Warlock Of The Magus World – Chapitre 82

L’attitude de Leylin devint moins froide. C’était d’ailleurs l’une de seules fois où cela se produisait. Leylin se souvenait encore de cette fille malchanceuse.

“Je suis vraiment content de te revoir ! Comment vont Guricha et Dodoria ?”

Leylin esquissa un sourire.

Entendant cela, Nyssa ne put s’empêcher de frissonner. Elle lui répondit d’une voix morne : “Elles sont mortes. Même Kaliweir et Beirut. La moitié de ceux qui sont venus avec nous depuis les Îles Tchernobyl sont morts…”

“Oh..Mes sincères condoléances..”

Leylin ne savait pas trop quoi dire. Bien qu’il leur ai donné quelques informations à l’époque, elles restaient très vagues. Même si Kaliweir et les autres avaient compris, ils n’auraient pas été certain du résultat.

De plus, s’ils avaient compris que quelque chose se passait, ils n’étaient que des acolytes de niveau 1 ou 2 sans grand réel talent. Ils n’auraient certainement pas pu accepter une mission à l’extérieur de l’académie.

Nyssa poursuivit : “Après que tu nous ais donné ces informations, nous nous sommes rassemblés à plusieurs reprises pour trouver une solution… mais nous n’en avons pas trouvé. Et après cela, l’Académie a annoncé sa mise en quarantaine et qu’aucune personne n’était autorisé à sortir… sous peine de mort. C’est à ce moment là que la guerre a commencé…”

Les Mages Officiels constituaient la force principale des différentes Académies. Kaliweir et son groupe n’étaient à ce moment là que des acolytes de niveau 1 ou 2. Ils n’étaient bons qu’à devenir de la chair à canon… et c’est pour celà qu’il y eut de nombreuses casualités.

Leylin n’arrivait pas à trouver des mots de réconforts. Lorsque Nyssa s’arrêta de parler, un silence de mort régna.

“La mission est enregistrée et dûment complétée ! Voici votre récompense, vous pouvez vérifier !”

Au même moment, la jeune fille du comptoir leva enfin la tête tout en terminant d’écrire sur un bout de parchemin avec sa plume. Après quoi, elle tendit une petite sacoche à Leylin.

Leylin pesa le sac. Le son de cristaux s’entrechoquant fut émis depuis l’intérieur de la sacoche.

“J’ai malheureusement quelque chose à faire. On se voit une prochaine fois ?” dit de suite Leylin à Nyssa avant de la quitter, seule et confuse.

“La mission est enfin complétée ! Il est grand temps pour moi d’aller voir Mentor !”

Leylin traversa les différents jardins avant d’arriver dans le laboratoire de Kroft.

*Toc Toc Toc*

Leylin frappa à la porte, qui s’ouvrit rapidement après. Une jolie jeune fille se présenta derrière la porte.

Cette jeune fille était un peu plus petite que Leylin. Ses cheveux étaient verts. Ses formes étaient très séduisantes. Comme Leylin était juste devant elle, il pouvait sentir son parfum.

“Bicky ! Cela fait longtemps !” dit Leylin d’une voix suave.

“Hum…Leylin ?!” La jeune femme regarda Leylin de haut en bas avec un regard suspicieux avant de s’émerveiller et de sauter dans ses bras.

Leylin pouvait sentir la douceur et l’épaisseur de la poitrine de Bicky. Cela couplé avec l’odeur qui émanait d’elle émerveilla Leylin. Ce dernier était étonné par le fait qu’elle ait aussi bien grandie.

“Oui ! Je suis là pour voir Kroft !”

Leylin attendit un moment, pensant en vain que la jeune fille allait se libérer de son emprise. Au final, il ne put que se décider à lui tapoter gentiment l’épaule.

“Professeur Kroft est avec Merlin à l’intérieur !” Bicky frotta ses yeux quelque peu larmoyants et son joli visage esquissa un sourire resplendissant : “ Je suis heureuse que tu sois en bonne santé…”

Leylin ne fit qu’hocher la tête avant de rentrer dans le laboratoire.

“Leylin !” Merlin fut le premier à le saluer. Il n’avait pas changé pendant ces trois dernières années. Seul son tempérament semblait différent. Il avait l’air plus calme et mature. Lorsque Merlin vit Leylin, il se força à faire un horrible sourire.

“Merlin !” Leylin le salua d’une courbette. Comme il connaissait le passé de Merlin, il n’était pas importuné par le fait que Merlin ne puisse pas réellement sourire avec un tel visage.

Mais Leylin ne s’arrêta pas là, il continua plutôt à rentrer.

Il n’y avait qu’une seule table dans ce laboratoire. Sur cette table d’opération, un homme d’âge moyen aux cheveux blancs posa son tube à essai lorsqu’il remarqua Leylin qui arrivait. Ses yeux de couleur dorée fixèrent Leylin.

“Je peux légèrement sentir le parfum de la Fleur du Vide sur ton corps. C’était donc vrai !”

Kroft regarda quelques instants Leylin avant de se mettre à esquisser un sourire : “Tu es vraiment chanceux !”

“Ahaha..” Alors qu’intérieurement, Leylin était en train d’exploser de joie, il fit semblant d’être embarrassé en se frottant la tête.

Lorsqu’il avait créé son excuse, il avait planifier de créer un substitut à la Fleur du Vide.

Après de nombreuses expériences, il réussit à créer une potion qui dégage un parfum à 99.98% similaire au parfum d’une vraie Fleur du Vide.

Bien sûr, cette potion n’avait aucune utilité hormis le fait qu’elle ait le même parfum que la Fleur du Vide.

Juste après être entré dans l’Académie, Leylin s’était légèrement parfumé ! C’était pour cette raison que Kroft était en train de se faire avoir !

Leylin n’avait maintenant plus qu’à insister sur le fait qu’il ait acquis une Fleur du Vide afin que plus personne ne doute de la façon dont il s’y ait prit pour devenir acolyte de niveau 3.

“Même cela étant, comme tu as réussi à devenir acolyte de niveau 3 avant d’avoir vingt ans, tu peux être considéré comme l’un des meilleurs étudiants de l’Académie. Tu n’as qu’à te rendre à l’Administration. Tu recevras de très nombreux avantages…”

Kroft commença à parler des nombreux avantages donnés par l’Académie aux acolytes de niveau 3. Avantages que Leylin est sur le point de bénéficier.

Leylin, qui se contenait tout ce temps, n’arriva plus à se contenir de dire : “Professeur… Je suis venu pour en savoir plus sur le Mage Officiel…”

“Je le savais !” lui répondit de suite Kroft avant de continuer : “Quand je t’ai vu après ta toute première méditation, j’ai tout de suite su que tu étais déterminé à devenir un Mage…!”

Kroft lui présenta les chaises qui se trouvaient à côté d’eux, : “Cela va prendre à bon bout de temps, il vaut mieux que nous nous asseyons.”

Kroft n’attendit pas une réponse de la part de Leylin et s’assit plutôt sur son siège. Leylin en fit de même.

La chaise noire sur lequel il se trouvait était fait à partir du cuir d’une quelconque créature. Ce cuir était très agréable au toucher. Cet espace ressemblait à un petit salon puisqu’une petite table se trouvaient entre les deux fauteuils.

Bicky se dépêcha de leur servir un rafraîchissement. On pouvait voir qu’elle avait l’habitude de faire ça.

“ Du jus de noix de pécan ! On dirait bien que vous n’avez pas changé cette habitude !” Leylin renifla sa tasse. Ce parfum lui fit remonter quelques souvenirs.

“Ahah ! J’ai toujours aimé ce genre de boissons. Que ce soit lorsque je suis en train de me reposer ou de faire des expériences, j’en prend toujours quelques gorgées. Et puis, cela ne fait que trois ans. Pour un Mage Officiel comme moi, trois ans ce n’est rien du tout !”

Kroft prit quelques gorgées de ce jus avant de demander à Leylin : “Alors, Leylin, sais-tu comment il faut s’y prendre pour devenir un Mage Officiel ?”

“Je m’en remet à vous, Professeur !” Leylin était on ne peut plus sérieux.

“Un Mage Officiel est quelqu’un qui ont dépassés les limites d’un humain. Les Mages Officiels sont capables de puiser et manipuler l’énergie naturelle en plus d’avoir une espérance de vie beaucoup plus longue. Même le pire des Mages Officiels est beaucoup plus puissant qu’un acolyte de niveau 3 ! C’est quelque chose de totalement extraordinaire !”

Sa voix donnait l’impression qu’il était en train de fredonner.

“La raison derrière cela est l’énergie et la puissance qu’un Mage Officiel contrôle. Pour tout te dire, il y a plus d’un millier d’années, la totalité des Magistères se sont réunis au Fort Luther de la Côte Sud. Durant ce rassemblement, toutes les factions se sont mis d’accord sur un point : contrôler les informations concernant la promotion au niveau de Mage Officiel. Depuis, ce contrôle est devenu encore plus sévère…”

Kroft se mit à parler d’une partie de l’Histoire du Monde des Mages.

“Ce consensus ressemble au traité de la non prolifération des armes nucléaires de mon ancienne vie !” pensa Leylin.

“Dès cette époque-là, chaque acolyte de niveau 3 souhaitant devenir un Mage Officiel a dû signer un contrat avec la personne ou organisation qui lui a partagé ce savoir. De façon à ce qu’il n’y ait pas de problèmes et que ces informations soient toujours sous contrôle, chaque contrevenant sera sanctionné par l’Oeil du Jugement en plus d’avoir son âme brûlée pendant un millier d’années …”

Kroft regarda Leylin avant de continuer : “J’ai aussi dû signer ce contrat. Grâce à cela, j’ai réussi à obtenir les informations et les ressources nécessaires pour avancer au niveau de Mage Officiel. Malheureusement pour toi, je suis dans l’incapacité de te donner ces informations du fait de mon contrat !”

“Par contre, je peux quand même te dire quelques informations un peu plus générale !” Voyant que Leylin était vraiment déçu, Kroft se reprit un peu.

“Afin d’être promu au niveau de Mage Officiel, il faut tout d’abord que l’acolyte atteigne un certain palier en terme de force spirituel. De ce que je peux voir, tu es déjà sur le point de l’atteindre. En fait, cette condition est vraiment simple pour un acolyte de niveau 3.

“Le vrai problème réside dans le fait qu’il faut acquérir le modèle d’un sortilège défensif de niveau 1. Ce modèle deviendra ton sortilège défensif interne. En plus de cela, il te faudra utiliser une dose normale d’Eau Grimm.

Leylin l’écouta attentivement. “Donc, si j’ai bien compris, il y a trois conditions : il faut un certain niveau de force spirituelle, un sortilège défensif de niveau 1 et de l’Eau Grimm ? Ai-je bien compris ?”

“Oui !” Kroft fit oui de la tête avant de dire : “ Les modèles de sortilèges de niveau 1 ainsi que l’Eau Grimm sont tous contrôlés par les grandes factions de la Côte Sud. Tu n’en trouveras pas à la vente, même ici à l’Académie !”

Leylin esquissa un drôle de sourire. Il avait déjà inspecté la majorité des marchés du Duché Marécageux et il n’avait jamais vu en vente de l’Eau Grimm ni un sortilège défensif de niveau 1.

Pour passer au niveau 2 d’acolyte, Leylin devait seulement apprendre des sortilèges de niveau 0. Il était évident que les Mages avaient créé un système de niveau pour les différents sortilèges. Et ce système faisait vraiment la distinction entre acolyte et Mage vu que les acolytes n’apprennaient que des sortilèges de niveau 0.

En ce qui concerne l’Eau Grimm, Leylin avait acquis quelques informations à son propos grâce à un parchemin à moitié détruit. Cette potion était une potion que Leylin aurait du mal à concocter avec ses capacités actuelles. Et en plus de cela, un bon nombre des ingrédients étaient contrôlés par les différents Magistères, et sa formule était introuvable.

“Dans ce cas, si vous m’avez demandé de revenir à l’Académie, cela veut-il dire que je vais être capable d’acquérir un sortilège défensif de niveau 1 et de l’Eau Grimm ?” demanda subitement Leylin.

“J’ai seulement dit que c’était possible.” lui répondit Kroft.

Kroft sirota de nouveau son petit rafraîchissement. “Du fait que tu as avancé au niveau 3 d’acolyte avant d’avoir vingt ans, tu peux être considéré comme quelqu’un qui a le potentiel de devenir Mage. De ce fait, tu as les compétences requises pour signer un contrat avec l’académie ! »

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *