Warlock Of The Magus World – Chapitre 83

“Un contrat ? Quel est ce contrat ?”

Leylin était curieux.

“La première condition est le fait que tu promettes de ne pas divulguer quelque informations que ce soit concernant la promotion au niveau de Mage Officiel. De plus, lorsque tu seras Mage Officiel, le contrat que tu avais signé lors de ton arrivée à l’Académie ne sera plus efficace. De ce fait, tu devras jurer sur ton âme, et cela en présence de l’Oeil du Jugement, que tu serviras l’académie pendant un siècle !”

“Lorsque tu signeras le contrat, tu obtiendras gratuitement un sortilège défensif de niveau 1 ainsi qu’une portion normale d’Eau Grimm !”

L’Oeil du Jugement était un nom assez familier à Leylin. Il avait déjà lu une introduction de cette entité dans un vieux livre. D’après les dires, il semblerait que cette entité soit un organisme venant d’un autre monde et qui contrôle certaines Lois de l’univers. Il semblerait qu’il n’ait pas de conscience propre. Les Mages préféraient de loin invoquer l’Oeil du Jugement lors d’un contrat de grande importance afin qu’il n’y ait pas de problème.

Un contrat dont l’Oeil du Jugement est le témoin est considéré comme le meilleur contrat du fait de la puissance des restrictions que les deux partis reçoivent. En plus de cela, ce type de contrat est impossible à rompre.

En acceptant ce genre de contrat, si l’académie souhaite que Leylin se sacrifie au champ de bataille, il ne pourra pas refuser.

Bien que ce contrat soit similaire à un contrat d’esclavage, le fait qu’il y ait encore plus de restrictions le rendait encore pire !

Leylin ne prit même pas la peine d’y penser, sa réponse était claire : il refusera. Etant quelqu’un qui accordait beaucoup d’importance à sa liberté, ce genre de contrat le répugnait.

Cependant, il affichait une toute autre expression. Il faisait croire qu’il était assez intéressé par l’offre et qu’il était en train de se poser sérieusement la question.

Au bout d’un certain temps, Leylin posa une question d’une voix desséchée : “Professeur, avez-vous vous aussi signé ce contrat ?”

“Oui ! C’est la raison pour laquelle j’ai rejoint l’Académie en tant que professeur, lui répondit Kroft avant de continuer, en fait, l’académie donne un assez bon traitement aux Mages comme moi qui viennent d’ailleurs. De plus, l’académie met un point d’honneur à ne pas nous donner de missions trop difficiles !”

“Professeur, comme vous m’avez conseillé de revenir, je présume qu’il doit y avoir une autre méthode, n’est-ce-pas ?”

Leylin regardait Kroft avec un regard plein d’anticipation.

Le fait de signer un contrat comme celui-ci était quelque chose de régulier et de commun. De ce fait, cela n’était en aucun cas lié à la situation précaire de l’académie. Leylin était certain que Kroft ne lui avait pas demandé de revenir pour qu’il signe ce contrat.

Lorsqu’il entendit cette question, Kroft semblait être ravi : “C’est exact. Tu es toujours aussi intelligent. On peut le voir dans ta façon de regarder. C’est dommage que tu n’ais pas un haut niveau d’aptitude, sinon tu aurais été encore plus talentueux que Merlin !”

Leylin ne fit qu’esquisser un petit sourire. Se montrer inférieur à Merlin aux yeux de Kroft et de l’académie en général était un choix de sa part.

“En fait, la guerre n’est pas finie !”

Cette phrase prit Leylin par surprise, au point où il se mit à frémir.

“Quoi ?!” Leylin était tellement stupéfait qu’il se leva d’un coup. “Le Phare de la Nuit n’avait-il pas réussi à arrêter la guerre avec le Château de la Forêt Blanche et le Pavillon de l’Éminent Sage ?”

“C’est en effet le cas, mais ces informations sont incomplètes. En fait, il n’y a que la guerre entre les Mages Officiel qui est arrêtée. Les acolytes sont toujours en guerre !”

Kroft afficha un visage peinée.

“Bien que le Phare de la Nuit soit l’une des guildes les plus puissantes, elle ne peut pas faire grand chose à cause de la puissante guilde qui soutient à la fois le Pavillon de l’Éminent Sage et le Château de la Forêt Blanche.

“De ce fait, la médiation du Phare de la Nuit n’a pas été complète. Bien que la guerre soit belle et bien finie, une certaine condition a été mise en place !”

“Quelle est cette condition ?” Leylin avait la sensation que cela impliquait les acolytes, mais il voulait savoir le fin mot de l’histoire.

“Les factions ennemies ont demandé à l’académie de rappeler ses acolytes et de les envoyer participer à une hécatombe sanglante dans un territoire dimensionnel caché !”

“Une hécatombe sanglante ? Un territoire dimensionnel caché ?”

Comme Leylin possédait le Nanoprocesseur I.A, cela ne lui prit que quelques instants avant de trouver la signification de ces deux termes.
Un territoire dimensionnel était une dimension créée par les Mages dans le but de protéger leurs laboratoire et de stocker leurs ressources. Pour que le sortilège marche et que le territoire dimensionnel soit créé, il fallait lier le territoire à un endroit choisi dans le Monde des Mages.

Du fait de leurs puissants sortilèges de protection, aucun acolyte ne pouvait pénétrer de force dans un territoire dimensionnel. Quant aux territoires dimensionnels créés par des Mages de haut niveau, leurs sortilèges pouvaient tuer à eux-seuls des Mages Officiels.

Au fil du temps, certaines guildes et factions ont commencés à unir leur force afin de créer des territoires dimensionnels temporaires, et cela dans le but de faire des expériences ou encore pour se faire la guerre.

Quant au terme d’hécatombe sanglante, il était la fusion des termes “massacre” et “folie”.

Dans le Monde des Mages, lorsque deux mages ou factions ont des différents trop importants et qui ne peuvent plus être résolus, ils décident de se faire la guerre. De ce fait, ils invitent un témoin à assister à l’hécatombe sanglante, une guerre dont le vainqueur ôte la vie du perdant.

Avant de s’affronter dans une hécatombe sanglante, les deux parties doivent signer un accord. Lorsque le perdant mourra, les familles, amis et professeurs du perdant ne pourront pas directement se venger auprès du vainqueur.

Cette hécatombe sanglante était une sorte de duel, mais étant donné que la magie est utilisée, le contrat était littéralement inviolable. Une hécatombe sanglante était le meilleur choix donné aux mages intègres afin de résoudre un conflit vital sans provoquer de dommages collatéraux.

“Ainsi, l’académie nous a convoqués afin de …”

A ce moment-là, Leylin se rendit compte qu’il avait la bouche complètement sèche.

“Lors de la signature du traité de paix, les factions ennemies ont invoqué l’Oeil du Jugement comme témoin. A cause de cela, l’académie n’a pas eu d’autre choix que de se plier à cette condition. Si l’académie refuse de le faire, tous les professeurs et haut dignitaires de l’académie, le président y compris, auront leurs âmes perdues à jamais…”

“Tous les acolytes de l’académie, les génies y compris, devront participer à cette hécatombe sanglante. La mauvaise nouvelle est que tous les acolytes des trois factions seront réunis au même endroit….”

“Quoi ?! Attendez ! Êtes-vous en train de dire que les acolytes des deux académies ennemies réuniront leurs forces et nous attaquerons à deux contre un ?!”

Leylin se sentit tout d’un coup étourdi. Un grand nombre d’acolytes avait déjà succombé aux attaques des deux académies ennemies. Bien que le Pavillon de l’Éminent Sage et le Château de la Forêt Blanche sont aussi puissants que l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre sur la papier, si l’académie devrait en combattre une, il n’y aurait que 50% de chance de gagner. Sauf que dans ce cas précis, les deux académies vont très certainement joindre leurs forces dans cette hécatombe sanglante.

Pour couronner le tout, à cause des nombreuses casualités lors de la guerre contre l’académie, seul un peu plus de la moitié des acolytes de l’Académie de l’Os Sombre étaient encore vivants.

“C’est de la folie ! Pourquoi l’académie accepterait-elle de pareilles conditions ?!”

“Elle n’avait pas le choix, l’académie était totalement désavantagée ! Le Pavillon de l’Éminent Sage et le Château de la Forêt Blanche veulent tuer nos acolytes afin que l’Académie de l’Os Sombre n’ait plus de disciples et donc d’héritage !” Kroft était lui aussi attristé par cette situation. “Par ailleurs, aucun des acolytes des trois différentes académies ne pourra utiliser un artefact ou arme de guerre du niveau de Mage Officiel. Un certain sortilège a été mis en place dans le territoire dimensionnel dans cet unique but. Tous les objets excédant le niveau d’acolyte seront automatiquement renvoyés du territoire dimensionnel…”

“Ai-je encore la possibilité de m’enfuir ?” Leylin voulait savoir si il y avait toujours une infime chance de ne pas y participer.

“A ton avis ?” Kroft fixa Leylin du regard. Leylin sut tout de suite ce que cela signifiait.

“Bon, on dirait bien que je n’ai pas d’autre choix !” Leylin sut qu’il ne pouvait pas changer ce destin et se rassit, avant de dire : “Les mauvaises nouvelles sont finies ? Vous pouvez me dire les bonnes nouvelles maintenant !”

“Petit garnement !” Kroft sourit tout en secouant sa tête. “Avant l’hécatombe sanglante, l’académie va mettre en place une compétition avec de riches récompenses. En plus de cela, l’académie a décidé de doubler les récompenses des missions et de faire des réductions sur tous les sortilèges et potions…”

“Ainsi, l’académie souhaite améliorer la puissance de ses acolytes avant le jour J…” se dit-il intérieurement. Leylin était quelqu’un de très optimiste et il avait déjà envisagé ce scénario. Bien sûr, il ne le montrait pas à Kroft. Comme il n’avait pas d’autre choix, il était déjà en train de s’adapter à cette situation.

“Tout cela n’a rien avoir avec la promotion au niveau de Mage Officiel. Vous m’avez précedemment dit qu’il y avait une autre méthode. Se pourrait-il qu’elle soit dans cette hécatombe sanglante ?”

“Oui ! L’académie a créé une mission pour tous les acolytes de niveau 3. Vous êtes invités à tuer le plus possible d’acolytes ennemis !”

C’était la première fois que Leylin voyait un certain degré de folie chez Kroft.

“Nous avons mis en place un système par points. Chaque acolyte de niveau 1 rapporte 1 point, un acolyte de niveau 2 rapporte 3 points et un acolyte de niveau 3 rapporte 10 points. Quant aux acolytes talentueux de ces académies, ils donnent plus de points.”

Kroft avait l’air lui-même tenté, alors qu’il était déjà un Mage Officiel. “Cette fois-ci, la récompense est énorme. Si tu obtiens assez de points, tu pourras les échanger contre n’importe quoi ! Que ce soit un sortilège de niveau 1 ou de l’eau Grimm, tu pourras t’en procurer !”

“C’est la seule méthode que je connaisse qui ne nécessite pas un contrat. En plus, tu pourras recevoir les mêmes ressources !”

“C’est donc cette méthode là…” Leylin ferma les yeux et se mit à y réfléchir.

De l’extérieur, Leylin semblait calme, mais de l’intérieur, il était continuellement en train de penser à différents scénarios. Le nanoprocesseur I.A lui projetait en continu différentes simulations.”

Quelques minutes plus tard, Leylin se releva et remercia Kroft. “Permettez moi de m’en aller, à moins que vous ayez encore besoin de moi ?”

“Où comptes-tu aller ?” Kroft était quelque peu surpris par cette réaction.

“Dans la Zone d’Échange et dans les différents magasins, bien sûr !”

Leylin s’inclina devant Kroft, qui lui donna son accord, et s’en alla aussitôt.

Pendant qu’il marchait dans les couloirs déserts de l’académie, Leylin n’arrêtait pas de réfléchir. Pour lui, il lui était impossible de s’enfuir de l’académie et d’être pourchassé par les Mages Officiels de l’Académie.

Leylin n’avait pensé à cette possibilité qu’un moment avant de la rejeter.

Quelques années auparavant, il avait réussi à s’enfuir grâce à Kroft et les capacités qui lui sont propres. Mais la principale raison restait le fait que l’académie l’avait autorisé. Sans cela, il n’aurait jamais pu mettre un pied en dehors de l’académie.

“Une bataille contre des acolytes est quand même plus prometteuse qu’une bataille avec des Mages Officiels. Le problème, c’est que nous sommes encore en désavantage !”

Leylin arriva à la Zone d’Échange. Il y avait toujours plus d’acolytes que les autres endroits, mais beaucoup d’acolytes avaient l’air abattu. Il semblerait qu’il ne soit pas le seul à avoir été informé de cette hécatombe sanglante.

Leylin voulait d’abord se rendre à la boutique de Woox. Malheureusement, lorsqu’il arriva, il ne vit aucune trace de Woox et de sa boutique. Il ne savait pas ce qu’il était advenu de lui.

Leylin était déçu par cela. Au final, il acheta quelques ingrédients dans la Zone d’Échange avant de se mettre en marche vers la boutique des sortilèges.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *