The Legendary Moonlight Sculptor – Tome 3 Chapitre 1

Le village de Baran bourdonnait due à la drastique augmentation du nombre de joueurs.

 

“Vente de sculptures! De nourriture! Réparations d’armes et d’armures en mauvais état à bas prix!”

 

“Combien pour cette sculpture?”

 

“20 pièces d’argent chacune! Est-ce cher? Les objets d’art sont généralement aussi cher que beaux.”

 

“Weed, au coeur de l’attention croissante des joueuses! Chaque sculpture qu’il ait créé semblait vivante. La plupart des sculptures, surtout celles en pierre, étaient trop massive et ne pouvaient pas être vendues. Afin d’attirer les foules, des modèles réduits étaient proposés. Ceux-ci étaient mignon et extrêmement adorables, accaparant toute l’attention de la part des joueuses.

 

Weed cuisinait tout en vendant ses sculptures. Les gens se rassemblaient, attirés par l’odeur de la nourriture sautée et frite. Les personnes qui venaient acheter des sculptures étaient aussi alléchées par l’odeur de la cuisine.

 

“Que cuisinez-vous?”

 

“Du poison.”

 

“Eek, du poison? Vous êtes en train de préparer du poison? Pourtant, ça dégage un arôme si délicieux…”

 

“Oui, c’est empoisonné parce que c’est si bon que cela vaut la peine de mourir deux fois pour en avoir! Tenez, voici un échantillon. Essayez-en un peu!”

 

Les joueuses goutèrent le ragout. Il donna à chacune une cuillièrée.
Tout d’abord, l’odeur! Le ragout était préparé en faisant bouillir des plantes comestibles sauvages qui étaient bonnes pour le corps et dont émanait un doux parfum. Dès que le ragout passa les lèvres, les yeux des joueuses s’écarquillèrent à la douce saveur qui se découvrait délicatement.

 

“Ouah, c’est délicieux! Oppa1, peux-tu m’en acheter?”

 

“Ouais! Manges-en autant que tu le souhaites. Puisque ma Sena le désire tant… Monsieur, combien est-ce?”

 

“15 pièces d’argent.”

 

“C’est beaucoup trop cher pour un plat, non?”

 

“Les visages des joueurs se déformèrent. Pour la simple raison que 15 pièces d’argent était un prix significativement élevé. Cependant, Weed ne faisait jamais de compromis en ce qui concerne le prix. Il n’y a pas de place pour les compromis lorsqu’il s’agit d’argent.

 

“La raison pour laquelle je cuisine est de permettre à un maximum de personnes de manger des plats encore plus délicieux. Mais je sens que ce chemin n’est pas des plus aisés. Il semble que le prix de mon plat est trop cher puisque tout le monde s’en plaint.”

 

“Eh bien, évidemment qu’il l’est!”

 

“J’aimerais le vendre bon marché; Mais, rien que le prix des ingrédients est quasiment de 14 pièces d’argent. Lorsque l’on prends en compte les ustensiles de cuisines et les efforts que j’y ai consacré, je le vends pour presque rien.”

 

*Sniffle*
“Devrais-je abandonner mon rève de cuisiner des plats délicieux et n’utiliser que des ingrédients peu chers pour préparer des plats peu coûteux? C’est un vrai dilemme pour moi!”

 

*sniffle*
Weed sanglotait, l’air misérable, mais ce n’était que de la comédie. Même s’il était poignardé et saignait, Weed ne verserait pas une larme. Ce n’était qu’un investissement. Un investissement qui ne coûtait rien!

 

“Oppa!”

 

L’investissement paya, les joueuses compatirent avec véhémence.

 

“Achetons juste son mets! Je veux dire, aller quoi! C’est quelqu’un qui cuisine vraiment bien…Après tout, ma mère dirait que la cuisine vient du coeur. Quelqu’un qui fait des plats aussi délicieux ne peut être qu’une bonne personne.”

 

“Ouais, j’ai compris. Désolé pour ça chef, j’espère que vous aurez du succès.”

 

Le couple s’en alla et étonnament, payat 20 pièces d’argent. Aucun des deux ne demanda de rendre la monnaie. L’expression de Weed changea pour en un sourire satisfait.

 

‘N’importe quoi a un bon goût si l’on ignore ce qu’est la bonne nourriture. Encore une fois, argent gagné.’

 

Weed vendit adroitement sculptures et petit mets. En fait, les ingrédients ne lui avaient même pas coutés 1 pièce d’argent. Les plantes sauvages étaient les ingrédients les moins chers du marché et les autres n’étaient pas beaucoup plus coûteux.

 

Puisque le marché était situé dans un village de montagne et qu’ils n’avaient pas beaucoup de choses à vendre, les prix des denrées comestibles étaient très abordables.

 

Bien que le marché ne disposait pas d’autant d’ingrédients que ceux des plus grandes localités, avec la grande variété disponible, toutes sortes de mets pouvaient être cuisinés.

 

“Monsieur! Un bol s’il-vous-plaît.”

 

“Des rouleaux aux algues pour nous.”

 

“Je suis de retour, hehe.”

 

La clientèle ne se tarissait pas. De par ses compétences de cuisine et de sculpture ayant atteint le niveau intermédiaire, Weed attirait la foule. En même temps que l’affluence augmentait, ses exagérations faisaient de même, mais Weed pensait que les mensonges n’en étaient pas s’ils étaient pour le commerce.

 

Weed mettait en plus les clients à l’aise avec son service irréprochable. Cependant, de temps en temps, il y en avait qui le gènaient.

 

“Excusez-moi, je crois que je vous ai vu à la télé.”

 

Deux femmes approchèrent, tentant d’examiner chaque détail du visage de Weed, puis elles demandèrent:

 

“Vous êtes le chevalier de la princesse, n’est-ce pas?”

 

C’était le surnom qu’il avait reçu après avoir joué un rôle important lors d’un jeu à un festival du lycée Daein afin d’en remporter la récompense. Sans doute à cause des nouvelles qui se diffusaient rapidement à travers internet, il y avait beaucoup de personnes qui le reconnaissaient.

 

Certains peuvent aimer la popularité, mais dans le cas de Weed, il en était autrement. Des nombreux surnoms qu’il portait, celui de «Chevalier de la princesse» était le plus embarrassant.

 

“Eh bien, vous voyez, je crois que vous vous trompez de personne.”

 

Weed détourna le regard pour échapper à leur intérêt. Sa cuisine n’était pas seulement délicieuse, mais sa consommation apportait aussi un bonus significatif à la vie et au mana du joueur.

 

Pour cette raison, de nombreuses personnes venaient manger ses mets. Les bonus étaient si important que même les groupes de chasse venaient et mangeaient ensemble.

 

“Le prix est de 15 pièces d’argent. Le prix du menu spécial nourrissant pour la chasse est de 30 pièces d’argent. Merci beaucoup. Que la chasse vous soit plaisante!”

 

Bien que les prix de ses mets et sculptures soient élevés, Weed offrait en bonus de réparer pour rien leur objets en mauvais état, donc les prix n’étaient pas un réel problème. Même si c’était 30 pièces d’argent, pour les joueurs qui chassaient autour du village de Baran, c’était un montant qu’ils pouvaient facilement débourser.

 

Une nourriture qui augmentait leur vie et leur mana valait bien le prix payé quand ils chassaient. Evidemment, c’étaient des plats très onéreux. Un mets cuisiné en utilisant un oeuf d’Avian et un fruit du ciel laissait un goût tellement exquis que vous ne remarqueriez rien si quelqu’un venait à mourir à vos cotés.

 

Une simple addition du coût des ingrédients, le fruit du ciel était à 15 pièces d’argent et les oeufs d’Avian coûtaient l’énorme somme de 95 pièces d’argent. Cependant, ces mets n’étaient pas simplement des plats onéreux, ils étaient aussi difficile à préparer.

 

Les mets sains ne sont pas composés que d’un seul ingrédient. La recette d’un plat sain nécessite de neutraliser les saveurs les plus fortes tout en en doublant les effets.

 

Comme lorsque l’on fait de la soupe de poulet au ginseng, du ginseng, ainsi que d’autres herbes médicinales sont utilisées. La recette doit exhalter les saveurs et maximiser les effets de tous ses ingrédients. Ce sont les difficultés et épreuves d’un chef.

 

Ainsi, après de nombreuses tentatives et échecs, les noms des plats cuisinés avec des oeufs d’Avians et des fruits du ciel étaient:

 

«Bourgeon royal de bien-être du jour»!

 

«Laurier aux noix douces»

 

Le plat utilisant les deux ingrédients était appelé:

 

«Noix primaire aviaire»

 

Ces mets faisait ressortir à la fois les effets des oeufs d’Avian et des fruits du ciel, ce qui signifiait un bonus important en force, en intelligence, en chance ainsi qu’en vie et mana.

 

?

 

Lorsque Mapan s’était associé avec Weed au village de Baran, il avait de grands espoirs.

 

“Enfin, mes jours comme marchand épuisé et fatigué sont terminés! Désormais, tout marchera comme sur des roulettes.”

 

On peut dire que la voie du marchand est difficile. De la mémoire de Mapan, des souvenirs éprouvants défilaient.

 

“Fiouuuu, c’étaient des temps difficiles.”

 

Lorsqu’il avait décidé de devenir marchand initialement, il était rempli de rêves et d’espoirs. La profession de marchand correspondait parfaitement à ses préférences:

 

– L’argent!
– L’argent, c’est le pouvoir!
– L’argent c’est la célébrité.

 

En fin de compte, le monde était dominé par l’argent. Il était diplômé en économie et croyait fermement que le capitalisme n’était pas une idéologie, mais l’économie elle-même. Pour se constituer un capital, il était prêt à endurer des difficultés.

 

Il avait l’impression que tout l’argent du continent de Versailles lui appartient et, il voulait établir une grande entreprise commerciale pour atteindre une grande notoriété. Dans certains royaumes, on disait que avec suffisamment d’argent, l’on pouvait acheter des titres de noblesses. Bref, il avait choisi la voie du marchand pour devenir riche.

 

Mais tout n’était que de lointains rêves. Depuis le début, la voie pour devenir un marchand était d’une brutalité sans pareille. Puisqu’il ne pouvait pas sortir de la cité pendant quatre semaines, il devint coursier. Il travailla diligemment dans des hôtels, des magasins d’armes et aux marchés grossistes pour accumuler un petit pécule. Tout cela était pour la quête de la classe «Marchand». Mapan sauta, couru et roula!

 

– Ding!

 

“Au vu de tous les efforts que vous y avez consacré, je pense que vous avez le talent nécessaire pour devenir un marchand. Si vous n’avez pas d’avidité pour l’argent, vous n’êtes pas un marchant. J’ai urgemment besoin de 300 peaux de lapin. Je vais vous donner une pièce d’or, donc, pouvez-vous me procurer cela? Si vous réussissez, je vous accepterai formellement comme marchant du royaume de Rosenheim! Cela doit être fait le plus vite possible. J’en ai besoin d’ici à 3 jours.”

 

Le grossiste qui a besoin de peaux de lapin

 

Le grossiste a besoin d’une grande quantité de cuir de lapin. Il n’est pas nécessaire de savoir pourquoi il en a besoin, mais il semble que les obtenir aussi vite que possible serait bien.

 

Difficulté: E

 

Récompense: Classe «Marchant»

 

Temps limite: 3 jours

 

Si vous échouez, la confiance du grossiste diminuera et vous ne recevrez plus de requêtes pendant un mois.

 

‘Hourra, j’ai gagné de l’argent!’

 

Chantant de joie, Mapan accepta la requête.

 

“Il m’a même donné une pièce d’or, comme attendu d’une quête de marchant, dès le début, ils donnent beaucoup d’argent.”

 

Les lapins étaient des monstres de bas niveau répandus qui apparaissaient devant le château. Une peau de lapin se vendait pour 10 pièces de cuivre dans un magasin, donc le prix total aurait dû être de 3000 pièces de cuivre. C’est pourquoi il calcula que 30 pièces d’argent devraient être suffisantes.

 

Bien sûr, l’autre partie devait y trouver quelques bénéfices. Dans chaque transaction commerciale qui se respecte, les deux parties devraient en tirer profit.

 

“Achat de peaux de lapin! Je suis prêt à payer 11 Pièces de cuivre chacune!”

 

Mapan cria devant le château. Il espérait que le grand nombre de joueurs chassant le lapin accourent. Tout près, un autre marchand cria d’une voix plus forte encore.

 

“Achat de peaux de lapin pour 30 pièces de cuivre!”

 

Une personne qui était en train de coudre à coté d’eux hurla:

 

“Achat de peaux de lapin pour 50 pièces de cuivre!”

 

“Mince! Comment cela avait-il pu se produire…”

 

Les peaux de lapin qui ne devraient ne valoir que 10 pièces de cuivre étaient achetées à des prix ridiculement élevés.

 

“Qu’est-ce qu’il se passe?”

 

Mapan, intrigué, demanda, mais la réponse le plongea dans le désespoir.

 

“Vous ne saviez pas? Vous n’êtes pas le seul qui rassemble des peaux de lapin pour devenir marchand. De plus, les gens qui veulent apprendre à coudre ont besoin de peaux de lapin, donc leurs prix montent en flèche!”

 

Mapan était en pleurs. Les prix amenaient des larmes aux yeux des marchands débutants. La quête de marchand avait un délai limité à trois jours. Sans autre choix, il dût dépenser tout l’argent qu’il avait accumulé et obtint de justesse les 300 peaux de lapin après avoir chassé jour et nuit. À cause de cela, il fût ruiné.

 

“Merci, désormais vous êtes un marchand!”

 

Le grossiste donna à Mapan une tape sur l’épaule pour avoir fait un bon travail; il ignorait que les épaules de Mapan s’affaissaient. Et ce n’était que le début. C’était le début du chemin ardu d’un marchand.

 

Afin d’augmenter de niveaux et d’améliorer ses compétences, il devait acheter du butin provenant des joueurs à prix élevé. Puisqu’il était faible, il était ignoré pendant les combats. Mais pour acheter du butin, il dût mener un combat tortueux fait de sang et de larmes. Mapan qui arriva au village de Baran après un long voyage, avait expérimenter plus des joies et des peines qu’il n’en pouvait exprimer.

 

Attendre quelqu’un, qui pourrait ou non venir à son étal pour vendre son butin, était vraiment difficile, pourtant, il y avait beaucoup de gens qui venaient et demandaient des prix déraisonnables.

 

“Mes épreuves sont terminées!”

 

Depuis que Mapan s’était associé avec Weed, toutes ses inquiétudes et craintes avaient disparues. Tout ce qu’il avait à faire était d’avoir confiance en Weed et de le suivre.

 

“Je vais le suivre partout. Tout ce que j’ai à faire est de lui faire confiance!”

 

Mapan prit une ferme résolution. Un grand guerrier! Aventurier! Maître de bataille! Mapan, qui ne connaissait que ce côté de Weed, avait une immense confiance en lui. Cette émotion persista jusqu’à ce qu’ils atteignent le village de Baran.

 

“Comment est-ce possible?”

 

Mapan avait envie de hurler. Même s’il se frottait les yeux pour regarder de nouveau, Weed était en train de cuisiner et de vendre des sculptures. Pire encore, il réparait des objets!

 

“Nooooonn!”

 

Alors que Weed cuisinait joyeusement, quelqu’un sanglotait secrètement. Cette personne était Mapan. Le Weed qu’il connaissait comme le grand guerrier vendait maintenant de la nourriture et des sculptures.

 

“N’est-ce pas le pire des cas de touche-à-tout?”

 

Ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait simplement comprendre en le devinant. Il avait besoin d’être sûr, mais Mapan hésitait. Il avait peur de connaître la réponse. C’était quelque chose qu’il ne pouvait pas ignorer et continuer, il devait demander.

 

“Um, Weed, quelle est votre profession?”

 

“Moi? Comme vous pouvez voir, je suis un sculpteur. “

 

“Sculpteur?”

 

Mapan avait mal à la tête comme s’il avait été frappé derrière la tête avec un objet contondant.

 

‘La classe de sculpteur est aussi impopulaire que les classes d’artistes et de concierge.’

 

La mélancolie s’empara de Mapan; il pointa le chaudron bouillant d’une main tremblante.

 

“Alors, qu’en est-il de ces plats?”

 

“C’est une autre de mes occupations.”

 

“Et à propos de ces réparations…”

 

“C’est l’une des compétences que j’améliore tranquillement. Pour apprendre la compétence en forgeage afin fabriquer des armes et des armures, j’ai besoin d’atteindre le niveau intermédiaire de la compétence en réparation.”

 

Mapan, qui pensait que faire équipe avec Weed était son destin, ne pouvait pas être plus déçu.

 

“Bon, d’accord. Ce mec est terriblement malchanceux… mais comment peut exister un tel touche-à-tout?”

 

Dans sa tête, le personnage nommé Weed était terrible dans le sens péjoratif. C’était suffisant pour rester dans l’histoire comme le pire personnage! Weed avait assidûment appris diverses compétences qui étaient dédaignées par les autres. Si cela avait été Mapan, il aurait abandonné et créé un nouveau personnage.

 

‘Combien avait-il progressé négligemment pour obtenir un personnage tel que celui-ci?’

 

Mapan était dans l’erreur. C’était le combat désespéré de Weed! Il devint plus fort petit à petit en continuant à frapper l’épouvantail encore et encore dans la salle d’entraînement de débutant, tout en mangeant les repas de l’instructeur.

 

Il avait sculpté jusqu’à ce que ces yeux soient rougis pour augmenter son attribut d’art d’au moins un point. Pour améliorer sa compétence en cuisine, il était devenu cuisinier pour des soldats PNJ qui faisaient partie d’une force punitive.

 

Il avait cuisiné des dizaines de milliers de plats, créé des milliers de sculptures, et péniblement bâtit le personnage appelé Weed, mais aux yeux de Mapan, tout ce qu’il voyait était un personnage fait maladroitement qui avait appris toutes sortes de compétences. Mapan en était arrivé à son état actuel car même lorsqu’il trébuchait ou brisait des choses, il en tirait une leçon et allait de l’avant.

 

‘Ce gars est encore plus orienté vers le commerce que moi. Confucius avait une fois dit: “Si deux personnes marchent ensemble avec moi, il y en a au moins une qui peut me servir de maître”. Même d’un touche-à-tout comme lui, je en peux apprendre quelque chose.’

 

Mapan décida qu’il ne regrettait pas son choix de devenir le partenaire de Weed. Il acheta du butin avec enthousiasme à côté de Weed en ouvrant son propre stand. Quoi qu’il en soit, il ne pouvait pas juste s’asseoir et rien faire. Pendant qu’il regardât Weed vendre de la nourriture et des sculptures dans ses moments de répit, il fut illuminé sur ce que signifiait être un marchant.

 

“Quel menteur sans scrupules…!”

 

Il y avait ces moments, pendant lesquels il était extrêmement surpris.

 

“Il fait de tels bénéfices déraisonnables avec des ingrédients bon marché!”

 

D’autres fois, il s’énervait. Pour Mapan, qui était fier d’être un honnête marchant, il lui semblait impossible de concurrencer Weed.

 

“N’est-il pas juste un bandit de grand chemin et un escroc?!”

 

Weed était doté d’une rare éloquence qui s’adaptait avec brio au goût de ses clients. En quelques mots, une sculpture vendue à dix pièces d’argent finissait par être vendu pour quinze pièces d’argent, rendant Mapan fou de rage à ce spectacle. Après deux jours, Weed remballa doucement les sculptures qui étaient exposées, dans son sac.

 

“Elles se sont vendues beaucoup mieux que prévu.”

 

Les sculptures avaient été taillées à ses heures perdues à Lavias. Plus de la moitié d’entre elles avaient été vendus. Le truc avec les sculptures, c’est que les gens ne reviennent pas en acheter une autre. Une personne ordinaire en achètera une comme souvenir, à moins qu’il rencontre un collectionneur.

 

Même si le coût de production d’une sculpture était bas, à 10 pièces d’argent, 30 pièces d’argent pouvaient être obtenus au mieux. Par conséquent, 10 sculptures devaient être vendues pour gagner à peine 3 pièces d’or.

 

C’était très utile dans les premiers temps, quand Weed était pauvre, mais compte tenu de son niveau actuel, le profit de ses sculptures en bois ne représentaient que de la menue monnaie.

 

Parmi les joueurs du village de Baran, la plupart des gens qui pouvaient acheter des sculptures en avaient déjà acheté une. Si Weed était resté plus longtemps, tout ce qu’il aurait été en mesure de vendre aurait été ses repas.

 

Après avoir élevé ses compétences en réparation et en cuisine jusqu’à 40%, Weed démonta son étal. Il regarda Mapan qui était juste à côté, en train de constamment acheter des butins et dit:

 

“Il est temps pour nous d’y aller.”

 

“Hein? Partir? Pour aller où? “

 

“Nous allons voyager vers la chaîne de montagnes, Bar Khu, comme je vous en avais déjà parlé.”

 

Weed devait rendre la coupe d’Héra à l’Église de Freya dans les trois mois, de sorte qu’il avait déjà prévu de quitter le village de Baran. En outre, beaucoup de connaissances et d’expérience étaient nécessaire pour devenir un talentueux sculpteur.

 

Bien que Weed soit devenu fort en utilisant de nombreuses méthodes, il ne fallait pas oublier le fait que sa profession était sculpteur. Weed visita magasins et boutiques et rapidement, se prépara pour le voyage.

 

“Prenez soin de vous!”

 

À l’entrée du village, le maire et les soldats vinrent leur dire au revoir.

 

“Nous reviendrons vous rendre visite.”

 

“Bien sûr. Je n’oublierai pas toute l’aide que vous nous avez fournie.”

 

Dale, Becker, et Hosram. Ils disaient au revoir aux principaux dirigeants et aux trois décurions.

 

“À plus tard.”

 

“Oui, monsieur! La prochaine fois que nous nous rencontrons, ce sera probablement à la capitale. Après avoir accomplis notre devoir ici, nous retournerons là-bas. “

 

?

 

Weed et Mapan achetèrent les spécialités locales des grandes cités alors qu’il voyageaient vers le sud du royaume de Rosenheim. Des perles et jades, du vin blanc, du fromage, de l’huile d’olive, du mithril et bien d’autres, étaient des spécialités des cités du sud.

 

Le royaume de Rosenheim n’était pas une grande puissance sur le plan technologique ou économique. C’est probablement pour cette raison que les joyaux, la nourriture et les minerais bruts étaient activement échangés.

 

Parmi les royaumes au centre du continent, il y avait certaines cités et pays qui se spécialisaient dans la production d’armes et d’armures. Naturellement, les armes de ces pays étaient plus durables et avaient d’excellent attributs d’attaque et de défense comparées aux autres pays.

 

Ainsi, les joueurs qui débutaient au centre du continent avaient un avantage conséquent. Cependant, en termes d’aventure et d’opportunité, le royaume de Rosenheim n’était pas un si mauvais choix.

 

“40 morceaux de jade s’il vous plaît.”

 

L’achat des joyaux avait été confié à Mapan. Avec sa compétence en marchandage, il lui était possible d’acheter des marchandises à un prix plus raisonnable. Cependant, si on tentait d’abaisser le prix excessivement, la transaction pouvait être annulée.

 

Lorsque cela se produisait, le grossiste refusait toute transaction ultérieure pour une durée allant jusqu’à dix jours, donc il était nécessaire d’être prudent. Mapan, qui venait juste de terminer son marchandage, se retourna vers Weed.

 

“Le prix pour les jades est de 760 pièces d’or. Dois-je les acheter?”

 

“Hummm… Ne pouvez-vous pas réduire encore un peu le prix?”

 

“C’est la limite avec mon niveau de compétence.”

 

Les mains de Weed tremblèrent alors qu’elles pénétraient dans ses poches. Puis, 800 pièces d’or en sortirent. Mapan donna l‘argent pour les joyaux au vendeur puis tendit la monnaie rendue et les pierres à Weed.

 

“Où allons-nous maintenant?”

 

“Au village de Falcon pour acheter des perles.”

 

50 perles furent achetées pour 690 pièces d’or, puis 3 kg de mithril furent acquis lors de leur arrivée dans le village d’une mine de charbon. Le portefeuille qui ne savait qu’accepter l’argent, s’était ouvert et, à la fin, même la menue monnaie fut dépensée, ne laissant que 50 pièces d’or.

 

Soudainement, sa fortune s’était considérablement réduite et son inoffensif porte-monnaie avait cédé. À la fin du supplice, il ne restait plus que 50 pièce d’or. La fortune de Weed: 1700 pièces d’or. L’argent qu’il avait péniblement gagné et économisé, avait été dépensé en un instant.

 

Dans le Royaume Uni de Briton, par delà des montagnes de Bar Khu, le prix des joyaux était au moins 25% plus élevé que de ce côté-ci. Même si quelqu’un n’était pas un marchand, un profit marginal en fonction des prix du marché ainsi que de la notoriété pouvaient être obtenus, donc autant de marchandises qui pouvaient l’être, furent achetées.

 

“Mais que fait-il?”

 

Chaque fois que Weed se rendait dans un village pour acheter les denrées locales, Mapan le regardait faire avec un air interloqué. Même lorsqu’il marchait le long de la route, Weed était toujours en train de faire quelque chose. L’une d’entre elles était de déterrer des plantes. Puis, il les rangeait diligemment dans son sac. De temps en temps, il souriait de contentement.

 

“Weed, puis-je vous demander ce que vous faites?”

 

Mapan ne pu contenir sa curiosité et la réponse de Weed fut simple.

 

“Vous voulez dire ceci? Je déterre des plantes.”

 

“Si c’est une plante…”

 

“J’ai appris l’herboristerie; Le terrain par ici est sauvage, donc c’est peut-être la raison pour laquelle il y a beaucoup de plantes médicinales.”

 

Mapan retint son souffle. “Oh!”

 

Weed qui était perçu comme une idole par Mapan, avait finalement adopté la forme du pire cas de touche-à-tout.

 

‘J’ai évalué cette personne bien trop rapidement!’

 

‘Quand je pense que j’ai imaginé qu’il était celui qui avait chassé les chevaliers de la mort et les morts-vivants car il avait leur butin! Il est possible qu’il ait été chanceux et les ait découvert quelque part.’

 

Évidemment, les chances que cela se produise étaient extrêmement minces, mais Mapan, dont la confiance en Weed avait chuté dramatiquement, y songeait comme étant une possibilité.

 

Cependant, Mapan restait un homme. Il était un homme qui croyait en la justice et la providence! Grâce à Weed, il avait obtenu de nombreux bénéfices jusque là. En faisant des transactions de butin, il en avait retiré un grand gain de compétence et d’argent.

 

Il marchandait des joyaux pour Weed à des prix raisonnables et cela augmentait grandement ses compétences. La situation n’était pas mauvaise du tout, donc il n avait pas besoin de reconsidérer sa décision de s’associer avec Weed.

 

‘En tant qu’homme, on ne peut pas revenir sur sa parole!’

 

Mapan acheta diligemment les produits particuliers. À la différence de Weed, Mapan n’avait pas un capital conséquent, donc ses achats se concentraient sur les denrées comestibles comme le fromage et l’huile d’olive. Ces produits ne permettaient pas de grandes marges, mais les prix étaient stables et ainsi, l’avantage était qu’il n’y avait pas de risques.

 

Mapan avait des compétences additionnelles liées au commerce des produits alimentaires, donc il les acheta en grande quantité à bas prix ainsi qu’un chariot pour les transporter. Puisque le coût d’un cheval était au delà de 100 pièces d’or, il acheta une vieille mule et les préparations pour leur départ se conclurent.

 

Weed se débarrassa des nombreux sacs qu’il avait transporté jusque là. À la place, avec l’aide de Mapan, il acheta au magasin général un sac à dos, pour y mettre ses plantes, qui pouvait contenir 20 fois son propre volume tout en réduisant le poids d’un quart. Dès lors, Mapan considéra Weed comme un marchand ambulant à part entier.

 

Le massif de Bar Khu.
Cette chaîne montagneuse était située entre la partie sud du royaume de Rosenheim et la partie est du Royaume Uni de Briton. Les deux pays bordaient le massif, mais il était appelé le «Paradis des monstres».

 

Grouillant de monstres! Un terrain sauvage!
Les deux nations avaient des troupes de rôdeurs stationnées là pour nettoyer la zone de ses monstres périodiquement. Sans cela, le royaume de Rosenheim et le Royaume Uni de Briton auraient souffert d’épuisement à cause de tous ces monstres.

 

*Grooooaaar!!*
Comme ils grimpaient la chaîne de montagnes, des sons horrifiants résonnèrent. C’était les hurlements d’un animal féroce. C’était le son des animaux déchaînés. Les bris de branches et les cris brutaux étaient audibles. Comme attendu de sa réputation, c’était réellement le «Paradis des monstres».

 

Pour une endroit qui n’était pas un donjon mais un terrain ouvert, il était rare qu’il y ait tant de monstres. Finalement, les monstres apparurent devant le chariot dans lequel Weed et Mapan voyageaient. Lycanthropes. C’étaient des loups-garous, des monstres de niveau 100 environ.

 

La version lycanthrope était réputée pour être de niveau 150 environ. Bien entendu, dans ces montagnes, ils étaient au bas de la chaîne alimentaire. En conséquence, ils étaient repoussés du coeur du massif montagneux et infestaient les endroits comme ceux que Weed et Mapan étaient en train de traverser.

 

Les lycanthropes se déplaçaient souvent en meutes. En ce moment, plus de 10 d’entre eux étaient apparus d’un seul coup. Le grondement entendu précédemment qui ressemblait à un hurlement était peut-être le cri de ces lycanthropes.

 

La raison en était la découverte d’une proie et que c’était leur terrain de chasse. Mapan, qui était assis sur le coffre siège du chariot, était agité.

 

“I-ils sont apparus. Plus important, qu’allons nous faire!? Weed, vous aviez dit que vous vous occuperiez de ceci.”

 

Encore à ce moment, Weed était en train de diligemment utiliser son couteau de gravure sur le siège du conducteur assistant. Le couteau de gravure de Zahab. Cet objet unique était quelque chose que tout sculpteur ne pouvait que souhaiter posséder dans ses rêves. Le couteau de gravure mouvait en accord avec le sens du grain du bois, créant une sculpture.

 

Les Lycanthropes approchaient lentement. Quand ils étaient apparus, ils ressemblaient à des humains, à l’exception de leur tête qui était celle d’un loup: Sur leurs corps, une fourrure grise se mit à pousser. C’étaient des créatures maléfiques qui pouvaient se transformer en loup.

 

La maîtrise de l’artisanat a été améliorée.

 

La compétence en artisanat est au niveau intermédiaire 4.

 

– L’habileté manuelle et à utiliser des outils augmente de 5%.
– Cela affecte de nombreux attributs et compétences.

 

Quand, au niveau intermédiaire, la compétence en artisanat montait de 1, les attributs augmentaient de 5%. Au niveau débutant, une augmentation de 3% était accordée par niveau. Quand on y pense, l’effet était maintenant plus grand; cependant, il était devenu plus difficile de monter le niveau de la compétence.

 

“Pas mal.”

 

Juste à ce moment, Weed était en train de sculpter avec force détails la forme d’un arbre qu’ils venaient de passer et, parvint à augmenter sa maîtrise de la sculpture de 1,5%. Il faut dire qu’il y avait plein de branches et de feuillages.

 

Il était toujours difficile de sculpter un arbre qui avait survécu de nombreuses années et avait accumulé les cernes. Il est dit que dessiner un arbre qui a vécu plus de 1000 ans est très compliqué et ardu. Weed avait ciselé la sculpture d’arbre la plus vivante possible, qui ressemblait beaucoup à un véritable arbre.

 

Ce n’était pas suffisant pour en être fier, mais c’était une assez bonne sculpture. Parfois, la compétence en sculpture montait de manière si significative que cela en était presque surprenant, mais il y avait d’autres moments où il stagnait et la compétence augmentait à peine.

 

Considérant que le niveau de la compétence de Weed était intermédiaire 4, une croissance de 1,5% était une grosse augmentation. Le niveau de compétence de Weed augmenta juste à temps et améliora ses attributs.

 

“Wee-Weed!”

 

Alors que Mapan était sur le point de pleurer; Weed déposa son couteau de gravure. Puis, il tira son épée hors de son fourreau. L’épée d’argile avec l’effet de gel.

 

“Justement, ça faisait un peu trop longtemps que j’étais assis et je me sentais léthargique, il est peut être temps de me dégourdir les muscles ? C’est dommage que j’aie raté le processus de transformation, mais c’est pas grave. Puisque ces gars-là ne sont sûrement pas les seuls lycanthropes vivants dans le massif de Bar Khu.”

 

Weed marmonnait en regardant les Lycanthropes. Pour faire des sculptures de ceux-ci, il était préférable de voir leur métamorphose. Puisqu’ils changeaient d’apparence en se transformant, il était possible de faire plusieurs sculptures montrant toutes les étapes du processus, augmentant ainsi de beaucoup son niveau en sculpture. Pendant que Weed était en train de descendre du chariot, son épée d’argile en main, Mapan, derrière lui, laissa échapper un cri.

 

“Vous ne comptez sûrement pas combattre avec cette épée?”

 

Mapan fut choqué quand il vit l’épée d’argile. L’épée avait des accrocs et des craquelures partout! À cause de l’intensité de la chasse dans Lavias, la durabilité de l’épée avait diminuée jusqu’à presque rien.

 

Bien que Weed ait obtenu beaucoup d’équipement des morts-vivants, l’épée qu’il utilisait était toujours l’épée d’argile. Les Dullahans ne laissaient que des armes lourdes telles que des masses en fer et des haches et les goules ne laissaient que des ongles.

 

Les armes du chevalier de la mort ne pouvaient pas être utilisées, à moins d’être de la classe «Chevalier» ou ou d’avoir un niveau d’au moins 200, de sorte que Weed n’avait pas beaucoup de choix en termes d’armes. Puisqu’il chassait seul dans des endroits isolés, il devait pouvoir au moins supporter cela. Chaque fois que l’épée se brisait, il la remplaçait. Le nombre de fois que ceci s’était produit était de l’ordre des dizaines.

 

Dans le même temps, le nombre de lycanthropes augmentait par unité et par paires et, maintenant, le nombre de Lycanthropes du groupe dépassait la vingtaine. Weed, voyant le visage de Mapan devenir livide, rangea son épée.

 

?

 

Comme attendu de descendants des loups, les Lycanthropes attaquèrent courageusement. Prenant au sol un appui ferme, ils s’élancèrent et hurlèrent sauvagement.

 

*Groar!*

 

Les Lycanthropes émirent un grognement bestial! La clameur dominait le champ de bataille, la vieille mule était terrifiée et rua et, Mapan se résigna à mourir. Les Lycanthropes étaient des monstres qui se déplaçaient rapidement, donc il n’y avait aucun espoir de s’échapper. C’est à ce moment-là:

 

“Roooaaaar!”

 

Fusant de la bouche de Weed, jaillit un cri intense. Il souleva un nuage de poussière, les feuilles sèches entassées au sol se craquelèrent et s’émiettèrent. Même les branches semblaient trembler, comme si elles étaient sur le point de casser. Le rugissement balaya implacablement ceux qui l’entendirent.

 

Compétence: vous avez utilisé «Rugissement du lion».

 

La maîtrise de la compétence en «Rugissement du lion» augmente de 1%!

 

Compétence du «Rugissement du lion», niveau actuel: 1, à 1%.

 

Avec l’amélioration de la compétence, la puissance augmente.

 

Les lycanthropes hésitèrent, détournant leur têtes, troublés après le rugissement. Weed ne manqua pas cette opportunité et se précipita vers eux, les cognant de ces poings.

 

“Poing vif obscur!”

 

PafPafPafPaf!

 

“Kai!”

 

Weed attaqua les Lycanthropes avec ses poings! Pour Weed, qui avait principalement chassé des chevaliers de la mort à Lavias, les lycanthropes, qui étaient à peine de niveau 100, n’étaient pas un problème. Même s’ils étaient en nombre, pour qu’ils deviennent un problème, ils auraient du être en mesure de lui causer des dégâts. Les Lycanthropes se précipitèrent férocement vers Weed.

 

“Sept pas célestes!”

 

D’un appui au sol, ils se jetèrent vers lui, toutes griffes et dents dehors; Weed les esquiva en utilisant sa compétence de jeu de jambes. En les combattant, il redécouvrit son jeu de jambes. Jusqu’à maintenant, il avait utilisé un jeu de jambes qui assurait une stabilité permettant d’éviter les attaques, mais les compétences de jeux de jambes de Royal Road avaient des facultés uniques.

 

Au beau milieu d’un sprint en avant, prendre un virage serré à 90 degrés en courant serait impossible dans la réalité. Cela était du à la loi de l’inertie. Cependant, avec une compétence de jeu de jambes, il était possible de réaliser l’impossible. Lors d’un sprint, il était possible d’inverser la direction et le délai d’accélération pour reprendre sa vitesse était presque imperceptible.

 

Comme le nom l’indiquait, cela se composait de sept pas, donnant la capacité de changer instantanément de direction pendant la course, ou d’apparaître soudainement de nulle part. C’était une compétence qui démontrait une valeur remarquable et, qui était attendue d’une compétence de premier ordre d’arts martiaux.

 

“Sept pas célestes!”

 

Bien que les Lycanthropes vinrent de toutes parts, Weed se contorsionna à plusieurs reprises pour échapper l’encerclement de l’ennemi. Comme il changeait de direction instantanément, comme reliant les lignes de la Grande Ourse, Weed créait de vagues images rémanentes. Mirages!

 

Comme d’habitude, les Lycanthropes attaquèrent les illusions. Dès que Weed sortit de l’encerclement, il commença son offensive. Chaque fois que le poing de Weed touchait, les Lycanthropes, un par un, devenaient gris et disparaissaient. La chaîne de montagnes Bar Khu qui regorgeait de monstres! C’était un endroit qui était l’antonyme du mot pacifique. Juste à ce moment, quelque chose d’extraordinaire commença à se produire.

 

“Roooooaaaaar!”

 

“Uwaaaaaaaaa!”

 

La formidable clameur d’un rugissement pu être entendue en provenance du massif. Weed venait d’utiliser «Rugissement de lion»! Afin d’améliorer l’expertise de sa compétence, il l’utilisa sans restriction à chaque fois qu’un monstre apparaissait. Jour et nuit, le rugissement résonnait à travers tout le massif montagneux.

 

La chaîne de montagnes de Bar Khu était remplie de suffisamment de monstres pour que quelqu’un en ait marre. Expérience et argent! Et des objets! Pour Weed, qui aimait combattre sans limites, dans un endroit rempli de monstres, il se sentait chez lui.

 

La chaîne de montagnes de Bar Khu était remplie de suffisamment de monstres pour que quelqu’un en ait marre. Expérience et argent! Et des objets! Pour Weed, qui aimait combattre sans limites, dans un endroit rempli de monstres, il se sentait chez lui.

 

“Il doit bien y avoir un donjon inexploré quelque part!”

 

La partie sud-ouest inexplorée des montagnes. Comme il n’y avait pas de villes ou villages notables alentours, c’était une possibilité. Weed ne recherchait pas intentionnellement les monstres. Plutôt que cela, il se focalisait sur l’amélioration de sa compétence de sculpture.

 

C’était la compétence d’épée ciselante que Zahab avait laissé. Elle améliorait significativement les dégâts de Weed. Cette compétence était une technique d’attaque qui ignorait la défense et la résistance de l’ennemi; donc, c’était une compétence qui gagnerait en efficacité avec le temps.

 

La compétence que l’empereur Geihar avait laissé derrière lui, le pouvoir de donner vie à des sculptures, «Don de vie sculptural»! Des sculptures taillées avec passion prêtes à se battre pour leur maître.

 

Les sculptures qui étaient produites avec un attribut d’art plus élevé seraient plus fortes et elles pouvaient également gagner des niveaux après avoir été animées. Il s’agissait de la compétence qui avait permis à l’empereur Geihar de conquérir le continent. Si la vie pouvait être accordée aux sculptures, dans n’importe quelle circonstance, Weed aurait des subordonnés qui le suivrait inconditionnellement.

 

“Confirmation de compétence! Don de vie sculptural!”

 

«Don de vie sculptural»: la compétence laissée par l’empereur Geihar pour son successeur, une compétence de sculpteur qui est inconnue pour les autres.

 

Limitation: Ne peut être utilisé qu’avec une maîtrise de niveau avancé en sculpture.

 

Besoins de la compétence: Mana 5000. 10 en attribut d’art (consommation permanente). Niveau diminué de 2.

 

ATTENTION!
Les sculptures ont un fort sens d’individualité et de fierté. Quand elles voient une autre sculpture identique à elles, elles vont la combattre avec hostilité.

 

Pour être capable d’utiliser cette compétence, il fallait d’abord atteindre le niveau avancé de la maîtrise de la compétence sculpture, ce qui était encore très éloigné pour Weed. En plus de cela, la conséquence de donner vie à une sculpture était de perdre de l’attribut d’art et des niveaux et c’était quelque chose que l’on ne pouvait pas répéter à l’infini.

 

“Une compétence absurde, mais c’est certainement une technique utile!”

 

La «lame ciselante» et le «don de vie sculptural», les deux techniques laissées par les maîtres sculpteurs étaient tellement puissantes. Weed n’arrivait pas à imaginer quelle serait la puissance des trois compétences restantes. En outre, pensait-il, qu’il y avait-il après les avoir obtenu toutes les 5?

 

Weed avait eu la possibilité de devenir un «Maître d’armes» en arts martiaux auparavant, mais il avait renoncé à cette opportunité et était demeuré un «Légendaire sculpteur de clair de lune», ce qui lui laissait des inquiétudes.

 

Autre que la possibilité d’augmenter plus rapidement le niveau de la compétence en artisanat et d’avoir la «lame ciselante», il n’y avait pas vraiment beaucoup d’avantages. Même ainsi, tout ce qu’il pouvait faire était d’égaler les chevaliers et les épéistes. Les sculpteurs avaient la voie du sculpteur; il y avait une chance. Il fallait exploiter au maximum cette opportunité.

 

‘Destruction de sculptures, «don de vie sculptural» et même «lame ciselante»! Tout en les utilisant au mieux de mes capacités, je dois trouver les compétences restantes. Et enfin, j’ai besoin du fondement de l’art de la sculpture.’

 

L’augmentation des compétences en sculpture affecterait tout. Quand aucun monstres n’apparaissaient, Weed était assis dans le chariot et sculptait. Il faisait des sculptures des scènes de combat avec des monstres ou des paysages surréalistes et leurs arbres!

 

-La compétence intermédiaire de sculpture a augmenté jusqu’au niveau 3.

 

Les sculptures deviennent plus délicates et détaillées.

 

Finalement, sa compétence de niveau intermédiaire en sculpture augmenta jusqu’au niveau 3. Après cela, Weed sortit les émeraudes, les perles et les jades qu’il avait achetés dans le royaume de Rosenheim quand il le traversait.

 

“Que faites-vous?”

 

À mi-chemin à travers le massif montagneux, Weed prit soudainement un joyau et le visage de Mapan exprima sa confusion. Il n’y avait aucune raison de se vanter de sa fortune et ce n’était pas comme s’il allait donner les joyaux aux monstres non plus.

 

‘Est-il en train d’examiner les pierres précieuses?’

 

Cependant, Mapan fut complètement choqué par l’action suivante de Weed. Celui-ci commença à ciseler la pierre avec son couteau de gravure.

 

“Aaugh!”

 

Mapan ressentit involontairement le besoin de hurler. Puisqu’il avait personnellement acheté ces joyaux, il connaissait exactement leur valeur. Il ne le savait que trop bien. C’était des joyaux ridiculement précieux!

 

Bien que ces pierres n’aient pas été dégrossies, le prix en était assez élevé pour faire s’évanouir quelqu’un. Cependant, sans hésitation aucune, Weed continuait de tailler la surface du joyau avec son couteau de gravure.

 

“Que … qu’avez-vous …?”

 

Juste avant qu’il tente d’arrêter les gestes de Weed, les yeux de Mapan s’élargirent de surprise, car peu à peu, la pierre précieuse était façonnée. La profondeur de la taille n’était pas même visible à moins de regarder très attentivement.

 

Comme la pierre précieuse était taillée, le rayonnement émanant du joyau brillait de plus en plus. Mapan regarda fixement alors que les mains de Weed poursuivaient leur mouvement.

 

“C’est magnifique!”

 

*sagak sagak*
Les yeux de Mapan se remplissaient d’émerveillement, alors que le couteau de gravure de Zahab sculptait le joyau qui prenait forme. Chaque face brute du joyau changeait progressivement et la gemme rayonnait encore plus.

 

“Comment une pierre peut-elle être si belle?”

 

La maîtrise du niveau intermédiaire de sculpture de Weed avait augmenté, ce qui lui permettait de travailler avec des gemmes. Pour travailler de gemmes, il fallait des compétences basiques et une compétence en artisanat. Pour Weed, qui était au niveau intermédiaire, il n’était pas dépourvu en artisanat. Il avait aussi le couteau de gravure de Zahab, qui était une pièce unique digne d’être appelé un trésor de sculpteur!

 

Toutefois, les compétences de base et en artisanat étaient seulement des pré-requis; ce qui rendait vraiment belles les gemmes était l’attribut “art”. L’attribut “art” de Weed était actuellement de près de 300. L’occupation du «Légendaire sculpteur clair de lune» lui donnait un bonus additionnel de 100 à l’attribut d’art et le reste provenait des chefs-d’oeuvre et autres sculptures qu’il avait faits. Puisque son attribut “d’art” était étonnamment élevé, toutes sortes d’effets étaient données aux gemmes.

 

“Pour qu’elle soit si éclatante…!”

 

Mapan frissonna de tous son corps. C’était parce qu’il imaginait ce qui se passerait ensuite. L’achat puis la vente de joyaux bruts du royaume de Rosenheim au Royaume-Uni de Briton générerait un profit conséquent.

 

Cependant, que ce passerait-il si Weed facettait ces gemmes et les vendait? En outre, si le joyau était travaillé avec le cœur et l’âme du plus grand sculpteur, quel en serait le prix …?

 

‘Je n’arrive même pas à le prévoir!’

 

Mapan sombra dans un mutisme absolu. Il conduisit le chariot avec le plus de soin, afin de ne pas interférer avec le travail de facettage. Grâce à sa compétence d’artisanat ridiculement élevée et au couteau de gravure, de belles œuvres d’art étaient produites, même s’il semblait travailler nonchalamment.

 

Les plats cuisinés par Weed non seulement paraissaient bons, mais étaient aussi délicieux. Globalement, c’était grâce aux compétences de Weed en artisanat, cuisine et sculpture qui étaient au niveau intermédiaire. Ces compétences étaient explicitées par les joyaux que Weed sculptait.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *