The Legendary Moonlight Sculptor – Tome 13 Chapitre 4

A Morata, au mur de la Guilde des Mercenaires Pourpre, le tableau des contrats était rempli d’affiches de personnes recherchées.

 

“Quoi, qu’est-ce qui s’est passé ?”
“Ou sont les bons contrats ?”

 

Les aventuriers de passages avaient recouvert le tableau.

 

Recherché : Geomchi
Prime : 550 Pièces d’or
Crime : Corruption, Meurtre, Évasion
Apparence : Personne âgée
Son corps ressemble à celui d’un Barbare
Porte une armure dégageant une forte odeur
Force : Suffisamment fort pour combattre aux côtés d’un Chevalier du Seigneur de l’Enfer
Force et Compétences excellentes
Note : A massacré des Humains aux côtés des Vampires
Dernier emplacement connu : Entrée Sud de Morata

 

Recherché : Geom-2-chi
Prime : 548 Pièces d’or
Crime: Corruption, Meurtre, Évasion
Apparence : Ne peut s’empêcher de rire
Corps bien musclé
Porte une armure dégageant une forte odeur
Force : Peut affronter et vaincre cinq Vikings en même temps
Note : A massacré des Humains aux côtés des Vampires
Dernier emplacement connu : Entrée Sud de Morata

 

De Geomchi, Geom-2-chi, Geom-3-chi, et tous les autres jusqu’à Geom-505-chi.
Bien que leurs descriptions étaient loin de la vérité et de leurs vraies compétences, leurs noms étaient affichés parce qu’ils avaient reçus la Marque des Tueurs.
Comme ils avaient enchaînés les quêtes avec les Vampires, ils avaient à présent une mauvaise réputation.

 

“Ils sont apparus hier et ont tout ravagé.”
“J’ai entendu dire qu’ils étaient rapidement partis vers le sud.”

 

On pouvaient facilement voir par où ils étaient passés.
En vérité, certains essayaient de les capturer.
En plus de la prime offerte, réussir un contrat offrait de la Réputation, de la Valeur Public et des points de Mercenaire. Et avec beaucoup de chance, il était même possible de leur voler leurs équipements. C’est pourquoi certains se jetèrent sur les contrats.

 

“Ah, enfer !”
“On est pas des mecs comme ça nous !”
“AH ! Fille !”
“Keugg ! Même les femmes essayent de me tuer…”

 

Hélas, les Geomchis ne firent pas trop attention à ce qui se passait autour d’eux et continuèrent leur course folle. Quelque soit l’urgence dans laquelle ils se trouvaient, ils avaient l’air tellement déterminés à aller vers le sud que même ceux qui essayaient de les prendre en chasse n’osaient pas se mettre sur leur chemin.
Ils y existaient beaucoup de Joueurs avec un niveau plus élevé que celui des Geomchis à Morata. S’il n’y avait qu’un ou deux d’entres eux, ils se seraient vite fait encerclés. Mais comme ils avaient presque tous apparus au même endroit et qu’ils s’étaient immédiatement mis à courir comme des damnés, les gens s’écarte simplement de leur route.

 

Et maintenant.
A la Porte Ouest de Morata, une personne portant la Marque des Tueurs et son nom inscrit en lettres de sang approchait.

 

“En parlant de tueurs, il y en a un qui compte rentrer tranquillement en ville.”
“Il est fou ?”

 

Il n’y avait pas d’armée à Morata. C’était les Paladin de l’Église de Freya en poste ici qui en assuraient la sécurité.

 

“Mince, je voulais ce Meurtre. J’ai raté une opportunité d’augmenter ma Renommée.”

 

Les Paladins de Freya étaient connu pour leur intransigeance.
Les Marchands et les Aventuriers observaient tous celui qui arrivait sans prendre garde aux Paladins.
Bientôt, il serait arrêté par les Paladins et battu sans merci.
Tout le monde s’attendait à ça de leur part, après avoir vu comment ils traitaient les monstres et les brigands des alentours.
Pourtant, alors que le tueurs s’approchait d’eux, ils levèrent leurs épées et le saluèrent, comme s’ils accueillent un éminent aristocrate.

 

“Que tout s’harmonise selon la volonté de la Déesse.”

 

Le visiteur les salua nonchalamment.

 

“Que tout s’harmonise selon la volonté de la Déesse.”

 

Et, sans aucune réaction des Paladins, il traversa la porte pour entrer en ville.

 

***

 

Weed était la personne arrivée à Morata.
Après avoir voyagé dans le Royaume des Vampire et avoir accompli l’Entraînement Intermédiaire, il était de retour sur le Continent de Versailles.
Partout où il allait, les gens s’écartaient de son chemin.

 

“Quoi ?”
“Qu’est-ce qui se passe ?”
“C’est un Tueur. Un Tueur est arrivé en ville.”
“Comment ? Je sais que la sécurité publique de Morata est faible, mais… les Paladins de Freya n’étaient pas là ?”
“Sais pas. C’est difficile à croire, mais regarde. Les Paladins de la ville ne lui disent rien.”

 

La foule continuait de se rassembler et de discuter de ce qui était en train de se passer, Weed quant à lui continuait son chemin en direction du centre alors que les gens continuaient de s’écarter.
Ils se mettaient tous à le suivre dès qu’il les avait dépassés.
Le fait qu’une personne avec la Marque des Tueurs puisse se promener naturellement en ville éveillait leur curiosité à son égard.

 

‘Ca c’est beaucoup développé depuis que je suis parti pour Todeum.’

 

Un énorme investissement de 260 000 Pièces d’or !
Les routes s’étaient élargies et de nouveaux pavés avaient été installés, facilitant les déplacements des chariots à travers les rues et réduisant les risques de casse, fait rare pour une petite ville.
Le long des rues, des tavernes, forges, bureaux de poste et des couturiers s’étaient installés. L’église de Freya pouvait être aperçut depuis n’importe ou dans la ville. Une Guilde des Mercenaires et une des Justiciers étaient aparues, chacune pleine de monde.
Un spectacle qui ne pouvait être vu dans d’autres villages de province (au Nord).

 

‘Il y a beaucoup plus de monde qu’avant.’

 

Même avant que Weed ne parte pour Todeum, il y avait beaucoup de voyageurs qui passaient à Morata. Mais maintenant, avec les rumeurs qui circulaient par le bouche à oreilles concernant la Tour de Lumière, beaucoup de voyageurs choisissaient de monter leur expéditions à partir de Morata avant d’aller vers le Nord.
Le nombre de personnes restaient inférieur à ce que Weed avait connu au Royaume de Rosenheim quand il avait commencé, mais les gens débordaient d’énergie comme à l’époque.
Et non sans raison, toute cette agitation était du à leur esprit d’aventure et à leur envie d’affronter de nouveau défis. Car à présent, Morata était la nouvelle frontière du monde connu.

 

Splash splash splash.

 

Une rivière artificielle détournait aussi l’eau de la rivière, et en suivant la route, on pouvait traverser un magnifique pont artistique rempli de sculptures et d’oeuvres d’art.
Tout ça grâce à l’Ancien et à son avidité brûlante et sans fin pour tout ce qui touchait à l’art ou aux activités culturelles. Et il avait bien retenu que le Seigneur de Morata, Weed, était un Sculpteur.
Weed était satisfait en regardant toutes ces oeuvres.

 

‘Ces oeuvres ne sont pas non plus les moins chères du marchés.

 

Mais pourtant, les oeuvres d’art restaient des saletés inutiles !
Cependant, les artistes n’étaient pas des tire au flancs.
Sculptures, peintures, bâtiments, tout ça permettait d’attirer les touristes et de les satisfaires.
L’argent qu’ils dépensaient stimulait l’économie du village et finalement finissait dans les poches de Weed.
Weed n’avait pas besoin de s’inquiéter des dépenses. Les voyageurs récompenseraient les efforts des artistes en faisant marcher l’économie, économie qui passerait d’un villageois à l’autre.
Il était comme une mère observant son nouveau né arriver au monde !
Ou comme un usurier savourant le prêt qu’il était en train de proposer à son nouveau client.

 

“Je vends des objets artisanaux. Couture, forge, sculpture, et bien que de bas niveau, je peux aussi peindre en cas de commande. Chaa ! pique, pique ! Quoique vous ayez en tête, je pourrais le réaliser pour vous.”

 

Weed voulait travailler un peu en attendant que ça Marque des Tueurs disparaisse !
Ce qui ne manqua pas d’intriguer les Joueurs.

 

“Quoi, c’est qui lui ?”
“Je croyais qu’il était possible de choisir un seul métier, mais il est Couturier, Forgeron et Sculpteur ?”
“J’imagine qu’il n’est pas très bon, impossible d’améliorer toutes ces compétences.”

 

Les Joueurs étaient consternés.
Comme il portait la Marque des Tueurs, les Joueurs autour de lui étaient très méfiants.

 

‘Le Classé dont j’ai entendu parler.’

 

Dans le vaste Continent de Versailles, il était difficile de simplement croiser une personne avec une bonne position dans le classement.
Ils étaient rare de les voir au centre du Continent, car ils étaient en général dans des villages proches de donjons ou terrains de chasse.

 

‘Il sera surement très fort.
‘Il ne va pas m’attaquer sans prévenir, si ?’

 

Ils tremblaient de peur en le suivant, mais finalement, il n’y avait aucune crainte à avoir de lui.
Le comportement des Paladins à son égard était un bon indice. Ils s’écartaient poliment de son chemin et aucun d’eux n’essayaient de l’arrêter.
Bien que, si tous les Joueurs présent attaquaient Weed, ils le submergeraient sûrement et il serait difficile pour lui de s’en sortir.
Car en fait, il n’y avait aucun débutant à Morata.
Bien Sûr, le niveau des Joueurs présent n’était pas aussi élevé que celui de Weed, et personne n’était aussi méthodique que lui, mais ils étaient largement plus nombreux que lui.
Si quelqu’un décidait de se lancer le premier, il est sûr que ça déclencherait une énorme réaction en chaîne.
Mais comme il avait prit l’initiative de ne pas se comporter bizarrement, l’ambiance pesante allait se lever petit à petit.
En fait, Weed avait l’habitude d’être dans ce genre de situation.
A l’époque du Continent de la Magie, si quelque chose le dérangeait, Weed avait l’habitude de tuer tout ceux sur place.
Il tuait même les Marchand un peu trop insistant. Et les terrains de chasse ne faisaient pas exception, quand il en voulait un pour lui seul il se l’appropriait.
Il n’avait aucune pitié, même pour un couple qui s’était mis à l’écart pour discuter.
Toutes les personnes qui le défiaient se faisait méthodiquement écrasées.
Cette notoriété de l’époque n’était plus là aujourd’hui, car il avait changé de jeu.

 

‘C’est pourquoi, le fait que je suis ‘ce’ Weed ne doit pas être révélé.

 

La réputation que Weed avait accumulé sur CdM était énorme.
A cause des chaines qui diffusaient largement son nom et ses actes, les aventuriers et Joueurs du Continent de Versailles connaissaient aussi son nom.
C’est pourquoi, il était devenu la cible de beaucoup de Joueurs.
L’Homme ayant vaincu Weed.
Un magnifique titre.
Parmis les Joueurs rancunier de l’époque de CdM, un grand nombre d’entre eux étaient devenu des Joueurs de haut niveaux sur le Continent de Versailles, et ils aiguisaient leurs lames dans un coin en attendant le moment propice.
Il ne devait pas être reconnu, car ces Joueurs s’étaient dispersés à travers le Continent, attendant leur heure pour enfin se venger de Weed.
Et pour ne pas améliorer les choses, la Guilde des Informateurs, la Guilde des Assassins, la Guilde des Dark Gamer, et autres, faisaient beaucoup d’effort pour essayer de découvrir où il se trouvait et qui il était en jeu.
Des le moment où ils sauront qui il est, des centaines de Joueurs accoureraient pour le défier.
Même les grandes Guildes s’affronteraient pour savoir qui aurait l’honneur de le défier.
Logiquement, une manière simple d’augmenter la réputation de la Guilde était de s’emparer du titre. Pas autant que de vaincre un boss légendaire après une incroyable aventure, mais l’un dans l’autre, Weed était une cible de choix.
Avec des titres comme Le Parieur Fou, Le Dieu de la Guerre et autres titres dans le genre, il était risqué pour lui d’être démasqué.
Et concernant Royal Road, pour beaucoup ce n’était qu’un divertissement, mais pour Weed c’était son métier.

 

‘Sans ça, je n’aurai plus le ventre plein. Tout ces faibles n’auront aucuns scrupules à me prendre le pain de la bouche. Personne n’est gentil, naïf et modeste.’

 

Soudain, une fille leva la main.

 

“Monsieur.”
“Oui ?”
“J’aimerais changer d’équipement… Je veux une Robe à la mode qui me va comme un gant. Et aussi, j’aimerais qu’elle ait une bonne Défense Magique.”

 

Bien que réticente, la fille lui passa commande.
Il ouvrit son sac et chercha ses tissus.
Il avait déjà mémorisé la quantité de tissus qu’il possédait ainsi que leurs qualités, mais il voulait s’en assurer encore une fois avant de commencer quelque chose.

 

“J’ai du Cuir Fort de Pégase, ou bien aussi du Cuir Fort de Licorne. J’ai aussi du Cuir Premium de Vampire. A noter que si vous décidez d’utiliser un de ces cuirs je devrais facturer un supplément pour les réparations.”
“Du cuir premium ?”
“Oui, le cuir qu’utilisent les Vampires. Je peux recycler la cape pour en récupérer les tissus et fabriquer un vêtement. Une jupe trop courte peut entraîner une perte de Défense, est-ce que vous souhaitez que je fasse une coupe cintrée qui épousera toutes les formes de votre corps ?”

 

En passant au niveau Intermédiaire 2 de Couturier il avait appris une nouvelle compétence, Récupération de Matières Premières !
Il pouvait à présent recycler des vêtements pour en récupérer les matériaux, et ainsi fabriquer de nouveaux objets.
Faire de meilleurs objets en partant des anciens n’était jamais sans risques. Mais le fait de pouvoir refaire des objets qui ne convenaient pas pour les retravailler, cette compétence était très avantageuse.
Weed continua sur sa lancée.

 

“Les prix dépendent des matériaux utilisés. Et je facture 10 pièces d’or par heure de travail.”

 

Le prix de l’offre de Weed suffit à rebuter les Joueurs.
A l’arrière de la foule, une personne protesta fortement.

 

“10 Pièces d’Or c’est beaucoup trop. Les prix de tous les Couturiers sont beaucoup plus bas partout ailleurs, espèce d’escroc.”

 

Bien que dit de manière cynique, les réponses des autres Joueurs ne se firent pas attendre.

 

“C’est vrai. Il arnaque les gens et les tue.”
“C’est sûr. Il n’a aucune limite, comme un chauffeur de taxi.”

 

Pour un bon Couturier, le prix de 10 Pièces d’Or par heure n’était pas si élevé.
En comparaison avec une autre Classe, un Joueurs qui allait chasser se faisait bien plus en moins de temps.
Cependant, avec la compétition excessive entre les artisans, et la baisse des matières premières, il était rare de facturer aussi cher.
Les personnes rassemblées autours de Weed commencèrent à se séparer et à partir.
Weed dit alors.

 

“Je suis Couturier Intermédiaire, Forgeron Intermédiaire, et ma compétence d’Artisanat est au niveau Avancé. Quelque soit l’objet que vous voulez, je le ferai au mieux de mes capacités, croyez moi.”

 

La réaction des Joueurs changea instantanément.

 

“Couturier Intermédiaire, Forgeron Intermédiaire, Artisanat Avancé ? Ca existe les Joueurs comme ça sur le Continent ?”
“C’est impossible, personne ne peut avoir toutes ces compétences.”
“Peut être qu’il est le genre de personne à rester assis dans une cave toute la journée pour augmenter ses compétences de production.”
“En regardant son équipement, il n’a pas l’air d’avoir un haut niveau. Il n’a pas l’air d’une personne avec des compétences de niveau avancées…”
“Et alors, on ne peut pas connaître son niveau d’artisanat. C’est un escroc, un imposteur.”
“En fait, son nom est Weed. Vous croyez que c’est Weed le Sculpteur ?”

 

Le nom de Weed était révélé et affiché en rouge. Les meurtriers ne pouvaient pas cacher leur nom.

 

“Si c’est bien Weed le Sculpteur, alors il est aussi le Seigneur de Morata. Il est un peu comme un Compte ?”
“Weed aurait soi disant dépassé le niveau Intermédiaire en Sculpture il y a bien longtemps. Ce qui voudrait dire qu’il vient tout juste de revenir de son voyage au Royaume des Vampires à Todeum…”
“Et lui vient juste d’arriver !”
“Le Seigneur de Morata est de retour !”

 

Le nom de Weed le Sculpteur s’était largement répandu à travers le Continent de Versailles.
Et au moins toutes les personnes présentent à Morata savaient qu’il en était le Seigneur.

 

“C’est pour ça que les Paladins ne l’ont pas attaqués…”
“Et les villageois aussi étaient amicaux malgrés la Marque des Tueurs.”

 

Les habitants de Morata étaient tous très proches de Weed.
Le pouvoir de la Réputation sur le Continent de Versailles !
Les Joueurs à présent rassurés se précipitèrent vers Weed.

 

“S’il te plaît fais moi la Robe !”

 

La fille d’avant suivit par tous les autres était de retour.

 

“A moi aussi. S’il te plaît fais moi une paire de bottes. C’est possible de lui donner des Bonus ? Je veux des bottes aussi légères que possible.”
“J’espère que tu peux faire un manteau… Pour un Guerrier. Quelque chose qui peut se porter au dessus de l’armure, et je veux qu’il m’aille à la perfection.”

 

Il était encore rare pour un Joueurs d’atteindre le niveau Intermédiaire en Couturier, même à Morata spécialisée dans la couture. C’est pourquoi, la plupart des objets que les gens utilisaient été obtenus en chassant ou en faisant des échanges avec les autres.
Comme un Joueur avec un niveau Intermédiaire en Couturier et en Forgeron venait d’apparaître, ils s’agglutinèrent autour de lui avec leurs matériaux Avancés.
De plus, son niveau en Artisanat était Avancé, c’était une occasion qu’ils ne pouvaient pas rater.

 

“Pour moi une épée.”
“Je veux un bouclier qui me protégera, tu peux en faire un ?”

 

Les commandes passées par les Joueurs étaient très variées. Les matériaux que Weed avait récupéré à Todeum furent rapidement vendus une fois transformés.
“Excusez moi… J’ai cru comprendre que vous étiez un Sculpteur.”
Un Joueur s’approcha.
“C’est bien ça.”
Weed répondit en continuant de frapper avec son marteau. La nuit venait de tomber, et il n’y avait donc plus beaucoup de clients.
A l’inverse, durant la matinée et l’après-midi, il n’avait pas arrêté de répondre à des commandes.
“Pouvez vous me sculpter un bouquet de fleurs pour offrir ? C’est pour ma petite amie.”
“……”
C’était une bonne période pour se faire de l’argent, et cette commande ne l’enthousiasmait pas vraiment.
“J’ai déjà beaucoup de commandes en attentes pour le moment. Je devrais les avoir terminées demain dans la soirée…”
Remarquant la mauvaise volonté de Weed, le Joueur sorti un objet de son sac.
“C’est du Fer Pur. Je payerais tous les frais et j’ajouterais ça.”
Du Fer Pur !
Comparé à du Fer commun, la concentration de fer était plus importante en une barre.
Weed tapa soudainement dans la main de l’homme.
“Je vais le faire !”
“……”
La classe de Sculpteur n’est pas vraiment une bonne classe pour vivre.
Comme le coût de main d’oeuvre est faible en comparaison des autres métiers, tout pourboire est bon à prendre.
‘J’ai l’habitude de faire des sculptures de toute façon, ça sera terminé en un rien de temps.
Comme à chaque fois, il sortit un morceau de bois et commença à sculpter une fleur.
Comme il avait fait beaucoup de bouquets par le passé, le résultat serait correct même s’il réalisé la sculpture les yeux fermés.
Mais dès qu’il eut activé la compétence Sculpture, il commença a entendre des murmures d’origine inconnue.
“S’il-te-plait sculpte moi.”
“Sculpte nous !”
“Sculpteur, je suis sûr que tu peux le faire.”
“Je t’ai dit de te dépêcher de nous sculpter !”
Depuis qu’il avait atteint le niveau 5 en Sculpture Avancée, il pouvait entendre ces voix résonner dans sa tête.
Non seulement il les entendait, mais de plus elles avaient une réelle personnalité.
“Si tu ne nous libère pas…”
“Si tu ne veux pas nous donner la vie…”
“Il serait préférable que cet idiot de sculpteur meurt.”
Le corps de Weed prit soudainement feu.
Tout son corps s’enflamma et des flammes en émergèrent.
Ca arriva au centre de Morata en plein milieu de la nuit.
Malédiction du Feu appliquée.
Dégâts de Feu appliqués en continue.
La Durabilité des équipements endommagés diminue rapidement.
Alors que son corps brûlait, les PV de Weed le quittaient à une vitesse de 300 par seconde.
Le bois qu’il était en train de sculpter prit feu lui aussi.
“Peau de Pierre !”
Weed utilisa sa compétence défensive par réflexe, et la vitesse de diminution de ses PV ralentit de 65%.
“Waah ! Regardez le.”
“C’est trop cool.”
“Comment il fait ça ?”
La place de Morata redevient animée.
Grâce au spectacle qu’était Weed !
“Ca brille.”
“Il est magnifiquement en feu.”
Le nombre de personnes qui regardaient Weed augmentait. Mais bien sûr, il y avait aussi des Prêtres bienveillant dans l’assemblé.
Remarquant que quelque chose n’allait pas, les Prêtres lancèrent tous ensemble des sorts Sacré de soins et de bénédiction.
“Cure !”
“Récupération !”
“Vague de Soins !”
Weed fut soigné par toute sorte de magie de type Divin encore et encore.
“Protection de Fer.”
“Bouclier Sacré.”
Grâce à tous les sorts de protection qui lui furent appliqué, le feu recouvrant Weed finit par disparaître.
Weed était découragé.
“Ils vont croire que je voulais me donner en spectacle.”
Il devient le sculpteur tourmenté et spectaculaire !
Qui aurait cru que la route pour devenir un sculpteur serait si haute en couleurs ?
Quand il recommença à sculpter, il subit la Malédiction de Glace.
Il sculpta lentement un bouquet tout en devenant un bloc de glace.
“Me…Merci.”
Celui ayant passé la commande le récupéra et partit rapidement.
Maintenant il pleuvait sur Weed. De larges nuages s’étaient rassemblés au dessus de sa tête faisaient tomber la pluie sur lui uniquement, et parmis les nuages on pouvait entendre le tonnerre gronder.
Kureureung, kwawang!
Les autres Joueurs sur la place s’écartèrent de lui.
“Des choses étranges arrivent quand il n’est pas loin.”
“Regarde le, il est maudit.”
“Shh. Ne t’approche pas, tu pourrais toi aussi être maudit.”
Weed fut encore une fois libéré de la malédiction par les Prêtres présent.
Il fit quelques tests, et à chaque fois qu’il essayait de faire une sculpture il recevait une malédiction, que ce soit de Feu, Glace, Poison, tremblement de Terre ou pluie tombant du ciel.
Compétence Couture augmentée de 0.1%
Weed laissa tomber la sculpture et se concentra sur les commandes de forge ou de couture.
Améliorer ses compétences et ramasser de l’argent, en plus d’augmenter sa réputation tout en fabriquant des objets !
Weed le marchand était aussi de retour !
La qualité de ses productions augmenta grâce à son implication dans leur fabrication.
“Ce n’est peut être que des vêtements, mais je ne te vends pas n’importe qu’elle robe. Sedona, c’est bien ça ? C’est cousu sur mesure rien que pour toi Sedona. Elle a une coupe parfaitement cintrée pour toi et ses caractéristiques de Défense et de Durabilité ont été ma priorité. Grâce au luxueux Cuir de Licorne, ses vêtements vont rester en bonne état pendant longtemps. Cette robe devrait te sauver la vie au moins 10 fois.”
“Quand est-il du prix ?”
“Le prix… On ne peut pas vraiment y mettre un prix. Mais comme tu me fais confiance et que tu sais qui je suis, je n’ai aucun doute que tu saura choisir le montant qui est juste pour me le donner.”
Il regarda la personne en lui parlant du prix.
Toute personne ayant admirée le travail qui a été accompli sous ses yeux serait prête à donner de bon coeur une bonne somme d’argent. Plutôt que de donner un prix spécifique, Weed gagnait plus d’argent de cette façon.
Pour quelqu’un proche de ses sous, une telle offre ressemblait à une remise.
Pour ceux qui souhaitaient utiliser des matériaux Avancés, Weed vendait des matériaux importés de Todeum sans faire attention à leur prix.
A l’inverse du Continent Central qui bénéficiait d’un bon approvisionnement, les prix des Cuirs et Fer à Morata étaient toujours élevés. Ici, tout en vendant au prix du marché ses composant, Weed se remplissait les poches de plus en plus.
Plutôt que de sculpter des statues à la commande comme à l’époque, il recevait ici plus d’argent et augmentait plus facilement ses compétences grâce à toutes les demandes des Joueurs.
C’était pour le moins impressionnant !
‘Pas vraiment un artiste, plutôt un bon ouvrier dévoué à son travail.’
En pensant sérieusement à sa vocation, les mains de Weed se déplaçaient rapidement alors qu’il comptait son argent.
Tout en créant une pièce d’armure, son esprit pensait déjà à la prochaine commande : réfléchissant aux matériaux nécessaires, au prix des tissus, et aux montants que le client serait prêt à donner pour l’objet. La charge de travail qu’il s’imposait été incroyable.
Voyageant par le bouche à oreille, les armures et vêtements que Weed fabriquait firent sensation grâce à leurs bonnes caractéristiques.
“Regarde ça, la Durabilité est géniale.”
“Comment il fait pour donner autant de Durabilité à une Robe ?”
Même en partant de matériaux peu coûteux, il pouvait générer quelque chose de fantastique.
Alors que Weed, le Seigneur de Morata, produisait des biens de première qualité, les gens se rassemblaient.
Avec cette méthode de vente de ses matériaux importés, les compétences de Couturier et Forgeron de Weed gagnèrent toutes deux un niveau.
Les revenus générés de cette manière étaient aussi plus important qu’en vendant simplement les matériaux. Et c’est ainsi qu’il gagana l’énorme somme de 340 000 pièces d’or.
S’il les avait vendu directement il ne se serait pas fait autant d’argent.
Recevoir ces matériaux en échange des armures faites d’os pour les Geomchis était un pari gagnant !
Il gagana plus d’argent de cette manière qu’après avoir vendu le trésor de l’Empire de Nippleheim.
De plus, la popularité de Weed grandissait.
“Hey, Je suis venu jusqu’ici du Royaume de Rosenheim pour manger du porridge !”
“Est-ce que tu prévois de fabriquer quelque chose comme la Pyramide ? En la construisant j’avais gagné beaucoup de points de Valeur Publique pour le pays…”
“Que ce soit de Grade B ou C c’est ok pour moi. Tant qu’il y a du porridge pendant le travail je donnerais tout ce que j’ai à donner.”
Il y avait un grand nombre de Joueurs du Royaume de Rosenheim qui adoraient Weed.
A chaque fois qu’il les rencontrait, Weed était très satisfait.
***
Quand Weed eut terminée ses affaires, les Paladins de Freya approchèrent accompagnés par Alberone.
“Weed, tu as commis beaucoup de péchés depuis notre dernière rencontre.”
Weed parla factuellement et simplement.
“Ouais. J’ai sauvé des Vampires et j’en suis arrivé là.”
Il n’hésita pas à parler de manière si informel au futur Pape car ils avaient traversés plusieurs quêtes tout les deux, et il avait cuisiné pour Alberone plus d’une fois. Naturellement leur relation était devenue très familière.
Alberone en eut l’air attristé.
“Comment cela à pu arriv… ahh je comprends. C’est encore de la faute de Weed et son grand coeur, n’est ce pas ?”
“……”
“Forcément, les Vampires ont découvert la gentillesse de Weed et l’ont utilisés à leur avantage. Tu as dû penser que le sort qui leur est destiné n’était pas acceptable, même pour des gens comme eux. Ta miséricorde est sans limite.”
“……”
Weed réalisa qu’il était mieux de laisser Alberone se faire son idée sur la situation plutôt que d’intervenir, pour garder ainsi sa bonne entente avec l’Eglise de Freya.
L’Église avait une Valeur Public très élevée.
Il y avait des autels dans tout Morata pour les villageois et la contribution de l’Eglise pour le village était importante.
Grâce à leur étroite relation, ils placèrent leur confiance en Weed, quand bien même il avait basculé de l’autre côté.
Plutôt que le bien ou le mal, parfois les relations font tout.
“Je vais prier pour toi Weed. Par la pitié de la Déesse Freya, je suis sûr qu’Elle te pardonnera.”
Mais Weed prit la mouche.
‘Prier ?! Je n’ai pas d’argent pour manger et vous voulez que je fasse un don ?’
La façon la plus rapide de se débarrasser de la Marques des Tueurs était de donner de l’argent à l’Eglise.
Dans le but de pouvoir accepter de nouvelles quêtes quand la notoriété n’était pas assez haute. En l’état, les chances d’avoir un dialogue avec les habitants étaient plus faibles car ils se débrouillaient pour vous éviter, réduisant forcément aussi les chances de faire du commerce avec eux.
Le problème le plus pesant étant qu’une fois affecté par ce maudit statut de meurtrier, les Joueurs avaient tendance à engager plus facilement le combat.
Weed eut l’air embarrassé et s’efforça de faire croire qu’il n’avait rien mangé depuis longtemps.
“Alberone, je comprends tes intentions. Mais je n’ai pas beaucoup d’argent. Je ne sais même pas ce que je vais pouvoir manger ce soir…”
“Par la Bénédiction de la Déesse Freya, Elle comble ceux qui ont faim. Grâce aux excellentes décisions faites par Weed et le partage des richesses, peu ici sont dans le besoin.”
“……”
Weed avait essayé d’obtenir une remise de la part d’Alberone lors de son don, mais à cause de la haute estime qu’il avait de lui, Alberone n’avait envisagé cette solution.
‘Le développement de Morata… prendre d’excellentes décisions ?’
Pendant le temps qu’il avait passé à Todeum, il avait reçu des bribes d’informations par-ci par-là. Via des discussions sur le Continent de Versailles ou via le Réseau d’Informations des Dark Gamer. Il lut plusieurs articles par rapport à la façon dont les gens appréciaient Morata.
‘Pour avoir des informations concrètes sur comment vont les choses je dois aussi aller voir l’Ancien du Village.’
Cette idée effleura Weed alors qu’il marchait en direction d’Alberone pour se mettre à genou devant lui, fermant ses deux yeux.
Weed priait.
Ses alentours furent emplit d’une puissance Divine.
“Cet homme se battit contre les Vampires au nom de la Déesse. Bien que ses actions aient été considérées comme quelque chose de comparable à ce que l’humanité considère comme des atrocités, il croit fermement que les Vampires eux aussi mérite une place dans votre coeur et votre miséricorde…”
Le candidat à la place de futur Pape parla avec une foi et une puissance Divine sans égale !
Ding !
Grâce à la Pitié de la Déesse Freya, 45% de vos péchés sont pardonnés.
Infamie réduite à 500.
La perte en Infamie entraîne aussi une baisse en Commandement de 10.
De plusieurs façon, l’Infamie n’était pas complètement inutile.
En menaçant les PNJs, il était possible de recevoir des quêtes qu’ils ne vous donneraient pas autrement, et vous pouviez aussi imposer des prix pour certains objets dans les magasins. Si vous étiez amené à rencontrer un PNJ marchand dans un endroit reculé, et que votre Infamie était suffisamment élevée, vous pouvez récupérer ses biens sans avoir à vous battre.
Par la suite, elle affectait aussi votre Commandement quand vous aviez des personnes sous vos ordres.
Mais, après avoir reçu la Bénédiction de Freya en priant, en plus de perdre son Infamie, Weed perdit aussi du Commandement.
Un effet secondaire de la prière de repentance.
Après avoir fini sa prière, Alberone tendit sa main.
“Weed, allons manger. Je vais les informer de préparer la salle à manger pour notre souper.”
Weed répondit.
“Merci, Alberone.”
Ayant reçu ce qu’il avait demandé, son ton changea quelque peu.
A l’Eglise de Freya, les repas n’étaient pas léger, comme un plat de pommes de terre ou de la patate douce. Il y avait plus de trois ou quatre plats, en plus de desserts, salades, et du vin était servi.
Guidé par Alberone et à présent incognito, Weed était admiré par les Joueurs stupéfaient.
“Ahh ! En y pensant, il n’y a aucune question à se poser à propos de ce qui se passe… C’est quand même le Seigneur de Morata et il a exploré la tour de lumière.”
“La relation qu’il entretient avec l’Église de Freya c’est pas rien.”
“C’est peut être aussi une question d’argent, non ? En tant que Seigneur, il a beaucoup investi dans Morata.”
“Peut être que c’est parce qu’il est super riche. Il est devenu très proche de l’Église grâce à son argent.”
“J’ai entendu dire qu’ils étaient très liés depuis le Royaume de Rosenheim.”
***
Weed profitait agréablement de son dîner à l’Église de Freya. Il y avait plein de bons plats frais tout autour de lui.
A l’époque sombre et froide de Morata, ses villageois n’avaient même pas assez de nourriture pour organiser une fête annuelle.
Pendant ces jours sombres, ils n’avaient même pas de pommes de terre à se mettre sous la dent. A frappant contraste avec ce qui se passait en ce moment. La nourriture arrivait en abondance.
Tout ça grâce à la diligence de l’Ancien du Village qui avait eu l’idée d’irriguer les champs.
‘Morata traverse vraiment une énorme révolution.’
En comparaison des provinces Centrale du Continent, Morata n’était qu’un grain de sable certes, mais ça n’en restait pas moins impressionnant.
Un village rempli d’un mélange de PNJs et de Joueurs coulait des jours heureux !
Il ne pouvait s’empêcher d’être heureux en pensant à toutes les taxes qui arrivaient des commerces du village.
Weed continua de manger jusqu’à ce que ça Satiété soit pleine, et c’est alors qu’Alberone lui parla.
“Weed, L’Église de Freya te cherche depuis longtemps.”
“Pour faire quoi?”
“En fait, ça concerne l’éradication des monstres…”
Après que la glace eut fondue au Nord, des monstres qui craignaient le froid ressortir progressivement de leurs tanières.
C’était à cause de ces monstres jusqu’ici cachés, que l’expédition vers le nord avait commencée à stagner.
D’après les histoires que racontait Alberone, d’autres villages en cours de développement n’avaient pas vu venir les monstres et s’étaient fait piller, et dans certains cas, les villageois avaient décidés de pas s’enfuir. Les Marchands ne s’aventuraient plus dans ces contrées.
Weed demanda anxieusement.
“Est-ce que Morata sera épargnée ?”
Dans sa position de Seigneur de Morata il avait investi beaucoup d’argent gagné à la sueur de son front et ne voulait pas perdre cet investissement.
“Avec les valeureux Paladins de Freya ici présent, nous allons essayer de maintenir l’ordre.”
Heureusement, les paroles d’Alberone le rassurèrent.
A Morata, en plus des Paladins, il y avait aussi plusieurs aventuriers en plus de mercenaires disponibles.
En réalité, Morata disposait d’une force de frappe plutôt imposante comme les Joueurs avaient tendance à la considérer comme un point stratégique de leurs expéditions vers le Nord. Plus franchement, si Morata venait à être submergée par les monstres, c’est toute la région du Nord qui serait perdu au profit des monstres.
“C’est pourquoi j’aimerais te faire une proposition. J’aimerais avoir ta permission pour demander des Paladins et des Prêtres de l’Église de Freya en renfort auprès de Somren la Cité de la Liberté.”
Weed ne trouva rien à redire à cette proposition.
“Si la présence des monstres, ici dans le Nord, provoque des perturbations, je serai heureux d’accueillir plus de Paladins pour qu’ils puissent garantir la sécurité de toutes les personnes présentent.”
“Et…”
Alberone se recroquevilla un peu sur lui-même.
“De plus, il y a encore une chose qui est plus difficile pour moi de te demander. Le Haut Prêtre a expressément demandé que le Seigneur Weed écoute cette requête et qu’il y travaille.”
“Laquelle ?”
Si la discussion ne concernait pas son argent, Weed était prêt à écouter toute proposition.
Les quêtes qu’il avait reçu de l’Eglise de Freya, bien que difficiles, étaient toujours de bonnes quêtes. Comme la soumission des Vampires, ou la guerre contre la Légion des Immortels, étaient toutes deux des quêtes très importantes.
La question était, de savoir comment éviter de dépenser la conséquente fortune qu’il venait d’amasser.
Il ne pouvait pas ignorer les demandes venant de l’Église de Freya car il y avait déjà investi beaucoup.
“Morata est un endroit connu pour sa culture et son art. Cependant, il ne s’y trouve aucune statue représentant la Déesse Freya. Cette situation peut entraîner le mécontentement des Prêtres présent qui ont acceptés de dédier leur vie à la Déesse. C’est pourquoi, le Haut Prêtre a choisi Weed pour qu’il érige ici même une statue colossale de la Déesse Freya.”
Ding !
La Statue de l’Eglise de Freya
Sur la moitié Nord du Continent de Versailles, une statue symbolisant la Déesse Freya doit être réalisée.
L’Église de Freya souhaite que cette statue soit un symbole pour montrer subtilement aux autres églises qu’elle n’a aucune rivale.
Si le Sculpteur mène à bien son oeuvre, son nom sera entendu à travers tout le Continent de Versailles.
Des ouvriers peuvent être employés lors de la création de la statue.
Des Diamants seront fournis en compensation des dépenses engagées.
Difficulté de la quête : Religieuse
Récompenses de quête : La Foi des croyants à l’égard du sujet sera trois fois plus importante qu’à l’accoutumé.
Toute personne prenant part à la création de la statue gagnera trois fois plus de points de compétences et de Réputation lors de l’accomplissement de l’oeuvre.
Echec de quête : Leur relation auprès de l’Église de Freya sera dégradée.
Restriction de quête : Les monstres alentours n’aimant pas ce que représente l’Église de Freya, ils essayeront de briser la statue avant son achèvement.
La statue ne doit jamais être détruite.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *