The Legendary Moonlight Sculptor – Tome 2 Chapitre 4

Doc Cha Eunhee du centre de réhabilitation de la Grande Société était une célébrité mondiale comme psychologiste, elle avait breveté une nouvelle méthode de thérapie contre les maladies psychologiques.
Son emploi du temps habituel très chargé, ne lui laissait pas beaucoup de temps de repos. Elle avait à s’occuper d’une masse de patient et soumettre des articles aux journaux hebdomadaire, cela faisait un cycle monotone et sans fin.
« Ennuyant. Terne. Fatigant. »
C’était ses complaintes journalières mais malgré l’envie d’échapper à tout ces tracas, elle ne pouvait pas se résoudre à abandonner ses responsabilités. Ainsi, elle se retrouve ici, en session de consultation pour une femme dans la cinquantaine (middle age).
« Je suis vraiment navrée pour les circonstances de votre fille. »
Dit Doc Cha, en clignant des yeux pour enlever leur humidité.
« Je sais que cela fait déjà 5 ans. »
Confit la femme tristement au Doc Cha.
« Mais depuis qu’elle a tenté de renoncer à sa vie, je n’arrive plus à me concentrer sur autre chose. »
« Il est temps pour vous de penser à autre chose qu’au bien être de votre fille et donner une raison à votre vie. »
« En fait docteur… »
Dit la femme en serrant solidement les mains de Doc Cha.
« …Je crois qu’elle est piégée quelque part là dedans…Elle… »

L’Arbre Céleste se projeta aléatoirement dans le ciel puis brusquement changea sa trajectoire vers une direction particulière. Weed et ses coéquipiers ont tôt fait de s’accrocher au tronc tandis que la plante se dirige vers sa cible. Le vent qui effleure les laissèrent meurtri et le réconfort de la terre devenu un lointain réconfort. En quelques secondes, le village de Baran n’était plus visible.
Ils traversèrent les nuages et arrivèrent sur une île qui semblait immense. Une île flottant dans le ciel ! Montés sur le tronc de l’Arbre Céleste, Weed et ses compagnons surmontèrent le brouillard qui cache la zone.
« C’est la cité dans le ciel ! »
S’exclama le groupe, se réjouissant de la vue de leur environnement.
Un ensemble de bâtisse s’étendait devant eux. Au centre de ce labyrinthe étendu, s’élevait une tour massive avec une myriade d’oiseau perchés au sommet. Au delà de la grande tour, il y avait des vallon de collines et des domaines luxuriants.
« Oh ! L’arbre se flétrit ! » Cria Irene en regardant l’arbre.
Le tronc de l’Arbre Céleste se flétrissait et se morcelait devant leurs yeux. Les fragments disparurent dans les nuages, isolant cette île flottante du lointain sol du dessous.
« Notre chemin du retour est détruit. Que faisons-nous maintenant ? » S’inquiéta Surka.
En revanche, ses compagnons n’avaient pas l’air d’être préoccupés.
« L’aventure commence ici. Puisque l’arbre n’est plus là, nous ne devrions pas nous inquiéter du retour que quand le temps viendra. »
« Mais Pale-nim… »
Surka avait les larmes aux yeux, le sol lui manquait déjà.
Weed essaya de la réconforter.
« Si l’on veut, on peut. »
Mais Surka ne semblant pas du tout convaincue par les mots d’encouragement de Weed, il ajouta simplement.
« Eh ben, si nous ne trouvons pas un chemin de retour, nous pouvons toujours faire le grand saut. »
« M -Mais… »
« C’est sûr que l’on mourra une fois mais au moins on sera sûr d’être au sol. »
Le visage de Surka pâlit. En vérité, elle a toujours été terrifiée des hauteurs. Quand l’Arbre Céleste poussait, elle s’était accrochée désespérément par peur de chuter vers sa mort. Peut être qu’elle aurait évité cette aventure si elle avait su que cela la mènerait à une telle hauteur. Le groupe continua à réconforter Surka tout le long du chemin.

La cité dans dans le ciel était habitée par une espèce unique.
« Ils ressemblent à des oiseaux… »
Debout sur deux pieds, des petits yeux rond, un bec en pointe, des ailes étendues et des joues ondes, ils ressemblaient à des moineaux. Les oiseaux plus âgés semblaient avoir une barbe blanche autour de leur bec.
« Kyaa ! Tellement mignon ! »
S’exclama Surka. Son affection pour les oiseaux surmonta son acrophobie. Désormais, elle ne tremblait plus de peur mais d’excitation.
Un oiseau âgé s’approcha à marche lente du groupe, ignorant l’affection déplacée de Surka.
« Salutation voyageurs, bienvenue à Lavias. »
Tout les regards du groupe se posèrent sur Weed. Se basant sur l’expérience du passé, Weed était reconnu comme le meilleur choix pour diriger. En plus, il était apparent pour le groupe que chacune des actions de Weed étaient calculées puisqu’il est du genre à obtenir tout ce qui voulait des NPCs.
« Merci à vous. Nous avons enduré un voyage périlleux depuis de lointaine contrée avant de poser nos pas fatigués sur ce merveilleux endroit. Mais face à une splendeur sans équivalent, notre fatigue se dissipe. Sommes-nous bien à Lavias ? »
« En effet ! Notre cité est la résidence des nobles et fiers Avians. Seulement en cet endroit que vous trouverez le Soleil plus éclatant et l’air plus frais ! »
Répondit l’oiseau à barbe blanche, gorgé de fierté et secouant ses ailes d’excitation au compliment.
« L’air ici est en effet le plus frais et les rayons du Soleil des plus impressionnant. Sans aucun doute, le passage des nuages dessinent un jolie spectacle mais quelles sont les spécialités ici à Lavias ? »
Weed profita de l’occasion pour connaître les spécialités de la cité. Si il y avait des objets exclusivement disponible à Lavias, il se fera beaucoup d’argent en les achetant en masse pour les revendre dans le royaume de Rosenheim.
« Nous ne sommes pas encore en des termes familiers pour que vous puissiez poser une question aussi impertinente. Vous devriez d’abord mieux me connaître. Cela pourrait aider si vous me rapportiez des délices. En fait, j’aimerais beaucoup cela. »
L’oiseau barbu déploya ses ailes et s’éloigna du groupe. Weed essaya de le suivre mais abandonna et revient à son groupe.
« Très bien, séparons nous pour explorer la cité à partir d’ici. »
S’ils explorent ensemble la cité cela prendra beaucoup de temps ainsi en se séparant, ils pouvaient couvrir plus de terrain.
« La ville semble sûr puisqu’il n’y a pas de zones hostiles. »
« Pourtant, Lavias semble être une ville trop grande pour l’explorer tout seul. On se revoit ici dans deux heures. »
« Si vous tombez sur une bonne quête lors de votre exploration, revenez d’abord le partager avec le groupe. On décidera laquelle est la meilleure. Bien commençons. »
« Ok, c’est compris. »
Ainsi ils partirent explorer la cité. Pour débuter, Weed se dirigea vers le centre de la cité pour voir si il y avait des magasins. Des marchands se dandinaient dans les rues, colportant leurs marchandises auprès des piétons. Comme le suggère leur nom, les résidents Avian de la cité, possédaient des traits communs aux oiseaux. Bien qu’il existe une norme sur les bustes développés et des pieds trapus, leur tête avait une gamme qui passe de la tête d’un hibou à celle d’un aigle.
[ Dire qu’une telle ville existe, c’est impressionnant.] Pensa Weed.
Ouvrir un restaurant qui sert du poulet serait sûrement une erreur fatale puisque les locaux pourraient voir cela comme du cannibalisme. Contrairement aux villes humaines, il n’y avait pas de charrettes puisque les oiseaux eux-même étaient assez grands pour porter les chevaux. Si une route se bloque, tout ce qu’ils avaient à faire, étaient de déployer leurs ailes et prendre leur envol. Avec tout les regards d’attention qu’il recevait, Weed se sentait comme un singe dans un zoo quand il marchait parmi les Avians. Weed entra dans un magasin d’armes.
« Bonjour. »
« Ah un voyageur humain ! Que puis-je pour vous ? »
« J’aurais besoin de certaines choses mais je ne suis pas familier avec les objets exposés. Je voudrais voir cela de plus près. »
« Comme vous voulez. »
Weed inspecta certain objets.
Bec en acier de Baravo :
Durabilité : 90/90.
Dégât : 23.
Effets supplémentaires :
Rend possible d’obtenir des aliments qui donnent des bonus.
La longue portée permet d’atteindre les vers enfouis.
Prix : 100 pièces d’or.
Weed soupira et prêta son attention à un autre objet.
Fourche en argent de Saigon :
Durabilité : 30/30.
Dégât : 17-19.
Pièce d’un ensemble.
Faible durabilité car faite en argent.
Adaptée pour dérober la tête des mort-vivant en volant à faible altitude.
Prix : 70 pièces d’or.
Plumes de Déesse :
Durabilité : 15/15.
Effets supplémentaires : enchantement.
Les plumes brillantes et d’un éclat multicolore apporte un soutien contre les attaques ennemis quand équipées. Assez légères pour ne pas les sentir. Permet de planer sans égal et prévient à coup sûr les chutes.
Restriction : Seulement pour les femelles !
Prix : 45 pièces d’or.
La gamme des objets allait des fourches, télescopes vers des objets bizarres, des armes creuses de forme conique et pointue au bout. Ceux-ci semblent être les armes de choix pour des Avians.
« Avez-vous des armes qui conviennent pour des humains ? »
Demanda Weed au marchand à l’allure d’un blaireau.
« Bien sûr j’en ai ! Attendez un instant. Les clients humains sont si rare que je les ai mis dans l’entrepôt. »
tandis que Weed attendait, il sentit des regards sur lui depuis l’extérieur. Un par un, les passant Avians s’arrêtaient pour voir Weed comme s’il était un singe dans un zoo.
« J’ai entendu dire que c’est un humain. »
« Comme il est étrange. Ça doit être difficile de manger avec un bec aussi plat. »
« Regarde moi ça. Pas de plumage non plus. Pauvre type, il doit se geler en hiver. »
Aucun oiseau ordinaire apprécie le froid donc dans leur perspective Weed risquait de mourir de froid.
Si un Avian était dans Rosenheim ou toute autre cité dans le continent du dessous, il attirait de même la curiosité de la foule. Mais à Lavias, la ville des Avians, c’était Weed le spectacle.
« Voici les choses que vous m’aviez demandé. »
Le commerçant disposa quelques armures, un bouclier, deux marteaux et cinq lames différentes. Weed n’avait pas l’usage du bouclier, alors il alla immédiatement vers les lames et armures. Après tout, il n’avait que 70 pièces d’or grâce à la vente du butin obtenu des homme-lézard.
Épée en argile
Durabilité : 90/90.
Dégât : 23-25.
Une épée enchantée avec l’esprit de glace.
Apporte un bonus de dégât de 2-5 sur les cibles avec armure et réduit le mouvement.
Conditions : Niveau 60 et Force 200.
Équipé : Apporte un supplément de dégât élémentaire de glace de 2-5.
Prix : 188 pièces d’or.
Épée Apparition du crépuscule
Durabilité : 200/200.
Dégât : 14.
Effet de statut : Objet maudit.
Une œuvre du nain Theodore. Forgée dans l’acier extraite des mines de la Forêt de la Mort.
Diminue la vitalité, une petite chance de tripler les dégâts lors d’un coup critique.
Conditions : Niveau 70 et Force 250.
Équipé : Rare chance d’infliger une attaque mortelle.
Prix : 160 pièces d’or.
Après cela, Weed s’arrêta dans son analyse et secoua de la tête. Les prix étaient ridiculement exorbitant mais rien d’étonnant puisque c’était une cité pour Avian. Bien que l’épée en argile et l’épée Apparition du crépuscule semblent être des objets rares, elles ne se vendraient qu’à la moitié de leur prix dans la citadelle de Serabourge.
« Je n’ai pas assez d’argent en ce moment alors je ne vais rien acheter. »
« Dans ce cas, revenez plus tard mais ceux-ci risquent d’être vendus alors dépêchez vous d’avoir l’argent. »
Répondit le marchand à l’allure de blaireau avec un ton déçu.
Le groupe de Weed était le seul groupe de voyageur humain ici et faire des affaires était un de ses points principaux. Weed quitta le magasin et se dirigea doucement vers l’aile Est de la cité. Au delà de la périphérie de la cité, s’étend un champs immense avec des parcelles ouvertes ici et là.
« Chirp chirp ! » (bruit d’oiseau).
« Cheep ! »
« Tweet tweet ! »
Des mignons enfants Avians perchés sur des cordes à linge, chantaient. Parmi lesquels un adorable poussin jaune.
« Salut ! »
Weed les interpella en se dirigeant vers eux pour voir. Mais ils ne faisaient que glousser et ne donnèrent aucune autre réponse.
« Bonjour. »
Weed salua chaque Avians qu’il croisait. Un des avians, qui se trouvait devant le magasin d’arme, lui demanda tout excité.
« Vous êtes un voyageur que je n’ai jamais vu avant. Faîtes-vous partie du puissant groupe dans les terres du dessous ? »
« Je ne suis pas encore assez fort. Bien que j’aime la paix et admire le ciel, je respecte aussi l’art militaire car il faut de la puissance pour assurer la paix. »
« J’ai le même ressenti. Justement j’ai une requête dont vous pourriez m’acquitter. En vérité, Lavias n’est pas aussi paisible qu’il y paraît. Cette terre est ancienne et regorge dans son sous sol un grand mal qui concentre sa puissance pour nous détruire. Voudrais-tu m’aider ? »
Ting.
Les morts-vivants de Lavias.
Des morts-vivants se trouvent dans les profondeurs de la cité du ciel, Lavias.
Les Avians ne peuvent pas dormir à cause des gémissements nocturnes des morts-vivants.
Si vous revenez après avoir terrassé dans le passage souterrain au moins 30 soldats squelettes, de bonnes choses peuvent se produire.
Niveau de difficulté : D
Récompense : Inconnue
Conditions : L’échec diminuera le niveau d’amitié avec Crow.
Weed et son groupe ne s’attendaient pas à ce que la cité du ciel soit plus qu’une cité inexplorée où ils espéraient acheter et obtenir des objets uniques, introuvable dans la citadelle de Serabourge.
Ils pensaient qu’une quête liée au royaume de Serabourge était la mieux qu’ils puissent espérer. Étonnement, il y avait des terrains de chasse dans la cité du ciel. Sans compter que c’est des terrains rare pour chasser des morts-vivants. Les soldats squelettes étaient connus pour avoir des niveaux autour de 80. Weed réfléchit un moment puis secoua de la tête.
« Je comprend que défaire les morts-vivants est ma quête mais je suis avec mes compagnons. Je reviendrai une fois que je les aurais consulté. »
Weed continua à visiter la zone et à parler aux Avians qu’il croise.
Pour certain, ils voyaient un voyageur humain pour la première fois alors ils firent certaines requêtes. La plupart avait un lien avec les morts-vivants.
Au travers de ses multiples conversations, Weed a réuni l’information sur les souterrains de Lavias et le chemin qui y mène. Cependant, l’endroit était semblable à une zone de guerre. La majorité des habitants du souterrain étaient des squelettes, de même que des chevaliers de la mort, des gardiens démoniaques, des Dullahans, des Liches, des spectres et des ombres.
Les Dullahans étaient des morts-vivants puissants qui portent leur propre tête. Non seulement leur niveau et de 140, ils étaient rapides et avaient une excellente habilité au combat, les rendant difficile à vaincre. Les Liches se spécialisent en magie noire et à cause de leur intelligence élevée, ils prenaient la fuite dès qu’ils étaient en danger. Il va sans dire, les cavaliers de la mort sont des annonciateurs de la mort. Ils chevauchent leur monture comme ceux dans le film le seigneur des A… (Nazgul) ils étaient la personnification des cauchemars avec leur niveau proche de 200.
Dire que de si puissant morts-vivants résident dans les souterrains, le cœur de Weed battait la chamade.
[ Ah précieux EXP.]
Durant son errance dans la ville, Weed découvrit un large panneau. En grande lettre, il pouvait lire.
[ Classe d’entraînement pour débutant.]
Comme attiré par une force mystique, Weed entra.
« Bienvenue. Je vois que vous êtes un humain. »
L’instructeur, avec une allure de coq, le salua. On remarquait bien ses cheveux qui ressemblaient à la crête d’un coq.
« Je suis de passage et je voulais offrir mes salutations. J’ai fini la classe d’entraînement pour débutant dans le royaume de Rosenheim. »
Tous les instructeurs dans les salles d’entraînement avaient de l’estime pour ceux qui respectent les arts militaires et détestent le mal. Finir un entraînement apporte aussi un peu de réputation. En entrant dans la salle, Weed s’attendait à établir rapidement une relation avec l’instructeur pour ensuite glaner des informations utiles. Mais la réaction qu’il recevait, fut loin de ses espérances.
« Mmph ! »
L’instructeur Avian réprima son rire. Ses yeux montrèrent son amusement bien que son bec restait immobile.
« Cela ne se peut pas. Il est fort peu probable que vous ayez pu finir la classe d’entraînement pour débutant. Vous ne semblez pas dégager cette impression. »
« Huh ? Mais j’ai fini la classe d’entraînement pour débutant à la citadelle de Serabourge. »
« Ils n’ont que des salles d’entraînement basiques là bas. »
Le regard de Weed s’illumina du désir.
[ Salle d’entraînement basique ! Dans ce cas, cet endroit est la prochaine étape!]
« Puis-je tenter l’entraînement pour débutant une fois ? »
« Tu peux. Ceux qui ont fini l’entraînement de base sont éligible. Cependant, l’entraînement ici est différent de celle des salles d’entraînement basique. Le taux de danger est plus élevé alors ménagez-vous. »
« Je veux l’essayer. »
« Vous parlez de l’entraînement ? »
« C’est bien ce que j’ai dit. »
« Ton esprit est admirable. Dans ce cas suis moi. »
Weed suivit l’instructeur. Il conduisit Weed dans une structure de l’arrière salle. C’était une grande entrée caverneux, très sombre dans laquelle se trouve un chemin obscur.
« Tout ce que tu as à faire c’est de traverser ce passage puis sortir sain et sauf au bout du tunnel. Simple n’est-ce pas ? Cependant les compétences de combat seront indisponible et un petit mot de conseil, n’allume pas de feu sinon cela serait trop facile ou plutôt trop pratique. »
« J’ai compris. »
Répondit Weed brièvement.
À grand pas, il entra dans le passage. Au début, il n’y avait rien qui pouvait l’effrayer. Cependant, à mesure que Weed progresse dans le passage sa résolution diminuait. Il commença à faire usage des ses mains et pieds pour sentir le passage. Il ne pouvait pas savoir ce qui pouvait émerger du calme étrange du passage.
C’est alors que…PYIING !
Par réflexe, Weed baissa la tête et évita un coup de lame. Tandis que des mèches de cheveu tombent, il réalisa que le calme était maintenant fini.
[ Une attaque ? Bien.]
Son corps bougea dès qu’il enregistra cela.
Déjà Weed avait sorti sa lame et frappa en avant. Bien qu’il ne voyait rien, il pouvait sentir quelque chose approchait.
CLANG !
L’épée en Fer croisa quelque chose de métallique. À ne juger par l’impact, le coup ne fut pas bloqué ni par un bouclier ni parer. Le corps ennemi avait un ressenti aussi dur que la pierre.
[De la droite!]
Weed sentit l’attaque tandis qu’elle tranchait l’air. Maintenant, il était certain que le prochain coup viendrait de la droite. Puisqu’il ne pouvait rien voir, il n’avait d’autre choix que de dépendre de ses autres sens. Weed avait confiance en ses instincts. À ce moment, l’épée de Weed se mouvait comme si elle était possédée. Dans le noir obscur, elle bougea d’un mouvement fluide pour dévier les attaques entrants. Une personne sans expérience réelle avec une épée en serait incapable.
[ Dix, peut être plus !] Pensa Weed.
Les attaques continues ne lui laissèrent aucun répit.
« Yatz ! »
Weed cria son cri de guerre tandis qu’il sauta en l’air. Alors qu’il roula au sol, il tint fermement son épée de côté pour trancher les chevilles. Des éclairs brillèrent quand son épée fracassa encore une fois une chose faite de métal. Pendant cet court instant de lumière, il y avait des douzaines de Barbares complètement vêtus en acier. Ils tenaient des épées, des bâtons, des marteaux, des haches, des gourdins et des masses. Un frisson parcourut Weed tandis qu’il reçut cela comme une douche froide. Mais les attaques des barbares de métal n’étaient pas finies. Weed fut capable de parer plusieurs des attaques mais dans ce passage sans lumière, il était impossible de gérer toute les attaques à la fois. Un coup lui tomba sur le dos et l’amena au sol. Puis les barbares lui tombèrent dessus de toutes les directions.

« Vous avez échoué. »
En entendant la voix de l’instructeur, Weed se releva doucement. Tout son corps endolorit.
[ Où suis-je?]
Jetant un regard alentour, il vit qu’il était de retour à l’entrée de la salle d’entraînement. L’instructeur a du le porter jusqu’ici. Sa barre de santé avait baissé. Après les attaques, il lui restait moins de 30% de HP, même une petite tape pouvait le tuer. Heureusement, il ne saignait pas alors son HP ne diminue plus.
« Voila ce qui arrive à ceux qui n’ont pas les compétences suffisantes pour subir cette épreuve. Je t’ai sauvé cette fois mais si tu tente à nouveau, tu mourras. »
Weed secoua la tête pour s’éclaircir les idées et demanda.
« Ai-je besoin d’un niveau plus élevé pour réussir ? »
« Ce n’est pas cela. Les infini hommes d’acier s’ajustent au niveau du candidat. »
« Cela veut dire que mes vrai compétences ne sont pas à la hauteur. »
« Apparemment. »
« Combien de temps s’est écoulé depuis que je suis entré ? »
« Presque 4 heures. »
« Mes compagnons doivent tous m’attendre. Pour sûr, je reviendrai une prochaine fois. »
Weed quitta la salle d’entraînement et se dirigea vers le lieu de rendez-vous.

Weed courut vite vers le lieu de rendez-vous ! Arrivé, il trouva le reste de son groupe avec des visages radieux et excités.
« Je suis désolé de mon retard… »
« Weed-nim ! » S’exclama Surka, en courant vers lui.
« Nous avons trouvé une quête intéressante ! »
« Nous attendions ton retour Weed-nim pour décider si nous devions ou pas le prendre. »
En attendant Weed, le reste du groupe avait avec zèle exploré Lavias pour réunir plus d’informations.
En premier, comment retourner à la surface ?
Les plumes de légèreté vendues en magasin ralentissent la chute d’un objet. En utilisant la plume pour quitter Lavias serait une expérience exaltante pour Weed mais une expérience terrifiante pour une personne acrophobique comme Surka.
En second, une information moins réjouissant, est que le groupe de Weed n’est pas le premier à découvrir Lavias. Ils s’attendaient un peu à cela quand ils n’ont pas reçu de Renom en entrant dans la cité du ciel.
Et pour les quêtes, Irene a trouvé une quête pour occire 20 chevaliers squelettes. La récompense serait un anneau qui augmente la régénération du Mana de 10%. les chevaliers squelettes sont bien sûr des opposants robustes avec des niveaux dans les centaines mais la récompense est tentante pour le groupe. Après tout, un anneau de ce genre est très rare. Sa valeur dans les grandes villes du continent de Versailles est inestimable !
« Où se trouve l’endroit ? »
Demanda Weed, tout aussi obnubilé par la récompense.
Ainsi, ils acceptèrent la quête pour occire les chevaliers squelettes.
DONJON : Vous êtes les premiers joueurs à découvrir le Halle de Memphis.
Récompense/ Renom+100pts
Pendant une semaine, EXP doublé et Drope d’objet doublé.
Le premier monstre de chaque type drope l’objet le plus rare à sa mort. Les morts suivantes suivent les règles générales.
La fenêtre de message s’afficha devant Weed et son groupe dès l’instant qu’ils entrèrent dans le passage souterrain. Ils se figèrent brusquement.
« C’est… »
« Nous sommes les premiers visiteurs ! »
S’exclamèrent de joie Surka et Romuna.
Pale affichait également un large sourire. Des terrains de chasse qui apportent le double en EXP valent la peine d’y pénétrer quelque soit le danger. Ça serait un gachi que de partir et perdre tout l’EXP potentiel.
[ D’autres sont venus à Lavias en premier mais ils ne sont pas encore venus dans ce terrain de chasse. Non, peut-être ne l’ont-ils pas découvert. Restons prudent.]
Weed essayait de maintenir son calme mais il était aussi excité.
« Pour commencer, prenons le temps d’observer les alentours. Notre principal objectif est de vaincre des chevaliers squelettes cependant nous devons d’abord savoir si nous en sommes capable pour cela chassons tout ce qu’on crois d’abord. Irene-nim. »
« Oui ! »
« Prend bien soin de nous, surtout avec tes soins. »
« Oui et puisque la place est infestée de mort-vivant, j’apporterai aussi les bénédictions. »
Les bénédictions et la magie sacrée des prêtres sont fatales pour les morts-vivants. Les bénédictions apportent des dégâts 1,5 fois plus contre les ennemis et si c’est un mort-vivant, des dégâts supplémentaires s’ajoutent.
« Allons-y. »
Tout les membres du groupe de Weed reçurent les Buffs disponible qui accroissent Force et Vitalité. Les buffs de défense se focalisant surtout sur Weed et Surka. Puis ils se mirent en marche.
« Hu…main ? Il y …a des humains vivants. »
Quatre à cinq squelettes se massèrent dans le passage souterrain. Ce petit groupe se compose de différent mort-vivant soit 2 mages squelettes, 1 soldat squelette et 1 archer squelette.
« Hu…main. »
Les orbites vides du squelette brillèrent d’une lueur. Puis une aura meurtrière rouge se dégagea tandis qu’ils couraient vers le groupe, faisant du bruit de leurs os à chacun de leur mouvement.
« Préparez vous au combat. »
CLANG
Weed fut le premier au devant et bloqua l’épée du soldat. Au lieu de ne faire que bloquer, Weed fit une parade fluide et asséna une contre-attaque. Ce n’était pas une technique dans le jeu. Weed exécutait naturellement l’art de l’épée en faisant des mouvements de poignée.
« Triple ! »
POP, SNAP, CRACK
Il infligea trois coups successifs. Par nature, l’attaque Triple était une technique difficile à suivre de l’œil. Elle fait une pointe avant puis un coup diagonal et tandis que la lame se retire, elle utilise l’élan du corps pour à nouveau continuer l’attaque en assénant un coup ! La maîtrise de la technique promet des attaques supplémentaires mais la technique gardera son nom de Triple du fait des trois premières attaques.
Dans l’intensité du combat, Weed exécuta la technique sans crier Triple. Même un écart d’une seconde peut faire la différence entre la vie et la mort. Surtout si on utilise le moment pour atteindre le point faible de l’ennemi. Si les trois coups devaient être bloqués, il y avait la possibilité de porter un quatrième coup. Si de même, le coup ne passe pas, il restait encore la faible possibilité pour un cinquième coup impressionnant.
La technique Triple était à l’origine prévue asséner trois coups rapides en profitant du point faible de l’adversaire pour réussir les coups. En plus de cela, Weed parvenait à créer des ouvertures dans la défense adverse en utilisant ses habilités innées à manœuvrer son épée. Sans surprise, la cage thoracique du soldat squelette se brisa en morceau sous les coups de Weed.
Seul quelqu’un comme Weed pouvait penser à utiliser une méthode surpuissante et cruelle pour tuer ses ennemis. À ce moment, les mages squelettes à l’arrière commencèrent à chanter leur sort vers Weed cependant le sort de Romuna fut le premier à être lancé.
« Frappe de Feu ! »
A cause de la grande efficacité du sort, 6 boules de feu furent lancé en succession vers les mages squelettes. Cela permit d’interrompre et annuler les sorts chantés.
« Tu es à moi ! »
Pale était concentré sur l’archer solitaire. Les deux archers s’échangèrent furieusement des tirs.
« Mange ça ! Flèche bénie ! »
Pale lança une flèche qui émettait une lumière éblouissante. Par nature, les morts-vivants détestent la lumière et les squelettes comme ceux-ci étaient particulièrement faible. Des morts-vivants de niveau plus élevé pouvaient cependant se promener en plein jour sans problème.
Les flèches de pale se logèrent dans les squelettes et brillèrent intensément. Pendant ce temps, Surka jouait des poings sur les mages squelettes en mêlée avec le support de Romuna. Puisqu’ils combattaient pour la première fois d’aussi redoutables ennemis, ils risquèrent leurs vies. Weed n’avait que à se préoccuper du soldat squelette.
« Meuurt… »
Les os du soldat squelette faisaient du bruit quand il sauta puis exécuta une puissante frappe en descente. Bien que la lame soit bien endommagée,la force derrière la frappe ne devait pas être ignorée.
[ Pourtant, ces mouvements sont trop évidente.]
Weed activa une compétence.
« Coup dans le dos ! »
Le temps qu’il a fallu pour que la lame du soldat atteigne sa cible, seule restait une image résiduelle de Weed. Weed était déjà au dos du squelette et lui trancha le cou.
Vous avez porté un coup critique ! Coup Critique !
La précision est essentielle pour pouvoir infliger un coup critique. En réussir un, demande des risques mais la réussir est une grande satisfaction. Ayant reçu les dommages des attaques Triple et Coup dans le dos (backstab), les os du soldat tombèrent en pièce sans vie.
« Weed-nim, par ici ! »
Cria Surka avec de la fatigue dans sa voix.
Combattre deux mages squelettes était trop pour elle et elle perdait du terrain.
En tant que moine, elle devait avoir beaucoup en Agilité ainsi ses mouvements sont rapides. Mais pas en ce moment.
Diminution de la puissance, diminution de la vitesse. Les deux diminutions résultent d’être l’empoisonnée et maudite ce qui la faisaient saigner en continu. Souffrant de la malédiction des mages, Surka était engouffrée dans une fumée noire. Les malédictions étaient plus puissante et rapide que le sort Purification (cleanse) de Irene.
« … »
Weed se précipita pour aider Surka.
« Technique de Couteau Style graveur ! »
à chaque fois que Weed retrouve assez de Mana pour utiliser cette technique, un mage squelette avec une faible Vie (HP) disparaissait en une lumière grise. Ils moururent plus vite puisque Romuna les avait bombardé de ses sorts jusqu’à épuiser son Mana. Le restant des archers squelettes furent vite éliminés par la combinaison de Pale et Romuna qui depuis ont restauré leur Mana.
« Wow ! Nous avons gagné ! »
Surka poussa un cri de joie quand le combat fut fini.
« Même nos niveaux ont monté. » Dit Pale avec un sourire.
Les squelettes de niveau 80, étaient supérieur d’au moins 15 niveaux, ajouté au bonus pour le gain en Exp doublé, l’EXP du groupe reçut une quantité incroyable. Ils étaient déjà près de monter de niveau rien qu’en tuant un groupe. Utilisant tout leur Mana pour enlever les malédictions, Romuna et Irene se mirent en Méditation pour recouvrir leur Mana. Méditation permet de doubler la vitesse de récupération du Mana. Cependant, c’est une technique exclusivement pour les classes de Mage et Prêtre, cela voulant dire que Weed ne pouvait pas l’apprendre.
« Voyons les objets que nous avons obtenu. »
D’ordinaire, ils auraient récupéré ce dont ils voulaient mais cette fois, ce seul combat leur donnait l’impression de marcher sur une mince couche de glace. Ils réunirent les objets.
Gants portés entachés de sang
Durabilité : 7/40.
Défense : 6.
Un objet rempli de la haine et du désir des morts.
Bien que les gants renforcent le porteur, il semble judicieux de les éviter.
Conditions : Niveau 50 et Force 100
Équipé : Force +20. Puissance d’attaque +10%. Santé (HP) -200.
Bottes de Ceux qui sont froid
Durabilité : 9/50.
Défense : 5.
Bottes faites pour résister à l’étreinte de la terre.
Puisqu’elles sont faites avec le cuir des Buffalo d’eau, elles donnent une sensation de confort lorsqu’on les porte.
Conditions : Niveau 60.
Équipé : Résistance magique à la glace +15%.
Ce genre d’objets n’étaient pas mal. Ils pouvaient se vendre auprès des marchands mais les porter était bien mieux. Les gants diminuent la Santé mais sa Défense élevée valait la peine de les porter.
Pour le moment, l’effet bonus pour la découverte du donjon permet de doubler le taux d’apparition des objets et des meilleurs objets. Weed et son groupe allèrent voir l’épée laissée par le soldat squelette.
Épée en argile
Durabilité : 12/65.
Attaque : 23-25.
Une épée magique enchantée avec l’esprit de la glace.
Apporte un bonus de dégât de 2-5 sur les cibles avec armure et réduit le mouvement.
Conditions : Niveau 60 et Force 200.
Équipé : Apporte un supplément de dégât élémentaire de glace de 2-5.
Un sourire s’afficha sur le visage de Weed.
[ Jackpot (cagnotte)!]
Une épée vendue en magasin pour plus de 100 pièces d’or pouvait être obtenue comme butin. Bien sûr la durabilité était moindre que celle du magasin. La durabilité diminuera petit à petit jusqu’à ce que l’épée se casse et devient irréparable.
« C’est… »
Pale jeta un regard sur les objets. Il sentit la cupidité lui venir. Après tout il restait humain alors pourquoi ne le ressente-t-il pas ? Cependant, Weed s’avança doucement au centre u groupe. Tout ce qu’il portait, était une simple veste de cuir renforcé, aucune armure ni bottes. Weed s’adressa à Pale.
« L’attaque de ce bâtard était vraiment quelque chose. Si il y en avait deux, nous aurions eu des soucis. »
« … »
Pale réfreina ses larmes et fit place pour que Weed puisse prendre les trois objets. Si Weed, leur bouclier de chair, n’avait pas de bon équipements alors qui le remplacera ?
« Ces objets devraient appartenir à Pale-nim… »
Dit Weed d’une voix déçue.
« … »
« Pourtant, comme je les combat directement, ça peut aider d’être mieux équipé. Mais les prochains butins seront sûrement pour Surka-nim et Pale-nim. »
Ceci est un exemple classique d’une situation où l’on apporte la maladie puis offre le remède.
Weed était celui qui allait bénéficier le plus de ces objets, ainsi cela pouvait être considéré comme la décision du groupe. Weed était enfin libre de l’épée qu’il avait reçu de l’instructeur de la salle d’entraînement.
Soudainement, une voix se fit entendre.
« Humains…les soldats bien-aimés des morts-vivants… »
Un chevalier squelette fit son apparition sans avertissement.
Tout le monde fait des erreurs mais celle-ci risquait d’être fatale. Les ennemis rencontrés restaient dans leur territoire désigné alors que les chevaliers squelettes vagabonde où bon leur semble. Sans savoir cela, le groupe était serein dans leur pause quand soudainement il arriva. Un chevalier squelette, des yeux sinistres et rougeoyants, portant une cotte de maille sur son corps d’os, un mort-vivant avec un niveau de plus de 100. cette formidable créature se mettait à charger le groupe.
« Kyaa ! »
La lame du chevalier, traçant un large arc, trancha le bassin de Surka. Heureusement, elle ne succomba pas mais elle avait perdu plus de 35% de sa Santé.
« Cour ! »
Weed s’interposa entre Surka et le chevalier, tenant la récente épée en argile reçu. Sa rapide prise de décision est une grande aide pour cette situation de crise.
Un monstre d’un niveau supérieur à 100 ! Les genoux de Weed tremblaient mais pas de peur puisqu’il considère un écart de 30 niveau avec lui comme un combat faisable. Weed se préoccupe plutôt pour la durabilité de l’épée en argile. Si elle devait se briser durant ce combat… malheureusement, personne ne pouvait échanger leur arme avec l’ennemi devant eux.
[ S’il vous plaît mon Seigneur…]
« Fait attention Weed-nim ! »
« Romuna, Irene, réveillez-vous ! Un chevalier squelette est là ! »
Le groupe était rapidement prêt au combat. Cependant, le chevalier a eu assez de temps pour lancer l’attaque en premier : un puissant coup suivie d’un autre ! Pour la première fois, Weed sentit la fragilité de son épée.
[ Je ne peux pas perdre cette épée!]
Il était déjà trop tard pour fuir alors Weed fondait son espoir sur ses mouvements et sa défense. Plutôt que de bloquer, il essaya d’esquiver. Une blessure mineure est inévitable mais il sentait que cela valait la peine pour protéger son os… « L’os » cette fois est évidement son épée.
[ Attend voir, ai-je réparé les gants et bottes?]Zut !
La durabilité des gants et bottes étaient presque épuisées. Une arme comme l’épée en argile ne perd pas de durabilité sauf si elle entrait en contact mais pour les autres équipements comme les gants et bottes, ils perdent de la durabilité simplement lorsque le porteur reçoit une attaque. La Durabilité est un attribut étrange au sens que quand elle est au maximum, elle décroit lentement mais lorsqu’elle est faible, une simple attaque suffit à casser l’objet.
[ Pourquoi maintenant…]
Rapidement, Weed fit une roulade au sol.
Clank !
Le coup du chevalier le manqua de justesse. On retrouve dans les romans d’art martial ce mouvement particulier. Un mouvement de roulade au sol pour éviter des attaques. En être fier ? Cela n’avait pas sa place dans cette situation. La seule pensée de casser ses gants, bottes et sa nouvelle épée était la plus douloureuse. Pendant que Weed gagnait du temps, son équipe avaient fini de se préparer pour le combat : Pale tira ses flèches tandis que Irene lançait des sort Divine de protection et de bénédiction. Quant à Romuna, elle lança de puissant sort en commençant par son plus puissant sort.
« Champ de flamme ! »
Pour toucher le chevalier qui avait des déplacements rapide, elle utilisa un sort de zone.
Vooosh !
Des flammes commencèrent à se répandre depuis l’emplacement du chevalier. Weed et Surka se dépêchèrent de bouger pour échapper aux flammes.
Durant ce court laps de temps, Weed mit en réserve l’épée en argile, les bottes et les gants puis s’équipa de l’épée en fer. Il aurait souhaité user de la compétence Réparation mais étant donné la situation, il n’avait que le temps pour enlever les équipements.
« ça m’étonnerait qu’il meurt avec cela ? » Dit assurément Romuna.
Champs de flamme cause des dégâts sérieux à un large groupe d’ennemi. En dehors des talents d’épée de Weed, une autre source de puissance du groupe vient de la maîtrise du feu de Romuna.
Parmi l’ensemble des compétences qui améliore la puissance et l’effet du feu, la Maîtrise du Feu est huitième comme la plus effective. Cependant, personne ne se leurre à croire que cela suffisait pour tuer un ennemi de niveau de plus de 100 comme le chevalier squelette.
Bientôt les flammes se dissipèrent, révélant le chevalier toujours à sa même place. Sa lame brillait d’une chaleur rouge et les flammes qui lui sortaient des orbites et des cotes, lui donnait l’allure d’un chevalier squelette de feu. Bien qu’il ait reçu beaucoup de dégâts, il était encore en vie.
« Ces…humains… »
Le chevalier courut en avant pour son attaque. Weed le confronta cette fois avec confiance. Il n’avait rien à craindre puisque maintenant il utilise l’épée en fer au lieu de celle en argile.
« Technique de Couteau Style graveur ! »
La lame de Weed dansa gracieusement tout en déchiquetant le chevalier. De même, la magie de Romuna, les poings de Surka et les flèches de Pale touchèrent leur cible en une rapide succession.
« Grr… »
Le chevalier restait encore puissant et le combat prenait une tournure dangereuse. Le Mana de Weed ne s’est pas encore récupéré depuis la dernière bataille, il ne pouvait même pas utiliser une simple technique d’épée. Pour l’instant, Weed arrivait à esquiver les attaques du chevalier squelette avec ses mouvements souples mais ses coups ne portaient pas assez de dégâts. Il fut de même pour les autres membres du groupe, ayant épuisé leur mana, ils survivaient à peine. En quelques minutes, la situation empira.
« Je n’ai plus de Mana. Je ne peux plus soigner…je suis désolée. »
Les mots de Irene plongeaient les autres dans le désespoir. Bien que Weed et Surka puissent encore combattre, une fois qu’ils mourront, les autres suivront.
[ Dans ce cas…]
Weed décida d’utiliser sa plus puissante technique.
« épée Kaiser (empereur) ! »
L’épée Kaiser est la dernière posture de la technique Impériale de l’épée sans forme. Cependant, le surnom fut créé par Weed. Il attendait maintenant de voir si elle mérite le titre de Empereur des épées.
Nnng…
Des éclats de lignes bleues sont émises de la lame et entourèrent le corps de Weed. Immédiatement, l’attention du chevalier se tourne vers Weed ou plutôt sur la lame elle-même qui semble avoir grossi tellement qu’elle pourrait toucher le ciel.
Shoom !
La lame comprima l’air alentour pour augmenter sa puissance. Weed se préparait à piquer.
La plupart des techniques d’épée de Weed l’amènent à trancher, en revanche, le fait de piquer est plus puissant mais pose certains problèmes. Si le coup de pique manque sa cible, il encourt un grand risque de laisser une ouverture pour une attaque. Alors qu’en tranchant, la possibilité de mouvoir avec un jeu de jambe, poignet, bassin et d’apporter son poids à l’attaque rendent facile le changement entre les positions offensives et défensives.
C’est ainsi que Weed parvint à combattre des monstres plus puissant malgré les handicaps par rapport aux autres joueurs d’un HP et d’une défense plus faible. Sans cette stratégie, même le combat contre le soldat squelette aurait été une lutte difficile.
Bien qu’il ne soit qu’à quelques pas de sa cible, Weed sentait déjà son HP et Mana aspirés par la pointe de l’épée. Le chevalier était surpris par la puissance que dégageait Weed.
[ Prêt.]
Ce court aperçu de la technique lui satisfait déjà et avant même que l’attaque touche le chevalier, Weed sentit déjà le choc de l’impact.
Boom !
De la poussière s’éleva partout suivant le bruit d’une explosion. Puis la poussière se dissipa et on vit Weed debout tout essoufflé.
[ Comment est-ce possible?]
L’épée Kaiser est une technique demande beaucoup de Mana soit 2000. si il y en avait pas assez, la différence est payée avec les HP. En l’exécutant, il ne restait plus que 50 HP à Weed.
« Où est-il ? »
Weed se dirigea vers le chevalier.
Chevalier squelette !
L’épée en fer est plongée dans corps puis des craquelures commencèrent à se répandre depuis vers l’ensemble du corps qui tomba en morceaux.
En peu de temps, le groupe se regroupa.
« Nous avons combattu si durement ce gars… »
Surka baissa sa tête, épuisée. Ils ont eu tellement de difficulté pour vaincre ce chevalier mais ils n’ont reçu que un minerai de fer, quelques pièces d’argent et un os.
Bien que le groupe a risqué leur vie à maintes occasion, les premières fois restent toujours les plus difficiles. En plus, ils avaient entamé ce combat dans de mauvaises conditions. Comme Weed, la plupart ont combattu avec leur réserve de Mana presque épuisée. Depuis lors, Romuna lance son sort Alarme quand ils combattent des squelettes pour être prévenue de l’arivée d’un chevalier squelette. Si ils sont en condition suffisant, ils combattront sinon ils éviteront.
Dans d’autre donjon, il y avait la pression des compétiteurs mais heureusement dans ce donjon, seul Weed et son groupe était présent. Cependant cela signifie d’autant de danger puisque les monstres sont en surplus ! C’est ce genre de situations que Weed apprécie le plus.
Dès son entrée dans le donjon, la capacité unique de sa classe Sculpteur de clair de lune s’active. En plein jour, Weed n’est pas à cent pour cent de ses techniques. Dans l’ombre de la nuit ou les profondeurs des donjons, sa classe se manifeste véritablement avec une augmentation de 30% dans ses compétences.
Sans compter que maintenant qu’il a analysé le schéma d’attaque du chevalier, celui-ci ne lui posera plus de problème puisqu’il sait quand esquiver réduisant les dégâts subis. Pale et Surka avaient en soutien Romuna, de même que les sorts de Irene, ainsi, le chevalier squelette, seul, n’a d’autre choix que de donner ses os et disparaître.
« hahahaha. »
Weed ne pouvait s’empêcher de rire en voyant les squelettes qui se promènent car tout ce qu’il voyait c’est les points d’EXP et les butins !
« Kekeke. »
« Hehehe. »
« Hahaha. »
L’ensemble du groupe se mit à rire.
Dire que la vue de squelettes en promenade puisse les rendre heureux ! Les épée que les soldats portent, bien que toutes ne soient pas des épées en argile peuvent être vendues à un meilleur prix que l’épée en fer. On avait juste besoin de le faire réparer puis revendre pour avoir de l’argent rapidement. Le terrain de chasse est idéal puisque le butin inclut des boucliers, gants et parfois des plastrons. Avec le bonus qui double le taux d’apparition du butin, rien d’étonnant que l’inventaire de Weed se remplit aussi vite. Malgré leur niveau élevé, les chevaliers squelettes n’étaient plus une menace pour Weed et son groupe.
Par contre, les cavaliers de la mort qui errent parfois les préoccupent.
« Hu…main. L’odeur…d’humain…par ici… »
Un cavalier en armure gris foncé et son cheval apparut. Weed et son groupe qui chassaient des squelettes, se cachèrent nerveusement derrière un rocher.
Peu importe la façon de faire, ils n’avaient pas de chance de vaincre un cavalier de la mort qui est connu pour être au dessus du niveau 200. Cette différence de niveau ferait que même les coups qui le touchent seront compter comme manqués.
Dans Royal Road, les NPCs tout comme les utilisateurs peuvent devenir puissant. Un cavalier de la mort qui a passé sa deuxième promotion, avait des techniques redoutables. Ce cavalier se nommait Royan et de l’énergie obscure s’échappait de son casque. Les cavaliers de la mort étaient des monstres titrés et chacun avaient leur propre nom.
« L’odeur…d’humain…Oh…je…n’ai pas de nez. »
Le cavalier Royan jeta des regards alentour puis doucement passa à une autre zone. Même après son départ, on entendait encore le bruit des sabots.
« Whew. »
« Il est parti. »
Weed et son groupe soufflèrent de soulagement. Rien de plus effrayant pour eux que la visite par moment d’un cavalier de la mort.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *