Warlock Of The Magus World – Chapitre 91

Lorsque l’explosion retentit, des flammes rouges feu apparurent et commencèrent à se propager tout en brûlant le sol environnant.

En un instant, le sol qui se trouvait au centre même de l’explosion s’était transformé en énorme cratère. Ce dernier faisant environ un mètre de profondeur sur plusieurs mètres de longueur.

Non loin du sol impacté par l’explosion, une scène à s’en geler le sang apparut : une grosse quantité de viscères, d’organes et de membres tranchés trempaient dans une mare de sang. A cause de l’incendie, toute personne qui voyait cela aurait de la difficulté à se dire que tous ces organes et membres venaient d’êtres humains. Leylin eut quand même un peu de difficulté avant de réussir à trouver les badges parmi ce tas de viscères, d’organes et de membres brûlés.

“Un acolyte de niveau 3 ainsi que deux acolytes de niveau 2 ! Super ! Les piéger avec une potion explosive était vraiment une bonne idée !”

Leylin était content de ce résultat. Il venait d’utiliser l’un des plans qu’il avait mis au point, celui d’appâter des ennemis dans un piège en se métamorphosant en un acolyte de niveau 1.

Grâce aux capacités de détection du nanoprocesseur I.A., Leylin avait réussi à reproduire cela à de nombreuses reprises et sans avoir le moindre problème.

“Cette technique est vraiment rapide !” se dit Leylin tandis qu’il rangeait les trois badges.

Son plan était de collecter assez de badges avant que l’ennemi ne soit rassemblé et de se cacher jusqu’à ce que l’hécatombe sanglante soit finie.

Après avoir utilisé sa force spirituelle et sa mana pour utiliser les sorts de Métamorphose et des Piques Terrestres contre un acolyte de niveau 2, Leylin s’était tout de suite rendu compte qu’il devait tout faire pour préserver sa force spirituelle et sa mana. De ce fait, il faisait tout son possible pour n’utiliser que des potions et parchemins magiques lors de ses combats. Il voulait être au meilleur de sa force au cas où il se retrouverait dans une situation très dangereuse.

Après avoir fait un rapide nettoyage du lieu, Leylin se remit rapidement en route.

Quelques temps plus tard, deux acolytes, un homme et une femme, arrivèrent près du cratère et du sol brûlé.

Lorsqu’elle vit les traces apparentes d’une puissante explosion sur le sol ainsi que les bouts de tissus aux couleurs des uniformes du Château de la Forêt Blanche, l’attitude de la femme s’assombrit.

“Je vais le tuer ! Je laisserai sa tête se décomposer sur ma calèche pendant trois mois !”

La femme était hors d’elle.

“Tu pourras bientôt le faire ! Nous nous rapprochons de plus en plus de lui…”

Alors que Sauron à la Main d’Argent avait le genou posé sur le sol, il prit un peu d’herbe rempli de la boue qu’avait créé l’explosion et le mit dans sa bouche.

“Mais, je dois quand même avouer que j’admire son courage ! Il en a sous la ceinture, pour oser s’en prendre à nos acolytes !”

“Arrête de dire des conneries ! Tu sais où il est ?” lui demanda alors sa camarade.

“Dans cette direction !” Sauron prit quelques instants pour mâcher, les yeux fermés, l’herbe qu’il venait de mettre dans sa bouche. Lorsqu’il eut fini, il pointa tout d’un coup son doigt dans une certaine direction et ne perdit pas une seconde avant de s’y diriger, accompagné de sa camarade.

Dans une épaisse forêt, non loin de là, une personne de taille moyenne, pas vêtue de robes grises, était assis sur les branches d’un arbre mort. Cette personne était actuellement en train de regarder au loin.

“La nuit ne va pas tarder à tomber !”, murmura Leylin.

Dans les territoires dimensionnel secrets, les étoiles, ainsi que la lune et le soleil, n’étaient pas présents. Cependant, le ciel était quand même éclairé par divers rayons de lumières blanches. Mais cette lumière n’éclairait pas le territoire en continu, et disparaissait quelques heures chaque jour. Cela permettait de faire la différence entre le jour et la nuit.

Il y avait sans doute une sorte d’enchantement, sous forme de couche, qui empêchait le soleil et la lune d’être vus.

“En une journée, je n’ai reçu que ça…”

Leylin s’était mis à compter le nombre de points total qu’il avait en sa possession.

En tout et pour tout, 6 badges étaient placés dans sa main. Parmi ces six badges, un seul était celui d’un acolyte de niveau 3 alors que les autres étaient ceux d’acolytes de niveau 2. Le badge d’acolyte de niveau 3 était évidemment celui qu’il avait récupéré parmi les restes humains plus tôt dans la journée.

Il était facile de reconnaître le badge d’un acolyte de niveau 3 puisqu’il est différent de celui qu’un acolyte de niveau 2 possède.

“D’après les règles de l’académie, un acolyte de niveau 2 rapporte trois points de contributions tandis qu’un acolyte de niveau 3 en rapporte dix. Quant aux acolytes de niveau 3 de renom, ils sont catégorisés différemment. A l’heure actuelle, je n’ai rassemblé que vingt-cinq points de contribution. C’est à peine la moitié de ce qu’il faut pour se procurer de l’eau Grimm.”

Leylin gardait une attitude sérieuse face à cette situation.

Bien que Leylin a réussi à rassembler 25 points de contribution en une seule journée, le fait est que les acolytes ennemis vont bientôt être rassemblés. Pendant cette journée, il avait eu l’opportunité de tuer des petits groupes d’acolytes qui avaient été dispersés tout autour du territoire.

Leylin savait très bien qu’au bout de vingt-quatre heures, les acolytes des académies ennemies seront rassemblés. Lorsqu’ils seront rassemblés, ils se mettront à la poursuite des acolytes de l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre.

Dans cette situation, Leylin avait à peine la possibilité de se protéger et de survivre. Il aurait beaucoup de mal à aider ses camarades.

A cause de la guerre qui avait précédé l’hécatombe sanglante, l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre avait déjà connu de lourdes pertes. L’académie n’avait pas eu le temps de créer une nouvelle force d’élites pour affronter les deux factions ennemies.

Les personnes qui s’acharnent à faire le mal seront toujours hantés par des fantômes. Du fait de cette vision des choses, Leylin était certain que le piège qu’il avait utilisé jusqu’ici n’allait pas toujours marcher.

“Si je n’arrives réellement pas à rassembler ce montant, alors il est préférable pour moi d’abandonner l’idée de le faire !”

Leylin était quelqu’un de très déterminé. Il était loin d’être quelqu’un qui mettrait sa vie en danger pour un petit bénéfice.

Son but premier était de devenir le seigneur du Monde des Mages, mais il ne pourrait l’être qu’en gardant la vie sauve. A quoi servirait-il de tout perdre juste pour un petit bénéfice ?

“Nanoprocesseur I.A. ! Reste sensible aux alentours ! Alerte moi immédiatement si tu détectes quelque chose de suspect !”

Après avoir donné cet ordre au nanoprocesseur I.A., Leylin se mit à creuser un trou dans le sol. Il avait choisi de creuser ce trou derrière un arbre afin qu’il serve à attirer l’attention. Leylin, lui, se reposait dans l’ombre de l’arbre.

Les acolytes présent dans le territoire dimensionnel secret devaient survivre pendant trois jours et deux nuits. Bien que les acolytes pouvaient rester éveillé et attentif grâce au recours de diverses potions, la fatigue était quand même là.

Par chance, Leylin pouvait utiliser le nanoprocesseur I.A. comme une sentinelle. Le nanoprocesseur I.A. était une excellente sentinelle du fait de ses capacités.

Les ténèbres recouvrèrent bientôt la forêt. On pouvait entendre assez régulièrement le bruit des punaises.

Leylin s’était placé sous l’ombre d’un arbre. Après avoir effectué une méditation, il sombra rapidement dans un sommeil profond.

La nuit, cependant, n’était pas aussi paisible. De nombreux combats étaient menés aux quatres coins du territoire. Les sortilèges de niveau 0 lancés par les acolytes illuminent régulièrement le ciel. Des embuscades, des pièges, toutes sortes de stratagèmes étaient utilisés tout le long de la nuit. Au cours de ces quelques heures, de nombreux acolytes avaient perdu la vie.

Mais tout cela n’avait pas vraiment à voir avec Leylin.

Le lendemain, le deuxième jour de l’hécatombe sanglante, les ténèbres avaient laissé place à une radieuse journée. Leylin sortit d’un énorme trou qui venait d’apparaître comme par magie dans l’ombre d’un arbre.

La nature était vraiment stupéfiante ! En un seule nuit, la plupart des tâches et mares de sang avaient disparu. Une grande partie des marques laissées par les divers combats étaient dorénavant cachées par diverses plantes et traces d’animaux sauvages.

Après être sorti du trou, Leylin s’étira tout en regardant l’ombre de l’arbre qui se tenait près de lui.

Leylin se souvenait très clairement avoir créé ce trou au début de la nuit. Cependant, le trou s’était graduellement résorbé. Leylin remarqua d’ailleurs l’apparition de plusieurs pousses d’herbes autour du trou.

“J’ai bien l’impression que la faune et la flore de ce territoire dimensionnel est beaucoup plus performante que celle qui se trouve dans le monde réel !”

En pensant à cela, Leylin se gratta le menton avant de tendre la main pour attraper quelques morceaux d’herbes, mouillés par la rosée du matin. “Nanoprocesseur I.A.! Analyse sa composition et enregistre là !”

[Bip! Comparaison avec la banque de données “Biologie”. Des données anormales ont été trouvées !]

Le nanoprocesseur lui répondit presque instantanément. Une image verte et légèrement bleutée était projetée en face de Leylin. Au centre de cette image était affiché une zone rouge, dont la forme était extrêmement similaire à celui d’un octopus qui balançait ses tentacules.

“Enregistre sa composition !” ordonna une nouvelle fois Leylin.

“Qui sait, cela va peut être se révéler utile dans le futur ?” Leylin se conforta dans cette idée et décida de prélever d’autres échantillons de la flore environnante afin de les faire analyser.

[Danger ! Danger ! Une forte émission d’énergie a été ressentie à 523 mètres au Sud-Est. Déterminé comme étant l’utilisation de sortilèges de niveau 0 par des acolytes !]

Au moment même où Leylin s’empara d’une feuille verte aux lignes rouges sang, le nanoprocesseur I.A. lança une alerte.

“Oh ? Une opportunité qui s’offre à moi ?” se dit tout de suite Leylin.

Il était connu de tous que le Pavillon de l’Éminent Sage et le Château de la Forêt Blanche s’étaient alliés. De ce fait, les acolytes de ces deux académies n’allaient pas s’attaquer entre eux. Entre d’autres mots, cela voulait dire que les combats étaient tout le temps orchestrés face aux acolytes de l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre !

“Grâce aux capacités de détection du nanoprocesseur et tant que je me montre prudent, je suis certain de ne pas me retrouver encerclé !”

Leylin toucha sa poitrine et plus précisément le pendentif qui était caché sous le col de sa robe grise.

“Il est peut-être temps pour moi de tester le pouvoir du Pendentif d’Étoile Filante !”

Leylin épousseta brièvement ses robes avant de se diriger discrètement vers le combat situé un peu plus loin.

*Boom !*

Alors qu’il continuait de s’approcher du combat, Leylin pouvait sentir la puissance des divers sortilèges qui étaient lancés. Cette degré de puissance ne pouvait être lancé que par un acolyte de niveau 3, et plus précisément par un des plus puissants acolytes de niveau 3.

L’Académie de la Forêt de l’Os Sombre avait proposé d’énormes récompenses aux étudiants qui arriveraient à tuer les acolytes dits d’élites des académie ennemies. Ces acolytes étaient assez talentueux pour avoir une chance de devenir un Mage Officiel avant leurs vingt ans. L’académie donnait 100 points de contribution au lieu de 20 pour cette unique raison !

Si Leylin arrivait à en tuer un, non seulement pourra-t-il récupérer de l’Eau Grimm, mais il lui restera certainement assez de points pour se procurer un sortilège de niveau 1.

Cependant, Leylin décida de s’arrêter. Il avait un très mauvais pressentiment.

Pour Leylin, une dose d’Eau Grimm sera amplement assez pour ses expériences. Le reste n’allait pas vraiment lui servir. De ce fait, il ne lui était en vérité pas très intéressant de combattre ces puissants acolytes de niveau 3.

En plus de cela, quelque chose d’autre lui triturait l’esprit.

Bien que les primes sur les têtes de ces acolytes étaient élevés, ils étaient très certainement sous la tutelle d’un ou plusieurs professeur. Si Leylin en tuait un, il était très probable que le Mage lié à cet acolyte soit capable de reconnaître le meurtrier.

En face d’un Mage Officiel, le sortilège de Métamorphose était complètement inefficace !

Même si on lui donnait l’opportunité d’être protégé par le Président SIley après l’hécatombe sanglante, Leylin préférerait quand même ne pas attirer l’attention et de se faire remarquer par des Mages Officiels largement plus puissants que lui.

En conclusion, Leylin trouvait que le risque était grand, alors que la récompense n’était pas assez intéressante. Leylin préférerait plutôt s’attaquer à des acolytes de niveau 2 et des petits acolytes de niveau 3 plutôt que de s’en prendre à ces talentueux magiciens.

De ce fait, il prit la décision de faire demi-tour.

Mais, subitement, la voix d’un homme retentit : “Ahah ! Jayden ! Je t’ai enfin attrapé !”

“Jayden?!” Leylin s’arrêta dans son élan et fit une nouvelle fois demi-tour.

Le combat se passait à l’origine au milieu d’arbres. Mais ces arbres étaient dorénavant complètement détruits, ce qui créa une sorte de grande clairière.

Leylin se cacha non loin de là afin de regarder le combat.

Au centre de la clairière, Jayden, qui était vêtu comme un chasseur, gisait sur le sol. Des lianes le recouvrait et lui servait d’armure.

Un homme, vêtu de noir, jubilant avec un rire sinistre, se tenait devant Jayden.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *