne, ils avaient pu esquiver de nombreuses attaques. Cela paraissait anecdotique, mais le cumul des économies n’était pas négligeable. Les joueurs normaux n’arrivaient normalement pas à accumuler une telle somme, car ils dépensaient leurs gains en potions.

Une autre méthode pour acquérir des pièces était le commerce. La vente à profit était nécessaire, mais, ayant consacré leur temps aux combats, ils n’avaient pas récupéré de quoi faire des bénéfices.

Ye Xiu parcourut les allées et examina les quelques commerces ouverts. Même si le marché prenait forme, les objets de leur niveau étaient encore trop rares. Les joueurs capables de les obtenir étaient peu nombreux, il n’y avait rien d’étonnant à cela. De plus, il y avait une catégorie de débutant imitateur. Ayant vu d’autres joueurs monter des stands, ils avaient fait de même, tout en étant limités aux objets inférieurs. Par conséquent, la majorité des équipements vendus n’étaient pas de niveau 30.

Ye Xiu n’avait pas besoin d’expliquer à ses camarades comment faire, ils avaient vite compris ce qu’ils devaient rechercher. Seuls les objets de niveau 30 étaient considérés. Ils ne regardaient même pas le reste.

« C’est si cher ! »

Un équipement de qualité bleu était vendu autour de 10 pièces d’or. C’était déjà toutes leurs économies. Les équipements d’ensembles étaient encore plus chers, entre 20 et 40 pièces d’or chacun. La différence venait de l’écart entre l’offre et la demande. Malgré un équilibrage plutôt correct, certaines classes restaient plus populaires que les autres. Les maîtres des lames et les tireurs d’élite en faisaient partie. Il en était de même sur le nouveau serveur, donc les prix pour leurs équipements étaient naturellement plus élevés. Et si c’était ainsi pour les armures, les prix étaient encore plus exorbitants pour les armes. Cela commençait à 30 pièces d’or et pouvait monter jusqu’à 50, pour les mêmes raisons.

Si l’on regardait ensuite les armes violettes, elles commençaient à se vendre autour de 100 pièces d’or. Celles qui avaient les meilleures statistiques pouvaient même doubler cette somme. Les prix étaient relativement plus équilibrés entre les classes pour ces équipements. Après tout, la majorité des joueurs ayant atteint ce palier étaient encore issus des grandes guildes. Ce sont eux qui fixaient donc les premiers prix et les autres joueurs suivaient naturellement. Certains tentaient parfois de mettre des prix exorbitants pour attirer l’œil, ou des prix ridicules qui ne restaient que rarement à ce niveau.

« Si je voulais acheter une arme, combien de temps devrais-je économiser ? se plaignit Tang Rou.

– On dirait qu’il vaut mieux économiser des points dans l’arène ! surenchérit Steamed Bun Invasion, qui utilisait encore son arme de niveau 25 obtenue avec les combats JcJ.

– Ha ! Ha ! Tant que l’équipement n’est pas lié, vous pouvez toujours le revendre plus tard ! » dit Ye Xiu pour les rassurer.

Dans les jeux, les équipements se classaient en deux catégories distinctes. Les équipements liés et non liés. Dans Glory, la première catégorie servait de sécurité. Lorsqu’un joueur était tué par un autre, sur une carte, il y avait une chance que son meurtrier gagne une de ses pièces. Le lier empêchait que cela n’arrive, mais une fois fait, il était impossible de revenir en arrière. À cause de cela, personne ne liait ses équipements bas niveaux. Tout le monde voulait le revendre plus tard pour s’en acheter un nouveau. C’est aussi pour cela que les prix finissaient toujours par chuter à mesure que le temps passait. Plus le serveur était vieux, moins il y avait de nouveaux joueurs bas niveaux et plus il y avait d’anciens équipements en vente. Par exemple, dans le premier serveur, les équipements adaptés à nos deux joueurs étaient dix fois moins chers. Parfois, certains joueurs se débarrassaient même de leur équipement en les vendant à bas prix aux marchands du jeu. C’était plus rapide, mais cela rapportait beaucoup moins d’argent.

« Dans ce cas, que devons-nous acheter ? demanda Tang Rou, toujours sceptique.

– Des armes. » annonça simplement Ye Xiu. Après avoir vu Maple Tree lors des trois premiers essais, il n’était plus très confiant. Ce type pouvait s’améliorer, mais il ne pouvait pas tout miser là-dessus. Améliorer leur équipement était une solution pour gagner du temps.

« Où allons-nous obtenir l’argent nécessaire ? » Tang Rou avait déjà vu une arme violette pour 120 pièces d’or, mais c’était trop pour elle. Les lances bleues étaient moins chères, mais elles étaient à peu près équivalentes à son arme actuelle. La différence n’était donc pas suffisante pour qu’il soit intéressant d’investir dedans. Si elle devait changer d’arme, il fallait que ce soit au moins de qualité violette.

« L’argent n’est pas un problème. Il suffit que vous cherchiez une arme que vous aimez ! Si tu penses que celle que tu as actuellement est bonne, alors tu devrais prendre une lance violette de niveau 30. C’est à peu près la même longueur et le même poids que la tienne, dit Ye Xiu.

– Oh ? Dans ce cas, je vais aller voir. Je te rembourserai plus tard.

– Achète-moi un paquet de cigarettes et ça suffira.

– J’attendrai mon prochain salaire… » répliqua-t-elle tristement. Tang Rou n’avait plus d’argent, car elle avait tout perdu contre Ye Xiu.

« Steamed Bun Invasion ! Cherche aussi une arme pour toi. Ce sera mon cadeau ! poursuivit Ye Xiu.

– Ha ! Ha ! J’en ai un aussi ? s’écria celui-ci.

– Bien sûr.

– Alors je vais aller voir. » Steamed Bun Invasion ne se fit pas prier. Ayant déjà une certaine connaissance des jeux, il pouvait déduire une ou deux choses en temps utile. Même si cela ne concernait pas vraiment Glory en lui-même. Pour lui, Ye Xiu était déjà reconnu comme étant à un niveau hors norme. Ce genre d’expert était vu comme des Dieux. Parfois, il arrivait que certains offrent des équipements aux nouveaux joueurs. Cela arrivait même couramment sur Glory.

Steamed Bun Invasion revint peu après, avec une arme en tête. Ye Xiu le suivit pour aller voir et regretta immédiatement sa proposition.

« Steamed Bun Invasion, tu n’as donc vraiment aucune retenue ?

– Ha ! Ha ! » Celui-ci riait, il avait trouvé une arme orange. Ye Xiu avait parcouru le marché toute la journée et c’était la première qu’il voyait. Comment ce débutant avait-il pu la découvrir ? En moins d’une minute, il avait trouvé une telle perle rare. Cette arme de niveau 30 était une griffe vampirique vendue pour 800 PO. Un prix hors-norme pour une arme hors-norme.

« Puis-je ? demanda innocemment Steamed Bun Invasion.

– Bien sûr que non ! Je n’ai que 15 pièces d’or sur moi. Je dois vendre des choses pour nous acheter des armes. 800 pièces d’or ! Veux-tu que je me vende moi aussi ? ». Ayant quelque peu économisé, Ye Xiu avait réussi à avoir plus d’argent que ses camarades, car il économisait ses potions.

« Vraiment ? Dans ce cas, je retourne chercher.

– Les armes orange ne sont pas bonnes ! lui cria Ye Xiu alors qu’il s’éloignait.

– Compris ! » Le son de sa réponse lui parvint de plus loin. Ye Xiu secoua la tête et se dirigea vers un coin du marché qu’il avait repéré. Il s’y trouvait un stand au nom évocateur : « Achat de matériaux peu communs. »

« Bonjour, combien pour de la soie d’araignée forte ? » demanda Lord Grim en s’avançant.

Le marchand se retourna pour le voir. Après un instant de flottement, il s’écria :

« Lord Grim… Cette soie d’araignée forte ne viendrait pas de nous ? Et maintenant, tu veux nous la revendre ? »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *