Warlock Of The Magus World – Chapitre 92

Une chaîne d’argent était enroulée autour de la taille de l’acolyte aux cheveux noirs, dont les mains produisaient de temps en temps des étincelles bleues dans un bruit de crépitement. L’homme éclata de rire. D’un geste de la main, il créa un éclair bleu plus rapide que le son qui vint frapper directement l’armure de vigne de Jayden.

* Sssii! *

Jayden fut envoyé voler tel un cerf-volant et forma un grand cratère en retombant au sol.

« Alors ? Où est passée l’arrogance que tu avais quand tu as volé ma foudre ? »

L’attaquant aux cheveux noirs se moqua, avant de lancer un autre sort en direction de Jayden, lui infligeant une blessure. Les vignes vertes de l’armure avaient été brisées à l’endroit touché, révélant la peau en grande partie carbonisée de Jayden, et Leylin pouvait sentir une légère odeur de barbecue s’en échapper.

« Ne pensez pas qu’un artefact magique brisé peut vous sauver ! »

La haine de l’acolyte pour Jayden n’était visiblement pas petite, la joie qu’il éprouvait en se vengeant étant inscrite sur son visage.

« I.A ! Inspecte Jayden! »

Leylin n’osa pas scanner l’adversaire et choisit pour cible Jayden, gravement blessé.

[Bip ! Jayden. Force : 1,9, Agilité : 2,7, Vitalité : 2,1 (3,5), Force spirituelle: 3 (10,8). Statut : Blessure légère. Paralysie !]

Peu importe combien l’autre le raillait, Jayden ne prononça pas un seul mot. Il ne fit que fixer son ennemi d’un regard glacial.

« C’est mauvais ! Jayden est également un acolyte de niveau 3 maintenant et il a un artefact magique, mais son adversaire est trop puissant ! »

Leylin analysait rapidement la situation. Il avait été attiré ici par curiosité pour Jayden mais n’avait pas l’intention de risquer sa vie pour lui.

Pour tout dire, si l’ennemi affronté n’était pas si fort, Leylin aurait donné un coup de main car Jayden lui avait fourni des informations importantes auparavant. Or la force de l’homme avait dépassé ses prédictions et Leylin était quelque peu hésitant.

« I.A! Inspecte les données de la cible et calcule le taux de victoire en cas de combat ! » ordonna Leylin.

[Bip ! Établissement de la mission, début de la simulation de combat…]

L’I.A calcula rapidement et arriva à une conclusion. [Le taux de réussite de l’hôte est de 77%. Scénario possible : mort de la cible, légers dégâts à l’hôte !]

« Cette probabilité est plutôt moyenne ! » Les sourcils de Leylin se froncèrent.

« Regardez ! Il y a vraiment des gens là-bas ! »

Alors que Leylin hésitait, la voix d’une femme lui parvint. Elle lui était familière, et il savait avoir entendu sa séduisante propriétaire il n’y a pas si longtemps. De l’autre côté du lieu de combat, Bicky et une autre acolyte féminine venaient vers eux.

« C’est Bicky! Pourquoi viendrait-elle ici ?  »

Leylin inspira profondément. Son intuition lui disait que les choses allaient devenir extrêmement ennuyantes.

« Il y a quelqu’un qui se bat. Ah ! Senior Jayden!  »

La compagne de Bicky reconnut Jayden. Elle semblait avoir de l’affection pour lui et se précipita après avoir vu qu’il était blessé.

« Une fille ? Ton amie ? »

Les sourcils de l’homme aux cheveux noirs se froncèrent et il déclara :

« Tu m’as humilié en volant ma foudre. Aujourd’hui, je te le ferai payer au centuple ! Pourquoi pas en violant cette femme sous tes yeux ? »

L’acolyte ricana d’un air lubrique, puis fit voltiger ses mains telles des papillons.

* Sssii! *

La foudre bleue du serpent s’accumula dans ses mains et se transforma en une chaîne semblant faite de métal qui perça la boule de feu lancée à la hâte par l’acolyte femelle, la jetant au sol.

« Molly ! » Bicky s’inquiéta pour elle et se précipita aussi à la rescousse.

« Deux idiotes ! »

Leylin, impuissant, serra les poings en se levant. Il nourrissait toujours des sentiments pour Bicky et prendrait un risque pour elle si sa vie n’était pas menacée.

Bien sûr, sa plus grande assurance était le taux de réussite fourni par l’I.A !

Si le taux de victoire, n’était pas aussi élevé, il aurait peut-être choisi de partir et serait revenu venger Bicky après avoir progressé en tant que Mage de rang 1. Leylin n’était absolument pas disposé à aider s’il devait être gravement blessé ou même mourir pour gagner. D’un autre côté, s’il ne s’agissait que de blessures légères, Leylin estimait que Bicky méritait son aide.

« En fait, au fond, je suis une personne extrêmement rationnelle, pas une personne insensible et apathique ! »

Leylin se moqua de lui-même avant de se dépêcher de réduire la distance et se tint devant Bicky.

« N’allez pas plus loin ! »

« Qui … êtes-vous ? » Bicky lança un regard perplexe à la personne devant elle.

Le sort de changement de forme de Leylin était toujours en place et même sa voix était altérée par les potions. Par conséquent, Bicky ne l’avait pas du tout reconnu.

« Une personne venue vous sauver ! » La voix de Leylin était rauque, et il fixait des yeux son ennemi.

« Un insecte intéressant. C’est toi qui te cachais dans le coin plus tôt, hein ? »

L’acolyte aux cheveux noirs serra le poing, l’éclair bleu enroulé autour émettant périodiquement des étincelles. Quelques-unes furent projetées vers le sol, explosant et créant de nombreux petits cratères. Des pierres brisées volèrent vers Leylin, seulement pour être bloquées par sa robe et retomber rapidement au sol.

« Un élément électrique de rang zéro et il semble aussi que son affinité est plutôt élevée! »

Leylin retira progressivement la lame croisée (???) accrochée à sa taille, « Ce sera une bataille difficile ! »

Pour éviter que Bicky le reconnaisse, il ne pouvait pas faire usage de certaines méthodes courantes utilisées par les maîtres des potions, mais uniquement de celles qu’il avait apprises après avoir quitté l’académie.

« Cependant, c’est aussi la meilleure chance que j’ai pour tester mes capacités ! À l’époque, dans Extrême Night City, Murphy et les autres étaient tous des gens qui avaient pris leur retraite, et leurs capacités de combat étaient nulles ! Quant aux acolytes du marché, je ne pouvais pas les combattre sinon je serais devenu leur ennemi juré ! »

Et cette personne devant lui était évidemment un acolyte populaire dans son académie.

Leylin se lécha les lèvres et sentit soudain une forte soif de combat surgir de sa poitrine et se propager à ses quatre membres. Il pouvait même entendre son sang rugir dans ses veines.

« Haha … Voyez-vous cela… Un simple acolyte de niveau 1 qui ose pointer son épée vers moi ? »

L’homme aux cheveux noirs ricana, son expression devenant froide et dure.

« Petit ! Je vais te donner une dernière chance. Dépêche-toi de t’agenouiller devant le vénérable Lord Torash et d’admettre ton erreur, puis implore ma magnanimité ! Etant de bonne humeur, je pourrais peut-être pardonner ton péché… »

* Shing ! *

En un instant, un arc de lumière argenté se forma et franchit la dizaine de mètres distance qui le séparait de Torash pour le frapper. Il avait été matérialisé par une lame croisée émettant une forte soif de sang. L’aura qui s’en dégageait détruisait même les plantes alentours.

Torash portait une expression effrayée. Soudain, plusieurs runes vertes formées par la foudre apparurent sous ses chaussures de cuir et grimpèrent jusqu’à ses cuisses. Sortant de sa stupéfaction, Torash sauta de plusieurs mètres en arrière et évita l’attaque.

* Bang ! *

La lame transversale atterrit à l’endroit où il se trouvait juste avant et traça une croix dévastatrice sur le sol. L’ombre grise brilla et Leylin apparut à la position d’origine de l’acolyte aux cheveux noirs. Il saisit la lame croisée entre ses mains et une expression de regret apparut sur son visage.

Toujours apeuré, Torash toucha son visage et y sentit une entaille de plusieurs centimètres de profondeur. Bien que l’attaque de Leylin plus tôt ne l’aie pas touché directement, la puissance qu’elle dégageait seule avait réussi le blesser.

« Si rapide ! Sans la rune de foudre que mon professeur m’a donnée, j’aurais peut-être déjà été transformé en cadavre ! »

Très vite, la peur disparut du visage de Torash et son expression fut déformée par la rage.

« Toi … Tu oses nuire au puissant Lord Torash, je vais te tuer ! »

Cependant, sa fureur n’avait pas embrouillé son esprit. Bien qu’il soit impatient de tuer Leylin, il récupéra d’abord un parchemin du sac qu’il portait à la taille.

« J’avoue que ta vitesse est impressionnante. Tu devrais au moins avoir la capacité physique d’un chevalier, non ? Et alors ? Bien que le corps d’un chevalier soit plus résistant que celui d’un humain ordinaire et ne craigne pas les épées en acier et les grandes haches, il ne vaut rien face aux sorts d’un magicien ! »

* Sssii! *

Torash ouvrit le parchemin et un sort s’activa, couvrant l’ensemble du champ de bataille d’un froid glacial. D’innombrables bancs de brouillard blanc se condensèrent dans l’air puis se transformèrent en glace avant de se répandre à travers le terrain. La température environnante diminua de dizaines de degrés d’un coup. Bicky tira son amie évanouie derrière Leylin. Elle frissonnait en fixant son dos, visiblement reconnaissante et perplexe à la fois.

Bien qu’elle n’ait aucun souvenir de l’homme devant elle, Bicky avait le fort sentiment qu’elle connaissait cette personne forte qui était soudainement apparue pour la sauver.

« Qui êtes-vous ? » Bicky observa la silhouette de Leylin avec une expression compliquée.

À ce moment, le parchemin de Torash termina son activation. Il se trouvait au cœur d’un domaine de plusieurs centaines de mètres couvert de givre avec même une couche de neige et de glace sur les arbres et les plantes comme si on était en plein hiver.

[Bip ! L’hôte est affecté par le gel. On estime que la vitesse diminue de 43%.] La voix de Chip entonna.

« Peu importe la vitesse d’un chevalier, tant qu’il ne peut plus l’utiliser il n’est qu’une simple cible vivante ! »

Constatant que les cheveux et les sourcils de Leylin avaient déjà été gelés, Torash eut un sourire narquois.

« Je peux même légèrement modifier ce sort pour que la température de la glace qui t’entoure soit encore plus basse que pour les deux filles. Alors, est-ce que tu regrettes maintenant ? »

Leylin ressentait effectivement un peu de regret dans son cœur. En observant la formation du sort de givre de cet acolyte et le parchemin dans ses mains, il était parvenu à la conclusion que soit Torash avait un niveau élevé de formation de sorts, soit son professeur était un expert dans ce domaine pour pouvoir personnaliser ce sort.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *