The Legendary Moonlight Sculptor – Tome 4 Chapitre 9

Lee Hyun ferma son manuel de math.
Il y a quelques années, il avait quitté le lycée et depuis il ne pensait pas rouvrir à nouveau un manuel scolaire. Pourtant s’il voulait passé l’examen du diplôme,il devait à nouveau étudier.

 

« Hmmm… »
Depuis que Hyun a quitté l’école, il avait passé son temps à faire du travail manuel pour gagner de l’argent, alors son cerveau était un peu rouillé. Il lisait consciencieusement le livre mais ne comprenait pas le sens.

 

« Zut, mais pourquoi ils enseignent autant de formules !? Si j’en ai besoin, je peux facilement les trouver sur le net et pour les choses plus compliqués, utiliser une calculatrice… »
Sans arrêt, Lee Hyun grommela par lui même. C’était vraiment dur d’étudier les math soi-même mais s’il devait suivre des cours de soutien privé cela lui coûterait une dépense supplémentaire.
Je devrais peut être oublier et retourner au jeu…Mais j’ai déjà payé pour l’examen…

 

Après discussion, Hyun et sa sœur décidèrent qu’elle l’aiderait avec ses études pour une heure pendant quelques jours. Mais même avec l’aide de sa sœur, les math étaient dur et quand un élève ne s’intéresse pas à la matière un enseignant doit redoubler d’effort.

 

Pourtant Hayan avait tout planifié en avance. Connaissant assez bien son frère, elle prit une approche peu orthodoxe pour l’éduquer.
« Regardes. Voici le nombre de tes économies. Réfléchis-y ! Tu déposes 300$ pour 12 mois avec un taux intérêt à 5,39%. Combien vas-tu recevoir à la fin ? »
« 316$ et 17 centimes ! »
Pour ce genre de question, Hayan avait souvent des réponses correctes en un clin d’oeil. Mais la réponse ne satisfaisait pas Hyun tandis qu’il continuait :
« L’intérêt sera de 16,17$ mais assujetti aux impôts (taxe). Soit 2,10$ pour les impôts simplifiés ou 2,42$ pour les impôts standard. »

 

Hayan sourit, contente.
« Tu vois ? C’est simple. Tu dois apprendre les choses de la même manière. Maintenant, problème suivant. Compter l’argent. »

 

Après une longue pause dans les études, la tête de Hyun fonctionnait à peine mais petit à petit, il réalisa qu’il arrivait à résoudre les problèmes de plus en plus facilement.
Voyons voir !
Hyun avait lu tout les manuels et résous la moitié des problèmes dedans. Il avait même emprunté tout les manuels de sa sœur.

 

Tout cela 4 jours avant l’examen !
Quand on a le temps, il est difficile de se mettre à étudier mais quand les examens sont proches, on n’avait pas le choix que de se mettre à tout apprendre dans le peu temps qui reste.

 

Finalement le jour de l’examen arrive.
Hyun quitta tôt la maison et marcha à l’école en centre ville où l’examen se tenait.
Je dois…Je dois faire de mon mieux…
Sur le chemin, il rendit visite à sa grand mère dans l’hôpital. Elle allait mieux. Elle n’était plus aussi pâle et d’après son docteur, elle pouvait se promener par elle même.

 

« Ne t’inquiètes pas si tu rates Hyun. Tu pourras toujours mieux te préparer et repasser tes examens. » Dit sa grand mère avec un sourire pour l’encourager.
« Bien sûr Grand mère… »
Lee Hyun serra sa main.
La main de sa grand mère était rugueuse. C’était à cause des nombreuses années de travail manuel qu’elle a eu, dans ses début d’année, en élevant Hyun et Hayan après la mort des parents.

 

Hyun lui était reconnaissant pour le reste de sa vie. Sans sa grand mère, ils auraient fini en orphelinat et probablement séparé car il était rare qu’une même famille adopte deux enfants.
« Bien, je dois y aller maintenant… »
Hyun fit ses au revoir à sa grand mère et partit à l’école.

 

L’examen se tenait au lycée publique ‘Korea’. C’était une partie du complexe éducatif ‘Korea’ et se situe proche d’un collège et une université.
Bien que l’université ne soit pas dans les dix plus prestigieuses du pays, il y avait un bon personnel éducatif et de bonne infrastructure. Beaucoup de jeune talent, incluant les élèves de l’étranger, étudiaient ici dans un environnement libre et créatif.

 

La qualité principale d’une université prestigieuse n’ai pas dû à son classement dans le pays mais sa réputation à l’étranger. L’université ‘Korea’ est renommé dans les autres pays alors il y avait plus d’étudiants de l’étranger que dans les autres universités coréennes.
Lee Hyun appréciait le majestueux batiment principal.
Bien que j’ai une vie minable…mais je le jure, ma sœur pourra étudier ici…

 

Chaque groupe comprenait 30 personnes.
Après avoir reçu sa liste de question, Lee Hyun remarqua avec surprise qu’il connaissait bien la plupart. Sa méthode pour étudier, intense et forcé, portait les fruits.
En soi, il ne devait pas ignorer que cet examen était prévu pour des adultes ou personnes âgées, qui pour une raison, n’ont pas eu une éducation adéquate. Alors c’était un peu plus facile que l’examen classique.
Je connais presque la plupart. Si seulement j’avais eu la chance d’avoir continué mon éducation. Je suis sûr j’aurais eu d’excellent résultat. Pensa Hyun, en regardant lentement à travers les questions.

 

Hyun a eu beaucoup de regret de ne pas avoir pu continuer l’école. Dans son opinion, les défauts du système éducatif coréen avait amené à la naissance d’un génie inopportun !
Mais il n’avait pas le temps de rêvasser, alors il prit un stylo et écrivit les réponses aux questions, réfléchissant profondément de temps en temps sur quelques problèmes.

 

Un des matières que Hyun choisit pour l’examen était l’éthique. En fait, il pouvait prendre une langue étrangère ou une autre matière mais il choisit l’éthique pour ne pas avoir à étudier. On devait simplement avec les principes de bases.

 

1- Vous trouvez un porte monnaie au sol. Que faites-vous ?
  • Le prendre.
  • Le ramasser et voir si il y a des témoins.
  • Le ramasser et s’enfuir.
  • Le ramasser, vérifier pour une pièce d’identité et essayer de retrouver le propriétaire.
  • Prendre l’argent et laisser le porte monnaie.

 

Lee Hyun gratta la tête. Même sa décision de quitter l’école n’était pas aussi dure.
Alors quelle est la bonne réponse ?
Il pensait que l’éthique était une matière facile mais les questions étaient plus compliqués.

 

En fait, 3 des réponses étaient correctes…
Après un moment de réflexion, il choisit la seconde réponse. La 5 ème aussi semblait correcte mais ‘laisser le porte monnaie’ n’était pas le meilleur choix.
D’autre question en étique ne fut pas aussi difficile et Hyun répondit avec facilité.
Je suis sûr d’avoir tout les points sur l’éthique.

 

L’éthique était la dernière matière. Alors avec ça, il finit l’examen.

« Dans mon dernier voyage à Ross Gleasis, j’ai eu une nouvelle arme. Axe brillant en or ! Avec +60 en dommages ! »
« Et les bonus pour States ? »
« Force+45, Agilité-10, augmente la chance d’éviter les bandits en voyagent ; si ça tombe dans l’eau, il sera perdu. »
« Whoa ! Cool ! »
Dans le couloir, les gens qui ont fini les examens se tenaient en petit groupe et la plupart parlaient de Royal Road.
« Axe en or… »

 

Dans le jeu, les axes avaient l’attribut du plus gros dommage mais la portée de l’attaque et la vitesse étaient considéré comme le plus basse. Bien qu’un coup d’axe fasse de gros dégat, cela ne comptait pas si le coup ne touche pas. Donc seulement si on savait bien manier un axe qu’on devient un dangereux combattant.

 

Lee Hyun ramassa son sac et commença à se diriger vers la sortie. Il n’était pas pressé alors il décida de passer derrière le groupe qui discutait. Il voulait entendre la suite de leur conversation.
Un des gars avait l’air dans les 30 ans et les deux autres semblaient plus jeune.

 

« Joong Hoon, je suis jaloux. Quand on a quitté l’école tout ce qu’on a fait c’est boire… »
« Oui, on perdait notre temps tandis que toi, tu es un membre de l’Union des Dark Gamer… »

 

Dark Gamer ?
Dark Gamer était un nom pour les joueurs qui se faisaient de l’argent aux travers des jeux.
Mais Hyun était plutôt surpris par la réaction des deux autres gars. Ils savaient ce que le gars était et étaient jaloux.
N’avait-il pas honte ?
Lee Hyun pensait qu’il n’y avait pas de fierté à gagner de l’argent en jouant des jeux.
Parce que tu ne fabriques rien d’utile ou n’apportes rien nouveau dans le monde, tu faisais juste apparaître l’argent avec de l’air. Et si les jeux disparaissent, on devient un des bon à rien.

 

« Joong Hoon, c’est quoi ton niveau ? »
« Mon niveau ? Voyons voir…c’était quoi…355. »
« C’est énorme ! J’ai beaucoup d’amis dans le jeu mais aucun n’a un niveau aussi élevé. Et ton classement ? »
« Je suis dans le top 10 000. »

 

Dans le jeu, le nombre de joueur dépasse les 100 millions, donc être dans le top 10000 était significatif.
Déjà au niveau 355. Quelle chanceux.
Lee Hyun ne pouvait cacher son envie et ralentit ses pas.

 

Pour rentrer, il devait prendre le bus.
Pourtant Joong Hoon et les deux gars étaient dans le parking près voiture de marque étrangère (Note : signe extérieur de richesse).
« Montes, je vais te montrer ce que c’est d’être un Dark Gamer. »
« Vraiment ? Merci ! »
Ils montèrent dans la voiture et il restait à Hyun qu’à prendre le bus quand Joong Hoon interpella Hyun :
« Hey ! On a une place de libre, ça te dit de venir ? Si t’habites près, je te dépose. »
Hyun commença à considérer l’invitation mais l’homme continua :
« C’est bon. Je vois que tu joues aussi à Royal Road. J’ai remarqué que tu écoutais notre conversation. Maintenant, on va à une réunion de Dark Gamer. Si tu veux, tu peux te joindre à nous. »

 

Les Dark Gamer se réunissaient dans un entrepôt abandonné.
Dans l’immense bâtiment, il y avait quelques capsules, une longue table et plusieurs chaises.

 

« Avant de commencer notre réunion, je vais vous parler de l’Union… »
Il se présenta comme Choi Joong Hoon et continua avec le sourire :
« Combien de gens pensez-vous se font de l’argent en vendant des objets de Royal Road ? Pas qu’une ou deux fois mais qui en vivent ? »

 

« Des dizaines de milliers ? » Posa une personne après réflexion.
Choi Joong Hoon secoua la tête.
« Pas moins d’une centaine de milliers. »
« Autant ? »
« Et la plupart sont d’Inde, de Chine et d’autres pays de l’Asie d’Est. »

 

Pour Royal Road, les frontières internationales ne signifiaient rien. N’importe quelle personne de n’importe quel pays pouvait profiter du jeu avec une capsule. Même la barrière de la langue était effacé grâce au logiciel de traduction fourni par la Corporation Unicorn.

 

« J’ai entendu dire qu’il y a une compagnie en Corée qui ne travail qu’avec Royal Road… »

 

« C’est vrai. Ils vendent des objets et de l’argent du jeu obtenu par leurs employés. Je ne vais pas les critiquer, c’est leur décision. Mais nous avons le notre et on ne veut pas de publicité. Beaucoup de nos membres ne sont pas sociable par nature et préfèrent être solitaire…Des joueurs comme ceux-la auront du mal à montrer leur potentiel dans une grande compagnie. C’est pour cela que nous avons créé l’Union des Dark Gamer. »

 

Les propos de Choi Joong Hoon embrouillaient un peu le publique.

 

« Alors ça veut dire quoi être dans l’Union ? »
« Bonne question. La raison principale de l’Union c’est l’échange d’information. Notre Union amasse l’information que nos membres réunissent. Cela nous permet d’apprendre sur les terrains de chasse, les bons donjons, des routes de commerces profitable et de monstres rares… »

 

« Wow, vous partagez l’information ? Alors si je rejoins l’Union, j’aurais accès à la base de donnée ? »
« Hélas, ce n’est pas si simple. Tu n’auras pas un accès immédiate à l’information. Dans l’Union, l’accès des membres est défini par leur niveau qui se détermine par leur rang. »

 

« Eh, Pourquoi ça ? »
« C’est juste une mesure de sécurité. Ce n’est pas encore arrivé mais certain membre pourrait divulguer nos informations à l’extérieur et l’Union dépend de l’information. »
« Pas faux. Avec le nombre tout peut arriver. »
« Oui. Un joueur de niveau 100 n’a pas besoin d’information d’un donjon de niveau 200 et plus. Pour cela, on affecte un rang à chaque membre selon la valeur de l’information qu’il apporte. Et ce rang détermines son niveau d’accès aux données. C’est comme cela que tout fonctionne. Bien sûr tout les nouveaux membres ont accès à l’information de base. »

 

« Donc le rang dépend de la valeur de l’information apporté ? »
« Pas que cela. Si vous participez activement aux activités de l’Union, votre rang monte. Pareil si vous vendez des objets à partir de notre site d’enchère. Mais ce genre d’avancement à ces limites. »

 

« Cela à l’air bien. Alors où faut s’inscrire ? »
Les deux gars amenés par Choi Joong Hoon commencent à remplir des fiches. Ils mirent le nom de leur personnage, le niveau et d’autres informations.
Un rang allait être affecté avec ces données. Comme les gars étaient de niveau 140, ils furent dans le rang le plus bas ‘D’.

 

« Ne vas-tu pas t’inscrire ? » Demanda Joong Hoon, en s’approchant de Hyun, qui était calmement assis.

 

Lee Hyun pesa une deuxième fois les pours et les contres dans son esprit.

 

« Je ne vais pas m’inscrire. »
« C’est donc ta réponse ? »
Joong Hoon ne semblait pas le moins déçu.
« Et bien, si tu as refusé de joindre cela signifit que tu joues bien à Royal Road. Et puisque tu es venu ici, tu dois avoir un petit intérêt dans l’organisation. Mais si c’est ton choix, je ne peux pas faire grand chose… »

 

Alors Choi Joong Hoon se pencha près de l’oreille de Hyun et chuchota :
« C’est deux sont juste des gens quelconque. Ils ne vont probablement même pas profiter de l’information disponible. Mais je vois que tu es différent. Alors si tu rejoins notre Union, tu auras accès à des informations spéciaux… »
« … »
« Je suppose que tu ne veux pas t’embêter à partager une information de valeur puisque tu n’as pas besoin d’information pour débutant. N’est-ce pas ? »
Lee Hyun était surpris. Il semble que Choi Joong Hoon a vu beaucoup de joueur comme Hyun et avait donc une hypothèse assez précise.

 

« Pas de souci. Tout le monde a ses principes et notre Union les respecte. Pourtant laisse moi te donner un conseil : si tu es un joueur sérieux de Royal Road, c’est préférable de rejoindre l’Union. »

 

Lee Hyun, qui était silencieux jusqu’à maintenant, répondit calmement :
« Je n’ai pas le temps de monter mon rang et je ne veux pas céder des informations. »
Si Lee Hyun révélait son nom [Weed], il était probable que des ennuis surviennent. Il se rappelle comment On Joo-wan le menaçait pour un interview (v04c07).

 

« Très bien. Au moins des gens comme toi ne nous poignardera pas dans le dos. Connais-tu notre site ? Dans ce cas écoutes bien. [ Login kj9008, password 165008]. C’est un compte spécial pour les gens qui rejoint notre site pour la première fois. Dès que tu te connectes avec cela, tu auras un rang C et cela te donne accès à une quantité intéressante de données de valeur, crois moi. Aussi,tu pourras changer le mot de passe dès ta connexion si tu t’inquiètes que quelqu’un puisse accéder à tes informations. »

 

« Pourquoi, ai-je droit à un traitement spécial ? »
Demanda Hyun, indifféremment puis ajouta « Collègue ? »

 

« C’est simple. Les Dark Gamer ont trois règles. Première règle d’un Dark Gamer est [ ne fais confiance à personne]. Et c’est exactement le cas maintenant. »
« … »
« Il y a aussi la seconde règle : [Donnes autant que tu reçois]. Tu sembles être le genre à suivre ces règles et si tu devais utiliser nos données, tu apporteras quelques choses de même valeur en retour. Je vois un vrai Dark Gamer en toi. »
« Que dit la 3 ème règle ? »
« Et la 3 ème règle : [Faire confiance qu’à l’argent]. »
« … »
C’est ainsi que Lee Hyun rejoignit l’Union des Dark Gamer.

Au 4 ème niveau de Basra, Weed, Hwaryeong et Zephyr étaient concentré à chasser.
A chaque combat, ils risquaient leur vie et avec chaque combat, leur compétence et point d’expérience montaient.

 

« Ok Santé remplit…Weed, cherchons le prochain. »
« Oui, ça serait bien. »
Zephyr et Hwaryeong se mirent debout.
Peu importe la méthode essayé pour persuader Weed à ralentir le rythme de la chasse, résulta en vain. Alors ils se résignèrent à sa volonté.

 

Pendant ce temps, Weed se disait que le donjon Basra avait presque épuisé sa valeur comme terrain de chasse. On va rester encore quelques jour ou tout au plus deux jours. Je suis désolé pour le temps que j’ai passé sur l’exam.

 

Bien du temps s’est écoulé depuis le siège de Ohdein.

 

La guilde Balkan était fortement affaibli et n’allait pas lancer une attaque de si tôt sur la forteresse. Donc les vainqueurs auront le temps de renforcer leur position. Il est probable que la plupart des terrains de chasse autour de Ohdein deviennent privé, alors seulement les joueurs de la guilde Prospérité et ses alliés, seront autorisés à chasser ici. C’est triste.

 

Donjon Basra, un des célèbres donjons, renommé pour l’abondance en expérience et en butin de valeur.

 

Depuis deux jours de chasse, Weed a obtenu 17 niveaux, atteint le niveau 247 mais il pense que bientôt ils ne vont plus pourvoir chasser ici. Je vais essayer d’avoir encore 5 niveaux dans le temps qui reste. Je devrais commencé avec des monstres plus forts, je ne vais pas avoir beaucoup d’expérience avec ces petits…

 

Weed appela ses amis pour visiter l’endroit où ils ne sont pas aller : l’Antre du Boss du donjon, l’endroit s’appelait [ Quartier général principal de la révolte].

 

Au début, quand Weed fit part de son idée, Hwaryeong et Zephyr exprimèrent fortement leur avis :
« Je peut pas le croire ! »
« Weed, es-tu finalement devenu fou !? »
Le Boss du donjon Basra avait un niveau de 290 et s’entourait de serviteur chevalier de niveau 275.
Pas étonnant que les partenaires de Weed réagirent vivement.

 

« Weed, on pensait que tu avais un bon jugement mais cette fois, il n’y a aucune chance qu’on puisse vaincre le Boss et ses chevaliers. »
« Exactement ! »Dit Zephyr pour soutenir Hwaryeong.
« Le Boss de Basra est un mage noir et on dit même un nécromancien. La magie d’un nécromancien est très différente de celle des mages normaux. Puis tu dois aussi tenir compte son niveau 290 et son État de Boss qui augmente sa Santé. »
« Il est dit que sa puissance d’attaque est énorme ! »
« Oui, tu reçois quelques coup et tu es mort. »

 

Weed agite sa main pour les interrompre.
« Ses attaques sont-ils si puissant ? »

 

« Bien sûr ! Et les bandages n’aideront pas. » Exclama Zephyr.
« Et les bandages ne peuvent être appliqué qu’après le combat. » Ajouta Hwaryeong.
Soudain Zephyr et Hwaryeong échangèrent leur regard et sur leur visage se lisait un consensus.
Leurs visages s’illumaient et ils sourirent.
« Weed ! On y va ! »
Quand je mourrais, je pourrais me reposer. A ce moment, c’était leur seul souhait.
J’ai de drôle d’amis là.

 

Weed ne s’ennuyait pas de les avoir présent. Il n’arrêtait pas d’être surpris de leur simplicité. Pourtant, Weed n’avait pas réalisé qu’il n’était pas si différent. Il suffit de se rappeler combien il devenait agité même pour une simple piécette.

« Hahaha ! Nous n’avons pas eu de visiteurs depuis un moment. Quelles sont vos affaires en ce lieu ? »

 

Au fin fond du donjon, assis sur un magnifique trône et habillé de somptueux habits, se tenait le Boss du donjon avec son cortège de 2 chevalier et 12 voleurs.

 

C’est notre fin…
Merci bon dieu, cela va finir ici.
A l’écoute du discours du Boss de Basra avec Weed, Hwaryeong et Zephyr devinrent nerveux.
Parce que si le combat ne débute pas, ils n’auront pas la chance de mourir.

 

Mais pour leur soulagement, Weed tenu fermement son épée et répondit :
« On est venu pour te tuer. »

 

« Hohoho ! Ainsi vous n’êtes que d’autres chiens des Britanniques ! Bien puisque vous êtes venu pour mourir, je ne vais pas vous decevoir. Je vais suspendre vos têtes à l’entrée comme avertissement pour les autres marionnettes de la Confédéreation. Chevaliers ! Tuaient les tous !
« Oui votre majesté Archduke. »

 

Pendant que le Boss bavardait, Weed brandit son épée et hurla :
« Bénédiction Divine ! »

 

L’effet de l’épée d’Agatha s’activa et un esprit divin s’insuffla en Weed.
« Bénédiction du Grand Prêtre ! »

 

L’anneau sur la main de Weed lança un bref éclair et le corps de Weed fut enveloppé d’un éclat doux.
Bien que les effets des objets ne durent que 20 minutes, ils étaient béni par le Grand Prêtre de l’église de Freya !
A ce moment Weed devint plus un demi fort.

 

« Van, contient les voleurs ! »
« Oui maître. »
Même le Chevalier de la Mort oublie sa défiance face aux bénédictions. Il n’était pas avisé de désobéir à un Weed aussi fort.
« Zephyr assiste Van avec les voleurs. »
« Mais… »
S’il devait combattre, il aurait préféré mourir plus vite avec les chevaliers.
« Hwaryeong, tu ralentis les chevalier et moi je m’occupes de l’Archduke. »
« Que faire s’ils reprennent leur sens ? » Exclama-t-elle avec une voix inquiète.
« Dans cas, essaies de gérer. Si Van et Zephyr ont fini alors ils t’aideront. Je serais pris par le Boss. »

 

Zephyr et Hwaryeong n’ont eu d’autre choix que de suivre les ordres de Weed.

 

Deux chevaliers se rapprochaient lentement de Weed, brandissant leurs épée.
« Ne dors pas Hwaryeong, commences ! »

 

Zephyr se dirigea immédiatement vers le groupe de voleur et Weed se glissa facilement au travers des deux chevaliers puis fonça en avant. Il ne restait que Hwaryeong face aux deux chevaliers.
« Danse Charmante ! »
Pour charmer des ennemis plus forte qu’elle, elle devait dépenser plus de Mana et danser plus longtemps que d’habitude. Et les chevaliers se rapprochaient vite !

 

« Pour la gloire de Basra ! »
crièrent les NPCs en se jetant sur Hwaryeong.
En désespoir, la danseuse ferma les yeux.
Cela va probablement faire un petit peu mal…
La douleur apporte la mort ! La mort était mieux accueilli que les longues journées de combats qui l’épuisait.

 

Cependant, une seconde passa et puis une autre mais rien ne lui arrivait ! En plus, elle entendait les chevaliers s’arrêtaient et se disputaient.

 

« Tues la Jason. »
« Je ne veux pas. Toi vas y, Tobon.’
« Je ne peux pas ! En tant que chevalier, j’ai fait le serment de protéger les dames. C’est norte devoir ! Si je la tue, je ne serais plus un chevalier. »
« Bien, je pense de même ! Mais le patron a donné l’ordre… »
Les derniers mots ont effacés leurs doutes.

 

Hwaryeong entendait un des chevalier qui se rapproche d’elle et dit :
« Pardonnes nous dames ! »

 

Même en situation mortelle, Hwaryeong n’arrêtait pas de danser, elle ondulait ses élégantes mains et tortillait son corps.
Ce n’était pas difficile pour elle de danser les yeux fermés. Avec les derniers jours, elle a dû danser plusieurs fois pour les voleurs de Basra et parfois avec une grande envie de sommeil. Éventuellement elle apprit à danser avec les yeux fermés.

 

Ding !
Votre Danse Charmante est un succès.
Chevaliers de Basra sont séduits
.

 

« Ah ! Après tout elle est trop belle, je ne peux pas la tuer. Désolé patron, nous ne sommes pas… »

 

Hwaryeong avait réussi à neutraliser les chevaliers.
« Aww ! J’ai du mal à croire, j’ai réussi ça ! »

 

Elle s’effondra au sol puis Zephyr et Van, qui avaient fini les voleurs, s’approchaient d’elle.
« Incroyable ! »
Zephyr admirait le combat de Weed contre le Boss de Basra, qui lui lançait plusieurs sorts des ténèbres.

 

« Perces mon ennemi, Flèches noires ! »
De nombreuses flèches d’un noir pur se projetaient de derrière Archduke visant Weed. Le sort fut lançait presque instantanément mais Weed réussit quand même à éviter toutes les flèches.
Il pouvait le faire parce qu’il avait prévu cette possibilité dans la rencontre. Alors au moment où le Boss lance son sort Weed cernait le type et la zone des effets pour commencer à esquiver.
Zephyr était complètement étonné de cette prouesse.

 

« Lame du Sculpteur ! »
Weed dévia à l’épée certaine flèche qu’il ne pouvait pas éviter et se rua vers le Boss de Basra.

 

« Blink ! »
L’Archduke de Basra avait reculé avec une téléportation instantanée cependant une large blessure sur sa poitrine était visible.
La technique de Weed [Lame du Sculpteur] ignore l’armure !

 

Pour les nécromanciens, avec aucune armure et une faible Santé, ce genre de coup était dangereux ! Si seulement le Boss était un Leech ( sangsue), il aurait une vitalité presque infini comme le seigneur Tori. Mais dans le jeu, peu de monstre était comme cela et souvent les joueurs essayaient de les éviter.

 

« Imbéciles ! »
Après s’être distancé de Weed, le Boss prit quelques instants pour observer la situation et conclut que ça aller mal.

 

« C’est inutile de te mesurer à moi ! » Cria-t-il avec rage.
« J’ai fais un contrat avec le Dieu de la Mort ! Veux-tu savoir pourquoi ces bâtard de Britanniques n’ont pas pu me vaincre ? Je vais te montrer ! »

 

« Par le pouvoir des immortels ! Levez-vous mes soldats ! »
Le sol sous leur pied se mit à trembler et des squelettes commencèrent à sortir du sol ! Plusieurs en noir, rouge et blanc !
L’Archduke de Basra en vrai nécromancien, avait sorti son atout maître en invoquant à son aide des squelettes de mages, guerrier et archers.

 

Sa voix se remplit de triomphe :

 

« Une majorité des guerriers de Basra sont enterrés ici ! Cette terre est le cimetière de plusieurs génération et depuis mon enfance, j’utilise ce terrain pour pratiquer ma nécromancie. Maintenant, cette terre sera aussi votre tombeau ! Ahahahaha ! »

 

« Lame du Sculpteur ! »
Les mouvements de Weed étaient réduite car il devait combattre à travers une horde de squelette. Ces monstres n’étaient pas dangereux en soi mais ils rendaient l’esquive des attaques du Boss plus difficile. C’était cela qui inquiétait Weed car chaque attaque magique de Archduke pouvait réduire sa Santé par le tiers ou même par moitié.

 

« Meurs humain ! »
Un des squelettes toucha Weed dans le os avec une épée rouillée. Le coup a porté mais il n’y avait pas de vrai dommage parce que Weed avait bien poli l’armure avant le début du combat.
Mais les attaques continuaient.

 

Au dessus du niveau 220…
Weed commença à penser.
Grâce à son étendu de connaissance dans ses combats contre les monstres, il pouvait estimer avec précision le niveau des ennemis après avoir reçu un coup.
Des monstres de niveau 220 ne seront pas dangereux…

 

Mais le problème était que le Boss pouvait invoquer indéfiniment des squelettes et cela gêner les mouvements de Weed, tandis que les effets de la bénédiction ne durent que 20 min.
Si les effets s’arrêtent, le combat allait devenir difficile. En d’autre terme, il n’avait pas de temps à perdre.

 

« Je dois me débarrasser des mort-vivant…Oui, je connais une façon ! Combattre le feu par le feu ! »
Weed portait depuis Lavias son casque du chevalier de la mort.

 

« Invocation Squelettes ! »
Le casque lui permet d’invoquer des squelettes de niveau 50 et leur obéissance était soumise à l’attribut Dirigeant de l’invocateur.
Encore plus de squelettes émergent du sol. Plus de 200 et ils se prosternent puis attendirent les ordres du maître.

 

« Combattez contre ceux qui me menacent ! »

 

Deux groupes de squelettes se firent face. Dans cette bataille, il était difficile de distinguer entre les alliés et les ennemis.

 

« Serviteur du Dieu de le Mort, par le pouvoir que j’ai reçu, je vous ordonne : soumettez-vous à ma volonté ! » Cria l’Archduke.
« Tu n’es pas celui qui nous as invoqué. » répondit une voix dans la bataille.
« Bande d’idiots… »

 

Les squelettes de Weed étaient plus faibles que celui du nécromancien. Ils mouraient rapidement et ne faisaient pas de dégât à l’ennemi mais ils pouvaient détourner l’attention de l’ennemi et permettre à Weed de s’échapper du rang des squelettes.

 

« Triple frappe ! Frappe arrière ! »
Weed commençait à frapper le Boss sans économiser son Mana. L’Archduke esquivait Weed avec ses courtes téléportations (Blink) mais bientôt son avantage allait disparaître. En effet, Hwaryeong,Zephyr et Van avaient fini les chevaliers réveillés et se dépêchaient à venir en aide à Weed.

 

Maintenant, tout le groupe chassait le Boss qui fuyait puis quelques minutes plus tard, il succomba aux assauts de furie de ses adversaires et mourut.

 

Ding !

 

Endurance+1
Esprit combatif+1

Level Up

 

Weed avait déjà combattu des monstres de niveau plus de 290, alors il n’a eu qu’un niveau pour cette victoire. Bien sûr le Boss était plus fort que le seigneur vampire mais il était quand même moins difficile que le seigneur Tori…

 

« Wow ! C’est super ! On a gagné ! »
Zephyr et Hwaryeong célébraient leur victoire et alla vers Weed. Mais l’expression sérieux de son visage les arrêta.

 

« Hmm, il me reste 3,5% en Vie. J’ai bien fait attention… »
« … »
« Bien, maintenant continuons la chasse. »
« … »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *