The Second Coming of Gluttony – Chapitre 22

[Percez le siège et survivez ! (Nombre de tentatives restantes : 15/15)]

Survivez l’encerclement par un groupe de squelettes !

Difficulté : Difficile

Succès : +1000 Points de Survie

Échec : mort

*Coopération acceptée (jusqu’à 6 participants)

 

Un siège ? Des squelettes ?

 

Le danger de la mission détaillée était criant. Le fait qu’il était possible de réaliser cette mission à 6 personnes en était un indicateur fort. Seol allait très probablement se retrouver assailli de toute part le moment où il déchirerait le parchemin. Toutefois, la couleur de ce dernier à travers ses Neuf Yeux restait étonnamment jaune, lui signifiant qu’il devait faire attention. Seol hésitait, notamment à cause du terme de ‘siège’, mais se rappela que Kang Seok était également teinté de jaune. Si les squelettes qu’il rencontrait était du niveau de ce dernier, alors…

 

Il faut que je prenne le risque.

 

S’il survivait et accomplissait la mission, il allait pouvoir gagner près de 15000 points, gagnant près de la moitié de son objectif de 34000 points sur cette seule mission. De plus, les autres survivants ne semblaient pas du tout intéressés par ce parchemin, il était donc parfait dans sa situation actuelle.

 

Je dois rester prudent.

 

Il sortit les balles de sort en sa possession.

 

Est-ce que le poison marche contre des squelettes ?

 

Il prit le temps d’étudier la question avant de conclure qu’il allait probablement les utiliser même s’il le poison se montrait inefficace. Il savait que ce poison était un gaz explosif, comme il avait pu le confirmer lorsqu’il avait tué le Gaekgwi. S’il combinait ce gaz avec Ignition, il avait de bonnes chances de réussite.

 

C’est donc probablement mieux de combiner ces deux-là…

 

Il ressortit toutes les balles de sort et les sépara en deux groupes : celles qui pouvaient être utilisées en les combinant à d’autres, et celles sans synergie. C’était dommage, il n’y avait aucune balle de sort liée à de la magie sacrée ou divine.

 

Seol mentirait s’il disait qu’il n’était pas nerveux. Il rangea les balles de sort dans sa poche, agrippa la barre de fer aussi fort qu’il le pu avant de déchirer le parchemin avec ses dents. La sensation d’aspiration qui lui était maintenant familière apparut et, un instant plus tard, il se trouva dans un tout nouveau lieu.

 

L’environnement de cette mission semblait être une caverne souterraine. La première chose qu’il remarqua fut que le plafond lui semblait bien trop bas.

 

« … »

 

Et, devant lui… se trouvaient plusieurs dizaines de squelettes, comme il l’avait craint, qui le regardaient avec colère.

 

Ils semblent assez énervés, non ?

 

La différence entre ces squelettes et ceux qu’il avait pu voir par le passé dans des jeux vidéo ou des films était immense. Dans tous les cas, son plan initial était de démarrer la mission avec une explosion. Il sortit de ses poches la combinaison de sorts Brouillard Empoisonné et Ignition qui avait si bien marché contre le Gaekgwi. Il fut sur le point de les lancer, avant de se figer soudainement.

 

« … Oh-oh »

 

Il venait de remarquer quelque chose. Il ne se trouvait absolument pas dans le même environnement que contre le Gaekgwi. Il regarda derrière lui, et remarqua qu’il était dos à un mur. Il n’y avait pas beaucoup d’espace autour de lui, et il n’avait nulle part où aller. Et pourtant, il était sur le point d’utiliser un gaz empoisonné ? Et de le faire exploser ?

 

Il déglutit nerveusement, réalisant qu’il était passé tout près de se suicider. Alors qu’il ne s’agissait que du début de la mission, tout allait de travers.

 

Kwaaaahhaaa !!

 

À l’arrière du groupe de la horde de morts-vivants, un squelette portant un casque de guerre rugit. Des dizaines de squelettes ‘normaux’ se mirent à claquer leurs dents à l’unisson, avant de lever leurs armes au-dessus de leurs crânes et de s’approcher de sa position.

 

La situation était critique. Seol lança d’abord la balle de sort Ignition. Elle créa une petite explosion qui emporta deux squelettes. Sa puissance était bien inférieure à celle qu’il espérait, sans doute parce qu’elle n’avait pas été utilisée en combinaison avec Brouillard Empoisonné. Il essaya de se calmer, et sortit la seconde combinaison de sa poche : Toile d’Araignée et Acide Chlorhydrique.

 

La première balle vola dans les airs avant que des dizaines de fils argentés n’en sortent. Une douzaine de squelettes furent pris au piège. La balle d’acide arriva un instant plus tard. Le liquide s’écoula sur les monstres immobilisés. Les crânes, côtes, bassin, fémurs… tout fut rongé par l’acide en un rien de temps, ce qui lui permit de gérer la première vague de monstre.

 

L’effet combiné de ces deux sorts restait très puissant, mais le problème était qu’il lui fallait encore s’occuper de la vingtaine de squelettes restant. Ceux-là continuaient leur avancée tout en claquant des dents, même si les flammes du sort Ignition qui persistaient encore parvinrent à enflammer l’un ou l’autre.

 

Pour l’instant, tout cela restait dans les limites de ce que Seol avait imaginé. Il devait réduire le nombre de monstres drastiquement avant de se retrouver coincé par entre eux et le mur. Tout en reculant doucement, il sortit encore davantage de balles de sort.

 

La quatrième balle qu’il lança libéra des rayons de lumière aveuglant. Dans un tonnerre assourdissant, des arcs électriques s’en échappèrent et se propagèrent parmi les squelettes comme une réaction en chaîne. Les monstres touchés tombèrent à terre en tremblant, comme une marionnette à laquelle on aurait coupé les fils. Grâce à cette balle de sort, Seol était tant bien que mal venu à bout de la seconde vague.

 

Guaaaah !

 

Le squelette portant le casque de guerre rugit à nouveau. Il semblait être le chef de cette horde, et sa colère était donc compréhensible puisqu’il venait de perdre plus de la moitié de ses troupes. Il prit dans ses mains une énorme hache et fonça vers lui, avant de prendre une impulsion et de sauter dans les airs. Plaçant la hache au-dessus de la tête, il la fendit en avant comme pour couper en deux l’odieux intrus d’une seule attaque.

 

Seol ne s’attendait pas à ce qu’un monstre lance une attaque aérienne de la sorte, et ne réagit pas immédiatement, alors que la distance entre lui et la hache se rapetissait. Il était sur le point de lancer trois autres balles de sort mais dût lever sa barre d’acier à toute vitesse pour se défendre. Même s’il avait été pris par surprise, tant qu’il parvenait à se défendre de cette attaque et à toucher le squelette avec de nombreuses balles de sort, alors il serait…

 

CLANG !!

 

Le corps de Seol vibra, et ses yeux s’ouvrirent en grand d’incrédulité.

 

L’attaque était bien plus puissante et destructrice qu’il ne l’avait imaginé. Grâce à sa barre en acier il était parvenu à la dévier, mais son bras dut encaisser une grande partie de l’impact.

 

La hache fit un second balayage en diagonale, envoyant facilement voler la barre d’acier de Seol. Elle visait maintenant son torse exposé. Ses yeux se fixèrent instinctivement sur la puissante attaque qui se dirigeait sur lui. Son esprit se vida.

 

Est-ce que je vais mourir ici ?

Juste comme ça ? Vraiment ?

La mission était simplement de couleur jaune, « Attention Requise », non ?

J’ai encore des balles de sort à utiliser, je ne suis pas encore dans une situation irrécupérable !

 

Des milliers de pensées firent irruption dans sa tête, mais son instinct rugit, lui signifiant qu’il était trop tard pour les balles de sort. Il abandonna donc l’idée de contre-attaquer et tourna sur lui-même par réflexe. Son dos maintenant exposé au chef des squelettes, il plongea en avant aussi rapidement qu’il le put.

 

Whoosh !

 

La lame aiguisée de la hache lui fendit non pas le dos, mais un objet qu’il transportait toujours sur lui : le sac qui contenait tout ce qu’il avait obtenu lors du Tutoriel. Au même moment, la tête du squelette fut réfléchie par une surface brillante qui apparut au niveau de la nouvelle ouverture du sac, et un rayon de lumière en sortit frapper les orbites du squelette.

 

Kieeeeee !

 

Le squelette hurla de douleur. Seol faillit trébucher mais parvint à se maintenant debout en posant ses mains sur le mur. Il se retourna, encore un peu étourdi, et vit autant qu’il entendit les hurlements du squelette tandis qu’il était couvert de flammes. Seol ne comprenait pas. Son instinct et ses réflexes lui avaient permis de s’épargner une mort douloureuse, mais il n’arrivait pas à comprendre ce changement soudain de situation.

 

Mais… qu’est-ce qu’il s’est passé ?

 

Il était parvenu à survivre, mais cela ne voulait pas dire qu’il était tiré d’affaire. Il se dépêcha de récupérer son sac lui ayant sauvé la vie, et fouilla à l’intérieur à la recherche d’une explication. Il y découvrit une lumière intense provenant de la partie du sac découpée par la hache.

 

« … Oh. »

 

Il s’agissait du Miroir de la Compréhension, l’objet SPÉCIAL qu’il avait obtenu de la loterie d’objet, censé l’aider à tuer les Défunts. Soudain inspiré, Seol sortit le miroir et porta sa lumière sur le squelette au casque de guerre qui brûlait toujours. Tous ses os changèrent immédiatement de couleur. Peu après, le squelette n’était plus que cendres et poussière.

 

Il ne fut pas la seule victime. Les squelettes piégés par les toiles d’araignée, ceux qui s’enfuyaient, tous connurent le même sort : ils furent réduits en cendres dès que la lumière les toucha.

 

D’un seul balayage de la caverne, la lumière émanant du miroir avait annihilé la vingtaine de squelettes. La caverne vidée de ses monstres, la surface du miroir se fissura, indiquant qu’il avait accompli sa tâche.

 

[Vous avez réussi une mission de difficulté ‘Difficile’.]
[Vous avez gagné 1000 Points de Survie.]
[PS actuels : 28 100 PS.]

 

 

 

 

Le retour de Seol sur la place créa beaucoup d’agitation. Lorsque le ‘survivant n°1’ avait disparu après avoir accepté une mission, certaines personnes s’étaient empressées de vérifier la nature de la mission choisie. Ils furent extrêmement choqués : personne n’avait encore osé sélectionner une mission de difficulté ‘Normale’, mais ce jeune homme tentait déjà une mission ‘Difficile’ ? En plus en solo ?

 

Les avis avaient été partagés. Certaines personnes avaient pensé qu’il avait eu les yeux plus gros que le ventre, tandis que d’autres avait déclaré qu’il valait mieux attendre. Et effectivement, Seol était revenu sur la place en moins de cinq minutes. Comme il n’y avait qu’une seule issue à l’échec de la mission, la mort, son retour ne pouvait signifier qu’une seule chose.

 

« J’arrive pas à y croire, » marmonna Hao Win, incrédule.

 

La surprise d’Hao Win était d’un autre niveau que celles d’autres survivants. Il avait déjà accompli plusieurs missions, et avait donc une vision plus ou moins correcte de ce qu’il fallait faire pour survivre dans la Zone Neutre. Il était convaincu que pour se lancer dans les missions les plus difficiles, il devait d’abord correctement se préparer en achetant les bons objets dans les différentes boutiques qui se trouvaient dans la Zone Neutre. Et puis, même s’il pouvait former un groupe avec des personnes possédants des capacités similaires à lui-même, il ne devait, sous aucun prétexte, essayer d’accomplir des missions de difficulté plus grande que ‘Normale’, au moins pour l’instant.

 

C’était probablement pour cette raison qu’Odelette Delphine avait tenté d’approcher le jeune coréen. Il avait cependant refusé, et en grande pompe.

 

Mais Seol venait de compléter une mission deux rangs au-dessus de ‘Normale’ aussi rapidement ?

 

« Mais comment il l’a fait ? Est-ce qu’il sait déjà utiliser la magie… Hmm ? » se demanda Hao Win.

 

Il voulut se rapprocher du jeune homme pour lui poser la question, mais s’arrêta et inclina la tête. Seol restait figé sur place, aussi immobile qu’une statue. Une atmosphère étrange s’était installée autour de lui. Hao Win avait l’impression de regarder un soldat étant tout juste parvenu à revenir d’une zone de guerre sanglante et brutale. En l’observant plus attentivement, il s’aperçut que le sac doré dont il était si envieux était presque déchiré en deux, et l’expression de Seol était à la fois contemplative et hagarde.

 

Ce fut alors que Seol se mit à marcher. La foule le suivit du regard pendant qu’il grimpait les escaliers d’un pas hésitant.

 

 

 

Seol ne se rappelait pas comment il était retourné dans sa chambre. Il avait mal à la tête et avait des vertiges, comme s’il avait beaucoup trop bu. Lorsqu’il parvint à se concentrer un peu plus sur sa situation, il remarqua que son corps était couvert de transpiration. Il eut un frisson. Sa respiration semblait normale, mais son cœur battait la chamade. Sa gorge lui semblait si sèche qu’il avait l’impression qu’elle allait se fissurer d’un instant à l’autre. Il sortit une bouteille de deux litres d’eau et la porta à sa bouche. Sa pomme d’Adam fit de nombreux va-et-vient, vidant la moitié de la bouteille d’un coup, avant de forcer ses jambes tremblantes à avancer. Il s’écroula sur son lit.

 

Ce ne fut qu’à ce moment qu’une sensation étrange l’envahit, comme s’il était miraculeusement sorti vivant d’un abysse. Depuis le début du Tutoriel, il ne s’était jamais senti aussi affaibli.

 

Toc, toc…

 

Il entendit quelqu’un toquer à la porte et leva la tête, mais décida sur le coup de l’ignorer et replongea sa tête dans ses draps. Il ne voulait parler à personne pour le moment.

 

La personne toqua plusieurs fois, en l’absence de réponse, elle finit par s’arrêter. Lui resta couché sur son lit, observant le plafond. Le motif à carreaux sur le plafond semblait toujours tourner.

 

Combien de temps s’écoula-t-il ?

 

Le silence assourdissant se poursuivit un long moment. Les yeux choqués et apeurés de Seol se fermèrent doucement jusqu’à ce qu’ils soient à peine entrouverts.

 

Est-ce que j’ai trop fait confiance à mon pouvoir ?

 

Le parchemin avait brillé en jaune. Il était certain de pouvoir accomplir la mission à la vue de son expérience avec Kang Seok.

 

Ou est-ce que j’ai été trop imprudent ?

 

Il ne s’était jamais dit que cela serait du gâteau, pas du tout. Il savait que cela allait être dangereux. Il s’était simplement cru capable de gérer les risques.

 

Peut-être que j’y suis allé en étant trop détendu…

 

Mais pourtant, il s’était préparé. Il avait vérifié toutes les balles de sort et les avait regroupées par synergie…

 

Seol arriva à cette conclusion avant…

 

Est-ce que je me suis trop précipité sur cette mission ?

 

… de fermer complètement les yeux.

 

Plus il analysait la situation, plus il avait le sentiment qu’il avait été stupide.

 

Au moins, il était parvenu à compléter la mission. Ou, plus exactement, il était tout juste parvenu à la remplir. Les mauvaises décisions lui avaient coûté cher, et il avait failli perdre la vie. En fait, revenir de cette mission vivant et entier était déjà un miracle en soi.

 

Ses Neuf Yeux n’avaient pas menti. En y réfléchissant calmement, oui, la mission était clairement faisable s’il s’était montré prudent. Il avait même en sa possession la réponse parfaite pour compléter la mission. Qu’est-ce qu’il se serait passé s’il avait tout de suite sorti le Miroir de la Compréhension en arrivant dans la caverne ? Qu’il s’agisse d’un Défunt ou d’un squelette, ils étaient des morts-vivants, alors pourquoi n’avait-il pas pensé à cette évidence plus tôt ?

 

Qu’est-ce qu’il se serait passé s’il avait trouvé d’autres combinaisons de sort ? Il ne s’était reposé que sur sa petite expérience avec le Gaekgwi, et avait choisi le Brouillard Empoisonné comme première attaque, sans même s’arrêter un instant pour considérer le lieu dans lequel il allait atterrir après la téléportation.

 

C’était sa faute, au final. Il n’avait fait que prétendre ne pas être détendu. Il n’avait fait que prétendre ne pas être arrogant. Mais dans sa tête, son avarice l’avait aveuglée du besoin de récupérer des Points de Survie aussi rapidement que possible. Tout du moins, il n’aurait pas agi de la sorte pendant le Tutoriel.

 

Non, même ça c’est un mensonge.

 

Même pendant le Tutoriel, y avait-il quoique ce soit qu’il avait accompli par lui-même ? De plus en plus de questions faisaient irruption dans sa tête lorsqu’il se fit happer par ce raisonnement logique. Lorsqu’il avait chassé le Gaekgwi de l’auditorium, était-ce vraiment son propre pouvoir ? Ou lorsqu’il avait détruit tous les pièges de la seconde mission ? Dans ces deux cas, il y était parvenu grâce à sa capacité ‘Vision de l’Avenir’. Il ne savait même pas comment l’activer. Mais l’important était que Seol n’avait même pas fait un choix conscient d’agir dans ces deux situations, il n’avait été qu’emporté par ses émotions.

 

Et lorsqu’il avait tué le Gaekgwi ? Cela n’avait été possible que parce qu’il était protégé par l’inviolable sécurité du lieu sûr. Et quand il avait obtenu le plus grand nombre de points de l’histoire du Tutoriel ? C’était simplement grâce au Journal d’un Étudiant Inconnu.

 

En fait, il était devenu trop présomptueux. Depuis son arrivée dans l’auditorium, il avait été reconnu comme le possesseur de la sacrosainte Marque d’Or, et tout le monde l’avait immédiatement respecté. Certains avaient essayé de le suivre, et d’autres le vénéraient. Même les petites choses qu’il faisait suscitaient l’attention de beaucoup de gens. Tous l’avaient qualifié de quelqu’un de très spécial.

 

Peut-être avait-il apprécié toute cette attention, cette reconnaissance de sa personne, même si à l’extérieur il faisait semblant de la refuser, de ne pas la vouloir…

 

[2) Personnalité]

  1. Tempérament :

– Velléitaire (incapable de prendre ou de tenir des décisions seuls)

– Irascible

  1. Aptitude :

– Moyenne. (Normal dans tous les sens du terme, aucun talent ou qualité particuliers)

[3) Niveau Physique]

Force : Bas (Bas)

Longévité : Bas (Extrême)

Agilité : Bas (Intermédiaire)

Endurance : Bas (Bas)

Mana : Intermédiaire (Élevé)

Chance : Intermédiaire (Élevé)

Nombre de points de Capacité restant : 0

 

La vérité, c’était qu’il était faible. En retirant ci et ça, il n’avait rien et n’était rien. Il savait déjà ce qu’il était advenu de lui lorsqu’il avait perdu son pouvoir la première fois. Il savait parfaitement le bon à rien qu’il était et pourquoi… Et puis, on lui avait donné tellement de choses cette fois-ci, en plus de son pouvoir surnaturel.

 

« Sale fils de pute… »

 

Il ne parvenait pas à endurer la honte qu’il ressentait. Il se releva immédiatement, repris la bouteille d’eau et la vida sur sa tête. Le liquide froid mouilla ses cheveux et son visage et dégoulina jusqu’à son torse. C’était une façon pour lui de se moquer de lui-même. Il se dit, tu as une position de privilégié, tu as tellement de chance comparé à d’autres, et c’est tout ce tu sais faire ?

 

Même après avoir vidé la bouteille, Seol resta debout, les yeux fermés. Il se concentra sur les gouttelettes tombant de ses cheveux. Cela lui permit, au bout d’un long moment, de calmer quelque peu la tornade d’émotions bouillonnantes qui ravageait en son ventre.

 

Alors seulement s’autorisa-t-il à rouvrir les yeux.

 

« Puuuuuuuu… »

 

Il n’y avait plus la moindre lueur d’avarice dans ses yeux, seul leur éclat naturel.

 

Ça peut pas continuer comme ça.

 

Il se mit à repenser à tout ce qu’il s’était passé, le moindre détail, depuis qu’il avait mis les pieds dans la Zone Neutre.

 

Pourquoi est-ce que je fais une telle fixation sur le Nectar des Dieux ?

 

Son obsession avait commencé lorsque Maria lui avait donné la brochure… Non, ce n’était pas tout à fait exact. Il connaissait l’existence de la boutique VIP avant même d’arriver ici.

 

[Tu pourras surement utiliser le magasin VIP…]

 

… Le Guide, Han.

 

Alors qu’il avait en tête le visage de Han, il se rappela autre chose qu’il avait oublié. Le Guide avait choisi de lui murmurer ces mots à son oreille. Pourquoi avait-il fait mention de la boutique VIP ?

 

Alors que ses cheveux étaient toujours mouillés, Seol reprit son sac. Il l’ouvrit en grand et fouilla son contenu pour en retirer trois petits bouts de papier soigneusement pliés.

Il en ouvrit un et le lut attentivement.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *