The Second Coming of Gluttony – Chapitre 19

« Est-ce que vous voulez bien vous taire, là-bas ? » prévint fermement le Guide lorsque la discussion devint un peu trop bruyante. Hyun Sangmin ne dit rien d’autre et contint son fou-rire.

« Avant tout, commençons par évaluer votre Psyché. »

À peine le Guide avait-il prononcé ces mots qu’un message apparut dans le champ de vision des survivants.

[5) Psyché]

Actions/Émotions/Naturel

« Voilà comment cela devrait vous apparaître. De gauche à droite, Actions, Émotions et Naturel. Commençons par jauger vos Actions. »

Soudain, la colonne la plus à gauche commença à tourner de haut en bas, comme une machine à sous. Sur la roue se trouvaient de nombreux mots.

« Cette première partie témoigne de la façon dont vous apparaissez aux yeux des autres grâce à vos actions et vos paroles. »

Alors que Han poursuivait ses explications, la vitesse de la roue commençait à ralentir. ‘Juste’,  ‘Pointilleux’, ‘Lunatique’, ‘Dégoûtant’… tout type d’adjectif semblait exister. La colonne de Seol oscilla entre ‘Modéré’, ‘Neutre’ et ‘Hypocrite’ avant de s’arrêter finalement sur le terme ‘Modéré’.

« Quoi ? » s’exclama Shin Sang-Ah, s’étonnant de son évaluation comme s’il s’agissait de la chose la plus absurde du monde. « C’est pas possible ! Est-ce que votre truc fonctionne ?! »

« Je vous assure, les choses vont être de plus en plus difficiles pour vous à accepter si vous vous mettez déjà dans un tel état, » ricana Han en tapant dans les mains. Ce fut au tour de la colonne du milieu de tourner. « La seconde colonne, ‘Émotions’, décrit votre cheminement intérieur ou la façon dont vous ressentez certains événements ou phénomènes. Des trois colonnes, c’est probablement celle connaît la plus grande variance. »

Pour Seol, la colonne du milieu s’arrêta sur le mot ‘Curiosité’, ce à quoi il acquiesça. Lorsqu’il vit Hyun Sangmin glousser dans son coin, il ne put s’empêcher d’être piqué de curiosité. Qu’avait-il reçu comme évaluation ?

« Et pour terminer, la dernière colonne, ‘Naturel’. Celle-ci nourrit beaucoup de controverse depuis un moment. »

Seol n’eut même pas le temps de regarder la fenêtre de Hyun Sangmin que la dernière colonne se mit déjà à tourner.

« La colonne ‘Naturel’ indique vos penchants naturels correspondant à votre personnalité dans son ensemble. Dans de nombreux cas, cette colonne reprend simplement ce qui est écrit dans le [Tempérament] de votre Fenêtre de Statut. »

Le cœur de Seol se mit à battre plus fort. Avant le Tutoriel, il avait été jugé comme velléitaire et irascible. Il ne pouvait pas vraiment le nier, il l’avait accepté à contre-cœur jusqu’à maintenant.

« Cependant, il existe aussi des cas où le ‘Naturel’ et le [Tempérament] ne correspondaient pas l’un avec l’autre, » expliqua Han d’un ton soudainement très sérieux. « Comment une chose pareille est-elle possible ? Eh bien, après de nombreux débats et beaucoup de recherches, comme ces deux qualificatifs sont placés à des endroits différents dans la Fenêtre de Statut, nous sommes arrivés à une conclusion temporaire. »

Des mots comme ‘Altruiste’, ‘Égoïste’, ‘Rationnel’, ‘Léthargique’, ‘Mauvais’, ‘Détestable’ apparurent de façon quasi subliminale devant Seol, jusqu’à ce que la vitesse de rotation baisse une fois de plus.

« Si votre Tempérament est un aspect de votre personnalité formé par vos interactions avec le monde, alors… »

La colonne de Seol oscilla une fois de plus entre les mots ‘Modéré’, ‘Impétueux’ et ‘Étroit d’Esprit’.

« … Alors, votre Naturel indique votre vraie nature. En d’autres termes, il s’agit du cœur de votre personnalité. Voici ce que nous avons conclu. »

Cependant, la colonne de Seol se mit une fois de plus à tourner rapidement avant de s’arrêter sur ‘Chaotique’.

« S’il se trouve que votre Naturel et votre Tempérament ne correspondent pas, ou que vous trouviez l’un ou l’autre désagréable et que vous n’êtes pas satisfait de l’évaluation, permettez-moi de vous offrir un conseil, » commença-t-il en prenant une voix beaucoup plus légère. « Si vous souhaitez changer votre Naturel, il est préférable de changer d’abord votre Tempérament. Voyez-vous, je partage personnellement l’idée qu’un bon Tempérament guidera votre Naturel sur le bon chemin. »

Si vous souhaitez changer. Ces mots résonnèrent dans le cœur de Seol.

« D’un autre côté, votre Naturel vous semble bon, mais pas votre Tempérament ? Je peux vous dire ceci avec confiance : votre Naturel va lentement se détériorer et être corrompu jusqu’à correspondre au Tempérament.

Ce que le Guide impliquait était simple à comprendre : les survivants devaient essayer de changer leur Tempérament avant qu’il n’influe négativement leur Naturel.

Les évaluations prirent ainsi fin. Seol synthétisa ses propres résultats.

Modéré (les actions et les pensées sont raisonnables) / Curiosité / Chaotique (de nombreux aspects sont mélangés et impossibles à démêler).

[Votre Fenêtre de Statut est mise à jour.]

Chaotique…

Même s’il avait été surpris par le résultat, il pouvait plus ou moins comprendre pourquoi il avait obtenu une telle évaluation. Il était évident que la contradiction entre sa personnalité qu’il possédait jusqu’à ses vingt ans, celle qu’il révéla après être devenu accro aux jeux d’argent menant à la perte de son pouvoir, et enfin celle qu’il avait soudainement obtenue après avoir eu ce fameux rêve était aussi chaotique que possible.

« Bien sûr, ce n’est pas facile à accomplir. Le ‘Naturel’ a une chance infime de changer, puisqu’une personne ne change pas facilement, » finit d’expliquer Han d’un clin d’œil.

Ce fut alors…

Koong, Koong.

Des bruits sourds indiquaient que quelqu’un arrivait au cinquième étage. La porte s’ouvrit violemment. Une femme visiblement très en colère et un jeune homme la suivant avec hésitation arrivèrent sur le toit. Il s’agissait évidemment du trio, amputé d’un membre : la jeune fille qui avait supplié Seol de sauver son frère était absente.

« On a nos droits de passage, » dit la femme d’un ton glacial. Elle jeta par terre l’objet qu’elle tenait en main, le manche d’un balai. Le bout où se trouvait habituellement le balai était couvert de sang.

Seol eut l’impression de pouvoir entendre des pleurs tristes d’une femme provenant de l’étage inférieur, mais le jeune homme se hâta de fermer la porte derrière lui.

Une étrange lueur passa dans le monocle du Guide.

« Quel est le problème ? On a pas le droit d’être là ? » s’excita froidement la femme.

« Il n’y a pas de problème, j’autorise votre présence, » se contenta de répondre Han d’un sourire.

Les deux retardataires durent également passer l’évaluation de leur Psyché. Quand cela fut achevé, Han demanda aux survivants de se mettre en file indienne devant le portail. La première dans la file fut la femme nouvellement arrivée. Elle jetait des regards noirs vers Hyun Sangmin ; il était évident qu’elle gardait rancune contre lui.

« Ohh !! J’ai tellllllement peur, » annonça Hyun Sangmin de manière sarcastique.

La jeune femme jeta les pièces dans un geste de dégoût. Toutefois, Han fit preuve d’une extraordinaire dextérité et les rattrapa toutes. En conservant un sourire nonchalant, il sortit un document en papier avant de le lire.

« Voyons voir. Ah, il était aisé de calculer les points de mademoiselle Oh Minyoung. Vous recevez 35 Points de Survie. »

« … Des Points de Survie ? »

« Vous n’avez rien fait lors de la première mission, donc sur 100 Points maximum, vous en recevez 0. Inutile de parler de la seconde mission : 0 sur 150 Points possibles. Lors de la troisième mission, vous étiez incapable de trouver suffisamment de pièces pour payer votre passage, donc 0 Points également. Cependant… à l’instant nous avons considéré que vous avez désespérément lutté pour votre survie, donc 35 Points ont été ajouté à votre total. C’est tout. »

« Quand est-ce qu’on est supposé utiliser ces points, alors ? »

« Vous le découvrirez lorsque vous arriverez sur place. »

La femme, Oh Minyoung, eut un regard furieux vers Han pendant un long, long moment avant de traverser le portail sans rien dire. La personne suivante dans la file était le jeune homme qui l’avait suivie.

« Vous avez 0 Point, » dit brièvement Han. « Vous n’avez rien fait. Littéralement rien du tout. Je ne vois même pas une seule catégorie où l’on aurait pu vous attribuer un point ou deux en étant gentil. »

Le jeune homme était clairement très embarrassé en traversant le portail.

La procédure se répéta pour toutes les personnes restantes.

Yun Seora reçut 317 points, Shin Sang-Ah 116, Hyun Sangmin 302. Quant aux deux membres de la famille Yi, Yi Sungjin obtint 114 Points, mais sa sœur ne put recevoir que 46 points pour ce qu’elle avait fait à l’auditorium. Les survivants disparurent les uns après les autres, jusqu’au tour de Seol. En voyant son visage, Han se mit à grogner.

« Vraiment, j’ai cru que j’allais mourir lorsque j’ai calculé vos points. Même si la première mission n’était pas si compliquée à évaluer, les seconde et troisième missions étaient réellement problématique, surtout la seconde où tout est devenu très rapidement chaotique. »

« Pardon ? »

« Non seulement cela ne vous a pas suffi d’exploser le record de vitesse, vous avez détruit tous les pièges et les mécanismes qui se trouvaient dans les pièces de la seconde mission. C’est absolument sans précédent, » expliqua le Guide d’un ton réprobateur qui contrastait avec son large sourire. « Dans tous les cas, voici le décompte de vos points. Pendant la première mission, 200 points bonus pour avoir chassé le Gaekgwi de l’auditorium. Vous avez fait le bon choix de vous rendre à l’étage après avoir vidé le supermarché. En effet, puisque vous étiez en possession du Journal, vous n’aviez besoin que de récupérer un peu de nourriture. Donc, 100 points bonus pour cela. Et 50 points bonus additionnels pour avoir secouru mademoiselle Shin Sang-Ah. »

Au total, cela faisait 350 points. Seol exprima sa confusion.

« Je pensais que pour la première mission, le maximum était de 100 points ? »

« Cela correspond uniquement aux points de base. Si vous réalisez des actions qui ne sont pas incluses dans les objectifs de la mission, il est possible d’obtenir des points bonus sous certaines conditions, qui peuvent aller jusqu’à deux fois les points de base. »

Seol fit un signe de la tête pour indiquer qu’il avait maintenant compris.

« Pour la seconde mission, le score de base est 150. 300 points bonus pour avoir battu le record. 300 points supplémentaires pour avoir détruit tous les pièges et mécanismes pour un total de 750 points. »

« … »

« Pour la troisième mission, les points de base sont également de 150. 300 points bonus pour avoir trouvé autant de pièces. 300 points bonus pour avoir tué le Gaekgwi seul. 150 points pour avoir ressuscité mademoiselle Yi Seol-Ah. 100 points pour avoir donné de vos pièces à d’autres survivants, ce qui a été interprété comme un signe de compassion, pour un total de 1050 point. Le total des trois missions est donc de 2150 points, » continua Han. Il n’avait pas encore fini son calcul. « Et finalement, puisque vous possédez la Marque de Survie, qui multiplie votre total de points par 10, vous bénéficiez donc de 21500 Points de Survie. »

Han replia le document avant de le ranger et de regarder Seol d’un air envieux.

« Vous devez être très heureux. Vous avez le nombre de points à l’issue du Tutoriel le plus élevé de l’histoire. Vous pourrez peut-être même utiliser le magasin VIP… »

« Le magasin VIP ? »

« Vous comprendrez lorsque vous y arriverez… Oh j’ai failli oublier. »

Han adopta une attitude subitement amicale et s’approcha de lui pour lui murmurer quelque chose à l’oreille. Seol fronça les sourcils.

« Je l’ai bien en ma possession, mais pourquoi… »

« Je me contentais de vous le rappeler puisque vous semblez avoir complètement oublié. Vous avez été très chanceux de l’avoir pourtant. Hihihi »

Seol fut sur le point de lui demander quelque chose lorsque la servante blonde commença à le pousser par derrière.

« Hé ! Attendez une minute ! »

« Mon rôle s’arrête ici. »

La dernière chose que Seol vit alors qu’il était poussé à l’intérieur du portail fut…

« Je vous souhaite bonne chance dans la Zone Neutre. »

… Han faire une révérence polie, sa main placée sur sa poitrine.

 

 

 

 

Après avoir traversé le portail, Seol arriva dans une petite pièce. Les sept personnes ayant traversé avant lui l’y attendait.

La servante blonde poussait toujours Seol vers l’avant tout en haletant assez lourdement. Une fois dans la pièce, elle souffla un long soupir de soulagement et passa devant les autres survivants. Elle ouvrit la porte de sortit et pointa du doigt le corridor qui s’étendait au-delà, avant de s’y engager d’un pas léger.

Le corridor était intégralement fait en marbre. Il était long et sombre, comme un tunnel. Le groupe se contenta de suivre la servante, ignorant parfaitement où ils se rendaient. À la vue d’une lumière vive au bout du corridor, un sentiment d’excitation les envahit.

Lorsque la servante arriva au bout du corridor, elle s’arrêta sur ses pas avant de prendre la parole.

« Corée, Zone 1, validé, » dit-elle d’une voix étonnamment belle et claire.

Elle sait parler ?

Le temps que Seol se remette de ce choc, plusieurs autres voix tout aussi belles se firent entendre.

« Europe, Zone 2, validé. »

« Allemagne, Zone 3, validé. »

« Amérique du Nord, Zone 4, validé. »

« Asie, Zone 5, validé. »

« Afrique, Zone 6, échec. »

« Chine, Zone 7, validé. »

« Amérique du Sud, Zone 8, échec. »

« Océanie, Zone 9, échec. »

 

« C’est un peu bizarre, non ? » murmura Hyun Sangmin.

« Quoi donc ? »

« Parmi les neuf zones, six correspondent aux six continents, non ? Pourquoi la Corée, l’Allemagne et la Chine ont une désignation à part ? Qu’est-ce que t’en penses, mec ? »

Seol secoua la tête, indiquant qu’il n’en savait rien.

« Ah, elle s’est remise en marche. Est-ce qu’on est supposé y entrer en premier ? »

L’hypothèse de Hyun Sangmin se révéla correcte. Au bout du couloir se trouvait une immense pièce vide de la forme d’une salle de spectacle haut de gamme. Tout en marchant sur un tapis rouge, Seol prit le temps de regarder autour de lui. À l’une des extrémités de la salle se trouvait une espèce de scène. Même si les lumières étaient éteintes, il y avait des appareils qui luisaient sur les murs et qui permettaient d’illuminer quelque peu l’obscurité. Le plafond était si haut qu’il ne parvenait pas à le voir correctement.

La servante mena le groupe jusqu’à une rangée de chaises disposées juste devant la scène. Il y avait exactement huit places. Après s’être assurée que tout le monde avait pris place, la servante blonde monta sur scène et disparut derrière les rideaux.

Ceci sembla donner un signal, puisque Seol put ensuite entendre des bruits de pas arrivant derrière eux.

« J’imagine qu’ils sont de la Zone 2. Je crois que c’était l’Europe, non ? » demanda Hyun Sangmin en se retournant pour jeter un œil. Une trentaine de personnes suivaient une servante jusqu’à leurs chaises. Ils étaient placés un peu derrière le groupe de Seol. Il y avait un total de 32 chaises. Comme leur propre servante, la nouvelle arrivée disparut également derrière les rideaux après s’être assurée que son groupe était installé.

Beaucoup de personnes ont survécu le Tutoriel européen…

Alors que Seol les observait en silence, l’une d’eux commença à étudier Seol en retour : une jeune femme assise au milieu du premier rang. Il serait presque plus correct de la qualifier de jeune fille. Elle possédait des cheveux bouclés de couleur châtain, et ses yeux étaient incroyablement clairs, scintillant doucement dans l’obscurité. Le reste de son visage, tout à fait singulier, était dévoilé grâce à un bandeau blanc maintenant ses cheveux en arrière.

Inconsciemment, le regard de Seol se fixa sur son cou qui lui rappelait une magnifique orchidée jusqu’à ce qu’il la vît lui faire un salut de la main. Sans trop réfléchir, il lui rendit son salut.

Pendant ce temps, un flux continu de personnes continuait d’arriver dans la salle. Seol remarqua que le nombre de survivants variait beaucoup selon les zones. Hyun Sangmin se disait sans doute la même chose que lui, puisque ce dernier ne cessait de murmurer pour lui-même.

« On est 8. Les européens, 32 ; les allemands 10. En Amérique du Nord ils sont 11 et en Asie 17… »

Les nouvelles arrivées s’arrêtèrent brièvement. Un instant plus tard, cinq hommes, vêtus du même costume noir, apparurent au bout du couloir. Trois autres personnes les suivaient ; toutes des femmes qui avaient étrangement la tête baissée.

« Hé beh. Un groupe de 5 dans une tenue identique… Oh, il y en a trois autres. Donc un total de 8 personnes pour la Chine ? »

Personne d’autre ne rentra dans la salle.

« Donc il n’y a aucun survivant en Amérique du Sud et en Océanie ? »

« N’oublie pas l’Afrique, il y a eu une courte interruption avant l’apparition des chinois, » ajouta Hyun Sangmin.

Donc cela veut dire…

La salle fut plongée dans le silence. Seol pensa soudainement à ce que Han lui avait soufflé à l’oreille juste avant de franchir le portail.

« Tu possèdes les notes du Guide, non ? Pourquoi ne pas les lire, pour voir ce qui est écrit ? D’ailleurs, je te suggère de les lire lorsque tu es seul, si possible. »

Effectivement, lorsqu’il cherchait des fournitures médicales pour Yun Seora, il avait obtenu ces ‘notes’. Il en avait trois. Pourquoi le Guide avait-il insisté sur celles-ci ? Elles n’étaient pas un objet SPÉCIAL.

Incapable de contrôler sa curiosité, Seol rapprocha son sac du pied pour l’ouvrir, mais juste au moment où il s’apprêtait à sortir les notes…

Les rideaux occultant la scène s’ouvrirent soudainement.

Biim !!

Des lumières aveuglantes illuminèrent la scène. Les yeux des survivants des six continents fusèrent vers la scène.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *