Warlock Of The Magus World – Chapitre 146

Parmi ceux qui voyageaient sur le même itinéraire que Leylin, il y avait non seulement des magiciens, mais aussi de nombreuses personnes ordinaires.

La plupart des gens ordinaires voyageaient dans des voitures à cheval et ils transportaient de grandes quantités de légumes et de fruits à l’arrière.

 

Même s’ils pouvaient traiter les magiciens avec beaucoup de respect, il était évident qu’ils n’avaient aucune peur lorsqu’ils leur faisaient face. Il semblait que dans le domaine des Mages blancs, les magiciens étaient souvent vénérés, mais étaient en étroite relation avec les civils.

Cette situation intrigua quelque peu Leylin. Dans un royaume où les mages noirs régnaient, la simple mention de mages donnerait lieu à des pensées de terreur et d’effusion de sang. Même un acolyte suffisait à effrayer toute une ville.

 

« A en juger des apparences, le fait que les mages blancs et les humains ordinaires puissent coexister harmonieusement est vrai ! » Leylin jeta un coup d’œil à un fermier qui avait enlevé son chapeau pour le saluer, et hocha la tête en signe de reconnaissance.

« Et … » Ses yeux bleus brillèrent, « Il n’y a aucune trace de rayonnement dans son corps. Est-ce que cela a à voir avec la tour de purification ?”

 

Dans la zone sous la domination des mages légers, de hautes tours blanches avaient été érigées à une certaine distance les unes des autres. Les tours pouvaient neutraliser le rayonnement des magiciens, ce qui était essentiel pour permettre aux magiciens et aux humains ordinaires de cohabiter.

 

En ce qui concerne la zone gouvernée par les mages noirs, Leylin avait déjà vu à l’intérieur de la bibliothèque de l’Abyssal Bone Forest Academy, les conceptions de la tour de purification. Mais, il était évident que les mages noirs étaient peu enclins à construire une telle chose sur leurs propres territoires. Outre le problème des coûts de construction d’une telle tour, Leylin devina que les mages noirs aimaient gouverner les roturiers avec un régime sanglant et dictatorial.

 

Alors que sa monture galopait continuellement, Leylin sentit que ses horizons s’élargissaient aussi continuellement.

Des vagues vertes, presque comme les vagues d’un océan, ondulaient dans la brise, dégageant une atmosphère épaisse.

 

Voici les grandes plaines de Teljose qui couvraient une superficie de plusieurs milliers de kilomètres carrés et comptaient plusieurs villes de plus de 100 000 habitants.

Et la ville de Teljose était située au milieu de ces immenses plaines et était la zone centrale de cette immense région.

 

« La végétation est luxuriante et abondante ici ! »

Leylin poussa un profond soupir. Plus il se rapprochait de la ville de Teljose, plus c’étaient luxuriantes. Il y avait même des plants de blé qui étaient aussi grands qu’un homme.

 

« N’est-ce pas très étonnant ? Êtes-vous un mage de l’extérieur de cette région ? «

Un poney rouge s’arrêta soudainement à côté de la monture de Leylin, et la mage assise au sommet de ce poney rouge, parla à Leylin.

 

Cette mage portait une robe blanche de style chinoise et portait un collier enfilé de perles et de pierres précieuses autour de son cou. Son apparence était assez ordinaire, mais sur son visage, elle arborait une douce expression souriante.

Leylin n’avait éprouvé ce sentiment de tranquillité qu’à quelques reprises dans sa vie.

 

Bien que cette mage ait rayonné d’ondes d’énergie d’un Mage de rang 1, elle avait très peu d’expérience de combat réelle. Il n’y avait qu’une seule couche de sort de défense innée sur son corps, ce qui semblait lui suffire.

 

« C’est vrai, mademoiselle, je viens de loin et je suis un mage errant ! Vous pouvez m’appeler Leylin! «

Leylin afficha un sourire inoffensif en se présentant.

« Je m’appelle Jenna, je suis une mage locale de Teljose. Vous êtes surpris en voyant ces nombreuses récoltes, n’est-ce pas ? «

 

La femme Mage sourit et entama une conversation avec Leylin.

« En effet, c’est la première fois que je vois du blé pousser aussi haut et n’oublions pas la quantité … » Le visage de Leylin se remplit d’une expression perplexe.

« C’est une bénédiction pour Mage ! Dans un moment, vous pourrez en faire l’expérience par vous-même !”

 

La femme mage portait une expression de mystère mais aussi d’attente.

« J’ai hâte ! » Leylin sourit brièvement.

Il pouvait juger d’un simple coup d’œil que cette femme était comme une brebis innocente, n’ayant pas l’habitude de rencontrer les mages et était très curieuse.

 

Par la suite, Leylin cessa d’observer son environnement, la ville de Teljose apparaissant devant les yeux de Leylin.

Dans le champ de vision de Leylin, un point noir apparut pour la première fois.

 

Par la suite, ce point noir augmenta de taille comme s’il se transformait en nuage sombre, enveloppant tout le ciel.

Leylin était bouche bé – il vit une montagne haute et dressée, traversant les nuages et se tenant tranquillement dans les plaines.

 

Leylin avait vu beaucoup de grandes montagnes dans sa vie passée, mais il était sûr de n’avoir jamais vu une montagne si grande qu’elle pourrait couvrir le ciel.

De plus, sur cette grande montagne, il y avait de nombreux bâtiments et des points noirs se déplaçaient sur les nombreuses couches de cette montagne.

 

Au pied de la montagne, un grand mur de grande ville était érigé de façon circulaire. Une estimation visuelle donnait sa hauteur approximative à quelques dizaines de mètres et qu’il était entièrement en granit gris. Ça avait l’air extrêmement impressionnant.

 

Au sommet de la montagne, il y avait des couches de neige luxuriante. De la fumée était émise en continu depuis le pic, comme si elle allait éclater à un moment donné.

 

« Un volcan actif ! Teljose City est érigée sur un volcan actif ! »Leylin haleta.

« Correct ! Continuez à regarder autour de vous !”

La Mage Jenna pointa le cratère du volcan avec un rire.

 

Boom !

D’innombrables fumées noires montaient, tout le volcan prenait vie. Tout comme un géant mythique riant sadiquement du ciel.

 

Une colonne de fumée géante se précipitait dans le ciel, colorant une partie du ciel en noir.

« Étrange, pourquoi n’y a-t-il pas eu de secousses ? »

Leylin réalisa soudainement, « cela doit être l’œuvre des Mages de Teljose City? »

 

« Correct, continuez de regarder ! » Jenna pointa vers les nuages noirs, « La bénédiction des Mages va bientôt descendre ! »

 

Une pluie douce se levait, de minuscules gouttelettes de pluie noire tombaient à travers la brise.

Les gouttes de pluie tombèrent au sol, transformant tout le sol en gris cendré.

 

Bientôt, deux agriculteurs sortirent des champs et s’agenouillèrent devant Leylin, Jenna et d’autres mages et se prosternèrent respectueusement en disant : « Nous remercions nos seigneurs, les mages, pour notre récolte !»

 

« C’est de la cendre volcanique ?! »

Le corps de Leylin commença  à émettre une lumière grise, il enveloppa sa monture afin de la préserver de la pluie. Il tendit sa main droite pour ramasser une goutte de pluie grise et commença à l’examiner.

 

« On dirait que des choses artificielles y ont été ajoutées, cela ressemble à un engrais à base d’azote ! »

Les cendres volcaniques étaient naturellement riches en nutriments, ce qui favorisait la croissance des plantes. Couplé à d’autres choses que les magiciens avaient ajoutées, il n’était pas étonnant que les cultures aient ici une forme et une production étonnantes.

 

« C’est vrai, les Mages contrôlent l’éruption du volcan Teljose. Ils transportent et répartissent uniformément les cendres volcaniques à travers les plaines et fertilisent la terre. Quant aux ressources telles que la géothermie, les Mages les collecteront et les transformeront en source d’énergie pour Teljose City. D’où le nom alternatif de Teljose City que j’aime encore plus – Nightless City! » Lui expliqua Jenna.

 

« … .. Cette technologie est tout simplement incroyable ! » Murmura Leylin. Le volcan Teljose, par rapport au plus grand volcan que Leylin avait vu avant sa réincarnation, était beaucoup plus large. Pour contrôler un si grand volcan vivant, ils avaient besoin d’un entretien constant et de formations de sorts magiques, qui dépassaient ce à quoi Leylin aurait pu penser.

 

De plus, pour contrôler directement un volcan comme source d’énergie et comme endroit où vivre… Ce genre de conception et d’audace laissa Leylin éprouver de l’admiration envers ces mages.

 

« Mais, veuillez pardonner ma franchise, j’ai déjà voyagé dans la région orientale. Les magiciens là-bas ne semblent pas s’occuper des gens normaux…  » Exprima Leylin afin d’assouvir sa curiosité.

 

« Oui, les magiciens sont un groupe de personnes intellectuelles. Ils l’ont fait parce que c’était pour leur bien. » Jenna hocha la tête. « La façon dont nous le voyons, les gens normaux sont aussi un type de ressource. De plus, tant qu’il y a suffisamment de personnes, ils peuvent nous servir à tout moment, nous les aidons à nous procurer des ressources, à semer nos graines afin de produire des acolytes d’excellente qualité, et ainsi augmenter notre sang neuf… »

 

« Par conséquent, dans notre région des mages blancs, non seulement il y a des mages spécialisés dans les sorts innés de solidification pour aider à prévenir toutes sortes de catastrophes naturelles, mais il y a même des mages en charge des terres agricoles et de l’augmentation du rendement de la récolte… »

 

« C’est … c’est vraiment … »

Leylin portait une expression choquée tout en libérant secrètement un souffle de soulagement.

 

Bien que Jenna semblât pure et sans prétention, elle se considérait toujours supérieure aux humains ordinaires, semblable à ce que pensaient les mages noirs.

 

La seule différence qu’ils avaient était dans leur système.

Si on prend l’exemple d’un élevage de moutons, les mages noirs avaient tendance à fonctionner de manière plus grossière, ne nourrissant pas les moutons et les tondant à intervalles irréguliers. En comparaison, Les mages blancs optèrent pour un style de micro-gestion, en prenant particulièrement soin de chaque mouton et en récoltant à intervalles réguliers.

Mais ils avaient tous deux le même but – obtenir les matériaux nécessaires auprès des humains ordinaires.

 

Sur la base de ce processus, Leylin estima que les humains ordinaires dans la région des Mages blancs avaient une vie plus confortable que ceux vivants dans le royaume de Poolfield.

 

Cependant, bien que Leylin puisse se plaindre des difficultés rencontrées par les humains ordinaires, cela ne signifiait pas qu’il pensait à réduire le pouvoir et l’autorité des Mages ; il était insensé de préconiser un idéal de l’égalité entre tous les humains.

Sans parler des mystères et de la force du monde des Mages, même Leylin lui-même ne croyait qu’à une seule vérité : la loi du plus fort.

 

Leylin lui-même était un mage qui soutenait pleinement les privilèges et le pouvoir politique que tous les mages avaient. Quant à ceux qui avaient des illusions de renverser les Mages au pouvoir, ils seraient tués immédiatement.

 

Lorsqu’on est membre du niveau supérieur de la pyramide sociale, il était naturel de défendre consciemment les droits et privilèges de cette classe sociale.

Naturellement, il y avait aussi des personnes étranges qui choisissaient de trahir les intérêts de leurs pairs et qui finissaient finalement abandonnées par leurs propres pairs.

 

Pour Leylin à moins qu’il n’y ait des signes irréversibles de la perte de pouvoir des Mages, il ne trahirait certainement pas ses pairs.

« Très surprenant, n’est-ce pas ? »

 

Jenna ria, « On dirait que vous avez toujours voyagé dans la région des Mages noirs. Mais une fois arrivé à Nightless City, vous devriez apprendre à vous intégrer et à vous adapter aux nouvelles règles… «

 

Les paroles de Jenna impliquaient qu’elle avait découvert la véritable identité de Leylin.

Mais Leylin haussa seulement les sourcils et ne sembla pas s’en soucier le moins du monde.

 

Teljose City, était réputée pour être une ville sans nuit, en raison d’une part du travail acharné des mages blancs, et d’autre part du soutien des mages noirs.

 

Si les mages noirs étaient totalement supprimés, le total des échanges de Nightless City chuterait immédiatement de plus de 50%!

 

Aucun centre commercial ne refuserait à des Mages noirs de se joindre à eux.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *