The Legendary Moonlight Sculptor – Tome 4 Chapitre 10

Weed était presque au niveau 259 quand le décret de la Guilde Mavaros fut annoncé. Un jour en avance de ce que Weed avait prévu.

 

Le tarif pour chasser dans le donjon de Basra était au triple. Le troisième et quatrième niveaux du donjon étaient réservé pour les membres des Guildes Prospérité et Mavaros. Tout les objets rares et uniques acquis dans la chasse par les joueurs devaient être vendu à un prix raisonnable à la Guilde Mavaros.

 

« De quoi ? »
« Sale batards ! Prix raisonnable mon… ! Ils décident du prix par eux même. »
Au début, l’accueil du décret était hostile mais comme souvent le cas, après quelques jours, l’agitation se calme. Dans le continent de Versailles, les lois étaient établis par ceux avaient le pouvoir.

 

Il n’y avait aucune guilde dans les alentours plus puissante que celle de Prospérité et ses alliés. Comme les alliés furent une grande aide dans la défense de Ohdein, la Guilde Prospérité tolérait certaine de leurs écarts de conduit. Pour ne pas se faire bousculer, vous deviez les rejoindre.
Juste après l’annonce, le Guilde Mavaros commença son recrutement de nouveau membre à l’entrée du donjon de Basra. Ils ont pu récupérer de nombreux joueurs dans leur rang.

 

« On devrais monter nos niveaux une autre fois. »
« Au revoir Weed ! »

 

Après le départ de Hwaryeong et Zephyr, Weed quitta Basra et prit le chemin pour la mission de l’Ordre de Freya, vers l’intérieur du fort.
« Qu’est-ce qui vous amènes ? »
Pour répondre à la question du prête, Weed lui montra sa main portant l’anneau du Grand Prêtre.
« Je suis venu pour utiliser le portail. »
« Oh ! Le sauveur de notre Ordre ! On espérait bien votre visite un jour. »
Le prêtre avec deux main, serra les mains de Weed frénétiquement. Des paladins vinrent aussi pour voir le Héros.
Une prêtresse exclama :

 

« Sauveur Weed ! Nos prêtresses résidentes veulent vous rencontrer. Cela vous gênera-t-il ? »

 

Weed acquiesça et fut entouré par d’adorable prêtresses. Freya reconnaît la valeur de la beauté, ainsi toute les prêtresses étaient des beauté avec un corps mince, des grands yeux brillants et un peau blanche.
Les adorables prêtresses étaient humble à l’égard de Weed avec modestie dans cette rencontre et discussion, elles lui arrosèrent de quelques gouttes d’eau bénite puis se dispersèrent avec gaieté.

 

Vous recevez la Bénédiction de Freya.
Défense+26%
Vitesse de Régénération de la Santé augmente de 26%
Vous êtes protégé de la magie noire jusqu’à que l’eau bénite sur vos vêtements sèche.
Votre Stamina augmente.
L’augmentation en Stamina peut être utile dans des activité variés.
Par exemple, si vous êtes un adulte, vous et votre bien aimée peuvent passer de bon moment…

 

Weed ferma la fenêtre du message.

 

La bénédiction de la Déesse était un grade supérieur à une bénédiction ordinaire avec une donation. Mais Weed était déçu que l’effet allait disparaître avant qu’il ait besoin.

 

« Montres moi le chemin vers le portail. »
« Très bien. Par ici… »
Lentement le prêtre s’enfonça dans le temple. Peu de joueur avait la permission de prendre le portail de Freya donc Weed n’eut pas à attendre son tour.
L’opérateur de la portail lui demanda :
« Votre destination ? »
« Royaume Rosenheim, la Citadelle de Serabourg. »
« J’ouvre le portail. »
Weed entra et fut bercé par la lumière du portail.

 

« Achat d’objets ! »
« Qui veux aller chasser ? Cherche mages ! »
« Ici, un maître traqueur ! Vous trouve n’importe quel monstre avec mon odorat. Choisissez ceux que vous voulez combattre ! »

 

Weed se tenait à nouveau à la fontaine de la Place Centrale de la citadelle. Il lui a fallu presque un mois pour voyager à travers les montagnes de Barkan et atteindre la Confédération Britannique mais seulement quelques secondes pour revenir.
Royaume Rosenheim !

 

« Cela fait longtemps depuis que j’ai été là. » murmura Weed en regardant la Place autour.
Les habits des gens étaient plus variés et colorés, avec des armes neuves et brillantes. Beaucoup avait changé et Weed ne se sentait pas chez lui.

 

« Weed ! »
Pale, Surka, Romune et Irene coururent et serrèrent Weed.
Weed était très touché avant d’entendre la fille dire les mots suivant :

 

« Irene et Romune sont des cuisinières catastrophiques. Weed, je voulais tellement te revoir ! »
« Surka ! »
« Ta compétence Cuisiner ! L’as-tu monté ? Vite, fais nous quelque chose de délicieux…un grand s’il te plaît ! »
« … »
il s’avère que les filles se collent à lui à cause de sa excellente cuisine. Surka n’avait pas pu oublier le goût de ses plats et compter impatiemment les jours de leur retrouvaille.

 

Comprenant la situation, Weed n’était pas très déçu.
C’était sa première retrouvaille avec Pale et les filles depuis leur séparation de Lavias.
[ ils sont tellement innocents…ça vaut la peine de vivre dans un monde avec des gens comme eux existent, qui ne chassent pas après l’argent et m’acceptent comme je suis…]

 

Weed leur fit un sourire réconfortant et sortit ses ustensiles de cuisine.
« Alors pour aujourd’hui, je vais vous faire du porc frit avec du beurre. »
« Yay ! »

 

Weed cuisina de son mieux une portion pour chacun de ses quatres amis affamés. En quelques minutes, leurs assiettes étaient à nouveau vide. Une fois satisfait, ils prêtèrent leur attention à Weed. Bien qu’ils partageaient des échanges avec les chuchotements, c’était leur première contacte à nouveau en chair depuis longtemps. Ils étaient impatient d’entendre les détails des aventures de Weed.
Weed cuisina encore un peu de nourriture et commença tranquillement à raconter les histoires de ses voyages.

 

« Eh ! La plus jolie fille était pétrifié ? J’aurais voulu voir ça moi même. »
Irene était une prêtresse, alors elle était déçu de ne pas avoir participé à la libération de la province de Morata.

 

« Dommage que mon niveau était trop bas à ce moment là mais maintenant tu peux compter sur moi Weed ! Avec mon niveau 220, je te serais utile Weed car je suis sûr que tu vas bientôt aller chasser. »
« Merci, j’essayerais de m’en rappeler. » Dit Weed

 

« Oh ! » exclama Pale en se souvenant d’une chose.
« On parle souvent avec Mapan. Il aide beaucoup nos parents avec ses conseils et les ravitaillements de leurs boutiques. Il nous a dis que tu chassais dans le donjon de Basra avec Hwaryeong. »
« Oui, c’est vrai. »
« Alors ton niveau actuel… »
C’était évident que Pale s’inquiétait car il ne finit pas sa phrase.

 

Weed le regarda dans les yeux et donna une réponse honnête :
« 259. »
« … »
« … »
« Che ! » Souffla Surka furieuse, en regardant Weed avec une lueur de jalousie puis s’écarta de lui.
A ce moment, des gardes royaux apparurent dans la Place et entourèrent Weed, Pale et les deux filles.

 

 

« Qu’est-ce qui se passe ? »
« Ces gens doivent être des criminels. »
Des murmures des joueurs sur la Place commencèrent.
Cela arrive parfois, les joueurs curieux étaient de plus en plus nombreux.

 

« Et si… »
« Weed, as-tu tué quelqu’un ? »
Perdu, Pale, Romune et Irene regardèrent Weed, lui aussi tout aussi désemparé.
« Hmm…Je ne pense pas avoir commis un crime à Rosenheim… »
Il remua sa mémoire mais ne trouva rien qui explique ceci.

 

Les soldats alentour s’écartèrent pour laisser passer un homme habillé en chevalier, qui demanda d’une voix forte :

 

« Lequel d’entre vous est le Sculpteur Weed ? »
« C’est moi mais.. »
Weed se leva avec prudence.

 

« Le Roi souhaite vous voir.Veuillez me suivre… »
Weed était surpris par les mots du chevalier. Il n’avait pas imaginé que le Roi Theodarren lui même voulait le rencontrer.

 

« Quelle chance ! Dépêchons de prendre des photos. »
De toutes les directions des cliques se faisaient entendre signifiant que les joueurs prenaient des photos de l’événement.
« Regardes, le Roi en personne veut voir ce gars ! Hey ramène les autres ici ! »

 

La Place fut rempli de gens en l’espace de quelques secondes, tout le monde voulait se rapprocher. Certain voulait voir Weed et certain pour entendre le chevalier.

 

Il arrivent que des aristocrates invitent des aventuriers mais souvent c’était un Baron ou Comte au mieux. Mais cette fois, c’était le Roi Theodarren lui même qui invite un joueur inconnu !

 

Apparemment rien de grave. Pensa Weed, en soupirant soulagé.
S’il avait commis un crime, le chevalier ne tiendrait pas de discussion mais se saisirait de lui pour être emprisonné ou jugé.

 

« Puis-je savoir les raisons ? » Demanda Weed prudemment.
Les rouages de son cerveau tournait à plein régime. Weed essayait de déterminer la situation et envisager les profits.

 

« Je sais que le Roi a une requête à vous soumettre mais je ne connais pas les détails. Tout vous sera expliqué au Palais. » Répondit le chevalier.

 

Weed gardait son calme mais le foule réuni était en effervescence ! Les joueurs transmettaient les paroles du chevalier aux autres plus éloignés.
« Ils disent que le chevalier a transmis une requête du Roi Theodarren lui même ! »
« Alors c’est une quête ? »
« Il semble. »

 

Plusieurs les regards se fixèrent sur Weed, jalousie, envieux et menaçant. Peu de gens dans le monde n’éprouvait pas la jalousie dan le succès des autres.

 

Weed accepta de rencontrer le Roi et regarda son entourage. La Place était noir de monde mais il n’oublia pas sa mission en suspens avec l’Ordre de Freya.

 

« Avant de rencontrer le Roi, j’aimerais d’abord rendre visite à l’Ordre de Freya, si c’est possible. »
« Très bien. On vous escorte. »
Dans Royal Road, la Religion et le Gouvernement essayaient de ne pas s’interférer mutuellement. C’est pourquoi, Weed fut autorisé à visiter l’Ordre avant d’aller au Palais.

 

« Nous souhaitons la bienvenue à notre Héros, voyageant pour les lointaines Terres du Désespoir. »
Les plus hautes autorités de l’église vinrent en personne saluer Weed. Grâce au retour des reliques à l’Ordre de Freya, leur point Influence était grande en cela partout où se rendent des joueurs, l’Ordre était reconnu.
Chevaliers et soldats qui escortent Weed, attendirent à la porte son retour puisque à présent il était sur le sol de l’église avec la protection des paladins et moines.
Weed alla droit au but :
« D’abord j’aimerais savoir plus sur les Terres du Désespoir. »

 

« Je suis navré mais notre connaissance est limité. Les Terres du Désespoir sont habités par des monstres géants et des tribus d’orc sauvages, qui sont sans cesse en guerre. Peu d’humain y habitent et ceux qui le font sont pour la plupart des exilés. Il est très difficile de survivre là bas. De plus, il y avait des elfes noirs mais il est possible qu’ils soient tous mort à présent. »
« … »

 

« Nous n’avons pas pu situer dans les Terres du Désespoir, les nécromanciens vénérant Barkhan. Vous allez devoir le découvrir par vous-même. »

 

Vraiment super ! Avec une quête de difficulté B, je dois aussi me débrouiller pour les détails !
Weed lança un regard mécontent aux prêtres. Dans la province de Morata, en faisant sa quête grade B, il était constamment en péril ! Mais à ce moment là, il avait 300 paladins et 100 prêtres sous ses ordres !

 

« Dans ce cas, de combien de troupe ai-je droit pour cette mission ? »
Effrayé par le visage furieux de Weed, le prêtre confus répondit :

 

« Nous avons préparé 50 prêtres. »
« 50 prêtres !? »
« Oui, tout nos paladins et le reste de nos prêtres sont occupés à répandre la Foi dans les recoins du pays. Dès que vous êtes prêt, nous ouvrons le portail sans délai. »

 

Pas paladins, pas moines mais des prêtres !
Pendant un instant, Weed se sentait suffoquer. Mais il était trop tôt pour abandonner ! La précédente quête à Morata aussi semblait impossible mais il avait réussi.

 

Après avoir reçu toute l’information qu’il voulait, il retourna vers l’entrée où l’attendaient les soldats.

 

« Il va vraiment aller au Palais ! »
« Il va rencontrer le Roi ! »

 

La plupart des spectateurs suivaient l’escorte tout le long. Cependant arrivé devant le Palais, des gardes les arrêtèrent.

 

Un des chevalier mena Weed dans le bâtiment principal du Palais. Bien sûr il n’oublia pas d’observer l’intérieur du Palais en cheminant.

 

Vous avez vu un mural de Beaodart.
Art+1

 

Vous avez apprécié une série de sculpture ‘Les chevaliers du Roi’.
Art+2

 

Vous avez découvert 3 armes de la série Balanch.
Art+1

 

Regarder les arts n’était pas différent que les créer !
Son attribut Art montait alors qu’il appréciait la création d’autres maîtres. Cependant cela n’allait pas monter indéfiniment de cette façon. Si on voyait une chose de moins bonne qualité que celle vu alors on ne recevait pas de bonus.

 

Dans le palais, Weed reçut 30 points en Art pour avoir été témoin de plusieurs jolie œuvre d’art.

 

« Votre Majesté, souverain vertueux et bienveillant, Roi Theodarren, nous vous avons amené l’aventurier Weed. »

 

La visite finissait dans la salle du trône.
Le chevalier qui le conduisit ici, s’agenouilla avant de parler. Ainsi Weed l’imita.
Des nobles et d’autres chevaliers se tenaient en semi cercle de part et d’autre du trône où se tenait le Roi Theodarren.

 

Le Roi semblait souffrant, sur son visage malade des points bleu et jaunes.
« Tu es Weed ? » Demanda Theodarren dans une voix forte et puissante.
« Oui votre Majesté. »
« Je vous ai convoqué pour…Khhuwaaghh.. »

 

Le Roi vomit du sang. Les chevaliers et serviteurs se ruèrent pour l’aider mais il les arrêta d’un geste de la main.
« Je connais assez bien ma maladie. Ne vous inquiétez pas. Ta profession est-il Sculpteur de Clair de Lune ? »
« Oui votre Majesté. »
« Sculpteur de Clair de Lune, hmm, une profession qui m’est familière. Ma mère avait un proche ami du nom de Zahab. »
« Votre Majesté ! »
Les nobles étaient inquiets sur les paroles du Roi mais il continua :
« Vous le savez tous, n’est-ce pas ? »
« … »

 

« Il n’y a rien à cacher. »
« De toute façon, Weed, tu dois connaître la Sculpture et j’ai une offre pour toi. Il ne me reste plus beaucoup de temps à vivre. Toute ma vie, je l’ai consacré pour que mon pays soit en paix et en sécurité. Pour réunir une armée assez grande pour faire trembler la Confédération Britannique. Et par ma volonté, tout les montagnes, rivières et arbres tremblent avec la marche de mon armée… »
Le Roi Theodarren aimait parler et se vanter. Il parla de ses affaires, des ses actions et même des choses qui se passent dans les quartiers privés.

 

Weed l’écoutait attentivement et ne tentait de ne rien laisser rater d’important.
Où était l’indice pour accomplir cette quête ?

 

Cependant, malgré sa concentration, toute les histoires étaient inutiles. Comme celle où à l’age de 5 ans, le roi chuta de cheval pour la première fois et avait cassé un pied ou celle des jolies servantes dans la cour…Theodarren débitait juste des âneries.

 

Après deux heures de ces histoires, le Roi aborda le sujet :

 

« …Avec chaque jour qui passe, je me sens de pire en pire. Il est temps pur moi de laisser le fardeau d’un Roi à mon héritier et de me retirer. Dans un endroit où mon corps fatigué puisse trouver la paix. Le temps est compté, alors j’ai besoin d’une crypte. Fais moi une crypte magnifique et majestueuse qui éblouira tout le monde par sa splendeur pour les années à venir. Je vais t’accorder autant de main d’œuvre que tu as besoin… »

 

Ding !

 

Nouvelle quête ! La tombe du Roi Theodarren.
Parfois en anticipation de leur mort, les souverains du royaume de Rosenheim commande une crypte. Theodarren sentant sa mort proche, a décidé d’engager un célèbre Sculpteur pour lui construire une crypte.

Pourtant si la crypte ne correspond pas à la grandeur d’un Roi alors la quête sera un échec et vous serez pénalisé. Vous pouvez demander de l’aide supplémentaire pour la quête.

Le fond disponible pour finir la quête est de 100 000 Or.
Difficulté : B
Récompense : Pour le succès, votre réputation avec le royaume de Rosenheim augmente à plus de 2000. La valeur exacte dépend de la qualité du travail.
Restrictions : Pour l’échec, vous subirez la colère du Roi et votre Renom (fame) diminuera.

 

La Réputation de Weed avec l’Ordre de Freya était plus de 4600.
Quand on est en bon terme avec une organisation religieuse, on avait droit à des avantages. On pouvait être soigné et utiliser les portails sans charge, engager pour pas cher une brigade de paladin en soutien. Dans vos voyages, il devenait plus facile de passer la douane et obtenir des quêtes de meilleur grade.
La Réputation fonctionne pareil que le Renom.

 

Pourtant, de bonne relation avec la cour royal apporte plus d’avantages. On pouvait recevoir un Titre ou dépenser les points de réputation pour un objet intéressant dans la trésorerie.
Weed voulait ramasser une arme dans la trésorerie.

 

Depuis le village de Baran, Weed reçut une autre quête lié à sa profession. En ce temps, sa maîtrise et renom étaient faible quand il reçut la quête d’un NPC ordinaire. Mais cette fois, Weed reçut une quête du Roi lui même !

 

Weed réfléchit un peu mais la décision était déjà prise.
Il ne recule jamais face à un monstre qui s’approche ou refuser une quête ! Le refus de la quête avait des conséquences inconnues qu’il n’envisagea pas.
« Je ferais de mon mieux pour apporter à sa Majesté le plus magnifique des lieux pour son dernier repos. »

 

« Vous avez accepté la quête. »

 

En sortant du Palais, Weed était pensif.
Une crypte magnifique et majestueuse…des conditions très flou.
Devrais faire un Dolmen ?
Ça sera rapide et facile !

 

Pourtant je risque de fâcher le Roi ou même persécuté par l’armée de Rosenheim.
Mais j’aurais comme récompense probablement un objet rare ou unique !
Pourquoi ne pas le voir comme ça…
quand Weed s’attendait à faire des profits, il envisageait les possibilités !
Même avec une baisse des prix dans Royal Road, un objet rare ou unique se vendrait pour beaucoup.

 

Weed ne pouvait pas refuser l’argent supplémentaire alors il décida de finir la quête coûte que coûte.
Mais il n’avait pas d’idée pour construire une crypte.
Un énorme ou un normal ? Le remplir de soldats de pierre ? Des statues ? Non, c’est des idées génériques…
Il devait construire une crypte magnifique, majestueuse, monumental qui comble les désirs du Roi.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *