The Lazy Dragon Is Working Hard – Chapitre 3

Yahoooo … Je suis le Dieu de la paresse. Un lycéen réincarné comme l’un des sept gardiens, un dragon dans le monde de Gaia.

Bien que je sois un dragon du même niveau qu’un Dieu, je n’ai aucune des capacités d’un Dieu.

Je ne peux pas créer un monde; Même accorder des bénédictions divines m’est impossible.

Je ne suis qu’un des sept gardiens. Nous sommes les « intermédiaires » de Dieu.

Ce n’est pas comme si je l’avais directement rencontré. C’est juste que depuis que je me suis réincarné à Gaïa, mon instinct me disait: « Dieu t’a donné une mission: protéger ce monde ».

Donc, pendant des centaines de millions d’années, les sept gardiens ont protégé Gaia, 24 heures sur 24, 365 jours par an. Ouais, pas de vacances. Ce n’est pas un devoir de gardien. C’est de l’esclavagisme.

Si c’était mon lieu de travail, j’aurais immédiatement envoyé un dossier de plainte au président de la compagnie.

Quoi ? Je peux dormir pendant des années?

Ne soyez pas stupide. J’ai regardé ce monde pendant plus de 500 millions d’années. Quelques années passer à dormir représente juste une petite sieste après le déjeuner.
Alors, après ma sieste, je dois retourner au travail. Comme c’est gênant.

Gaia est composé de sept continents. Les sept dieux ont chacun un continent à protéger.

Je suis en chargé du continent Asuraddo, situé sur le côté nord de ce monde. Il est principalement couvert par la glace et la neige, mais il possède beaucoup de ressources minérales.

« Runamiria, est-ce que quelque chose s’est passé pendant que je faisais la sieste ? »

« Guardian-sama, la densité de mana sur le continent Asuraddo est stable depuis 100 ans. Cependant, les humains ont commencé à faire des expérimentations magiques. Leurs progrès sont toujours dans la mesure de l’acceptable et sont loin d’être à l’origine d’une crise dans le monde. Le deuxième rapport stipule que la population des trolls de Neige se développe dans la partie sud-est du continent. Les troupes impériales envoyées pour les soumettre ont été complètement anéanties. Les dégâts représentent la destruction de 2 ou 3 villages. Le troisième rapport, … »

Ce genre d’histoire est comme une berceuse. Avec la voix angélique de Runamiria, mes yeux se sentent lourds.

Zzzzzzz

« Gardien-sama? »

« Eh ? Qu’est-il arrivé ? »

– Avez-vous entendu mes rapports?

« Bien sûr. Ne dis-tu pas que le monde est pacifique aujourd’hui, alors je n’ai rien à faire ? »

Il n’est pas particulièrement rare d’entendre parler des ennuis causés par certains monstres, comme les Trolls de Neige. Tout au long de l’histoire de Gaia, les affrontements entre les humains et les monstres sont devenus des événements quotidiens.

Si vous jouez à des RPGs et que voyez des monstres, vous trouveriez ça normal ? Donc, c’est la même chose ici. Une journée paisible aujourd’hui.

« Mais il y a quelque chose qui a piqué mon intérêt. Une partie du flux de mana se condense. »

« Ehh ? Est-ce sérieux ?

« Bien sûr que ça l’est! »

« Où ? »

« La crête de montagne du sud-est. »

« D’autres informations ? »

« Les éruptions de mana n’ont pas été confirmées, mais du fait qu’il y ait une anomalie avec les Trolls des neiges, une fuite de mana à la surface est suspectée. »

Tout en regardant l’horizon je pense au développement anormal de la population des Trolls des neiges.

Le mana est une forme de magie pure. Il peut être trouvé partout dans le monde. Le mana permet aux humains d’utiliser la magie et il fait muter les monstres, ignorant complètement les lois de la physique. Sous le sol, il existe des impulsions de mana coulant comme une rivière, appelées ruisseaux de mana. Il y a une énorme quantité de mana dans ces ruisseaux. Le Mana éparpillé dans ce monde provient de ces petits ruisseaux qui proviennent du cours principal de mana. Très rarement, un petit ruisseau est obstrué pour une raison quelconque. Le mana qui est bloqué finit par éclater, crachant à la surface comme une éruption volcanique.

Alors que le mana en général est bon pour la terre, il en devenir toxique si la densité devient trop excessive. Les plantes se développeront de façon anormale et finiront par muter en des espèces de plantes monstres qui pourront attaquer les gens. Les monstres sauvages mutant pourront même acquérir une compétence et devenir encore plus dangereux. Des concentrations élevées de mana dans le corps humain peuvent causer la mort.

En bref, des choses gênantes vont se produire. Donc, s’il y a une anomalie dans le flux du mana, c’est mon travail de le résoudre. En fait, je ne veux pas le faire. Ouais, je ne veux vraiment pas le faire ! Mais si je ne fais rien maintenant, cela deviendra encore plus gênant à l’avenir.

« Alors, n’est-il pas possible qu’il est déjà éclaté à la surface ? »

« Oui, mais je ne pensais pas que vous alliez partir. »

« Mais que se passera-t-il si je laisse aller maintenant ? Après l’éruption, il faudra beaucoup de travail pour nettoyer. Faire face à cela dès le début signifie que j’aurais plus de temps de repos plus tard. «

« Ugh … Mais si vous partez maintenant, quelqu’un pourrait vous voir et cela causerais des problèmes. »

« Ne t’inquiètes pas. Il fait déjà nuit et si je vole haut, personne ne me verra. »
Le clair de lune brille du trou dans le plafond. La grotte dans laquelle je vis est un ancien volcan qui n’est plus actif. Bien sûr, c’est moi qui l’ai rendu inactif. Il y a quelques millions d’années, on l’appelait le volcan Negra. J’ai vraiment aimé cet endroit car la forme du volcan est comme celle du Mont Fuji. Je l’ai rendu habitable en déplaçant tout le magma qui était à l’intérieur du volcan dans sa zone externe de sorte à ce que le magma vienne brûler les personnes qui s’approche de cette grotte. L’éclairage du clair de lune, combiné avec les pierres magiques sur la surface rocheuse, donne à cette région un sentiment de dynamisme. Le sommet du volcan est également plus élevé que les nuages, donc il n’y a pas de soucis concernant le vent ou la pluie. Il me sert aussi d’entrée et de sortie.

« Runamiria, je vais y aller maintenant. »

« Oui, gardien-sama. S’il vous plaît, prennez-soin de vous ».

Les cheveux de Runamiria flottaient dans le vent créé par mes ailes, mais sous le clair de lune, cela ne réduisait en rien à sa beauté.

Je vole désormais au-dessus d’une mer de nuages. Le clair de lune la fait ressembler à un champ de neige géant.

« Je vais faire ça rapidement, je pourrai dormir plus de cette façon. »

Je fis la promesse de me motiver et j’ai volé directement vers le sud-est.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *