The Second Coming of Gluttony – Chapitre 21

La plus grosse différence entre la zone où s’était déroulé le Tutoriel et la Zone Neutre était les boutiques et services disponibles dans cette dernière. Si Seol voulait se montrer techniquement correct, alors la Zone Neutre ne pouvait exister qu’au Paradis et nulle part ailleurs. Il était parfaitement d’accord avec la notion que ce sanctuaire était très spécial, étant le fruit du travail combinés des sept dieux.

 

Seol avait l’impression qu’ils avaient fait extrêmement attention à l’intégration en toute sécurité et à l’intégration des nouveaux survivants. Cela lui avait frappé aux yeux en voyant les réactions des nouveaux arrivants en voyant le lieu pour la première fois. Même lui avait initialement pensé qu’il venait d’arriver dans un centre commercial de luxe. La place au milieu du rez-de-chaussée ou les nombreux cafés où l’on pouvait s’acheter quelque chose à boire en étaient de bons exemples.

 

Mais ce genre de considérations avait ses limites. D’un simple regard, Seol pouvait voir plusieurs objets que les habitants actuels de la Terre ne pourraient probablement jamais voir, sans même parler d’utiliser, dans leurs vies de tous les jours. Mais il fallait s’y attendre. Le Paradis n’était pas aussi avancé scientifiquement que la Terre, et sa culture était forcément différente.

 

En d’autres termes, il avait été jugé nécessaire de placer certains objets du Paradis afin de réduire le sentiment d’incongruité que les survivants pourraient ressentir au bout de quelques jours en dehors de la protection de la Zone Neutre.

 

Les étages supérieurs étaient exclusivement réservés à ceux ayant amassé plus de 1000 points pendant le Tutoriel. Depuis les allées sinueuses des étages supérieurs, il était parfaitement possible d’observer tout ce qui se passait plus bas, offrant une vue superbe. Seol était de plus en plus curieux de savoir à quoi allait ressembler sa chambre. Maria le guida jusqu’à une porte sur laquelle était gravée le chiffre ‘1’. Seol l’ouvrit et resta un long moment bouche bée.

 

Cette soi-disant ‘chambre’ avait une surface au sol aussi imposante que l’océan. En fait, il n’avait pas de mot pour qualifier l’immensité de cette pièce. Ses yeux passèrent des peintures magnifiques et des sculptures décorant les pièces au splendide chandelier pendant au plafond. Seol avait l’impression, évidemment erronée, que cette chambre appartenait à un roi. Du haut de ses 26 ans, il n’avait jamais mis le pied dans un endroit aussi luxueux que celui-ci, ses seules expériences comparables l’ayant été par le biais d’internet. Peut-être que seule la légendaire suite diplomatique de l’Empire Hotel de Brunéi pouvait rivaliser avec l’opulence qui était à l’œuvre ici.

 

Seol prit tout son temps pour explorer cette ‘chambre’ qui était évidemment bien trop grande pour ce qualificatif, avant de s’assoir sur le rebord d’un lit tout aussi gigantesque pour une personne seule pour se reposer un peu.

 

Son euphorie ne dura plus très longtemps. Seul dans cette chambre au luxe sans pareil, il s’ennuya rapidement. Quel était l’intérêt de tout cet espace et de toute cette somptuosité ? Il n’y avait dans la chambre ni télévision, ni frigo, ni même d’ordinateur. Le seul objet fonctionnant avec du courant était le smartphone qu’il avait reçu au début du Tutoriel qui lui servait pour recevoir les missions et les messages du Guide.

 

Il n’avait littéralement rien à faire. Il se décida donc de regarder à nouveau la brochure que Maria lui avait laissée. La parcourant plus attentivement du regard, ses yeux s’ouvrirent à nouveau grands de surprise, mais son expression devint de plus en plus complexe.

 

Bienvenue à vous !

La Zone Neutre possède une boutique très spéciale pour vous autres avec beaucoup de Points de Survie dont vous ne savez plus quoi faire !

La boutique VIP possède trois caractéristiques qui la distinguent des autres boutiques de la Zone :

  • Il s’agit d’une boutique unique, créée sous la supervision des sept dieux.
  • Les produits de cette boutique ne seront plus jamais réapprovisionnés une fois épuisés.
  • Le nombre de personnes ayant utilisé les services de cette boutique peut être compté d’une seule main.

Même si le prix des objets peut paraître incroyablement élevé, nous garantissons leur efficacité.

Les produits sur la liste qui suit peuvent être achetés dans notre boutique VIP.

Nous vous remercions de votre fidélité et nous espérons vous revoir bientôt.

 

  • Liste des items VIP
  • Nectar des dieux : 30 000 PS unité, x2
  • Bottes Célestes de Pneuma : 50 000 PS la paire, x1
  • Souvenir de Moirai : 600 000 PS, x1
  • Fer de Marquage de Miyal : 100 000 PS, x1
  • Élixir Divin : 30 000 PS unité. Force x1, Résilience x1, Agilité x2, Endurance x2, Magie x1, Chance x3
  • Stigmates Divines : 300 000 PS, x1
  • Graine de l’Arbre-Monde : 400 000 PS, x1
  • Saintes Mesures de Sidus : 80 000 PS, x1
  • Jonc d’Aphrodite : 150 000 PS unité, x5
  • Larmes de Psychi : 250 000 PS, x1

 

Il n’y avait que dix objets différents sur la liste, mais ils avaient tous des effets sensationnels. Le problème était évidemment leurs prix… Il n’avait pas suffisamment de superlatif pour qualifier des prix si astronomiquement élevés.

 

C’est dingue.

 

Il avait vraiment envie de jurer. Rien qu’en regardant le ‘Souvenir de Moirai’, il comprit tout ce dont il avait besoin de savoir. Est-ce qu’ils étaient sérieux ? Est-ce qu’ils se moquaient de lui en lui montrent un objet aussi profond et désirable avant de déclarer ‘Oh, regarde à quel point c’est cher hahaha’ ?

 

Qui peut bien se payer des trucs aussi chers ?!

 

Malgré son agacement, il ne pouvait pas s’empêcher d’y penser. Il ne cessait de repenser tout particulièrement au premier et cinquième objet de la liste.

 

Le Nectar des Dieux était apparemment une goutte de rosée permettant de forcer l’évolution vers un niveau supérieur d’une capacité innée, tandis que les Elixirs Divins étaient des médicaments miraculeux augmentant d’un rang les statistiques physiques d’une personne. En comparaison des autres objets, leurs prix lui semblaient plutôt raisonnables…

 

Pour l’instant, Seol n’avait débloqué que deux directions des cinq possibles de son pouvoir, Neufs Yeux : la direction centrale et la direction de gauche. S’il pouvait acquérir deux Nectars des Dieux, alors il pourrait ouvrir deux des trois directions restantes, ce qui voulait dire que…

Seol se rapprocherait enfin de la vérité derrière le mystère de son pouvoir avec lequel il vivait depuis 26 années.

 

Je ne devrais pas perdre mon temps comme ça.

 

Un mois était court, très court. Il trouvait cela même trop court. Ses réflexions autour de son pouvoir furent rapidement éclipsées par un sentiment d’urgence.

 

Seol ramassa son sac et quitta la chambre.

 

 

 

 

De retour au rez-de-chaussée.

 

Il y avait toujours du monde sur la place, mais bien moins que lorsque Seol était sorti du théâtre. Il parcourut les survivants du regard, à la recherche de quelqu’un qui lui était familier, avant de réaliser que, inexplicablement, les autres s’éloignaient doucement de lui. Tant mieux, cela lui permettait de s’approcher du tableau d’affichage en paix.

 

Comme lui avait dit Maria un peu plus tôt, il était rempli de nombreux parchemins. Lorsqu’un survivant avait décidé d’une mission, il lui fallait déchirer le parchemin correspondant en deux pour être téléporter à l’endroit où la mission se déroulait. Il y avait cependant une règle à respecter. Il existait de nombreuses missions de tout type, dont des missions nécessitant de travailler en groupes pour les compléter. En revanche, il n’était pas possible de former un groupe où plus de la moitié des membres provenaient de la même Zone. En d’autres mots, les survivants étaient forcés de coopérer avec ceux des autres Zones.

 

De toute façon, Seol ne voulait pas former de groupe pour l’instant. Il se reconcentra sur le panneau d’affichage.

 

[Survivre sur le versant d’une montagne (nombre de tentatives restantes : 14/15)]

Évitez les crocs d’une bête affamée et survivez pendant deux heures sur le versant de la montagne !

Difficulté : Très facile

Succès : +10 Points de Survie

Échec : N.D.

*Coopération interdite.

 

Non, je vais passer.

 

Il s’agissait d’une mission facile, mais la récompense était bien trop petite. Seol recherchait une mission qu’il pouvait réaliser en un temps record tout en ayant des récompenses importantes. Et si en plus il pouvait le faire sans risquer sa vie, il n’en demanderait pas plus. Avec ce genre de prérequis, sa recherche n’était pas facile. Mais comme il y avait littéralement des centaines de missions différentes, ce n’était qu’une question de temps.

 

Effectivement, au bout d’un moment, un parchemin en particulier attira son attention.

 

[Frayez-vous un chemin dans un labyrinthe ! (Nombre de tentatives restantes : 90/90)]

Echappez-vous d’un labyrinthe souterrain en moins de six heures ! Mais si vous vous trompez de chemin…

Difficulté : Normale

Succès : +100 Point de Survie

Échec : redémarrage de la mission, ou la mort.

*Coopération possible (jusqu’à deux personnes).

 

En ne regardant que les récompenses, il n’était pas vraiment super intéressé par cette mission. En revanche, il pouvait la refaire autant de fois que nécessaire, et puis, il appréciait le fait qu’il allait pouvoir se reposer sur sa capacité innée. Le détail de la mission explicitait clairement qu’il pouvait potentiellement mourir s’il se trompait de chemin. Mais ne risquerait-il concrètement rien en se limitant aux chemins qui apparaîtraient en vert ?

 

Dans tous les cas, cette hypothèse méritait d’être testée.

 

Seol prit sa décision et retira l’un des parchemins. Il vérifia l’heure sur son smartphone ; il était onze heure trente-et-un. Il déchira ensuite le parchemin en deux.

 

Une lumière aveuglante apparut et il ressentit une force intense de succion au niveau de son ventre. Il ferma les yeux et, lorsqu’il les rouvrit, il découvrit qu’il était maintenant dans une caverne.

 

La surprise ne dura qu’un temps. Il resserra sa poigne autour de la barre de fer tout en étudiant les alentours. Heureusement, même après deux minutes à attendre, aucun monstre ne fit son apparition. Il soupira de soulagement avant de se concentrer sur ce qu’il se trouvait devant lui : dans le mur face à lui avaient été creusés cinq trous formant cinq différentes entrées.

 

Il activa ses Neuf Yeux, et tout se passa comme il l’avait anticipé : le trou le plus à gauche luisait en vert, les trois passages du milieu étaient colorés de jaune tandis que celui à droite était en orange. C’est donc le passage à gauche que Seol choisit.

 

 

 

[Vous avez complété une mission de difficulté ‘Normale’.]
[Vous obtenez 100 Points de Survie en récompense.]
[PS actuels : 26600 PS.]

 

Après être sorti du labyrinthe, et à la suite de ces informations qu’il entendit directement dans sa tête, sa vision se troubla et il se retrouva rapidement à nouveau sur la place, au rez-de-chaussée de la Zone Neutre.

 

Il consulta l’heure sur son smartphone : douze heures cinquante-six. Il n’avait eu besoin que d’un peu moins d’une heure et demie pour compléter une mission de six heures. Il s’était contenté de marcher dans la direction indiquée par ses Neufs Yeux, et il n’avait donc rien rencontré qui aurait pu être qualifié de dangereux. Bien sûr, cette mission lui prit un peu plus de temps qu’il ne l’aurait souhaité, mais il s’agissait de sa première tentative. Il se dit que lorsqu’il serait plus familier avec elle, il pourrait éventuellement parvenir à compléter le labyrinthe en moins d’une heure. Convaincu par ce raisonnement, il retourna au tableau d’affichage pour déchirer une fois de plus le parchemin de la mission du labyrinthe.

 

Il répéta l’opération plusieurs fois. Après avoir réalisé la mission six fois de plus, un certain nombre d’imprévus firent leur apparition.

 

Le premier problème était que le nombre de tentatives restantes avait sensiblement diminué. En effet, d’autres survivants l’avaient vu compléter de façon répétée cette mission, leur donnant l’impression que la mission était probablement plus facile qu’ils ne le craignaient. Après tout, pour un survivant ‘normal’, 100 Points de Survie représentaient un dixième de leur objectif, donc la tentation était grande.

 

Le second problème était…

 

« Euck… »

 

Un mal de tête semblait marteler son cerveau. Seol n’eut d’autre choix que de faire une pause. Il était inutile de rappeler ce que cette douleur signifiait, elle lui était bien trop familière.

 

Il s’agissait d’un avertissement. Ou d’un présage.

 

Cela faisait six heures d’affilée qu’il utilisait ses Neuf Yeux, cela ne le surprenait pas que son cerveau se manifeste…

 

Mais il faut que j’en fasse quelques-unes de plus…

 

Ce niveau de douleur n’était pas insoutenable. Mais par le passé, il y avait à peine quelques années, il avait ignoré ces signes avant-coureurs et avait donc dû subir les conséquences de ses choix lorsqu’il avait perdu son pouvoir.

 

Maintenant que je me suis arrêté pendant une seconde, c’est vrai je me sens aussi relativement fatigué physiquement.

 

Même s’il était très important de faire évoluer sa capacité, s’il perdait ladite capacité à cause de son imprudence, il n’aurait rien gagné et tout perdu. Il ne voulait pas répéter son erreur. Il reposa donc le parchemin sur le tableau d’affichage et se décida à faire une pause dans sa chambre à l’étage.

 

 

 

 

Seol se réveilla complètement revigoré. Non seulement la migraine était partie, mais son corps entier lui semblait ragaillardi, alors que quelques heures plus tôt il lui semblait lourd. Maria lui avait expliqué qu’il y avait une bonne raison pour laquelle les chambres de luxe coûtaient si cher. Il y avait des dizaines de chambres dans la Zone Neutre, mais la tarification était particulièrement ridicule. D’après elle, les chambres les plus abordables ne servaient qu’à y dormir, mais plus le prix grimpait, plus l’environnement des chambres devenait bénéfique au survivant qui s’y reposait.

 

De plus, la chambre de Seol était unique dans toute la Zone Neutre. Même en se reposant aussi longtemps que les autres, il garderait le bénéfice de ces effets revigorants bien plus longtemps.

 

Il était maintenant 23 heures 12.

 

J’ai dormi pendant à peu près cinq heures.

 

Seol sortit de la nourriture du supermarché du Tutoriel de son sac. Il pouvait manger gratuitement dans les restaurants, mais ne voulait pas perdre du temps à s’y rendre, devoir commander, attendre puis manger. Tout en mangeant, il essaya d’évaluer ce qu’il venait de faire.

 

C’est vraiment trop peu rentable…

 

En comptant sa pause, il lui avait fallu onze heures pour gagner 600 Points de Survie. En prenant comme base 1200 Points toutes les vingt-quatre heures, alors en un mois il gagnerait 36 000 Points. Il pourrait donc s’offrir deux Nectars des Dieux, mais…

 

Le problème c’est le nombre limité de tentatives.

 

Seol savait bien qu’il était impossible de répéter la même mission encore et encore, d’autant plus qu’il devait prendre en compte le fait que certaines personnes allaient essayer de l’imiter, quelle que soit la mission qu’il prenne. Il avait le net sentiment qu’il devait changer de stratégie. Deux conditions étaient non-négociables : la mission devait être courte et posséder des récompenses importantes. En revanche, il pensait pouvoir se lancer dans des missions plus à risque. Non, en fait, il devait prendre des risques. Après tout, plus la mission était dangereuse, plus les récompenses étaient élevées.

 

Honnêtement, les objets en vente dans la boutique VIP l’intéressaient beaucoup. De plus, Maria lui avait expliqué qu’une fois dehors, il était très difficile de revenir dans la Zone Neutre, donc il voulait vraiment pouvoir au moins boire l’Elixir Divin aussi tôt que possible.

 

Il se demanda un instant s’il devait visiter les autres magasins, avant de secouer la tête. Il ne pouvait pas se permettre de gaspiller le moindre point, qu’est-ce que ces magasins pouvaient bien posséder d’intéressant ?

 

En revanche, il ne devait pas lésiner sur son niveau de préparation. Il rapprocha son sac et en fit un bref inventaire.

 

Voyons voir… La plume d’oie de conscience fluide ne sert pas en combat. Et ce Miroir de la Compréhension… Merde ! Ça ne sert que contre les Défunts !

 

Il n’y avait pas eu de mission pendant le Tutoriel leur demandant de se débarrasser des morts-vivants, alors pourquoi avait-il eu…

 

Heureusement, il avait toujours la boîte remplie de balles de sort. Pour se débarrasser du terrifiant Gaekgwi, il n’en avait eu besoin que de quatre, donc il était certain que ces balles de sorts lui seraient très utiles dans un futur proche. Il sortit de la boîte la combinaison gagnante Brouillard Empoisonné, Ignition, Toile d’Araignée et Acide Chlorhydrique et les mit dans sa poche avant de se rendre au rez-de-chaussée.

 

Même s’il était tard, il y avait encore une vingtaine de personne flânant sur la place. Parmi eux, il pouvait apercevoir Odelette Delphine, survivante numéro 2, et Hao Win, survivant numéro 3. Lorsque Seol, le survivant numéro 1, s’approcha du tableau d’affichage, ils se retournèrent tout deux vers lui en même temps, comme s’ils s’étaient mis d’accord. Mais Seol était trop préoccupé par son désir de gagner des Points de Survie qu’il ne le remarqua même pas, se concentrant sur l’analyse des différentes missions.

 

« Excusez-moi, » l’appela tout d’un coup Odelette Delphine.

« Euh, oui ? » répondit-il, inclinant légèrement la tête. La jeune fille jouait avec une boucle de ses cheveux et, contrairement à la première fois qu’il l’avait vue, elle semblait dans une situation difficile.

« Est-ce que vous savez pour… Est-ce que par hasard vous vous rappelez monsieur Tong Chai ? »

« Monsieur Tong Chai ?… Vous voulez dire l’homme au turban ? »

« Exact. Il avait le cinquième plus grand nombre de Points à l’issue du tutoriel. Je crois… je crois qu’il est passé de vie à trépas. »

« De vie à trépas ? Il est mort ? »

 

Un survivant ayant amassé plus de mille points pendant le Tutoriel serait déjà mort ? C’était une information que Seol ne pouvait simplement ignorer.

 

« Celle-là, je crois qu’il est mort en essayant cette mission, » dit Delphine en pointant du doigt la mission que Seol avait répété six fois un peu plus tôt dans la journée.

« Il y a effectivement un avertissement qu’il est possible de mourir, mais… Pourquoi pensez-vous qu’il soit mort ? »

« Cela fait six heures qu’il a disparu, et il n’est toujours pas revenu. »

« Mmm. J’en serais pas si sûr… Dire qu’il est mort en essayant de compléter une mission aussi simple et de difficulté normale me semble un peu… »

L’expression d’Odelette s’assombrit à ses mots. « Quelque chose d’aussi simple… Je vois. Est-ce que vous comptez recommencer cette mission ? »

« Heu, non. Je pensais m’essayer à une autre mission cette fois-ci, » avoua-t-il avant de reporter son attention sur le tableau.

Odelette Delphine resta figée là, s’humidifiant les lèvres avant de s’adresser à nouveau à lui. « Est-ce que vous auriez un peu de temps pour partager une tasse de thé avec moi ?

 

Mmh.

 

Même si la proposition ne lui semblait pas désagréable – la jeune fille étant d’une grande beauté – Seol avait quelque chose de plus urgent à faire : trouver une nouvelle mission à accomplir et l’essayer au moins une fois.

 

« Je suis désolé, mais je dois vraiment faire quelque chose avant. Si cela ne vous dérange pas, est-ce que l’on peut remettre ça à plus tard ? » demanda-t-il très poliment, considérant qu’elle était d’une autre nationalité.

Delphine le regarda d’un air pensif. « Très bien, ce n’est pas grave… » dit-elle avant de tourner les talons.

 

Seol reprit son analyse des différentes missions sur le tableau d’affichage, avant qu’une idée ne lui vienne soudainement à l’esprit.

Et si j’utilisais mes Neuf Yeux ?

La plupart des parchemins de mission dans le bas du tableau n’émettait pas de couleur, mais plus ils étaient haut dans le tableau, plus la couleur virait vers le jaune, l’orange et enfin le pourpre tout en haut.

Donc les missions dans le haut du tableau sont plus difficiles ?

Seol regarda d’un air ébahi à la mission située tout en haut du tableau, luisant d’une couleur rouge très sombre, dont la récompense était 172 800 Points de Survie. Mais son regard s’arrêta également sur un autre parchemin. Ses Neuf Yeux coloraient ce parchemin en jaune, alors qu’il était entouré de parchemins orange.

1000 Points de Surive en récompense ?

La difficulté était celle au-dessus d’Assez Difficile, c’est-à-dire Difficile. Il restait quinze tentatives sur quinze, et il n’y avait aucune limite de temps.

Lorqu’il prit le papier en main, les yeux de Seol brillèrent d’avarice.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *