The Legendary Moonlight Sculptor – Tome 4 Chapitre 4

La rivière Bensa

 

C’était une voie vitale pour la Confédération Britannique. Traversant l’étendu du continent, il est dit que le long de cette rivière, se trouve neuf paysages spectaculaires.
Dans les débuts de Royal Road, la rivière enchantait les joueurs.
Avec une éblouissante beauté et une sérénité, c’était un endroit qui plaisait aux voyageurs.
Pour cette raison beaucoup de joueur choisirent de débuter dans la Confédération Britannique, parfois juste pour pique-niquer au bord de la rivière.
Les couples s’entassaient près de la rivière. Même une pluie torrentielle ne pouvaient les déloger parce que la rivière était trop belle.

 

« Regarde ça. C’est une beauté ahurissante ?
« C’est comme si le ciel descend pour rencontrer la rivière. »
« La pluie qui rejoint la rivière s’écoule vers la mer et la remplit. Comme mon cœur se remplit d’amour pour toi. »
« Aww, je t’aime. »
« Moi aussi. »

 

La lourde pluie tombait et le ciel nuageux obscurcissait le terrain. Avec l’arrivée de du brouillard, une brume blanche et épaisse, créait l’impression que la rivière et le ciel se touchaient. Cela a comme résultat, une scène magnifique mais terrifiante.
Des couples assis amoureusement ensemble sous les arbres regardaient la scène en faisant leur promesse d’amour éternel à chacun. Les conversations faites à ce moment resteront mémorables.
Mais le monde peut être très cruel envers l’amour !

 

« Wow ! Il y a plein d’eau. »
« Yeah, y en a beaucoup… »
« C’est un peu étrange. »
« J’ai peur… »
« Oh non ! L’eau se rapproche !»
« Huh, je pense qu’il est plus près qu’avant. »
« Oh non ! Oh non ! Oh non ! »

 

La rivière changeait constamment. Plusieurs petits courants marin entraient dans la rivière et l’alimentaient. Quand les courants entrent, la pluie leur donne de l’élan. Tellement que l’eau déborde rapidement en inondant les bords de la rivière.

 

« Ahhh ! »
« Au secours ! »
« Fuyons ! »
« C’est un enfer ! »
D’ immense vagues engloutissaient les couples imprudents. Dans l’épaisse brume, c’était une bataille à la vie à la mort. Les gens hurlaient, couraient pour s’échapper mais en vain : La rivière ne leur montra pas de pitié.

 

Des spectateurs observaient de loin. Ceux qui ne supportaient pas la vue des amoureux, ont choisi un lieu éloigné de la rivière et regardaient avec joie tandis les vagues emportaient les couples. Dans la vrai vie, ils avaient une vie de solitude alors un sourire décora leurs visages.

 

« Hehehe ! »
« Ahahah ! »
« Incroyable ! »

 

Même pour tout l’argent du monde, on ne pouvait pas avoir un tel spectacle : Les effrayantes vagues qui emportaient les couples. Les tempêtes de neige dans la province de Morata. Dans l’étendue du continent de Versailles, ces spectacles étaient inestimables.

 

La rivière Bensa coula paisiblement. Après la forte pluie, la rivière retourna dans un état naturel calme, majestueux puis s’écoula doucement et lentement.

 

Cependant il y avait un autre public, une personne avec des yeux froids et irrités, observait les gens en dessous de lui.

 

Cet homme, c’est Weed.

 

« Hah, maintenant je suis sûr d’attraper quelque chose de gros ! »
Cela fait déjà une semaine qu’il a commencé à pêcher dans la rivière. Pendant sa pêche, il se perfectionnait à la compétence Sculpture et c’est la seule qui progresse. Son niveau en Forger et Couture ont monté rapidement grâce à la compétence associée Artisanat mais Pêcher était différent. Cela dépendait du type de poisson attrapé.
Et si vous utilisiez le meilleur leurre, personne ne pouvait prédire le type de poisson qui sera pris ni comment le poisson réagira.

 

Soit vous pêchiez quelque chose soit le leurre est mangé par le poisson.
Cela faisait une semaine que Weed était assis au bord de la rivière et il n’a atteint que le niveau Pêcher débutant 3.
« Pour sûr, quelques choses de large. Oui, j’attraperais un immense poisson. »
Il suivit attentivement le flotteur des yeux sans perdre une seconde de concentration.
Tournoyant dans l’eau cristalline, les poissons essayaient de voler l’appât sur l’hameçon.
Grâce au fait qu’il reçut un salaire de CST Media, de l’argent des récompenses de l’Ordre de Freya, des gains dans la réparation des objets et de l’enchère, Weed avait la possibilité de perdre du temps.
Pourtant, l’argent était utilisé pour qu’il se repose en vue de développer sa compétence Pêcher.
Dans ce contexte, Weed frissonnait à l’idée d’utiliser ses économies.

 

Pour payer les frais de scolarité de sa sœur, il lui fallait 2 million Won chaque mois. Sans revenu régulier, ses paiements devaient être repoussés chaque mois. Weed se sentit comme l’acteur dans un film d’horreur.
Pas surprenant qu’il frissonnait car tout l’argent ne couvrait que les petit-déjeuner.

 

Même le fait d’avoir ouvert un compte épargne dans une banque de crédit mutuel avec leur taux annuel d’intérêt à 2% au dessus de la moyenne des autres banques, ne le rassurait pas.
Si la banque faisait faillite, le gouvernement ne rembourserait que 50,000 Won. Seulement si la banque est en lien avec un politicien influant. De plus, il était sceptique sur l’épargne en banque.
« Les politiciens en Corée du Sud sont une source de corruption. Souvent ils créaient des banques pour blanchir l’argent, pas étonnant qu’elles ne pouvaient pas donner de large profits. »

 

En pêchant tout les jours, Weed n’arrêtait pas de penser au Désigne sculptural.
En tant que Sculpteur de Clair de Lune, les statues de glace à Morata l’avaient lourdement influencé.

 

« Si seulement j’étais à Baran ou Lavias. Les sculptures correspondaient à leur environnement. Hmm, je me demande quel type de sculpture s’intègre à un aménagement en rivière. »
Faire une œuvre Finesse ou Grandeur n’était pas aisé. Il avait besoin d’une idée originale et devait parfaitement le réaliser.
« C’est une rivière qui s’écoule et je pêche dedans…Je sais ! Je vais faire quelque chose pour attirer les poissons ! » Weed sauta au point de perdre ses appâts.
Immédiatement il contacta Mapan.

 

« Hey Mapan ! »
« Oui Weed ! » Dit-il avec beaucoup d’attention et de respect.

 

Après les enchères, il avait gagné beaucoup de niveau en même temps qu’une foi inébranlable en Weed. Il irait même jusqu’à dire que tant qu’on est avec Weed, les pièces d’or tombent du ciel dans vos poches.

 

« J’ai besoin d’une pierre, plus c’est large, mieux c’est. Prends soin aussi qu’il soit pur et propre. »
« Cela prendra 2 jours, surtout si un rocher. »

 

Weed attendit anxieusement Mapan tandis qu’il pêchait. Pourtant quand il retirait sa ligne souvent il n’y avait pas de poisson.
Weed avait malheureusement dépensé de bons appâts pour ne rien avoir en retour.

 

« C’est impossible ! » par colère, il jeta sa cane au sol.
« Il doit me manquer quelque chose. »
Ses méninges commencèrent à se remuer énormément. Face à une crise, il s’immergea pour trouver son erreur.

 

Puis il entendit une voix :
« Ho-ho, vous devriez comprendre une chose. Pêcher est une façon de nettoyer votre âme. Les poissons nagent dans la rivière librement, insouciant et avec mesure. C’est en cela que nous voulons tellement les attraper, n’est-ce pas ? Mais une fois pêché, ils ne sont plus libre et deviennent qu’une pièce de viande. »

 

A la rivière, plusieurs joueurs aimaient pêché. D’autant plus que dans la vrai vie, ils avaient un lien de près ou de loin avec la pêche. Ainsi dans Royal Road, ces joueurs jouaient non pas pour le jeu mais parce qu’ils aimaient pêché.

 

C’était un Club de pêche.

 

Pour eux, Royal Road était un lieu prometteur. Ils pouvaient pêcher dans des endroits fantastiques nul autre sur Terre. Manger des poissons délicieux, exotiques et discuter avec des gens intéressant.
Leur personnage se développait que à travers la pêche.
Heureusement, dans Royal Road, les joueurs n’étaient pas forcer à faire qu’une chose. Si vous preniez une profession d’artisan, cela ne signifiait pas devoir être assis jour et nuit à confectionner. De plus les compétences d’artisan développent une large variété de compétences.

 

Par exemple, en faisant une armure, on augmente Artisanat, Forger et quelques autres compétences.

 

Avec cela, tout les joueurs peuvent aller chasser les monstres sans être trop faible. Pour ce qui est de Sculpter et les autres compétences, Pêcher aide aussi à ce que le joueur survive. La pêche augmente la vitalité, le stamina et l’endurance de même accroît les réflexes car tout ce que tu fais dans la journée c’est d’attendre que le poisson mord à l’hameçon.

 

« Je vais apprendre comment pêcher. Je ne vais plus me préoccuper du niveau mais plutôt retourner apprendre les bases de la pêche. »

 

Weed a étudié Cuisiner en regardant les nouvelles recettes dans la vrai vie et dans le jeu.
Mais il était trop impatient pour pêcher. En pondérant sur son problème, il cerna un fait.
On ne peut pas dépendre d’un bon appât et de la compétence Pêcher. Comme pour graver, bien que le système vous assiste, on devait le faire avec ses propres mains. Comme dit le proverbe « Faîtes confiance, mais vérifiez » alors Weed décida d’approcher le problème sous un autre angle.

 

Il rejoignit le Club de pêche et commença à apprendre les bases de la pêche.

 

Il apprit comment choisir et attacher un appât, comment choisir un lieu pour pêcher et bien plus encore.

 

« Donc…Selon où l’on se trouve, le type de poisson pêché est différent ? » Demanda Weed au joyeux pêcheur barbu.
« Yup, c’est tout à fait vrai. Réfléchis-y. En mer, tu ne trouveras pas de poisson de rivière et en rivière, tu ne trouveras pas de baleine. »
« Uh…ça je le savais déjà. Je voulais surtout savoir si c’était important l’endroit où je pêche le long de la rivière ? »
« Tsk tsk » siffla le pêcheur, fronçant les sourcils, il dit « l’eau est-il le même partout dans la rivière ? »

 

« Il y a des endroits profonds et des eaux superficielles. Des lieux qui sont avec des rochers, des algues, de l’eau claire, des aliments, sans aliments, d’eau froide ou chaude. En fait le dernier est d’importance. L’endroit où se converge l’eau froide et chaude, on y trouve les poissons les plus savoureuses. »
« Oh, c’est donc comme ça… »

 

Weed réalisa que ce qu’il pensait savoir avant était faux. Il avait choisi une place retiré pensant que dans les endroits avec du monde, il n’y avait plus de poisson. Dans son choix il avait pris place près d’un groupe de pêcheur mais les trouva bruyant et nombreux. Maintenant il savait que l’endroit est important aussi pêcha-t-il sans hésitation près de pêcheur expérimentés.

 

« Uhhh, c’est super ! » Dit Weed content.

 

Après le changement de sa localisation et du choix de son appât, la qualité des poissons pêché s’améliore. De plus, il pêchait plus de poisson qu’avant.

 

« Voilà, j’ai amené une pierre » Dit Mapan en pointant le charrette avec dedans, un gros rocher gris.
« Merci Mapan. »
« Ah…que vas-tu en faire… ?
« Bin, si tu as le temps, attends et vois. Bien que je peux me tromper… »
« Vas-tu faire une sculpture ? »
« je sais que ça peut échouer mais… »

 

Mapan a vu plusieurs fois Weed créer de stupéfiante sculptures.
Il aimait bien l’observer travailler et s ‘assit par terre, attendant qu’il commence.
Weed jonglait avec son couteau essayant de trouver une inspiration.
Sans doute la sculpture sera le reflet de ses compétences actuelles. Weed était sûr du succès bien que cela soit pour lui une première de faire une sculpture dans un rocher. Il ne voulait pas se précipiter et rater la sculpture. Les novices, souvent se jettent dans le travail et gâchent le résultat.

 

Mapan attendit un moment et dit :
« Que vas-tu sculpter ? »
« Uhhh… »
« Tu ne le sais pas non plus ? »

 

Weed acquiesça en silence. Mapan avait mis le doigt dessus.
Il nous faut une chose qui aide à augmenter mon niveau en pêche, qu’est-ce donc ?

 

« Peut-être un gigantesque leurre ? »
Weed considéra sérieusement cette suggestion mais décida d’être contre. Non, cela serait stupide et la statue ferait fuir les poissons.
« On a besoin d’une sculpture associée à la mer, une chose bien qui attire les poissons… Oui, une femme. Une Sirène ! »

 

Le conte de fée bien connu de la sirène :

Il était une princesse sirène qui vivait toute sa vie sous l’eau et vers ses 15 ans, elle émergea pour la première fois de sa vie. A ce moment là, elle vit un navire avec un jeune prince à bord. Surprise, ce fut le coup de foudre pour elle et pendant plusieurs jours elle suivit le navire. Mais une tempête fit rage. Quand le navire coula, la sirène récupéra le prince inconscient et le sauva.

Au réveil du prince, il pensa son secours due à la fille du temple et décida de se marier avec elle. Entendant cela, la petite sirène en désespoir se tourna vers une sorcière et obtint des pieds humains en échange de sa magnifique voix. Elle partit au palais pour récupérer le prince mais échoua.

En désespoir, elle sauta par la fenêtre dans la mer et devint écume. Les habitants de la mer endeuillés par cette mort amère visitèrent souvent son lieu de repos.

 

« Oui, une sirène serait la meilleure et les poissons nageront vers l’endroit de la statue. »
Weed travailla dur à graver avec son couteau. Dernièrement il a fait des sculptures de femme à la main donc sans plus tarder il fit encore une image de Seoyoon.
Néanmoins, cette fois il devra faire des modifications.

 

« Tout en dessous de la ceinture devrait être des écailles…Des yeux plus large, des cheveux onduleux…Hmm, je devrais aussi mettre le haut en nue. »
Weed s’arrêta pour apprécier l’oeuvre réalisée. Le visage avait de la ressemblance avec celui de Seoyoon. Il était un peu honteux de l’avoir faite en nue. Au fond, il s’y opposait, de toute façon si elle la voyait alors il risquait des ennuis.
« Hmm, que vais-je faire…Ahh ! Je vais juste le refaire avec une actrice » Weed commença à se remémorer les actrices et fit des changements à la sculpture. Le visage changea beaucoup et la forme devint plus incurvée. »

 

Des pêcheurs intéressés s’attroupèrent autour de Weed.
« Oh ! Qu’est-ce que c’est ? »
« Une sculpture, je n’ai jamais vu un sculpteur comme lui auparavant. »
« C’est jolie. »

 

Pêcher à la rivière était lent et ennuyant alors des évènements inhabituels attirent beaucoup de joueurs.
Weed repassant les images dans sa tête, grava rapidement les détails de la sculpture. Au final, la femme était jolie mais triste avec un visage enfantin.

 

Weed fit la sculpture d’une jeune femme car dans la légende, la petite sirène n’était pas encore mature.
Tink !

 

Vous avez fini la sculpture Nymphe des Mers

Un travail remarquable d’un maître graveur
Valeur Artistique : 450
Effets : L’esprit de l’eau empêche les crues de la rivière pendant 10 ans. Cet effet ne peut pas être combiné avec d’autres sculptures.

 

« … »
Weed baissa les bras.
La statue était supposée aider la pêche et non pas donner ces effets.
Une nymphe de l’eau « la fille du Dieu de la mer avec une belle queue de poisson ». Apparemment une nymphe et une sirène partagent des similitudes, cette similarité a joué une cruelle farce.

 

« Vous… »
Les pêcheurs condamnèrent Weed tandis qu’ils regardaient la statue. Pour eux, des gens solitaires, ils aimaient regarder la rivière emporter les couples. Et à présent, cette sculpture allait empêcher les débordements de la rivière pour 10 ans. Weed était devenu l’ennemi des pêcheurs.

 

« Franchement, ceci n’était pas mon intention. » Weed essaya de se justifier tandis que les pêcheurs se rapprochent.
« Ah ! Je vais régler cela ! »

 

Dans sa situation, il devait agir au plus vite. Weed fit face à la sculpture et cria :

 

« Destruction Sculpture ! »

 

Une importante fissure apparut de la base vers le sommet de la sculpture et atteignant le haut, la sculpture se brisa en de petit fragment.

 

Vous avez utilisez la compétence Destruction Sculpture.
Due au grand regret, vous perdez 1 point Art et 20 Renom.
Un ratio de 1:2 en point du stat Art est alloués à votre state Dextérité pour une journée.

Compétence Sculpture augmente de 0,2%

 

La destruction de la sculpture donne de l’expérience car c’était aussi une compétence du Sculpteur.
Encore plus de point en destruction que en sculptant. Mais on ne pouvait l’utiliser qu’une fois par jour et cela diminue la performance.
Dextérité reçut 1800 points du stat Art.

 

Maintenant il pêchait si vite que ses mains étaient flou. Pourtant le taux en pêche n’était pas affecté mais c’était spectaculaire à voir.

Les GeomChis serrèrent leurs épées.
« Ohhh ! »
« On a tout eu sauf le dragon ! »

 

Après une mort rapide, les GeomChi étaient à nouveau plein de détermination.
Ressuscités, ils apparurent quelque part dans la forêt. GeomChi05, au sommet d’un arbre scrutait les environs de la zone.

 

« 5 ème, que vois-tu ? » Demanda anxieusement le Maître.
« Je ne vois rien. »
« GeomChi03, Et toi ? »
« Un petit garçon ! Cela voudrait dire un village près d’ici ? »
Tandis que le Maître bondit vers le haut, les 500 disciples en firent autant.

 

Sans vouloir l’admettre, ils étaient perdu.
Après leur intrépide attaque sur le dragon, plusieurs de leur mort se sont ressuscités quelque part au Sud de Rosenheim. Avec leur ravitaillement épuisé depuis longtemps, les GeomChis tentèrent de survivre en forêt avec les rares proies de chasses.

 

Rare, car le groupe de 500 n’était pas discret.
Il était donc difficile de surprendre les proies et comme aucun d’entre eux ne savaient cuisiner, ils mangèrent de la viande pas assez cuite ou trop, rendant malade tout le monde.

 

« Amène le ici. »
« Le voici. »
GeomChi03 avait vite couru et ramené le garçon.

 

Les GeomChis, voyant l’enfant ne pouvez se retenir de pleurer.
« Ohhh ! »
« ça fait combien temps, que l’on n’a pas rencontré de monde ? »
« Enfin on pourra retourner dans un village. »
« Et manger de délicieux pain. Yum-yum. »

 

Le Maître en tant que représentant du groupe demanda au garçon :
« Y a-t-il un village près d’ici ? »

 

Le garçon avait l’air nerveux et bredouilla :

 

« Ou-ui-i…Oui mais vous êtes qui tontons ?
« Tontons ! » le groupe devint rapidement bruyant.
« Pourquoi tu nous appelles tontons ! »
« On n’est même pas encore marié. On est jeunes ! »
« Et je n’ai que 20 ans ! »
Il y avait des cris de douleur venant du groupe.

 

Les GeomChis avaient réagi fortement aux mots du garçon quoiqu’ils auraient du être content de ne pas avoir été confondu avec des brigands.
Aux mots du garçon, les GeomChi firent une introspection.
« C’est bizarre. Je vois des étrangers formaient des groupes et chassaient ensemble mais on le fait pas. »
« Pourquoi pas ? »
« Yeah. Où que l’on aille, les gens se dispersent. »
« Même à la forteresse de Seraburg ! Quand nous allions aux marchés les gens nous évitent. »
« ça me revient, on n’a jamais chasser avec des femmes ! Si on continue comme ça, on aura une vie solitaire et une mort comme un vieux pet oublié ! »

 

Les GeomChis pour la centième fois partagèrent la même expérience.

 

Soudain l’enfant s’agenouilla.
« S’il vous plaît aidez moi ! »
« Hu ? »
« Un méchant géant a pris mes parents ! J’ai quitté le village pour trouver du secours. Je vous en supplie, sauvez les ! »

 

Tink !

 

Un Homme Géant kidnappe (enlève) des villageois.
L’Homme Géant « monstre apparenté aux géants » tourmente les villages alentours.
Les villageois enlevés doivent cuisiner, laver, nettoyer et collecter des aliments pour le monstre. En retour de leur travail, le monstre les bat violemment. Souvent les enlevés meurent rapidement d’épuisement.
Sauvez les parents du garçon ou ils mourront !
Récompenses : épée noire et la gratitude des villageois.
Échec : à accomplir dans les 10 jours.

 

Les instructeurs et élèves regardèrent attentivement leur Maître.
Pour eux faire des quêtes était comme être un garçon de course, alors ils ont toujours refusé les quêtes.

 

Mais cette fois le Maître sourit gentillement et dit :
« Nous sauverons tes parents. »

 

« Maître, d’habitude on refuse les quêtes, n’est-ce pas ? » Demanda GeomChi02.

 

« Oui, habituellement on refuse les quêtes pour ramener ou collecter les choses. Mais en tant que guerriers nous nous devons d’aider ceux dans le besoin, c’est évident. » Répondit le Maître avec fermeté.

 

« Dans ce cas nous aussi… »
« Tout le monde prenez la quête. On va chasser un géant. »
Les étudiants acclamèrent avec les mots « L’épée d’abord ! »

 

« Wow ! »
« Une quête ! »
« J’ai du mal à le croire, on fait une quête ! »
C’était le rêve de tout vrai combattant d’aider ceux dans le besoin et expulser les monstres !

 

Les GeomChis se dirigèrent vers le géant. Rien de difficile car le long du chemin, on pouvait voir des traces du géant sur le sol.
« Oh ! C’est grand. »
« Peut-être un peu plus de 3 mètres. »
« Si son pied est aussi grand alors que dire de la taille du corps ? »

 

Pour mener une quête, la plupart des joueurs normaux mènent une enquète et se préparent à l’avance.
Cependant les GeomChis continuèrent bêtement. Suivant la piste de trace, ils arrivèrent dans une énorme caverne aussi grande que celle du dragon qu’ils ont visités.

 

Aux bruits des GeomChis, un énorme mais pas très intelligent monstre apparu.
En sortant de sa caverne, le géant devint de plus en plus furieux à la vue des intrus.

 

Boom-boom-boom !
L’Homme Géant courut vers les GeomChis et le sol trembla tel un séisme.

 

« Courez ! » Cria le Maître.

 

Ils se scindèrent harmonieusement à la droite et à la gauche.
Wham !
L’énorme pied laissa une marque à l’endroit où s’étaient tenu les GeomChis.
« C’est quoi… »
Avec son poids et ses pieds comme armes, il était certain de tuer quelques GeomChis.
Le géant, criait, sautait et essayait d’écraser les GeomChis. Cependant ils évitèrent et frappèrent le pied du géant.
« Maintenant accrochez vous à lui ! »
Le premier et second GeomChis réussirent à grimper sur le géant. Le monstre n’aimait pas cela et commença à agiter ses mains pour se débarrasser des pestes sur le dos de sa tête.
« Uhuu ! »
Les trois premiers GeomChis s’agrippèrent aux cheveux et à l’habit du géant en évitant les attaques.
Pendant ce temps, en dessous, plusieurs coup pleuvent sur les pieds du géant.
Comme un énorme éléphant terrassait par une armée de fourmi, le géant perdit sa force, vacilla et tomba à terre.

 

Kwaahang !
« Victoire ! »
« Tout cela grâce à vous Maître ! »

 

Pendant que les GeomChis célébraient, au loin un petit garçon apparut. Il courut essoufflé vers des gens qui sortaient de la caverne. Les embrassant et tout en parlant de choses pointa vers les GeomChis. Éventuellement il vint aux GeomChis.
« Merci d’avoir sauver mon père et ma mère, tonton. »
« Mais de rien… »
« Mais si, comme promis les récompenses. »

 

Vous avez rempli la quête : Libération des villageois captives du géant.
L’Homme Géant qui vivait dans les montagnes, capturait et terrorisait les villageois.
Avec sa mort, la paix est enfin revenue.
Familiarité augmente de 26.
Les relations avec le village de Ulkyn sont devenus amicaux.
Level Up
Level Up

 

Le garçon porta une épée trop lourde pour lui et le remit au Maître.
« Tenez, prenez le. »

 

« Vérifier Objet »
Le Maître examina rapidement l’épée et trouva qu’elle était meilleure que celle qu’ils avaient.

 

« Le reste des épées sont au village et notre village est fameux pour ses herbes médicinales. Pour vous remercier, on voudrait vous les donner et si vous voulez, vous pouvez aussi les vendre dans la ville pour un bon prix. »
Les disciples étaient stupéfié par la générosité du garçon. Ils avaient aider des gens en détresse, augmentaient leur renom alors qu’ils sont encore au stade Entraînement !
« Bravo ! »
« OOOO ! Continuons ! »

 

Petit à petit, Royal Road s’ouvrait aux GeomChis.

Weed monta son Pêcher sérieusement.
« Tant que je ne pêche que des poissons dans la moyenne, je ne mangerais que des poissons. »
Il avala le poisson en entier et avec chaque nouveau repas, sa résolution grandit. Parfois pour ne pas perdre de temps, il mangea le poisson cru.

 

« Wow ! Saleté. »
Weed continua à pêcher par la force de sa volonté et de son obstination.

 

Il a toujours aimé combattre, ramasser les objets et devenir puissant. Il pouvait le faire indéfiniment. Tandis que maintenant, ce qu’il faisait, n’avait rien à voir. Juste pêcher paisiblement et calmement, sans gagner d’argent comme ses compétences Forger et Couture. Même un gros et magnifique poisson sera vendu pas cher comme nourriture.

 

Avec les jours qui passent, sont niveau monta à Débutant 9, précisément à 97,6%.

 

Pendant qu’il pêchait, il fut surpris d’apprendre l’existence du marché aux poissons.

 

Et près de lui, c’était toujours la même personne. Mince et grand, un jeune homme du nom de Zephyr.
Weed sut plus tard que l’homme a commencé à pêcher ici depuis l’ouverture de Royal Road.
Il s’asseoyait sur les rochers et contemplait longuement la rivière Bensa. On dit que des femmes tombèrent amoureuses de la figure mystérieuse et silencieuse.

 

Cela aurait continué ainsi mais Weed arriva. A son arrivée, le pêcheur le plus fort de la rivière était que Zéphir. Son niveau Pêcher était au dessus de la moyenne. Pour cette raison, Weed décida et s ‘assit près du meilleur pêcheur de la rivière.
Au début, Zéphir ne prêta pas d’attention à lui . Mais progressivement il commença à répondre à Weed et à un moment donné , comparé leur poisson.

 

Les deux hommes regardaient farouchement la rivière.
Le flotteur de Zéphyr fut le premier a plonger.
« Très bien, un gros poisson ! » Criant, il remonta sa ligne. Mais au bout du fil seulement une vielle botte.
« Zut »
Frustré Zéphyr s’assit sur le rocher et commença à mettre un nouveau appât quand le flotteur de Weed plongea.

 

Prudemment Weed, avec une grande maîtrise, remonta sa ligne.
Comme pour jouer, Weed et le poisson tiraient sur la ligne. Il ne fallait pas utiliser trop de force. Parfois il fallait laisser partir un peu et parfois le contraire, ramener. Les poissons sont forts et si vous tirez sans cesse la ligne alors elle peut se casser.

 

Avec un peu de mal, Weed pêcha une large carpe.
C’était un poisson énorme, plus de 45 cm. Dans l’Histoire de la pêche à la rivière Bensa, ce poisson est rangé parmi les 10 du sommet des plus gros poisson pêché.

 

Tink !

 

Votre compétence Pêcher a atteint le niveau 10 et passe au niveau Intermédiaire.

Vous pouvez utiliser les canes comme armes.

 

+25 Affinité à l’eau
+2000 point vie, l’effet accordé augmente si le poisson est cuisiné
Compétence pour pêcheur des poissons de spécialité
+50% des effets des l’appât
+3 tout les States
+50 Réputation
+30 Endurance
+30 Intelligence
+30 Sagesse

 

Après tant de souffrance, Weed a finalement augmenté son niveau Pêcher.
Ayant atteint son but, lentement il commença à ramasser ses affaires.
« C’est enfin fini » Pensa-t-il.
Weed s’était fixé comme objectif d’apprendre tout les métiers d’artisanats au niveau Maître. C’était une mission énorme et exigeante, qui lui prendrait plus que un an.
Mais avec l’augmentation de ses states, il était content.

 

« Tu pars ? » Demanda Zephyr prudemment, en voyant Weed rangeait ses affaires. Sa voix était plein de regret.
« Oui, je dois partir. »
« Je viens de me rendre compte qu’on ne s’est pas beaucoup parler… Et toi…tu es probablement plus âgé que moi, n’est-ce pas ? »
« Puisque tu le demandes, peut-être. Peut-être se reverra-t-on. »
Weed quitta la rivière de Bensa et se rendit à Kroin, la capitale du royaume, pour vendre ses figurines faites pendant sa pêche.

Ding-Dong !
Dans la boutique de souvenir, il fit tinter la sonnerie de la porte.
Le propriétaire était seul au comptoir.
« Qu’est-ce qui vous amène ? »
« Je suis venu pour vendre des sculptures. »

 

Weed mit ses produits sur le comptoir : Figurines de vampires, loup, la couronne de Fargo et plein d’autres.
« Wow ! » Le marchand ne pouvait cacher sa joie.
« Excellent ! Je n’ai jamais vu d’aussi excellent produits. J’ai du mal à estimer leur valeur. Quelle profondeur, quelle ingéniosité dans ces statues…Et regardiez vous un loup quand vous faisiez cette statue ? »
« Oui je le fais. »
« Aviez-vous faim ? »

 

Weed joua le jeu en acquiesçant :
« Oui affamé, pendant quatre jours. »
« Oh ! Je le vois quand je regarde dans les yeux du loup, une vrai statue vivante… »
« Ohoho »
Weed rit de plein cœur. Avec les derniers mots du propriétaire, il offrit un poisson préparé frit.
« Oh oui ! Pendant votre estimation des produits, essayez donc ce plat, je l’ai cuisiné moi-même. Mangez pour la santé tout en contemplant mes statues. »
« Merci bien, peut-être qu’à l’avenir je vous contacterais. Moi aussi ; il fut un temps je me suis engagé dans la voie de Sculpteur. Mais hélas je n’avais pas beaucoup de talent alors j’ai ouvert une boutique. »
« Ce n’est que récemment que je me suis embarqué dans la voix du Sculpteur et j’ai encore beaucoup à apprendre. Mais mon désir pour la sculpture ne pâlit pas face aux autres. Considérez moi comme un débutant et ne vous gênez pas à donner conseils sur des erreurs que vous voyez. J’en serais ravi. »
« Impossible. »

 

Flatterie ! Cadeaux ! Dévouement !

 

Pour les gens d’influence, il était préférable d’être un peu servile et amicale.
Weed amena un plat simple, dit quelques mots gentils et sa relation avec le propriétaire s’améliora grandement.
Qui ne serait pas ravi s’il recevait des éloges !

 

Mais les compliments doivent être utiliser prudemment et on doit prêter attention à ne pas trop en faire. Ou alors les efforts se retourne contre nous.

 

Par exemple : si le commerçant avait des pieds très court et qu’on lui disait qu’il avait l’air grand alors on aura un effet inverse. Le commerçant comprendra immédiatement la flatterie et pensera à votre intention.
Pour ne pas faillir lamentablement, les mots pour les compliments doivent être sélectionné avec soin. Avoir l’air très bien ou en rigolant paraître honnête. Donc il faut considérer les autres pour bien choisir ces mots.

 

On peut même utiliser les critiques. Prenez tout les gens de grande taille et critiquez les.
« La croissance ne veut rien dire, si elle ne vous permet pas de voir et apprécier la beauté. Sans ces yeux, vous ne pouvez pas comprendre la nature d’une bonne oeuvre. »

 

Pendant que le marchand estime les figurines, ils échangèrent des discussions et leur amitié se renforça.
Après l’échange de civilités et l’estimation des figurines, ils abordèrent le thème principal.

 

« Combien m’en offres-tu pour cela ?

 

Le but de Weed dans le jeu n’avait pas changé. Argent, argent et encore plus ! Il était prêt un rôle juste pour gagner plus d’argent.
« Pour ces superbes œuvres, je peut t’en offrir 3 pièces d’or par sculpture. Est-ce que ça te convient ? »
« Je les vends tous. » Répondit Weed, sans hésitation.

 

Dernièrement, il avait arrêter de vendre les figurines aux joueurs ordinaires. Même avec beaucoup d’effort dans le travail, les gens ne voulaient payer qu’autour de 1 pièce d’or. Mais en le vendant dans une boutique, il était possible d’avoir 2 à 3 pièces d’or.
Malgré le temps passé pour créer les figurines, le paiement ne couvrait même pas le coût du travail manuel.
C’était plus efficace de chasser que de vendre des figurines.

 

Weed prit avec gratitude les 245 pièces d’or.

 

« Peut-être quand mon niveau monte, je pourrais gagner plus. Mais en attendant, je dois faire ça. »
Pensa-t-il, tristement.
Rangeant l’argent dans son sac, il était sur le point de partir.

 

« Je vois que tu as un talent pour le Désigne Sculptural. Tu vois de belles choses et les transformes en sculptures. » Dit le marchand.

 

Pensant à un autre compliment, Weed se dirigea vers la sortie mais les mots suivant lui fit changer d’avis.

 

« Un Sculpteur doit sentir la beauté dans la vie et je vois cela en toi. As-tu entendu parler du maître Sculpteur Darone ? Ce n’est pas dans mes habitudes d’en parler mais vous avez un talent comme Sculpteur alors je vous fait confiance. Saviez-vous que Darone vit dans la ville de Rega ?

 

Vous avez des informations sur Maître Sculpteur Darone.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *