The Second Coming of Gluttony – Chapitre 10

0Quand Seol fit un pas en avant, pointant le côté cassé mais pointu du pied de la chaise vers le monstre…

Kiiiiik !

Ce dernier tressaillit. Le monstre rentra la tête dans les épaules et pressa son corps contre le sol. Il utilisa sa patte pour se propulser en arrière aussi vite que l’éclair.

Le monstre semblait se demander pourquoi il s’était replié de la sorte.

Grrr…

Le monstre sembla accepter le fait d’être contenu par l’aura de Seol, et ses glaires gargouillèrent dans sa gorge. Son instinct lui hurlait qu’il était en danger. L’humain en face de lui était incomparable aux autres. S’il attaquait cet homme, il mourrait.

Le monstre avait déjà pu se remplir quelque peu la panse, et il y avait plein d’autre proies qui s’étaient échappées par l’entrée. Il n’y avait aucune raison pour le monstre de risquer sa vie ici.

Ayant pris sa décision, le monstre s’échappa rapidement par la porte ouverte. Son intelligence était visiblement tout aussi vive que ses réflexes.

Tk.

Le pied de chaise cassé tomba de la main de Seol. Il regarda d’un air hagard le reste de l’auditorium, vide. Il semblait vraiment découragé maintenant. Il ne s’était passé qu’un instant depuis l’apparition du monstre, et il pouvait compter plus de dix corps gisant dans un étang de sang.

Son attention fut attirée par le trou d’où provenait le monstre. Le trou cité par le journal…

Il jeta un dernier regard vers la sortie. Il hésita un moment mais décida de se rentre au milieu de la salle pour regarder à l’intérieur du trou. Du sang s’écoulait goutte-à-goutte des rebords. Il s’inséra prudemment dans le trou.

[Le Journal d’un Étudiant Inconnu a été mis à jour.]

Seol arriva au sous-sol. Il décida d’avancer un peu, du moins pour le moment. Il avait dût utiliser ses pouvoirs un peu trop longtemps, car il ressentait l’épuisement de son corps et de son esprit.

Il prit un virage en angle droit avant d’arriver dans un couloir où des portes étaient alignées à intervalle régulier de chaque côté. Le lycée avait probablement utilisé cet étage souterrain pour les activités de club et les réunions entre élèves. Seol poussa une porte arborée d’une bannière proclamant « Allons-y, où que ce soit ! »

La salle était petite et intimiste, ne faisant qu’une quinzaine de mètres carré. Les posters accrochés aux murs laissaient penser qu’il s’agissait de la salle d’un club de voyages.

Seol retira le sac doré de son épaule et s’assit dos au mur. Il resta là, comme un homme en transe, retrouvant peu à peu la maîtrise de sa conscience. C’était comme s’il se réveillait d’un long rêve. Au bout d’un moment…

Mais qu’est-ce qui m’a pris ?

La terreur et le dégoût qu’il avait ressentis puis oubliés revinrent comme une puissante vague. L’odeur de sang qu’il avait bloqué avec l’aide d’une montée d’adrénaline lui donna des haut-le-cœur. Quand il se rappela l’apparence du monstre qualifié d’avorton, tout son être se mit à trembler de peur de manière incontrôlable.

Heureusement, ceci ne dura qu’un petit moment. En inspirant profondément, il parvint à stopper le tremblement. Son cœur se calma également, et Seol ne put retenir un rire ironique.

Le Seol du rêve, destructeur de démons, était-il vraiment lui ? Ou est-ce que l’homme qui tremblait de peur était le vrai lui ?

Il eut l’impression de vivre le Rêve de Papillon de Zhuangzi.

Il serra les dents et se concentra. Il devait essayer d’organiser ses pensées et ce qu’il s’était passé jusqu’à maintenant.

La première chose qu’il devait éclaircir était le pouvoir lié à ses yeux. La capacité des « Neuf Yeux » avait profondément choqué Seol. Depuis son enfance, il avait toujours cru qu’il n’était capable de voir que la couleur verte. Non, ce n’est pas qu’il n’y avait pas d’autres couleurs, c’est simplement que je ne pouvais pas les voir.

Les couleurs qu’il avait débloquées étaient le rouge, le jaune, l’orange et le vert. Tout aussi important, il avait appris qu’il y avait encore d’autres couleurs à débloquer.

Kang Seok avait baigné dans une couleur jaune, qui signifiait « Attention Requise », alors que Yi Seol-Ah n’avait aucune couleur. Il y avait donc des couleurs qu’il ne pouvait pas encore voir.

D’ailleurs, concernant la jeune femme, il se sentit mal. Il se souvenait parfaitement de ses cris d’appels à l’aide. S’il n’avait pas pris autant de temps à se décider, la jeune fille au bon cœur aurait-elle pu connaître un sort différent ?

[Messieurs Kang Seok, Yi Hyungsik et Jeong Minwoo sont arrivés à la salle d’attente du premier étage.]

Ils y sont déjà ?

L’annonce soudaine lui remis de l’ordre dans les idées.

[#Sous-sol 1, salle du club (extrait du Journal d’un Étudiant Inconnu)]

J’ai tant bien que mal réussi à me cacher au sous-sol, mais je ne parviens pas à retenir mes larmes. Je n’arrête pas de pleurer.

Je ne parviens pas à oublier les cris de mes amis qui sont morts sous mes yeux.

Mais qu’est-ce que c’est que ce monstre ? Et pourquoi… Oh Seigneur, aidez-moi…

J’ai pleuré pendant longtemps ; mon estomac grommela. Je savais que ce n’était ni l’endroit ni le moment, mais j’ai tellement faim…

 

Seol lut le journal avec attention et découvrit un fichier joint. Il l’avait probablement manqué avec tout ce qu’il s’était passé. Il appuya sur le fichier pour l’ouvrir, et ouvrit grand les yeux en réalisant ce dont il s’agissait.

Une carte ?

Le fichier joint était une carte ressemblant à un plan de tout l’établissement. Quand il cliqua sur le « bâtiment principal », cette portion du plan s’agrandit pour que Seol puisse observer attentivement l’agencement à l’intérieur du bâtiment.

Il repéra un endroit au premier étage. La pièce était de forme rectangulaire, et six icones bleues clignotaient soit sur ou proche des lignes de démarcations des murs. Il vit cependant l’une d’elle passer au rouge avant d’arrêter de clignoter.

Toc toc.

Alors que Seol tentait de comprendre la signification des icones clignotantes, quelqu’un toqua à la porte. Pris par surprise, Seol se retourna et aperçut brièvement la couleur verte sur la porte avant qu’elle ne disparaisse complètement.

« Il n’est pas là non plus ? »

« Qui est là ? » demanda Seol d’une voix claire pour empêcher la voix de partir.

« Ouf, je t’ai enfin trouvé. Écoute, mec, je peux rentrer ? T’inquiète, je ne te menace pas ou quoi, t’en fais pas. »

« … »

« Si tu veux pas que je rentre, dis-le. Je te laisserai seul. »

« … Rentre. »

La porte s’ouvrit lentement.

« Merci ! J’avais peur que tu me demande de dégager » dit l’homme d’un ton jovial. Il était l’un des huit Invités, celui qui portait une casquette de baseball verte. Il était légèrement bronzé et portait des lunettes de soleil.

« Mec, c’était dur de te trouver. Les empreintes de pas pleines de sang étaient de plus en plus difficiles à voir, et il y a tellement de pièces… Oh, tu veux une clope ? »

L’homme posa son sac a terre, fouilla à l’intérieur avant de montrer un paquet de cigarette à Seol. Sans un mot, Seol sortit le sien ; il y restait une dernière cigarette.

« Tu fumes des hybrides ? Je les aime vraiment pas. Elles ont un goût bizarre, » dit l’homme avant d’allumer la cigarette de Seol. Les deux hommes se tenaient là, se regardant mutuellement, une fumée bleue flottant entre eux. L’homme prit la parole.

« On devrait se présenter, non ? Je m’appelle Hyun Sangmin. »

« … Seol. »

« Seol ? C’est un nom à consonnance féminine, non ? C’est un nom à une seule syllabe ? »

« Comment tu m’as trouvé ? » demanda Seol pour changer le sujet. Hyun Sangmin ne sembla pas lui en tenir rigueur et se contenta de faire un mouvement rapide avec ses doigts portant la cigarette.

« Je t’ai vu, dans l’auditorium. Quand t’es rentré dans le trou dans le sol. »

« Toi aussi t’es resté dans le hall ? »

« Non, non, moi aussi je me suis enfui par la sortie. Mais je suis revenu… Attends, t’étais à l’intérieur tout ce temps ? »

Seol acquiesça en silence. En réponse, Hyun Sangmin se gratta la tête, avant de poursuivre son explication.

Alors que leur vie était en danger, la foule était parvenue à déplacer la chaire et les chaises pour ouvrir la porte. Une fois dehors, les personnes se dispersèrent dans toutes les directions. Certains s’enfuirent vers la grille, mais la majorité suivirent Kang Seok et coururent vers l’entrée du bâtiment principal.

Ils rencontrèrent un nouveau problème : l’entrée était fermée à clef.

« Mais bon, ce n’était pas comme si nous n’avions pas le temps pour réfléchir. Tu vois, je pensais que le monstre allait nous suivre, mais sans que je sache pourquoi, ce n’a pas été le cas. » Hyun Sangmin regarda Seol un court instant avant de continuer. « Mais on a tout essayé : pousser, donner des coups de pieds… Quoiqu’on fasse la putain de porte a pas bougé. On commençait à stresser grave. Et puis, le monstre a fini par se pointer. Je te le dis, on passait pas un bon moment. »

« Qu’est-ce qu’il s’est passé alors ? »

« Jsais pas. Je voulais ramasser un caillou ou quelque chose dans le jardin pour briser la fenêtre, mais quand j’ai vu le monstre, je me suis cassé mec. J’ai fait un grand détour avant de retourner dans l’auditorium. »

Hyun Sangmin baissa ses lunettes de soleil est arbora un rictus.

« Je me suis dit que comme il nous avait déjà attaqué là-bas, il n’y retournerait pas trop vite. »

« Et c’est là que tu m’as vu, et que tu as décidé de me suivre ? »

« C’est ça. J’aurais jamais imaginé que tu prennes la décision d’entrer dans le trou. J’ai hésité un moment. Quand je suis finalement descendu, tu avais déjà disparu. Et depuis, je te cherche. »

« Pourquoi ? »

« Quoi, comment ça pourquoi ? T’as pas la moindre idée ? » bavassa Hyung Sangmin. Bien sûr, Seol connaissait plus ou moins la raison.

« C’est simple en fait. J’ai envie d’être dans ton groupe. Donc, qu’est-ce que t’en penses ? Tu veux continuer seul, ou est-ce que je peux te suivre ? »

« … »

« Si dans le fond, t’es pas opposé à collaborer avec des gens, pourquoi ne pas me choisir ? Et puis, je te le dis maintenant, j’ai aucunement l’intention de profiter de toi. »

Seol garda le silence, et Hyun Sangmin se sentit de plus en plus mal à l’aise.

« Ok. Laisse-moi t’expliquer. Je peux supporter un peu d’injustice, mais je ne supporte pas de rater des occasions. »

Seol le regarda, ne comprenant pas pourquoi Hyun Sangmin disait ça. Ce dernier éteignit sa cigarette et se redressa.

« Écoute, mec. Ce que je te propose, ce n’est pas une relation d’égal à égal. C’est plutôt une relation verticale. »

« Une relation verticale ? »

« Exactement. Laisse-moi rejoindre ton groupe, et j’obéirai à tes ordres. Et oui, je suis prêt à prendre certains risques pour toi si tu me le demande. »

La proposition de Hyun Sangmin était simple à comprendre. Sers-toi de moiJe suis un gars assez utile, donc crois-moi et sers-toi de moi.

Seol comprenanit pourquoi cet homme était prêt à de tels sacrifices. C’était en raison de sa Marque d’Or. Bien sûr, il était également possible que Hyun Sangmin ait deviné certaines choses à l’auditorium. Mais l’homme n’était pas un bon samaritain altruiste. Il allait évidemment demander quelque chose.

« Qu’est-ce que tu veux en retour ? »

« Eh bien, plein de trucs, mais… Pour l’instant, survivre et gagner ma place vers Paradis suffira. »

Seol prit le temps d’étudier Hyun Sangmin.

« Si tu es un loup solitaire, je respecterais ta position. Je ne veux pas te forcer. Je te l’ai déjà dit, si tu ne veux pas de moi, je m’en irais sans problème » réaffirma Hyun Sangmin. Il lui tendit la main.

[Fenêtre de Statut de Hyun Sangmin]

[1) Informations Générales]

Date d’invocation : 16 mars 2017

Rang de la Marque : Bronze

Sexe/Âge : Homme/26 ans

Taille/Poids : 176,2cm / 65,8 kg.

État actuel : En bonne santé

Classe : Niv. 0 (Invité)

Nationalité : République de Corée (Zone 1)

Affiliation : ND

Alias : ND

[2) Personnalité]

  1. Tempérament :

– égocentrique (ne pense qu’à lui-même)

  1. Aptitudes :

– Extraordinaire (Bien meilleur que la moyenne)

– Sagace (Détermine facilement la valeur des objets et des personnes)

Pour être honnête, Seol n’était pas très « chaud ». S’il avait été quelqu’un comme Yi Seol-Ah, il n’aurait pas hésité une seconde, mais Hyun Sangmin… eh bien rien ne semblait vraiment intéresser Seol.

Mais il y avait un détail qui était assez similaire à feu Yi Seol-Ah.

Je ne peux pas voir sa couleur.

Si sa couleur avait été jaune (Attention Requise), alors Seol aurait immédiatement refusé. Mais comme il ne la voyait pas, cela influençait pas mal sa décision. Il se dit finalement que ce ne serait pas une mauvaise idée de voir ce qui pouvait se passer. Il serra la main que lui todait Hyun Sangmin.

« Super ! » dit ce dernier, un grand sourire aux lèvres. « Vraiment super ! Maintenant, je suis un membre de la meilleure équipe du monde ! »

Laissé seul, il aurait probablement commencé à chanter et danser. Cependant il se calma et se rapprocha de Seol.

« Donc qu’est-ce que tu vas faire maintenant ? Ça te dérangerait de partager tes plans avec moi ? »

Seol prit le temps de réfléchir. Il avait une carte, donc se rendre au premier étage du bâtiment principal serait une simple promenade de santé. Même si le monstre rôdait toujours dans les parages, en utilisant son pouvoir il parviendrait à éviter tout danger.

Les paroles de Kim Hannah lui revinrent soudainement en tête, et il faillit exploser de rire. Effectivement, elle lui avait rendu la vie bien facile, donc il avait plutôt intérêt à survivre.

Seol pris son sac et se leva. Hyun Sangmin le regarda sans rien dire.

« Pour commencer, sortons d’ici. »

Ils quittèrent la salle et avancèrent dans le couloir. La porte au bout du corridor menait au parking souterrain. Il n’y avait bien évidemment pas la moindre voiture.

Hyun Sangmin jappa tout au long de leur traversée du parking. Il demanda à Seol ce qu’il avait eu dans son sac, que lui-même avait reçu 500 points de survie ou quelque chose du genre, qu’il n’avait aucune idée de comment les utiliser et que donc c’était probablement de la merde, etc.

Seol, lui, continua d’avancer en regardant de temps en temps la carte. Comme Seol ne lui répondit pas une seule fois, Hyun Sangmin se sentit un peu gêné et s’éclaircit la gorge.

« Alors, on va où ? Tu cherches un escalier ? »

« Non. »

« Hein ? On est pas censé aller au premier étage ? »

« C’est bien le cas, » commença Seol en regardant l’écran de son téléphone. « Mais ça ne veut pas dire qu’on doit y aller de suite. »

« Hein ? Est-ce qu’il ne vaut pas mieux s’y rendre le plus rapidement possible ? »

« Le plus rapidement possible ? Est-ce que le Guide nous a dit que l’ordre d’arrivée avait une influence ? »

« Heu… »

La réponse était non. Le message indiquait simplement qu’ils devaient arriver à la destination indiquée avant la fin du temps imparti. Il leur restait plus de trois heures et demie. Comme Hyun Sangmin ne sembla pas comprendre, Seol détailla.

« Réfléchis. Combien de temps tu penses qu’il te faut pour aller à l’endroit indiqué depuis l’auditorium ? »

« J’en sais rien. En courant aussi vite que possible… probablement moins d’une minute, peut-être ? »

« Exactement. L’auditorium est assez proche du bâtiment principal. »

L’objectif de la mission était bien trop simple dans le temps imparti. Même une personne normale ne s’étant pas préparée était capable de l’accomplir.

« T’as pas l’impression que c’est un peu bizarre ? Même en imaginant un scénario où tu perdrais pas mal de temps, tu prendrais au pire cinq minutes. »

« Ouais mais la porte était fermée à clef. »

« Une porte fermée à clef peut être forcée, et ce serait fini. Et puis, tu as entendu l’annonce tout l’heure, pas vrai ? Les trois gars y sont forcément parvenus. Dans tous les cas, cela ne te prendrait pas tellement de temps de remplir la mission. »

« Et le monstre ? »

« Même en le prenant en compte, il me parait difficile d’avoir besoin de plus d’une heure. Allez, disons deux heures. Quatre heures, ça me parait vraiment exagéré pour une distance que l’on peut couvrir en une minute. »

Et puis, le Guide avait dit quelque chose de similaire : Ce n’est pas comme s’il était difficile de s’y rendre…

Pour Seol, dix minutes représentaient une durée plus que suffisante pour trouver et arriver à la salle d’attente. Il n’aurait besoin d’en fait que quatre minutes. C’est pourquoi il trouvait étrange qu’on lui donne quatre heures pour accomplir la mission : il devait y avoir une raison.

Hyun Sangmin n’était pas idiot. Les explications de Seol lui suffirent à comprendre que quelque chose clochait. Il se tut et se frotta le menton.

« Donc, d’après toi, c’est que alors même que la mission est facile, ils nous ont donné bien trop de temps, c’est ça ? Et puis, on nous a dit que c’était la première mission. Donc il y en aura forcément une deuxième, sûrement une troisième, et cetera. Et puis… »

Et puis, on leur avait demandé de se rendre au premier étage, et pas plus haut, compléta mentalement Seol.

« Dans tous les cas, il n’y a pas d’urgence à s’y rendre le plus vite possible. On pourra toujours y aller après avoir récupérer des choses qui pourront nous être utiles pour la suite. Et puis, il y a plusieurs accès au premier étage. »

« Et comment tu sais ça ? »

Seol lui montra l’écran de son téléphone. Hyun Sangmin se rapprocha avant de renâcler bruyamment.

« Qu’est-ce que… Mais c’est une carte, ça ?! J’en ai pas reçu, moi ? »

« Je l’ai eue en bonus. Regarde, c’est là qu’on va, » dit-il avant de tapoter sur l’écran pour agrandir le plan du sous-sol. « Ce niveau souterrain connecte tous les bâtiments. Sous l’auditorium se trouve les salles réservées aux clubs. Lorsque l’on aura traversé le parking, on arrivera au sous-sol du bâtiment principal. »

Seol s’arrêta de marcher peu après. Il ouvrit une porte en verre, permettant aux deux hommes de voir ce qu’il se cachait derrière. Hyun Sangmin jubila.

Ils virent un long couloir tout droit. À gauche se trouvait un escalier montant à l’étage supérieur, et à droite trois portes portant les indications ‘Bibliothèque’, ‘Supérette’ et ‘Papeterie’. Hyun Sangmin porta toute son attention sur la supérette, et ce ne fut qu’à cet instant qu’il comprit parfaitement l’idée de Seol qui lui avait échappé jusqu’à maintenant.

Il y avait trois choses qu’un humain ne pouvait pas manquer s’il voulait survivre. La première, trois minutes sans oxygène. La seconde, trois jours sans eau. Et enfin, trois jours sans nourriture. Seol était donc venu ici dans l’idée de satisfaire les besoins essentiels pour assurer sa survie.

Ce n’est pas pour rien s’il est une Marque d’Or, pas vrai ? se dit Hyun Sangmin, bouche bée. Il était vraiment pris de court par la tournure des choses, car depuis l’obtention de la mission, il n’avait jamais imaginé faire autre chose que la compléter rapidement.

Faut que je reste avec ce gars, peu importe ce qu’il arrive. Il faut que je reste avec lui. Bordel, Kang Seok ne lui arrive pas à la cheville !

Hyun Sangmin n’avait pas de problème particulier avec Kang Seok et ses deux sous-fifres, mais il y avait une différence nette entre Seol et leur groupe qui s’était contenté de se rendre à la destination. Le niveau de réflexion était incomparable. Hyun Sangmin commença à se demander si Seol était vraiment humain comme eux.

« Je m’attendais à un magasin de friandise, pas à une supérette. Les lycéens ont la belle vie ici. »

« Attends ! »

Quand Seol fut sur le point d’entrer, Hank Seok le prit par les épaules et le retenu en arrière. Ce dernier était visiblement très excité, et se frappa fièrement le torse comme un gorille.

« Bien. Parfait ! Excellent ! Je comprends maintenant. Laisse-moi m’occuper du reste. »

« ? »

« Tu comptes monter à l’étage après avoir vidé cet endroit, c’est ça ? »

« Quelque chose du genre. Et donc ? »

« Et s’il y avait quelque chose à l’intérieur ? C’est dans ce genre de situation qu’il faut que tu m’utilises. »

Après sa déclaration, Hyun Sangmin s’introduisit dans la supérette. Il était important de mentionner que le côté droit du couloir était en verre, donc il était parfaitement possible de voir l’intérieur de la supérette depuis le couloir.

Peu après, Hyun Sangmin leva la main pour faire un signal indiquant que tout était normal. Seol avait de son côté confirmé l’absence de danger grâce à son pouvoir, et entra dans la supérette avec un air amusé.

L’endroit était plus petit que ce qu’ils espéraient, mais les rayons étaient remplis avec beaucoup de références différentes.

« Ah, qu’est-ce que c’est bon ! Tellement bon ! » s’exclama Hyun Sangmin qui venait de vider une canette de soda.

« Écoute, mieux vaut se dépêcher. Si on reste trop longtemps, le monstre risque de se pointer. »

« Bien compris ! »

Hyun Sangmin sembla apprécier le temps passé à l’intérieur du magasin. Seol commença à remplir son sac de boîtes de conserves, de kimbap sous vide et autres produits énergétiques. Pendant qu’ils étaient occupés à tout prendre…

« Mmh ? Qu’est-ce qu’il se passe ? »

« Quoi, qu’est-ce qu’il y a ? »

Seol remarqua quelque chose d’étrange quand il fut sur le point de mettre une bouteille d’eau dans le sac. Même s’il agençait l’intérieur du sac soigneusement, il semblait y avoir beaucoup de place restante. Il y avait également un problème avec le poids du sac ; avec tout ce qu’il avait placé à l’intérieur, il devrait être beaucoup plus lourd que ce qu’il pesait en ce moment.

« Faut croire que même nos sacs sont de qualités différentes… »

Hyun Sangmin, dont le sac était déjà plein à craquer, regarda le sac de Seol avec envie.

Seol dut finalement vider presque tout le magasin pour que son sac paraisse rempli.

Après la supérette, ils se séparèrent pour explorer la papeterie et la bibliothèque. Malheureusement, les résultats furent bien moins encourageants. Ils trouvèrent une carte du sous-sol dans la bibliothèque, mais ils en avaient déjà une. Même chose pour la papeterie : ils n’avaient clairement pas besoin d’un cahier ou d’un crayon en ce moment. Ils récupérèrent tout de même quelques couteaux à papier au cas où, avant de quitter le couloir du sous-sol pour de bon.

Pendant qu’ils montaient dans la cage d’escalier, Hyun Sangmin se mit à siffler une chanson. Mais lorsque Seol lui donna un signal, il s’arrêta immédiatement.

Arrivés aux rez-de-chaussée, ils se retrouvèrent devant une grande porte métallique couleur ivoire. Quand ils l’ouvrirent, ils sentirent immédiatement l’odeur âcre du sang.

[Le Journal d’un Étudiant Inconnu a été mis à jour.]

« Je crois que c’est le bon endroit, » dit Hyun Sangmin.

« Quel endroit ? »

« Tu sais, l’entrée du bâtiment principal. La porte était verrouillée, mais on pouvait regarder à l’intérieur sans problème. J’en suis sûr maintenant, avec l’escalier là-bas. Mais… » s’arrêta-t-il, fronçant les sourcils. « Bon sang, un paquet de gens ont dû mourir ici. Il semblerait qu’ils aient réussi à rentrer. »

Effectivement, à travers l’ouverture, Seol pouvait voir du verre brisé et des éclaboussures de sang au sol. Les marches de l’escalier étaient couvertes d’une couche de sang si épaisse qu’il était impossible de devenir leur véritable couleur.

[#Bâtiment principal, rez-de-chaussée, entrée principale (extrait du Journal d’un Étudiant Inconnu, page 7)]

Le premier camarade à tenter sa chance hurla. Le second qui le suivait de prêt tenta de s’arrêter, mais glissa comme s’il avait été fauché.

Ce ne fut qu’après avoir perdu deux autres camarades que nous comprîmes le truc…

« Tu sais, ces escaliers me filent les chocottes. Et si on les ignorait, et qu’on continuait à utiliser les nôtres, qu’est-ce que t’en dis ? »

Seol était d’accord avec Hyun Sangmin. Ils n’avaient pas vraiment d’intérêt à utiliser l’escalier de l’entrée principale. Et puis, plus important, les marches de l’escalier rayonnaient en orange lorsqu’il utilisait son pouvoir : ne pas approcher.

Seol referma la porte et tourna les talons. Ils utilisèrent rapidement mais discrètement les escaliers et arrivèrent au second étage.

Ils ne rencontrèrent cependant pas d’autre porte métallique couleur ivoire. Pour une raison quelconque, leur chemin était bloqué par de larges pics métalliques.

Ils ne devraient pas être là.

Seol vérifia la carte une fois de plus, mais il était certain d’être sur le bon chemin. Il s’agissait de la route directe en considérant la localisation de la supérette.

« On doit peut-être appuyer sur quelque chose ? » proposa Hyun Sangmin, sans trouver quoique ce soit ressemblant à un bouton dans les alentours.

Seol observa les pics métalliques un moment avant de froncer les sourcils.

Aucune couleur ?

Si ces pics n’étaient pas en vert, alors ils n’étaient pas ‘normaux’. Seol inclina la tête et tendit le bras.

Au moment où sa main toucha le pic en métal…

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *