World Defying Dan God – Chapitre 345

Contrairement à ce que Bai Ziqian avait imaginé, Chen Xiang n’est pas tombé et a même pu rire et parler ; ce qu’elle ne peut comprendre. Elle a serré les dents en secret et a libéré encore plus de Qi toxique, mais même pas un peu de poison n’a pu envahir le corps de Chen Xiang.

Bien que son Qi venimeux perceraient automatiquement ses pores, et ils seraient immédiatement souffrant. De toute évidence, quelque chose rejetait le Qi toxique.

« Hé, je n’ai pas dit, j’ai appris l’Exercice Divin du Dompteur de Démon et je suis invulnérable au poison. Tu ne crois toujours pas ? » Chen Xiang a ri et a demandé.

Bai Ziqiang a refusé de croire, elle a froidement dit : « Impossible, mon Qi venimeux peut détruire un corps directement. Sans parler de ton corps faible, même si c’était quelqu’un avec un corps de démon immortel du 20e niveau, il lui serait toujours difficile de résister à mon poison. Tu utilise une méthode secrète pour résister à mon poison ?  »

Chen Xiang a étendu ses mains, a souri et a dit : « Même si j’utilisais une méthode secrète, cela ne signifie-t-il pas que ton poison est inutile. Hei hei, veux-tu jeter l’éponge ? »

Bai Ziqian aimerait réessayer, mais quand elle a pensé à la quantité de son Qi venimeux qui n’a pas empoisonné Chen Xiang, elle n’a pu que concéder. Elle balaya de sa tête et poussa un reniflement froid, à en juger par son visage, il était évident qu’elle n’était pas convaincue.

« Et le poison dans ce crochet violet ? As-tu son antidote ? » Chen Xiang a regardé le crochet qui brillait dans une étrange aura violette, il était secrètement curieux. Il a estimé que ce devait être le venin le plus toxique de l’arsenal de Bai Ziqian. Il ne savait pas ce qu’était le corps de poison céleste, cependant, il savait que tout son corps était toxique. Il voulait essayer de savoir si le corps doré du dompteur de démon était vraiment invulnérable à l’empoisonnement ou non.

Bai Youyou a été choquée, elle s’est rapidement avancée pour arrêter le combat, « Ce crochet violet est très toxique. Bien qu’il puisse être guéri, au moins vous ne pourrez pas bouger pendant un mois! »

Bai Ziqian hocha la tête, « C’est vrai ! J’ai l’antidote avec moi, même si je te le donne à temps, il te faudra au moins un mois pour expulser le poison. De plus, pendant ce mois, tu souffriras d’une douleur atroce.  »

Le teint de Bai Youyou est devenu laid, un soupçon de peur a traversé ses yeux.

« Je l’ai vécu. Une fois, je n’ai pas fait attention et j’ai été piqué par ce crochet, c’était très douloureux ! »

Bai Ziqian a trouvé absurde que Chen Xiang puisse résister à ce genre de Qi toxique. C’est pourquoi elle avait l’intention de jeter l’éponge. Elle ne voulait pas que Chen Xiang essaie le poison sur le crochet violet. Même si elle semblait menaçante et froide, elle a remarqué que Chen Xiang était l’espoir de sa sœur et quoi qu’il en soit, elle ne voulait pas ruiner son espoir.

Dès le début, Bai Youyou et Bai Ziqian, ces deux sœurs pensaient que Chen Xiang serait effrayé par le crochet toxique, mais qui savait qu’un regard excité apparaîtrait sur son visage en regardant le crochet venimeux violet !

Chen Xiang afin de convaincre à fond Bai Ziqian a farouchement saisi la longue tresse drapée sur sa poitrine et s’est piqué lui-même le poignet avec ce crochet violet. Les deux belles sœurs n’avaient jamais imaginé ce genre de situation, et quand elles voulaient l’arrêter, c’était déjà trop tard, tout s’est passé en un instant.

Bai Ziqian a rapidement sorti une pilule violette et l’a remis à Chen Xiang. « Prends-la vite. La récupération peut prendre un certain temps. Bien que ce genre de poison ne puisse pas te tuer en un instant, il t’apportera une douleur atroce. »

« C’est à l’intérieur de tes vaisseaux sanguins, le venin s’est déjà propagé à tout votre corps ! » Bai Ziqiang a dit avec un froncement de sourcils, sa voix était extrêmement anxieuse.

Chen Xiang n’a pas pris l’antidote, il a souri calmement, « Ton poison ne semble pas avoir d’effet sur moi ! »

Chen Xiang n’avait pas peur de souffrir. Il avait trempé son corps dans un four, dans la piscine du diable, sans parler de la torture qu’il avait subie par ce vieux fou, son professeur. Faire face à une certaine douleur était tout simplement courant pour lui, c’est pourquoi il a osé essayer.

« Quoi ! Rien ? Tu ne sens pas extrêmement froid ? Est-ce que tout ton corps n’a pas l’impression d’avoir été poignardé par des tonnes d’aiguilles de glace, même la tête ! » Bai Ziqian a été prise par surprise, elle n’a pas pu s’empêcher de demander.

Bai Youyou avait également un regard inconcevable accroché à son visage. Auparavant, elle avait entendu Chen Xiang dire qu’il était invulnérable au poison à cause du corps doré du dompteur de démon, mais elle avait confiance dans le crochet empoisonné de sa sœur. Chaque personne dans le royaume céleste redoutait ce genre de poison, sans parler de Chen Xiang ; ce petit homme du vrai royaume martial.

Chen Xiang a pincé les lèvres alors qu’un sourire est apparu sur son visage, « Je ne ressens rien. Si vous ne me croyez pas, je peux réessayer pour vous ! »

Ainsi, sous les yeux de sœurs froides abasourdies, Chen Xiang a de nouveau attrapé le crochet vénéneux violet au bout de la tresse et s’est encore piqué le poignet. De plus, cette fois, il l’a poignardé encore plus profondément et l’a gardé sous sa peau pendant longtemps.

S’il ne voulait pas que Bai Ziqian soit complètement convaincu, Chen Xiang n’avait pas besoin de se torturer lui-même. Actuellement, il avait retiré l’armure de la tortue noire afin que le crochet toxique puisse pénétrer sa chair et son sang. Cependant, il ne ressentait toujours rien.

Après que Chen Xiang ait retiré le crochet venimeux de son poignet, il a essuyé le crochet proprement et a joué avec. Rien ne lui est arrivé, pas même un peu, en regardant cela, les sœurs ont été choquées, elles étaient complètement sans voix.

« Est-ce qu’il reste du poison dans ton crochet violet ? » Bai Youyou prit une profonde inspiration, se calma avant de demander.

« Bien sûr qu’il est toxique. Si tu ne me croie pas, t’a cas l’essayer ! » Bai Ziqian était maintenant profondément convaincu que Chen Xiang était en effet invulnérable au poison. Elle a froidement humphé et a tiré sa tresse en arrière. En dehors d’elle, Chen Xiang était la seule personne au monde à pouvoir jouer avec le crochet vénéneux comme ça.

Chen Xiang a souri et a dit : « Maintenant, tu es complètement convaincu ! »

« Que veux-tu que je fasse ? Si tu veux que je meure, je mourrai. » Dit froidement Bai Ziqian. Quand elle a parlé, son regard calme a surpris Chen Xiang. À sa grande surprise, elle s’est avérée être si droite et décisive.

« Petit coquin, c’est ma sœur aînée ! Tu ferais mieux de bien la gérer ! » Bai Youyou lui a donné un regard qui a soudainement versé de l’eau froide sur tout l’empressement de Chen Xiang à créer des ennuis.

Chen Xiang soupira légèrement. Il y a quelque temps, il avait si vigoureusement attrapé son gros lapin, qu’il avait profité d’elle à si bon marché.

« Très bien ! A partir de maintenant, tu parleras de sœur Youyou en tant que jeune sœur. » Puis il s’est tourné vers Bai Youyou et a dit : « Sœur Youyou, toi aussi tu t’adressera à elle avec les formalités appropriées, tu l’appellera plus communément, maintenant ce sera plus comme une famille ! Je ne peux vraiment pas vous comprendre. »

Chen Xiang a remarqué que les deux se regardaient avec un regard complexe dans les yeux. Il a exhorté : « Est-ce si difficile ? Sœur Youyou ? »

Bai Ziqian laissa échapper un soupir, regarda affectueusement Bai Youyou et dit doucement: « Plus jeune… Plus jeune sœur ! »

En ce moment même, les yeux de Bai Youyou sont devenus humides, deux lignes de larmes sont tombées et ont coulé sur son visage alors qu’elle se jetait dans les bras de Bai Ziqian. Elle a dit en sanglotant : « Sœur aînée ! »

Bai Ziqiang a également commencé à pleurer. Elle embrassa fermement Bai youyou. Les deux filles se sont serrées l’une contre l’autre alors qu’elles fondaient en larmes ce qui a rendu la compréhension de Chen Xiang difficile ; parce qu’il sentait qu’il était normal de se parler comme ça. 

À l’intérieur de l’anneau, Su Meiyao a ri et a dit : « Petit coquin, tu es vraiment quelque chose ! Bravo ! »

Chen Xiang a ri et a dit : « Pourquoi ne me donnes-tu pas une récompense alors ? Que dirais-tu de m’embrasser ou de prendre un bain avec moi. »

« Beurk ! »

« Pourquoi agissent-elles comme ça ? » Demanda douteusement Chen Xiang.

« Tu ne comprend !? Depuis leur enfance, elles ont grandi dans un environnement très cruel. Leur père était très formidable, il avait beaucoup de femmes, au moins plus d’une centaine. Quant aux deux fille. Elles sont nés de la même mère, juste après leur naissance, toutes les deux ont été jetés dans un endroit où ils ont subi des méthodes de cultivation brutales. Ils n’ont pas eu la chance de voir leur mère, pas une seule fois. »

« Leur mère avait une constitution froide, c’est pourquoi toutes les deux sont nés avec la Veine Divine Extrême Yin et ont tous deux une paire ! Afin de les transformer en princesse diable vicieuse et impitoyable, depuis l’enfance, elles n’étaient pas autorisés à agir comme sœurs. Elles ne pouvaient s’appeler que par leur nom ou par leur titre. Elles n’avaient pas le droit d’avoir des sentiments. Cependant, finalement, elles ont rencontré leur mère. Leur mère se trouvait être une artiste martiale extrêmement forte et depuis lors, elle communiquait secrètement avec elles , et ont progressivement semé une graine de bonté dans leur cœur ; c’est pourquoi elles étaient différentes de leurs autres frères et sœurs. »

Chen Xiang ne s’attendait pas à ce qu’ils aient un tel père. Il a en fait traité ses fils et sa fille comme des outils ! Cela le rendit extrêmement furieux.

« L’environnement dans lequel ils ont grandi était très cruel. Même s’ils avaient un assez bon talent, ils pouvaient toujours être facilement tués. De plus, tués par quelqu’un qui avait le même sang qu’eux ! » La voix de Su Meiyao a commencé à se mettre en colère.

« Alors ? » Chen Xiang voulait en savoir plus sur Bai Youyou.

« Finalement, leur mère a été tuée par une femme ! Leur père est décédé lors de la dernière grande bataille des Trois Royaumes… » Su Meiyao ne continua pas, elle découvrit qu’elle en avait trop dit.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *