The Second Coming of Gluttony – Chapitre 17

SLAM !!

« Keuk ! »

Une gerbe de sang éclaboussa le sol. Jeong Minwoo chancela avant de tomber par terre dans un bruit sourd.

Juste après, Hyun Sangmin apparut lentement derrière lui, comme un fantôme, une barre en acier dans les mains.

« Qu’est-ce que… » réagit Kang Seok, stupéfait. Il essaya de se lever de sa chaise, sans y parvenir. Shin Sang-Ah s’accrochait à sa taille de ses deux mains comme si sa vie en dépendait, et se poussait contre lui de tout son poids.

« Sungjin !! » s’écria-t-elle en baissant soudainement la tête.

« Hein ? Ah oui ! »

Kang Seok n’eut d’autre choix que de regarder impuissamment lorsqu’une chaise se dirigea droit vers sa tête.

« Kuakkk… » gémit-il en tombant lentement à terre.

« Pour qui tu te prends à prononcer le prénom de ma sœur ? » rugit Yi Sungjin, tenant toujours la chaise.

Yi Hyungsik était maintenant seul et portait une expression de confusion en regardant vers Hyun Sangmin qui cracha par terre de dégoût.

« C’est l’heure de faire dodo. »

D’un coup de barre d’acier, Yi Hyungsik fit une pirouette avant de s’effondrer au sol. Seol, lui, se tenait toujours à sa position initiale, dans un état de stupéfaction. Il avait toujours la main sur une balle de sort, mais comprit qu’il venait d’assister à un événement… intéressant.

Kang Seok sortit un autre talisman en papier, encore étourdi par le coup reçu à la tête. Il fut presque parvenu à le sortir avant que quelqu’un ne le remarque lorsque Shin Sang-Ah montra les dents et sauta sur lui comme une lionne furieuse.

« Aaaaaah !! »

Elle enfonça ses dents dans sa chair ; Kang Seok se débatit de douleur en hurlant. Mais elle n’allait pas s’arrêter là. Elle se leva au-dessus de son visage et leva sa main.

« De toute ma vie, Je…. Je.. ! »

Clac !

Sa paume s’écrasa sur le visage de Kang Seok.

« Je n’avais jamais, jamais vu… ! »

Clac !!

« Un connard de pervers aussi obsédé par le corps nu d’une fille, sale fils de pute !! »

Slam !

Son troisième coup fut un coup de coude visant le nez de Kang Seok, qui libéra une fontaine de sang.

Kang Seok gisait à terre comme une grenouille morte et commença à convulser après le coup reçu sur son nez. Mais ce ne fut pas assez pour calmer la colère de Shin Sang-Ah qui se releva en prenant de grosses inspirations avant de lever son pied aussi haut qu’elle le pouvait.

« …Elle, elle ne va quand même pas… » s’inquiéta Hyun Sangmin, qui était en train de s’assurer que Yi Hyungsik et Jeong Minwoo ne se relèveraient pas en organisant une rencontre entre sa barre en acier et les visages des deux hommes. Il ne put s’empêcher de tressaillir et fermer les yeux quand le talon de Shin Sang-Ah s’écrasa sur les bijoux de famille de Kang Seok.

« @%#%^% !!!!! »

Visiblement ce dernier avait eu encore suffisamment d’énergie pour hurler au point de déchirer ses propres cordes vocales.

À ce moment-là que Seol ressentit que le sort d’isolation venait de se désactiver, puisque le propriétaire du sort avait perdu connaissance. Il reprit ses esprits lorsqu’il entendit des pas poisseux arrivant derrière lui. Il s’agissait du monstre Gaekgwi. Il aurait été étrange que la créature ne se montre pas après un tel vacarme.

Même si Seol se sentait capable de tuer le monstre, il préférait s’assurer qu’un accident malheureux ne se produise pas. Il se dépêcha de porter Yun Seora dans le lieu sûr avant d’y tirer également la surexcitée Shing Sang-Ah.

« Mademoiselle Shin Sang-Ah !! Mademoiselle Shin ! S’il vous plaît, arrêtez ! »

« Lâche-moi ! Lâche-moi tout de suite ! Est-ce que t’as la moindre idée à quel point ce connard… ! Je… ! Je… !! »

« Mais le monstre ! Le Gaekgwi est là ! »

« Hein ?? Quoi ?? Maman !! » s’écria-t-elle quand elle put confirmer de ses propres yeux la présence de la terrifiante créature qui approchait. Son attitude changea du tout au tout et elle sauta dans les bras de Seol. Ce dernier parvint à la calmer avant de la guider vers le lieu sûr, permettant enfin aux quatre acolytes de pousser de longs soupirs de soulagement.

Ils avaient l’impression d’avoir dû traverser une tempête tropicale en raison de quelqu’un.

« Pfiou ! C’est la toute première fois que je frappe quelqu’un comme ça, » affirma Hyun Sangmin. Sa main, qui sortait une cigarette de son paquet, tremblait. Il en offrit une à Seol, qui était sur le point de sortir son propre paquet avant de l’accepter.

« Eh, mec, qu’est-ce qu’on fait des trois qui sont devant la salle de classe ? »

« Quoi ? Est-ce qu’on devrait les amener à l’intérieur ? »

« Si tu fais ça, toi et moi c’est fini, » annonça Hyun Sangmin d’un ton sec et amer.

Les deux hommes se placèrent à la fenêtre de la porte pour observer le couloir. Avant que quiconque ne le remarque, le Gaekgwi s’était rapproché et était en train de dévorer lentement Jeong Minwoo.

Crunch, crunch.

Seol fut prit de dégoût à la vue du monstre avaler l’homme tête la première.

« Et si vous m’expliquiez ce qu’il s’est passé tout à l’heure ? » demanda-t-il à Hyun Sangmin.

« Oui ? Ah, ça. Eh bien j’ai échangé un regard avec le garçon, si tu vois ce que je veux dire. Mais je suis celui qui a fait signe à madame Shin. »

Est-ce que c’est vraiment ce qu’il s’est passé ? se demanda Seol, puisqu’il ne l’avait vraiment pas remarqué. Hyun Sangmin eut un petit rire, visiblement fier de lui.

« Quoi, tu pensais qu’on t’avait tous trahi ou quoi ? »

« Comment vous vous êtes faits signe ? »

« Comme ça. J’ai juste eu à montrer ça et… » commença-t-il en jouant avec un bout de papier déchiré, avant que soudainement…

« Kuaaaaaaaak ! »

La porte de la salle de classe s’ouvrit brusquement et le visage de Kang Seok apparut. Il essayait de ramper sur le sol pour se traîner à l’intérieur de la salle.

Seol et Hyun Sangmin ne purent masquer leur surprise. Il avait vraiment repris conscience aussi rapidement après avoir été tabassé de la sorte ? Son endurance était vraiment bien plus élevée que la normale, comme l’indiquait sa Fenêtre de Statut, ce qui pouvait expliquer sa résilience.

« Et où est-ce que tu crois que t’essayes de rentrer, là, hein ?? » s’énerva Shin Sang-Ah lorsqu’elle le vit, avant de commencer à lui donner des coups de pieds dans la tête.

« Aïe ! S’il… s’il vous plaît, aidez-moi ! »

« T’aider ? Sale con, t’as déjà oublié toutes les choses que tu as faites ? »

« Pi…pitié !! »

« Dégage ! Dégage je te dis ! » hurla-t-elle en écrasant violemment sa main qui essayait désespérément de s’agripper au sol. Au bout d’un moment, il ne put plus résister et fut attiré en arrière comme la mer se retire avant un tsunami.

Le Gaekgwi avait fini de dévorer ses deux acolytes et avait vu Kang Seok complètement ensanglanté. Il l’attrapa comme s’il s’agissait d’un délicieux dessert.

« Hé, toi, tu dévores cet enfoiré tout doucement, ok ? Tu le dévores petit à petit, t’as bien compris ?! » l’interpella Shin Sang-Ah.

Le Gaekgwi cligna plusieurs fois de son œil géant après l’avoir entendue. Il commença à dévorer Kang Seok en commençant par les pieds. Hyun Sangmin frissonna après avoir assisté à cette scène.

« Je… euh… je ne pensais pas qu’elle était aussi folle. »

Seol se retint tout juste de dire à haute voix qu’il pensait la même chose.

« Mais bon, voilà, cette chose termine tout. Mais je n’ai pas moi-même eu entière satisfaction… »

« Quoi ? Ça t’as pas suffit de les voir mourir comme ça ? »

« Eh bien… ouais peut-être. Mais bon, comment on va faire avec ce monstre maintenant ? » soupira Hyun Sangmin en portant ses mains au visage.

Maintenant que le problème de Kang Seok et des deux autres était réglé, un autre était venu le remplacer : le monstre Gaekgwi. Si ce dernier décidait d’attendre devant la porte du lieu sûr, le groupe n’allait pas pouvoir en sortir. Et il était clair qu’ils n’allaient pas pouvoir rester à l’intérieur pendant mille ans.

« Dans ce cas, on ferait bien de le tuer, » expliqua Seol d’un ton très confiant.

« Hein ? »

Les cris de Kang Seok, auparavant de plus en plus forts, s’arrêtèrent progressivement. Lorsque Seol ouvrit la fenêtre pour jeter un œil, il vit un cadavre à qui il manquait toute la partie sous la taille.

Il tapota sur le rebord de la fenêtre. Le Gaekgwi tourna instantanément la tête pour lui faire face, ouvrit grand sa mâchoire avant de pousser un cri stridant.

Seol fut prit de dégoût à la vue de chair humaine coincée dans les dents du monstre, et se hâta de lancer une balle de sort à l’intérieur de la gueule grande ouverte.

Le résultat attendu se produisit immédiatement : le Gaekgwi eut une réaction inhabituelle après avoir ingéré la balle de sort. Il tomba à terre, et tous ses membres se mirent à convulser de façon incontrôlable. Son œil se révulsa, et de sa gueule grande ouverte s’échappait une brume noire très épaisse.

Visiblement, une seule balle de sort n’a pas suffi.

« Qu’est-ce que tu lui as jeté ? »

« Une balle de sort qui s’appelle ‘Brume empoisonnée’ » répondit brièvement Seol avant de sortir plusieurs autres balles de sorts de sa poche. Il retourna ensuite une question à Hyun Sangmin. « D’ailleurs, c’était quoi ton truc avant ? »

« Quel truc ? »

« Quand t’es apparu comme par magie, » expliqua Seol tout en visant le Gaekgwi pour lui jeter une autre balle de sort. La balle rouge dessina une trajectoire parabolique avant d’atterrir en plein milieu de sa gueule.

« Ah, ça ? Moi aussi j’ai eu un talisman en papier dans ma Boîte Aléatoire. Un talisman de camouflage. »

« Camouflage, tu dis ? »

Hyun Sangmin acquiesça tout en portant son attention au Gaekgwi en souffrance dans le couloir. « Je peux rester invisible pendant un long moment, mais le sort s’annule si j’attaque quelqu’un. »

« Tu m’avais pas dit que t’avais juste reçu 500 Points de Survie ? »

« Quoi ?! Écoute, mec, m’en veux pas, s’il te plaît. Et puis, je t’ai aidé, non ? Il faut bien que je me garde un joker pour… »

 

Boom !!

 

Hyun Sangmin ne put finir sa phrase en raison d’une explosion soudaine. Après avoir lâché un « Qu’est-ce que c’est que ce bordel ? » il jeta un coup d’œil de l’autre côté de la fenêtre, et retira d’un coup sec ses lunettes de soleil.

KKkiiieeeecckkkk !!

Le Gaekgwi se roulait par terre, visiblement dans une grande souffrance. D’autres explosions se firent entendre, et à chaque fois le corps du monstre tremblait et commencer à gonfler en prenant une couleur rougeâtre.

« T’avais même un truc pareil ?! »

« Bah… je m’apprêtais à l’utiliser juste avant que vous ne fassiez votre numéro, alors bon… Oh, regarde, il s’enfuit. »

Le Gaekgwi faisait tout son possible pour s’enfuir, mais Seol se hâta de lancer une troisième balle de sort qui atterrit précisément sur le dos du monstre. Après un flash lumineux, des dizaines de fils ressemblant à une toile d’araignée se propagèrent pour restreindre le Gaekgwi.

« … »

Hyun Sangmin se décida de se taire et de se contenter d’un rôle de spectateur. Tout l’enthousiasme qu’il avait pu ressentir jusqu’alors avait disparu, et il était trop fatigué pour être choqué.

Voilà qui devrait l’achever.

La dernière balle de sort à toucher le monstre se transforma en liquide de telle sorte que celui-ci n’ait plus aucune échappatoire.

« Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » demanda Shin Sang-Ah, les ayant enfin rejoints.

« Je l’ai tué, » répondit Seol en pointant dans la direction du couloir.

Apparemment, la balle de sort la plus puissante était celle contenant de l’acide chlorhydrique, car le monstre qui les avait terrorisés depuis le début du Tutoriel avait fondu comme neige au soleil. Dans le couloir ne restait plus qu’un ramassis de chair en décomposition.

« Oh, woah… c’est vraiment… »

Seol poursuivit ses explications. « Le Guide avait raison. En récupérant quelques balles de sorts, on aurait pu passer un bon moment pendant cette mission. Mais bon, j’avoue avoir été un peu chanceux avec la bonne combinaison de sorts. »

« Des balles de sorts ? Combinaison ? De quoi tu parles ? »

« C’est bien ça. Lorsque j’ai inséré la Brume Empoisonnée dans son corps, j’ai renforcé l’effet du sort Ignition. Lorsque je l’ai restreint avec la Toile d’Araignée, j’ai pu utiliser l’Acide Chlorhydrique au maximum d’efficacité. »

« Oh, mon… » commença Shin Sang-Ah, ébahie, portant la main devant la bouche. « Est-ce que… ce n’est pas… un peu trop cruel ? »

En réponse, ce fut au tour de Seol et de Hyun Sangmin de la regarder d’un air ahuri. Même Yi Sungjin, se reposant dos au mur, fut pris de court par les paroles de Shin Sang-Ah.

 

 

 

 

L’aube arriva sans qu’aucun autre événement particulier ne se produise.

Dans la zone sûre ne restaient maintenant que huit personnes. Deux hommes discutaient de façon détendue.

Quand les choses s’étaient enfin calmées, Shin Sang-Ah avait retrouvé ses esprits et soigné Yun Seora. Son pronostic vital n’était heureusement plus engagé, mais Shin Sang-Ah ne pouvait rien dire sur l’état de son bras, à part qu’elle ne pouvait rien faire de plus. Et puis, comme le traitement avait été différé, cela avait probablement empiré les choses.

Les quatre acolytes débattirent avant de décider de rester dans le lieu sûr jusqu’à midi. Il avait été proposé d’attendre que Yun Seora reprenne conscience, mais ce qui a prévalu était qu’ils étaient tous bien trop fatigués pour passer à l’étape suivante.

Tout en regardant les silhouettes endormies de Yi Sungjin, Yun Seora et Shin Sang-Ah, Seol posa une question à Hyun Sangmin.

« Tu sais, je ne vois pas le gars, là. »

« Hein ? Qui ? »

« Tu sais, le gars avec des lunettes. »

« Ah, le gars qui a abandonné sa fam… Tousse. Pourquoi ? Tu veux le chercher lui aussi ? »

Seol ne répondit pas et termina sa bouteille de boisson énergisante. Après un moment de silence gêné, Hyun Sangmin retira une cigarette du paquet.

« Hé, mec, je peux te poser une question ? »

« Oui ? »

« Hier, quand tu regardais Kang Seok de l’autre côté de la barrière invisible… Tu allais utiliser ces balles de sort, pas vrai ? »

Pour la première fois depuis un long moment, un léger sourire se dessina sur le visage initialement calme et serein de Seol.

« Tu allais en utiliser une, mais finalement tu ne l’as pas fait… »

Lorsque Hyun Sangmin reformula sa question, Seol se contenta d’acquiescer.

« Pourquoi ? Même si au final on s’en est bien tiré, pourquoi ? »

« C’est comme tu l’as dit avant. Les humains ne se montrent sous leur véritable visage que lorsqu’ils sont pieds au mur… Je voulais le voir de mes propres yeux. »

Hyun Sangmin fut sans voix. Après un nouveau moment en silence…

« Putain, est-ce qu’on a réussi le test ou pas ? »

Les deux hommes éclatèrent de rire au même moment.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *