The Lazy Dragon Is Working Hard – Chapitre 2

« A présent, permettez-moi de nettoyer votre corps. »

Runamiria s’inclina et se tourna sur elle-même. La tenue noire jet-black qu’elle portait se changea instantanément et une éponge et un seau apparurent. Elle avait fait  une transformation de Mahou Shojo, mais dans l’ordre inverse.

« Gardien-sama. S’il vous plaît excusez-moi. »

Runamiria sauta doucement sur mon dos et commença à polir mes écailles une par une avec une expression heureuse.

Si une personne normale nettoyait mon corps avec une seule éponge, ce serait un travail infernal. Même la fatigue serait immense. Cependant, parce qu’elle est un esprit, elle ne peut pas ressentir la fatigue physique.

– Runamiria.

« Oui, gardien-sama. Y’a-t-il un problème ? »

« Si tu veux  me laver le corps, tu peux utiliser [la Pluie Acide] pour se débarrasser de toute la saleté et de la poussière. Puis la magie d’annihilation  à grande échelle de l’eau, [Raz de Marée], aurait pu être utilisée pour me nettoyer. Il aurait été beaucoup plus facile de nettoyer mon corps géant »

« En utilisant la magie ? Uuh … Vous êtes si paresseux. »

« Quoi ? C’est plus pratique. »

Elle secoue la tête.

« Ce n’est pas une bonne idée. [Pluie d’Acide] peut endommager vos écailles et [Raz de Marée] est une magie de haut niveau. Si quelque chose de mal vous arrivait, je ne pourrais que me blâmer. »

Mes écailles sont réellement assez fortes pour résister à ça. Dans le passé, j’ai même volé dans l’espace pour tester mon corps.

« Très bien, alors au moins vous n’avez pas à les faire une par une. Après tout mon corps est noir. La saleté et la poussière ne sont pas vraiment remarquables.»

Mon corps est couvert d’écailles noires. Mes yeux sont aussi noirs.

«Non ! Je vais les polir avec soin. Je ferai en sorte que vos écailles brillent.»

« Pourquoi t’occupes-tu de faire de telles choses ?»

« Pour prendre soin de vous, Guardian-sama. Vous êtes la raison pour laquelle je vis et je vais continuer à vous servir, parce que votre bonheur est le mien aussi. Je vais continuer à vous servir dans le futur comme je l’ai fait par le passé «

« Quoi ? C’est comme si tu jurais un serment. »

« Bien sûr, c’est un serment. »

Hmmm … Il n’y a aucun moyen pour moi de la faire changer d’avis.

Dans ma vie antérieure, j’étais une personne mauvaise et paresseuse, mais je ne peux pas gagner une dispute contre elle.

Runamiria et moi nous nous sommes rencontré il y a 10 000 ans. J’ai sauvé sa vie en raison de certaines circonstances et en réponse, elle a dit: « Je vais vous retourner la faveur pour avoir sauvé ma vie. »

Je ne l’ai pas prise trop au sérieux à l’époque. J’avais dit que j’étais un paresseux et que je pouvais dormir pendant des années. Cependant elle ne m’a pas écouté.

Après avoir donné de nombreuses excuses, elle ne recula pas.

Notre conversation a continué pendant trois jours et trois nuits consécutifs jusqu’à ce que je renonce. Je l’ai accepté.

Runamiria m’a dit qu’elle me servirait de sa vie.

Tout en étant immergé dans de vieux souvenirs, Runamiria finissait de polir mon corps.

Maintenant, elle s’occupait de mes ailes.
« Huf … huf. »

Si vous la voyez respirer si fort tout en nettoyant avec une telle expression sérieuse, vous aussi auriez des pensées malicieuses.

Je déplaçai mes ailes légèrement afin de la taquiner.

« Aaahh! Guardian-sama … Arrêtez-ça … «

« D’accord… »

Je remue mes ailes. Quand elle est sur le point de la nettoyer à nouveau, je déplaçais mes ailes en parfaite synchronisation.

« Puh.. Guardian-sama.. S’il vous plaît ne me taquiner pas », dit-elle en faisant la moue.

Ma malice a payé en voyant le regard qu’exprimait son visage.

« Votre corps est tout propre. »

Runamiria s’inclina et me donna un sourire d’accomplissement. Il semblait qu’une journée entière a été consommée dans le processus de nettoyage de mon corps. J’ai failli m’endormir, mais Runamiria ne cessait de me gronder.

« Gardien-sama. Féliciter moi s’il vous plaît. »

Runamiria me regarde avec ses yeux éblouissants. Cependant je réalisais maintenant qu’elle était couverte de saleté. Ça ne réduit pas vraiment son charme, mais je ne peux pas la laisser comme ça.

« Runamiria, approche-toi. »
« Oui ? Guardian-sama, que comptez-vous faire ? Peut-être… S’il vous plaît, laisse-moi me préparer d’abord. » Elle rougit en disant cela.

« Ce n’est pas nécessaire. Viens ici. »

« Excusez-moi », dit-elle en souriant.

« Tu vas bien ? »

Le dragon paresseux travaillait dur

« Euh ? Oui. » D’une expression perplexe, elle s’arrêta.

J’utilisais ma langue pour lécher la saleté sur sa joue.

« Kyaaaaa … .. »

Le cri d’une femme attaquée par un pervers résonne à l’intérieur de la grotte. Au début, elle a été choquée, mais après un court instant elle réalisa la situation.

« Ah … Gardien-sama … Ah … Arrêtez …. Ah … Qu’est-ce que vous faites ?»

« Tu t’es sali en me nettoyant et maintenant c’est à mon tour de te nettoyer. »

Avec les joues d’un rouge vif, Runamiria me regarda avec des yeux larmoyants. Même si je suis un dragon, je suis toujours un homme à l’intérieur. Voir une fille pleurer, je suis encore trop faible pour ceci.

« Si c’est le cas, permettez-moi de lécher votre corps aussi ! Je vais vous nettoyer en vous léchant à partir de maintenant. »

Runamiria dit cela avec empressement. Je n’ai pas un tel passe-temps mais peut-être qu’être léché n’est pas si mauvais.

« Tout d’abord, si tu avais utilisé [Pluie d’acide] et [Raz de Marée], Tu ne serais pas dans cette situation. »

C’était quelque chose de très important pour elle. Mon apparence est celle d’un dragon, mais elle c’est celle d’un être humain. La propreté devrait être plus importante pour elle que pour moi.

« Je comprends. Mais, Guardian-sama, vous n’avez pas à me lécher ! »

Elle dit cela avec son visage d’une couleur rouge ardent. Eh bien, lécher le visage d’une femme peut être considéré comme du harcèlement sexuel, même si les amoureux le font.

Cependant, notre relation est maître et serviteur. Dans mon esprit apparaît l’image du manager chauve léchant le visage d’une belle dame de bureau. C’est certainement du harcèlement sexuel, peu importe comment vous le regardez.

« Désolé Runamiria. Je ne voulais pas dire ça comme ça. »

« Alors, vous léchez n’importe qui qui est sale alors ? » Elle me regardait avec un regard vide.

« Non … Bien sûr que non … Je ne vais pas lécher quelqu’un d’autre. »

« Ah … C’est bien si vous comprenez que …. Je suis … Je ne suis pas vraiment en colère quand vous m’avez léché, vous savez… »

« Eh? »

Même pour moi qui a vécu pendant de nombreuses années, le cœur d’une femme est et restera toujours un mystère.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *